Lord of Mysteries 2 Chapitre 470

Trois têtes, six bras

Traducteur : Ych
———–

Lumian et Jenna plongèrent dans les ténèbres, la zone qui aurait dû être la Salle de Bal Brise avant que les “chambres” de l’auberge et le pixie aux bérets bleus n’échappent à l’enchevêtrement de vieux os.

Sa vision plongea dans l’obscurité avant que des taches de lumière spirituelle n’émergent devant lui.

Elles convergeaient comme des étoiles resplendissantes, devenant denses, semblables à un rideau de velours noir orné de diamants ou à d’innombrables grains de sable dans l’eau.

Au milieu de ces lumières spirituelles, une porte ancienne, lourde, illusoire et mystérieuse se matérialisa dans la distorsion.

D’un noir de fer, sa surface était entachée d’une rouille rouge sombre, comme si une grande quantité de sang s’y était répandue.

Au souterrain de Trèves, dans la mine indétectable.

Dans son état intouchable, le Peintre a vu des squelettes jaunis s’agglutiner dans la colossale peinture à l’huile sur la paroi rocheuse. Des lignes d’un noir de fer et d’un rouge sombre se dessinent dans la salle de bal brise auparavant vide, formant une porte qui ne devrait pas exister dans la réalité.

“Ce n’est pas encore l’heure, pas encore l’heure…” Le Peintre, dont les glands ornaient les jambes de son pantalon, avait le regard vide, incapable de croire à un tel développement.

Bien que lui et ses complices aient tenté de représenter cette porte imaginaire, ils savaient que c’était voué à l’échec. Au mieux, ils en réaliseraient un cinquième avant de devoir repartir à zéro. Ils ont persisté pour l’expérience, prévoyant qu’une fois le rituel commencé, ils pourraient dessiner rapidement les parties cruciales.

Ayant déjà terminé la partie principale de la peinture à l’huile de l’auberge, ils n’avaient rien d’autre à faire. Pourquoi ne pas essayer encore quelques fois ? Et si un miracle se produisait ?

Or, un miracle s’est produit sans qu’ils aient essayé !

Le peintre contemple la transformation qui s’opère devant lui, dans un mélange d’anticipation et de choc.

Il ne put s’empêcher de lever les yeux vers le plafond de la grotte et de marmonner silencieusement : N’avons-nous pas besoin de la coopération des gens d’en haut pour faire apparaître l’entrée ?

L’anomalie du monde de la peinture pourrait-elle en être la cause ?

Si nous ne nous coordonnons pas à temps avec la surface, même si l’entrée apparaît, nous ne pourrons pas contourner le sceau et entrer….

Lumian et Jenna descendirent comme dans un tuyau sombre, s’approchant de façon incontrôlée du vide orné de taches de lumière spirituelles et de la porte rouillée et ensanglantée.

Presque simultanément, la poitrine gauche de Lumian s’échauffa, et des délires terrifiants résonnèrent à ses oreilles depuis une hauteur et une distance infinies.

Familier de cette sensation, indiquant la corruption de l’inévitabilité dans son corps, Lumian savait que Termiboros préparait quelque chose, et que le sceau de M. Fou avait été déclenché.

Cependant, contrairement à ce qui s’était passé auparavant, Lumian s’est abstenu d’essayer de briser le sceau pour voler le pouvoir de l’inévitabilité . Par conséquent, il n’est pas entré dans un état de douleur atroce, juste un peu hébété.

Dans son hébétude, Lumian aperçoit Séraphine – chambre 7 – vêtue d’une robe blanche à dos nu. D’autres “chambres” aux apparences et aux tenues variées, mais aux dispositions presque identiques,

semblaient se détacher du monde de la peinture et se superposer à la fausse avenue du Marché.

Les poitrines gauches de ces ” chambres ” émettaient une faible lueur, suggérant qu’elles portaient elles aussi des sceaux.

La tête de Lumian tournait tandis qu’une scène – réelle ou fausse – se déroulait devant lui.

Séraphine et les 12 autres “chambres” s’avancent dans le vide et l’entourent, des liens invisibles et cachés s’entremêlent.

Jenna, le bras serré par Lumian, sentit quelque chose et tourna la tête.

La chair des épaules gauche et droite de Lumian se tordit et deux têtes illusoires apparurent.

L’une des têtes ressemblait à un Lumian de dix ans, couvert de terre, et ses yeux étaient remplis d’impitoyabilité. L’autre, presque trentenaire, aux cheveux rouge sang et aux yeux noirs de fer, avait l’air violent et fou.

Jenna eut l’impression d’entrer dans un cauchemar en voyant son compagnon se transformer en monstre.

Le corps de Lumian s’agrandit et saisit Jenna comme une marionnette de la taille d’une paume.

Derrière lui, des bras illusoires jaillirent de ses côtes.

Lumian ne négligeait pas les changements de son corps. Il vit sa forme actuelle dans les yeux de Jenna.

Un géant à trois têtes et six bras !

Il ressemblait étrangement au monstre des ruines de Cordu !

Lumian ne perdit pas la tête pour autant. Il était certain que le sceau du Fou sur sa poitrine et Termiboros étaient toujours intacts.

Une collision illusoire retentit lorsque Lumian s’écrasa contre l’ancienne, lourde et mystérieuse porte, la faisant trembler et grincer. Elle était sur le point de s’ouvrir.

À cet instant, les taches spirituelles sur le rideau noir de velours s’illuminèrent, stabilisant la porte noire comme le fer, tachée de sang et de rouille.

Témoin de cette expérience, Lumian comprit soudain ce qu’était l’auberge, pourquoi on l’appelait la chambre 1, ainsi que les intentions et les plans des hérétiques.

Le concept d’auberge est probablement apparu après la catastrophe de l’Arbre de l’Ombre.

À un moment donné, Maipú Meyer, ostracisé, a établi des contacts avec d’autres cultes, les informant de l’existence et de l’état de Lumian.

Ils ont imité la situation où un Bienheureux d’un dieu maléfique a été scellé dans le corps de Lumian, créant ainsi l’auberge, chambres 2 à 13. Ils ont invité divers Bienheureux de dieux maléfiques à s’installer, établissant un lien mystique entre eux sur la base de cette similitude systématique.

Lorsque Lumian est entré dans le monde de la peinture, les actions menées sur les autres “chambres” de ” l’auberge” ont été équivalentes à des actions sur Lumian.

Lorsque l’auberge a pris forme et que toutes les ” chambres ” ont été assemblées, Lumian n’a pas pu s’empêcher d’être affecté.

Comme les “chambres” affichaient les niveaux de leurs résidents, Lumian a subi Le changement correspondant.

Le résident en lui était un Ange, Termiboros !

Cela explique pourquoi Voisin Sanson et compagnie n’ont pas quitté leur chambre et ont attaqué Lumian directement.

Termiboros était scellé, ils voulaient donc naturellement qu’il le soit aussi. Ils devaient maintenir cet état jusqu’à la fin du rituel !

Bien sûr, les hérétiques n’ont pas eu la gentillesse d’aider Lumian à expérimenter l’état d’Ange de l’inévitabilité. Leur but était de profiter de cette occasion pour entrer dans la quatrième époque de Trèves.

Ouvrir la porte en utilisant le niveau d’un ange !

L’auberge devait donc s’aligner sur certaines zones du quartier du marché et présenter des similitudes environnementales.

Lumian a supposé que le sous-sol de la Salle de Bal Brise correspondait à un point faible du sceau. Dans le passé, il y avait même eu des problèmes. De nombreux vieux os, guidés par l’aura d’Alista Tudor, avaient rampé vers l’extérieur. La corruption a fui, affectant le 13 de l’avenue du Marché.

Lumian se demanda alors si son arrivée dans le quartier du marché et son séjour à l’Auberge du Coq Doré n’avaient pas un rapport avec l’attraction qu’exerçait la zone souterraine sur les Chasseurs.

En raison de cette information cruciale, la Salle de Bal Brise dans le monde de la peinture est restée vierge et sombre. Les rues qui l’entouraient et les personnes qui apparaissaient souvent à proximité étaient reproduites en apparence.

Lorsque le rituel correspondant commencerait vraiment, le quartier du marché de la surface et le quartier du marché souterrain subiraient probablement un échange. La réalité deviendrait une fabrication, et la fabrication deviendrait la réalité, révélant ou soulignant le sceau correspondant à la Salle de Bal Brise, l’affaiblissant à l’extrême.

Le moment venu, Lumian, un ange, pourrait “ouvrir” la porte de Trèves de la quatrième époque !

Le retour de Maipú Meyer dans le quartier du marché visait à exploiter ses capacités d’Acteur, en agissant comme différents individus. Il entrerait dans diverses maisons et aiderait les Pixies à saisir les spécificités de ces rues pour achever le tableau massif de l’auberge.

Craignant que Lumian, Franca et les autres ne s’en aperçoivent à l’avance, il évitait leurs chambres, faute de connaissances suffisantes.

En regardant la mystérieuse porte en dessous de lui, Lumian essayait de prendre ses distances, mais il n’arrivait pas à se libérer. C’était comme si un énorme aimant l’aspirait – lui qui est maintenant un Ange – derrière la porte, l’obligeant à se serrer involontairement à l’intérieur.

Grâce à d’innombrables points de spiritualité dans les ténèbres environnantes, l’ancienne porte, tachée de sang et de rouille, ne s’ouvrit pas.

Lumian sentit que c’était parce que le rituel de l’auberge n’avait pas encore commencé.

Jenna et lui avaient fait irruption dans le monde de la peinture avant l’heure, perturbant ainsi les arrangements des hérétiques !

Maintenant, pour que le rituel de l’auberge soit achevé et que la surface et le sous-sol soient échangés, il y avait au moins deux points essentiels qui ne pouvaient pas être harmonisés.

Premièrement, le sceau souterrain, qui ne pouvait être libéré qu’en détruisant Trèves et en éliminant la plupart des personnes ici présentes, avait maintenant la commutation entre la réalité et la fabrication, une acquisition temporaire d’un niveau angélique, et la découverte d’une faiblesse dans le sceau ; ainsi, l’exigence pouvait être considérablement réduite. Cependant, abaisser davantage le niveau d’exigence nécessiterait une émeute qui entraînerait le chaos à la surface de Trèves.

Deuxièmement, c’était l’après-midi dans le monde de la peinture, et le soleil ne faisait que s’incliner vers l’ouest. Le ciel était encore lumineux, mais en réalité, c’était le milieu de la nuit. La lumière de la lune était faible, et l’obscurité était dense.

Avenue du Marché, quartier du marché.

Dans un manteau marron à double boutonnage, Angoulême de François a noté le secret du vieux cimetière de l’église Saint-Robert sur un papier, le plaçant dans la planque fournie par Lame Cachée, en espérant qu’elle le découvrirait à temps.

Le diacre Purificateur a guidé son robot vers Imre et Valentine, qui attendaient près de la salle de Bal Brise.

À ce moment-là, le grondement des salves parvint à ses oreilles.

Instinctivement, il tourna la tête pour voir le ciel de Trèves illuminé par les flammes.

Une rébellion de l’armée ? Angoulême fronce les sourcils.

À présent, la plupart des purificateurs des diocèses étaient dispersés pour réprimer les grèves, les marches et les protestations après le lever du jour.

De façon inattendue, des troubles sont apparus dans le camp militaire !

La nouvelle de la grève massive nous a-t-elle été envoyée délibérément, forçant la dispersion des forces et nous empêchant d’organiser la main-d’œuvre pour résoudre le problème en peu de temps ? Un complot de l’ordre de la Croix de Fer et de Sang ? Angoulême a instantanément eu un soupçon.

Dans le Quartier éraste, une nature sauvage émergea du cloître du Sacré-Cœur plongé dans la turbulence et l’obscurité.

La voix de Dame Lune résonna, son sourire évident alors qu’elle s’adressait à la magicienne et à la justice : “Vous n’avez peut-être pas deviné qui nous abrite cette fois-ci…”

Avant qu’elle ne puisse terminer, le son d’un bébé qui pleure retentit.

“Waaa !”

Les pleurs du bébé étaient vibrants, faisant jaillir des rayons de soleil dorés à l’infini.

Le cloître du Sacré-Cœur tout entier se transforma en un soleil ardent, perçant la tempête turbulente et déformant l’espace.

Dans la vraie ville de Trèves, les citoyens encore endormis ont été réveillés en sursaut par la lumière du soleil.

Dans l’appartement 601, Franca et Anthony Reid ont instinctivement levé les yeux vers le ciel soudainement lumineux.

Un soleil doré éblouissant était suspendu dans le ciel, positionné à l’ouest.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
1 mois il y a

Merci pour le chapitre

JoJo Rz
1 mois il y a

Après 6 mois à lire du LOTM, je suis enfin à jour, maintenant je vais m’ennuyer avec un seul chapitre par jour 😭, merci à toi Ych d’être un des seul français à traduire cette œuvre incroyable, sans toi j’aurai j’aimais pus lire Lord of the Mysteries

JoJo Rz
1 mois il y a
Répondre à  ych

Yes c’est vrai on m’en parle beaucoup en bien de Reverend Insanity j’essayerai peut être plus tard merci du conseil

Someone
1 mois il y a

L’Éternel Soleil Flamboyant ??? Un traître ?

error: Le contenu est protégé !
5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser