Trash of Count’s Family Chapitre 348

Rupture (2)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han

Traductrice : Moonkissed

***

« Combien de temps comptez-vous rester ici ? »

Bud Illis s’était assis sur le pont et a regardé sur le côté.

Il pouvait voir quelqu’un qui se tenait aussi immobile qu’un énorme rocher.

‘…Je ne m’attendais pas à ce que quelque chose comme ça se produise.’

L’expression de Bud devint étrange.

Ron Molan était la personne qui se tenait aussi immobile qu’un énorme rocher.

Il y avait également une autre personne à côté de Ron. Le roi des mercenaires avait reçu des informations sur cette personne il y a quelques jours.

Le chevalier le plus fort de Cale.

Choi Han, le plus jeune maître épéiste.

« M. Choi Han est ici, alors pourquoi ne pas entrer, patriarche-nim ? »

Bud put voir le vieil homme à l’expression froide qui n’avait plus de sourire bienveillant commencer à parler.

« Tais-toi. Tu es trop bruyant. »

‘Trop bruyant ?’

Le Roi Mercenaire laissa échapper un soupir.

Le silence régnait au sommet de ce navire.

Non, c’était absolument silencieux.

Même si la voix calme de Bud n’était pas suffisante pour être considérée comme bruyante.

Cependant, Bud se tut comme Ron l’avait ordonné.

Glenn Poeff. Son ami mage le désigna du regard.

Est-ce qu’on va les laisser comme ça ?

Bud reprit la parole après avoir vu le regard.

« L’île du vent. »

Les trois zones interdites.

L’île elle-même n’était pas visible à cause des vents rugissants.

Cela ne permettait à personne de s’approcher facilement de l’île.

Cependant, les gens savaient toujours que des êtres vivants mouraient près de cette île.

Il y avait une raison simple à cela.

« Tout ce qui meurt sur l’île du vent voit son cadavre s’envoler avec le vent. »

On n’entendait même pas de respiration sur le bateau.

Bud ferma les yeux.

Swoooooooooooosh- Swoooooooosh-

On entendit le bruit du vent.

Une semaine.

Bud réfléchit aux événements de la semaine écoulée.

Les trois premiers jours avaient été relativement calmes. Le groupe de Cale avait commencé à s’inquiéter après les quatrième et cinquième jours.

Pourquoi l’humain ne sort-il pas ?

Il y a quelque chose de bizarre !

Quelque chose de très très bizarre ! C’est super bizarre !

Bud se souvient des inquiétudes sans fin des enfants.

Et aujourd’hui, c’était le septième jour.

Bud leva la tête.

Il pouvait voir l’océan où se trouvaient l’île du Vent et son île jumelle. C’était un endroit couvert de brouillard plus de 360 jours par an.

Bud n’avait pas vu le ciel nocturne de sa ville natale depuis longtemps. C’était une nuit de nouvelle lune, mais les étoiles brillaient de mille feux.

‘…On dirait que je me suis fait un ami extraordinaire.’

L’ami lui-même était extraordinaire, mais le groupe auquel il appartenait l’était encore plus.

De retour au sixième jour.

Les personnes qui avaient partagé leurs inquiétudes, qui marchaient sans savoir quoi faire ou qui avaient lentement cessé de parler se mirent toutes à bouger.

L’île du Vent et l’île jumelle qui la jouxte. Le ciel nocturne autour des deux îles était clairement visible.

C’était parce que le brouillard entourant les deux îles et l’océan avait disparu.

« …Incroyable. »

Le chaton argenté avait chassé le brouillard autour de l’île.

Le Dragon noir fit apparaître du vent pour l’aider.

Le Dragon noir, le chaton argenté et le chaton rouge observaient l’île du Vent depuis le ciel nocturne.

Swoooooooosh- Swooooooosh-

Ils regardaient l’île même si l’île du vent était encore couverte de vent et que rien n’était visible.

‘C’est bien parce que je suis le grand et puissant Raon Miru ! Vous ne le savez pas, mais ma vie de dragon dure depuis six ans ! Pendant plus de la moitié de cette période, j’ai vécu dans la douleur ! Ce n’est pas douloureux du tout ! Ne m’arrêtez pas ! Je vais tout détruire !

Je mangerai bien, je me reposerai bien et je dormirai un peu moins pour patienter ! Ce n’est pas difficile du tout comparé à l’époque où ma sœur et moi étions seules !

‘…Ne nous arrêtez pas.’

Les enfants étaient extrêmement têtus.

Bien sûr, même eux trois allèrent manger et dormir sans se plaindre lorsque Ron ou Beacrox leur dirent d’y aller.

« …Il fait si clair. »

Quelque chose brillait dans les yeux de Bud.

Contrairement aux étoiles dans le ciel, les nombreux orbes de mana d’or blanc entourant l’océan et l’île étaient extrêmement brillants.

Le Dragon d’Or à l’expression pâle avait les bras croisés et se tenait là, éclairant la zone de ses orbes de mana d’or blanc sans rien dire ni même dormir.

‘Nous ne pourrons peut-être rien voir à cause du vent, mais il sera peut-être capable de voir la lumière de l’autre côté et de se frayer un chemin.’

L’ancien dragon, stoïque, serra et desserra les poings à plusieurs reprises, sans pouvoir rester en place.

Bud retint un soupir.

« Immobile. »

Nuit du septième jour.

Aucun cadavre n’était encore sorti de l’île du Vent.

Bud l’aurait senti plus vite que n’importe qui d’autre si un cadavre était sorti.

« …Toujours. »

Cela faisait une semaine.

Cependant, Cale Henituse n’était toujours pas sorti de l’île.

« Il est toujours en vie. »

Choi Han, Ron et Beacrox touchèrent leurs armes et observèrent l’île en entendant la voix de Bud.

Cela faisait une semaine.

Bien qu’il n’ait pas contacté le groupe à l’extérieur, Cale Henituse était toujours en vie.

Il n’avait pas non plus lancé sa fusée de signalisation.

La fusée de signalisation était conçue pour se déclencher au moindre claquement de doigts ou même en prononçant les mots d’activation. Cependant, il n’avait pas envoyé ce signal pour indiquer qu’il était en danger.

Ce n’était pas pour rien que le groupe ne pouvait pas pénétrer facilement sur l’île.

« …Le vent diminue à nouveau. »

Swooooosh- Swooooosh-

Le vent était toujours fort, mais la quantité de vent entourant l’île du vent diminuait lentement.

Bud commença à parler.

« Je sens l’odeur de l’attribut du vent. Une odeur extrêmement forte. »

Bud regarda ses bras.

Ils étaient couverts de chair de poule.

L’odeur qui se dégageait de l’île ainsi que la quantité décroissante de vent étaient similaires à l’odeur de l’attribut du vent.

Elle était similaire à l’odeur de l’ancien pouvoir de l’attribut vent de Bud, mais différente en même temps.

Cependant, cette odeur devenait lentement plus forte.

« Cale est définitivement en train de faire quelque chose. »

Île du vent.

Les Trois Zones Restreintes.

L’odeur de vent émanant de Cale devenait lentement plus forte alors que la zone commençait à changer.

C’est pourquoi il pensait que Cale allait encore bien et qu’ils ne devaient pas faire de mouvements inconsidérés.

Il entendit la voix de Ron à ce moment-là.

« Cependant, cela fera bientôt deux jours qu’il n’a plus rien à manger. »

Sa voix était sèche.

Son fils Beacrox lui tendit une bouteille d’eau. Ron se mouilla les lèvres avec l’eau.

Ron avait mis cinq jours de nourriture dans le sac de poche spatial de Cale, juste au cas où. Cale atteindrait bientôt ses limites, même s’il rationnait la nourriture.

Le vieil homme regarda vers l’île et continua à parler.

« Le jeune maître-nim a toujours été un fauteur de troubles. »

Son chiot, le jeune maître-nim, lui avait toujours donné des maux de tête.

Ron ne savait pas ce que faisait Cale en ce moment.

Il ne connaissait pas non plus la situation à l’intérieur de l’île.

Cependant, Cale se trouvait sur une île couverte de mana mort et sans nourriture.

« Demain à midi… »

Il ne pouvait pas laisser Cale seul et attendre.

C’était une chose sur laquelle l’ancien dragon Eruhaben insistait le plus.

Une fois qu’il sera midi demain…

« À ce moment-là… »

Quelqu’un d’autre termina la phrase à la place de Ron.

C’était la personne qui avait été la plus silencieuse de toute la semaine.

Choi Han termina la phrase.

« Nous détruirons tous ces vents. »

Le Roi des Mercenaires ne put s’empêcher de demander.

« Est-ce possible ? »

Bud regarda Choi Han dans les yeux à ce moment-là.

« C’est possible. Je ferai en sorte que ce soit possible. »

Choi Han toucha son fourreau. Bud regarda au-delà de Choi Han. Il pouvait voir Eruhaben et les enfants. Ces orbes d’or blanc semblaient prêts à détruire le vent à tout moment.

Bud croisa les bras et s’appuya sur la rambarde du navire.

« Nous devons d’abord passer cette nuit. »

Le silence envahit à nouveau les lieux.

Tout le monde semblait retenir son souffle en regardant l’île des vents.

Une semaine. L’absence de Cale créait ce silence étouffant.

* * *

Il y a une semaine.

C’était le moment où Cale était entré dans l’île du vent par ce petit trou.

« C’est noir. »

Cale pouvait voir un terrain accidenté et une montagne qui semblait s’élever vers le ciel à travers les tourbillons.

Cette montagne était également remplie de falaises abruptes.

‘…Mana mort.’

Tout ici était teinté de noir.

Cale rassembla un peu de vent à la pointe de ses pieds.

‘Ami, tes mains et tes pieds nus ne doivent pas toucher le sol. Tu pourrais être empoisonné par le mana mort.’

‘Et je n’ai pas besoin de te dire la suite, n’est-ce pas ? Tu ne peux pas déterrer la terre ou les pierres et les manger. On peut aussi être empoisonné par la bouche.’

Cale avait ignoré les commentaires inutiles du roi des mercenaires.

– N’est-ce pas si désolant ?

Il avait également ignoré la voix du Super Rocher.

Il se contenta d’utiliser lentement le Son du Vent en avançant.

Une fois sur l’île, fais trois pas dans la direction d’une heure.

Il pensa à l’explication de Bud hier soir, qui décrivait le chemin sur la carte, alors qu’il commençait à marcher.

Tu ne dois pas toucher le vent.

Mon ami, assure-toi de regarder la carte pendant que tu marches. Tu ne veux pas faire de mauvais pas.

Cale marchait lentement, mais sans aucune hésitation, même sans la carte.

Swoooooooosh- Swooooooosh-

Le vent était extrêmement violent. Cependant, il y avait bizarrement un espace libre s’il marchait exactement comme Bud lui avait dit de le faire.

C’était un très petit espace, mais suffisant pour qu’il puisse le traverser.

« C’est incroyable. »

C’est ce que Cale commenta inconsciemment.

– Bien sûr. Mon ami peut facilement trouver des brèches comme celle-ci.

‘Hein ?’

Cale sursauta en entendant la voix du voleur.

« Ami ? »

Le voleur continua en riant.

– Le propriétaire du pouvoir appartenant à l’enfant qui t’a indiqué le chemin est mon ami.

Cale pensa au roi des mercenaires Bud Illis.

L’ancêtre de sa famille avait construit une maison à côté de l’île du Vent et avait inscrit dans son testament que leur lignée travaillerait comme gardiens de l’île du Vent pendant des générations.

L’ancien pouvoir du vent que Bud Illis possédait appartenait également à cet ancêtre.

– Il était également un voleur.

‘Ho.’

Cale était sidéré.

– On dirait que nos deux puissances sont redevenues amies. C’est incroyable.

Cale trouva également cela incroyable et hocha la tête avant de commencer à marcher un peu plus vite. Il avait l’impression que les obstacles disparaissaient rapidement.

‘Ami, il y a un gros rocher sous la montagne au centre de l’île. Il devrait y avoir une grande marque d’entaille dessus.’

Swoooooosh- Swooooooosh-

Cale laissa le Son du Vent protéger son corps du vent qui recouvrait l’île et commença à marcher rapidement.

‘Cela ne devrait pas prendre longtemps de marcher jusqu’au rocher sous la montagne. Tu devrais pouvoir y arriver en une heure environ avec la puissance du vent.’

Bud devint alors sérieux.

‘Une fois que tu auras atteint le rocher, tu verras l’entrée d’un temple qui t’accueillera. Il faudra environ deux jours pour entrer dans le temple et en ressortir.’

Cale s’arrêta de marcher au bout d’un moment. Il flotta dans les airs tout en regardant un endroit.

Il pouvait voir un gros rocher qui était la seule chose non noire sur l’île.

C’était le rocher dont Bud avait parlé.

Il y avait une longue et profonde marque d’entaille dessus.

Cale avait marché jusqu’à l’avant du rocher. Il posa sa paume sur le rocher.

Le rocher répondra à ton appel une fois que tu auras posé ta paume dessus, à condition que tu ais un attribut de vent ancien.

Oooooong- oooooong-

Une vibration différente du bruit du vent apparut soudainement. Cale pouvait voir le rocher être lentement poussé sur le côté.

Il regarda vers la montagne noire.

Une fois que le rocher s’était éloigné…

« …Le temple. »

L’entrée d’un ancien temple avec des piliers de marbre noir des deux côtés apparut devant Cale.

Il ne pouvait pas en voir la fin car le chemin à l’intérieur de l’entrée était sombre.

Cependant, il semblait s’agir d’un long chemin.

‘Ami, tu n’as pas besoin d’utiliser ton énergie éolienne après être entré dans le temple. Tu n’as même pas besoin de t’inquiéter du mana mort qui s’y trouve.’

Tap.

Cale pénétra dans l’entrée du temple.

« Gasp. »

Son corps se tordit.

Cela s’était passé en un instant. Cale posa sa main sur le pilier à ses côtés et parvint à peine à retrouver son équilibre.

« …Haaaa. »

Il laissa échapper une profonde respiration.

Cale mit sa main sur son cœur.

Baboum. Baboum. Baboum.

Son cœur battait à tout rompre.

Cale regarda le pilier de marbre. Il était noir, mais pas à cause du mana mort.

Baboum. Baboum. Baboum.

Cale n’arrivait pas à calmer son cœur qui battait la chamade. Il commença à froncer les sourcils.

C’est à ce moment-là que le voleur commença à parler. Le voleur commença à parler tandis que Cale fixait le couloir qui semblait s’étendre à l’infini.

– Oh, en plus…

Cale se souvint en même temps du commentaire de Bud.

‘Il devrait y avoir un autel avec un ancien artefact au bout du couloir. Tu n’as qu’à l’utiliser.’

Cale commença à parler.

« …Il y a un artefact ancien ? Ici ? Mais pourquoi ? »

Les pupilles de Cale se mirent à trembler. Il devenait anxieux.

« Haaaa. »

C’est à ce moment-là que Cale expira profondément.

– Cette île du vent a été créée grâce à moi.

Quoi ?

L’île du Vent a été créée grâce à ce voleur, grâce au Son du Vent ?’

Cale s’était attendu à ce qu’il y ait une relation entre la voleuse et l’île à partir du moment où elle avait mentionné le fouet de la toupie.

La voleuse chuchota doucement tandis que Cale s’appuyait sur le pilier de marbre.

– À l’intérieur. Devrais-je vous dire la vérité sur l’ancien artefact situé au plus profond de l’île ? Devrais-je aussi te révéler le secret de cette île ?

La voleuse semblait rire.

Cependant, elle ne riait pas parce qu’elle était heureuse. Il y avait de la tristesse cachée dans ce rire.

– Cet ancien artefact a été créé en sacrifiant des milliers de vies.

.Des sacrifices ? Ils ont sacrifié des gens ?’

Cale repensa alors à ce que la voleuse avait dit lorsqu’il l’avait rencontrée pour la première fois.

– Salauds !

– Pourquoi est-ce un péché de voler la chose qu’ils ont créée en sacrifiant des gens ? J’allais le rendre aux gens ! Salauds ! Pourquoi ces bâtards doivent-ils avoir le pouvoir ?!

La voleuse était connue pour avoir été capturée et tuée après avoir volé un objet divin. Cependant, ce qu’elle avait volé n’était pas un objet divin, mais simplement un objet appartenant à un temple.

La voix calme de la voleuse se poursuivit dans l’esprit de Cale.

– Et j’ai remis cet ancien artefact à sa place.

Cale leva la tête.

Il pouvait voir le plafond noir.

Baboum. Baboum. Baboum.

Son cœur s’emballait.

Le Feu de la Destruction s’emballait.

L’endroit approprié pour l’artefact ancien.

– Il s’agissait naturellement de l’endroit où se trouvaient les traces des personnes tuées à tort.

Cale ouvrit la bouche pour parler.

Mais rien ne sortit. La voleuse continua à parler comme si elle comprenait ce que ressentait Cale.

– Tu peux probablement connaître le secret de cette île, n’est-ce pas ? Tu peux le sentir, n’est-ce pas ? Cette montagne noire. Cette montagne cachée par le vent…

Même le Feu de la destruction se déchaînait…

La voleuse continua.

– Tu peux sentir le mana mort qui remplit cette montagne, n’est-ce pas ?

La voleuse semblait pleine de chagrin.

– Dans le passé, non, durant les temps anciens, cet endroit était un lieu de stockage de mana mort.

Cale ferma les yeux.

Qu’il ait les yeux ouverts ou fermés n’avait pas d’importance, car il faisait complètement noir.

– J’ai laissé le fouet de mon chef ici et j’ai demandé une faveur à mes amis.

La voleuse semblait sur le point de pleurer.

– Je leur ai demandé de protéger et de défendre cet endroit où se trouvaient des traces de ma famille, de mes amis et de mes voisins.

La voleuse avait demandé cette faveur à ses amis qui avaient été ses yeux et ses pieds.

S’il vous plaît, protégez cet endroit.

De plus, faites en sorte que personne ne puisse s’approcher de cet endroit.

Faites en sorte qu’ils ne puissent pas connaître la véritable identité de cette île.

La voleuse se retint de sangloter en continuant à parler.

– Je pouvais les aider à fuir le mana mort, mais je ne pouvais pas le détruire.

Cale entendit alors la voix du radin du Feu de la Destruction.

– Si j’étais en vie à ce moment-là…

Il avait l’air extrêmement frustré.

Le Feu de la destruction était capable de purifier le mana mort.

Cale apprit alors que l’escroc était mort plus tôt que la voleuse.

– J’ai été attrapé après avoir laissé le fouet du chef ici et m’être enfui. Puis le temps a passé et je t’ai rencontré.

Normalement, la voleuse n’aurait pas été attrapée.

Cependant, elle avait utilisé plus de la moitié de ses forces pour créer cette île du vent, ce qui rendait sa fuite difficile. Elle fut alors attachée à un rocher et jetée au fond de l’océan.

Cale ouvrit les yeux.

Il pouvait voir le plafond noir de l’entrée du temple.

– N’est-ce pas terrible ? Le secret de cette île n’est-il pas terrible ?

L’île du vent des trois zones interdites.

Cale attendit un long moment pendant que la voleuse riait avant de finalement réussir à dire quelque chose.

« Mais qui était-ce ? »

Cela faisait longtemps qu’il se posait la question.

Maintenant qu’il avait choisi de prendre le chemin difficile, maintenant qu’il avait choisi de garder les voix des anciennes puissances avec lui, il avait besoin de connaître leurs histoires.

« Qui était-ce que vous deviez tous combattre et vaincre ? »

La voix de la seule personne vivante sur cette île noire fut emportée par le vent.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser