Magic emperor chapitre 456

L'ancien meilleur du monde

Traducteur: Ych
—————-

Gu Santong se moque, “Ma promesse fait référence au maintien en vie de la famille impériale pendant mille ans. Elle ne dit rien sur les chiens. Je vous aiderai si j’en ai envie. Sinon, personne ne peut m’obliger, humph !”

Les trois personnes sont restées bouche bée.

[Regardez le nouveau gros cerveau de ce bougre. Il a trouvé des failles] Quant à savoir comment, il ne leur fallut pas longtemps pour comprendre que Zhuo Fan y était pour quelque chose.

Ce genre de remarques acerbes et moqueuses était plus dans les cordes de Zhuo Fan. Le gamin n’avait aucune chance de comprendre tout ça tout seul.

Les trois hommes devinrent lourds.

Gu Santong était le plus fort en ce moment, mais ils ne pouvaient pas non plus laisser Zhuo Fan tranquille. Ce serait pour le moins imprudent.

Le Roi des ombres dit : ” Alors tiens ta promesse en détruisant tous les ennemis de la famille impériale. Zhuo Fan étant un traître national qui abuse de son pouvoir, il représente une menace pour nous tous. Que ce soit en tant que Dragon Divin ou simplement pour tenir ta parole, tu dois tout faire pour l’éliminer, et non le protéger !”

“Humph, au diable ta protection. Un fils veille sur son vieux père, c’est la chose la plus naturelle au monde.” Avançant le menton, Gu Santong ricane : “De plus, papa a garanti qu’il laisserait la famille impériale en vie. Il veut le pouvoir, pas le statut.”

Le trio sursaute. Fang Qiubai s’étonna : “Jeune Sanzi, comment viens-tu de l’appeler ?”

“C’est vrai, vous ne savez toujours pas qu’il est mon parrain. Essayez seulement de toucher un seul de ses cheveux et je vous promets de vous briser les os un par un, he-he.” Gu Santong avait un sourire sauvage.

Fang Qiubai était abasourdi, un mauvais pressentiment s’insinuant en lui.

Si Gu Santong n’était passé du côté de Zhuo Fan qu’à cause d’un beau discours, ils pouvaient encore le remettre sur le droit chemin. Gu Santong avait toujours été leur meilleur atout.

Mais avec cette nouvelle relation, comme une famille, ils n’avaient aucune chance.

[Qu’est-ce que Zhuo Fan a bien pu utiliser pour que le gamin ait envie de l’appeler papa ?]

La famille impériale nourrissait le gamin depuis des siècles, mais rien n’avait fonctionné pour le rapprocher d’eux. Pourtant, Zhuo Fan est arrivé et a fait ça comme si de rien n’était. Le trio est resté sans voix.

[Quand est-ce que tout cela a commencé ?]

Mais en se rappelant la grande guerre d’il y a quelques jours, le clan Luo convertissant les experts plus vite qu’il ne retourne les crêpes, le trio dut s’incliner devant le maître. Zhuo Fan était un expert en matière de manipulation.

Tout en leur donnant des difficultés à affronter Gu Santong en ce moment même.

Ce n’est pas pour rien que Gu Santong était le meilleur au monde.

” Euh, senior, devrions-nous faire une retraite tactique ? Le jeune Sanzi et Zhuo Fan sont les pires ennemis qui soient. Il vaut mieux que nous fassions d’abord un rapport à Sa Majesté.” Sima Hui propose.

Fang Qiubai acquiesça, estimant que c’était le meilleur choix.

Le Roi des ombres était quelque peu en colère et réticent, “Gu Santong, j’avais l’habitude de te respecter comme étant un homme de parole, un héros. Je ne t’en veux pas, même dans la situation actuelle. Mais je n’aurais jamais pensé que tu serais aussi méprisable et misérable. D’après le discours de Zhuo Fan, de grandes choses sont en train de se produire. Même si la famille impériale n’est pas renversée, elle finira par devenir une marionnette. En quoi est-ce différent de la dépouille de leurs terres ?

[Lisez sur lightnovelfr.com]

“Gu Santong, s’il reste encore un peu de décence en toi, tu tiendras ta promesse et tu protégeras les terres de la famille impériale. Fais ton devoir et ne recoure pas à des astuces mesquines comme lire entre les lignes. Ce n’est pas ainsi qu’un homme d’honneur se conduit !” Le Roi des ombres a crié.

Gu Santong trouva cela étrange, “Et qui es-tu supposé être ? Je ne te connais pas. Ton air effrayant, ça n’a rien à voir avec moi.”

“Ha-ha-ha, Gu Santong, tu n’as pas besoin de savoir. J’espère seulement que tu tiendras ta promesse.” Le Roi des ombres avait un ton tragique mais ferme.

Gu Santong se sentit bizarre. Ce type parlait comme un vieil ami, mais il ne l’avait jamais vu de sa vie.

En remuant le nez, il obtint sa réponse. L’odeur du Roi des ombres lui donnait une impression de déjà-vu.

“Qui es-tu ? Nous sommes-nous déjà rencontrés ?” dit Gu Santong.

Le Roi des ombres fit voltiger sa chaîne en direction de Zhuo Fan. “Art martial de premier rang profond, Chaîne nébuleuse perçant le cœur !”

La chaîne se divisa en un millier de chaînes en un clin d’œil, toutes se lançant à la poursuite de Zhuo Fan.

La puissante aura qui en émanait réduisait tout en poussière. Même l’air vibrait.

Gu Santong perdit momentanément connaissance, reprenant ses esprits lorsque les chaînes atteignirent Zhuo Fan. Il sauta entre eux et décocha un coup de poing.

Boum !

Les mille chaînes se désintégrèrent, laissant un air chatoyant autour du poing tremblant de Gu Santong.

Fang Qiubai et Sima Hui regardèrent le Roi des ombres avec stupéfaction.

Avec Gu Santong dans les parages, même ensemble, le trio n’avait aucune chance de faire du mal à Zhuo Fan. Alors pourquoi le Roi des ombres insistait-il autant ?

[Cherche-t-il à se faire humilier ?]

Le Roi des ombres resta sur place, sans se soucier de la facilité avec laquelle son coup avait été contrecarré.

Il reprit la parole, “Gu Santong, tu me connais maintenant ?”

Gu Santong devint triste, “Tu es toujours en vie. Je pensais…”

“Humph, vivant ?”

Le Roi des ombres se moqua, “Est-ce que cela te semble vivant ?”

Gu Santong n’avait qu’une expression de tristesse.

Le Roi des ombres parla lourdement, ” Sans ton coup de poing à l’époque, moi qui étais sur le point d’entrer au stade éthéré, je ne me serais pas transformé en marionnette spirituelle, en ni humain ni ombre. Je suis rempli de rage chaque fois que j’y pense. Mais je ne te déteste pas, parce que tu as toujours tenu ta parole envers moi. Mais maintenant…”

“Je suis toujours un homme de parole !” Gu Santong se justifie.

“Non, tu as juste trouvé un moyen de contourner le problème, sans principes !” Le Roi des ombres a craqué.

Gu Santong recula en titubant.

Les deux autres furent choqués au plus haut point.

Le Roi des ombres avait été loyal envers la famille impériale depuis avant même que les deux n’entrent en fonction en tant que Dragons divins.

Mais jamais ils n’avaient eu connaissance de son histoire.

Ses réprimandes étaient le plus gros indice. C’est lui qui avait piégé Gu Santong dans une promesse il y a trois cents ans.

Gu Santong haleta, agité, ce à quoi Le Roi des ombres cria : ” Ton parrain ne t’a-t-il pas enseigné la loyauté et la justice ? Vas-tu leur tourner le dos ?”

Gu Santong trembla de tous ses membres.

Son premier parrain était son sauveur, son professeur et son mentor. Il ne l’oublierait jamais. Tout le monde pouvait le traiter de démon ou de monstre, il s’en fichait.

Mais remettre en question son respect pour son parrain, il ne pouvait pas l’accepter.

Le Roi des ombres trouva que ses paroles heurtaient quelque chose et afficha un sourire tordu au milieu de la brume noire.

” Le grand Roi des ombres, celui qui était autrefois le meilleur de Tianyu, le Sage immémorial, revient trois siècles plus tard pour utiliser une droiture minable ? Est-ce ainsi qu’un véritable homme agit, en trompant des enfants ?”

Zhuo Fan soupira, ouvrit ses yeux acérés, regardant de haut toute création avec sa puissance démesurée. Il croisa le regard en direction de cette ombre : ” Avant de parler de promesses, ne devrais-tu pas d’abord te redresser ?”.

“Zhuo Fan !” Le Roi des ombres grinça des dents, ” Espèce de salaud pourri, je ne sais pas quels mots fantaisistes tu as utilisés pour tromper Gu Santong, mais son premier parrain était un érudit, un homme de principe qui enseignait à ses enfants la vertu et l’honneur. Contrairement à toi, qui l’égare !

“Gu Santong, demande-toi si ton premier parrain a gagné ton respect et ton amour, ou si c’est cette chose méprisable et vile que tu apprécies davantage ?” Le Roi des ombres a demandé, mettant Gu Santong sur la sellette.

Le Roi des ombres était plus que clair sur son jeu, frapper le cœur de Gu Santong en mettant ses deux parrains sur une balance.

Zhuo Fan marcha devant Gu Santong en lui frottant la tête, avec un sourire éclatant et en prononçant des platitudes, ” Que ce soit ton ancien parrain juste et honorable, ou l’actuel méprisable et détestable, nous avons chacun nos propres chemins. Mais une chose que nous avons en commun, c’est notre amour pour notre jeune Sanzi, qui ne changera jamais.”

Gu Santong affiche un sourire éclatant.

“Petit diable sournois !”

La joue du Roi des ombres tressaillit d’indignation…


J’espère que vous avez apprécié ce chapitre de Magic Emperor. Si vous voulez lire la suite, n’hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, où vous pourrez accéder aux chapitres inédits en avant-première et sans publicité En cliquant-ici.

Merci pour le soutien😁

🎖️ Tipeurs récents :
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser