Trash of Count’s Family Chapitre 338

Détruit (4)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Cale pouvait clairement entendre les cris provenant des nuages noirs et de la foudre noire.

Aaaaaaah.
Aaaaaaah-

C’était similaire aux cris du désespoir noir. Cependant, les autres ne pouvaient entendre que le son ‘oooooong’ du grondement.

« …Huuuu. »

Cale inspira profondément.

Son corps entier semblait bouillir.

Il pouvait sentir la puissance gronder dans son corps. Le feu et la lumière s’entrechoquaient dans son corps et voyageaient dans ses veines, de sa tête à la pointe de ses orteils.

– Il arrive.

C’est ce qu’avait dit le Super Rocher à ce moment-là. Cale baissa la tête.

Tsk.

L’Étoile Blanche qui regardait Cale fit claquer sa langue et donna un coup de pied dans l’air, faisant jaillir son corps.

« …Nous devons l’arrêter ! »

Rosalyn, qui se tenait à côté d’Eruhaben comme si elle était là pour le protéger, cria. Choi Han et Mary commencèrent à bouger après l’avoir entendue.
Choi Han commença à réfléchir dans son esprit.

‘Ce n’est pas acceptable.
Je ne peux pas laisser l’Étoile blanche s’approcher de Cale et de Raon.’

Choi Han et l’aura noire qui brillait autour de son épée commencèrent à révéler leur présence violente.
Choi Han se souvint du moment où il avait affronté l’Étoile Blanche plus tôt. La dernière fois, il avait volé pour éviter l’impact.

‘…Il est habitué à l’épée.’

L’Étoile Blanche avait une grande expérience de l’épée.
Le feu et les forces destructrices de la nature dans cette épée de feu n’étaient pas le problème.

L’art de l’épée qui venait de trancher la vague d’or d’Eruhaben. Choi Han était en mesure de voir une expérience indescriptible dans ce court coup d’épée.

– Choi Han, cette personne est également expérimentée en magie.

Il entendit la voix de Rosalyn dans sa tête.
On disait qu’une personne ne pouvait pas être expérimentée à la fois dans les pouvoirs anciens et la magie, mais cette personne était censée pouvoir utiliser la magie, l’épée et les pouvoirs anciens.

‘…Il est fort.’

Il était extrêmement fort.

Serre.

Il serra fermement son épée. Les pieds de Choi Han, ainsi que tout son corps couvert de magie de vol, étaient tendus.

Choi Han se précipitait vers l’Étoile Blanche car ils faisaient face à un ennemi si puissant qu’ils ne pouvaient rien faire tous ensemble.

Mages et nécromanciens.
Un épéiste se battait différemment d’eux.

On pourrait même parler d’un avantage que seuls les épéistes possédaient.
C’était le fait qu’ils avaient des armes capables de trancher les ennemis et qu’ils se tenaient à l’avant-garde.

Ces derniers temps, Choi Han avait vécu de nombreux moments qui lui faisaient penser qu’il avait fait le bon choix en choisissant l’épée comme arme.
Cela lui donnait une justification pour se tenir à l’avant-garde.

– Vas-y.

Choi Han fonça vers l’Étoile Blanche dès qu’il entendit la voix de Rosalyn.
Cependant, il fut forcé de s’arrêter.

« Raon ! »

Il entendit la voix de l’ancien Dragon derrière lui.
Choi Han regarda indécis entre les nuages noirs et l’ancien Dragon avant de voir le petit Dragon voler rapidement vers Eruhaben.

« Papi ! »

Raon s’inquiétait pour Cale, mais ne pouvait ignorer qu’Eruhaben l’appelait.
Raon avait vu comment Cale avait entrecroisé ses doigts pour le serrer dans ses bras plus tôt, ainsi que le dos plein de cicatrices d’Eruhaben devant eux.

« Tu vas bien ? »

Les yeux ronds de Raon se concentrèrent sur Eruhaben. Le sang de tout à l’heure avait séché autour de sa bouche.
Eruhaben avait toujours les deux mains en l’air à cause de la barrière d’or blanc.

« Petit, tu me regardes de haut ? »

La barrière d’or blanc s’installa sous les nuages noirs une fois qu’elle eut recouvert la capitale.

« Je ne te regarde pas de haut ! Papi Goldie, si tu es blessé, je vais détruire ce monde…
– Tu es trop bruyant, petit garçon.
– JE, NE, SUIS, PAS, BRUY- ! »

Raon répondait à Eruhaben qui le coupa avant qu’il ne soit forcé d’arrêter de parler après avoir vu les actions de l’ancien dragon.

Un fil d’or blanc commença à apparaître des deux mains de l’ancien dragon qui semblaient vouloir soutenir le ciel.
Le fil touchait la barrière d’or blanc qui résistait aux nuages noirs.

L’ancien dragon saisit le fil à deux mains avant de retirer une main pour saisir la patte avant de Raon.

« Tu le fais. »

La petite patte avant noire et potelée de Raon. L’ancien dragon place le fil d’or blanc dans la paume de Raon.

Raon sentit la force d’Eruhaben l’envahir dès que le fil d’or blanc toucha sa patte.
Le fil fondit lentement dans la patte de Raon avant de l’entourer d’une lumière d’or blanc.

« Tu peux le faire. Tu es très doué pour la magie. »

Eruhaben saisit à nouveau la patte de Raon et commence à la faire bouger. Il obligea alors Raon à tendre ses courtes pattes vers le ciel, comme il l’avait fait.

« …Je- »

Raon regarda la lumière blanche et dorée qui l’entourait et demanda.

« Pourquoi devrais-je faire cela ? Papy, qu’est-ce que tu vas faire si je fais ça ? »

Les pattes de Raon tremblaient un peu. Eruhaben serra fermement ces pattes avant de lâcher prise et de répondre.

« Je suis quelqu’un qui tient parole. »

Eruhaben tapota la tête ronde du petit avant de se retourner.

« Raon, c’est ce que signifie être un dragon. »

Il éleva alors la voix.

« Vous tous, protégez Raon ! »

Rosalyn, Choi Han, Mary et même Hannah s’approchèrent. Eruhaben passa devant eux et s’éleva dans les airs.

Il se dirigeait vers Cale et l’Étoile blanche.
Rosalyn, qui avait regardé Eruhaben s’envoler, tourna la tête après avoir ressenti une fluctuation glaciale de mana.

Le dragon noir.
Une grande quantité de mana noir émanait du petit dragon.
Rosalyn pouvait voir Raon froncer les sourcils et se concentrer non pas sur Eruhaben ni même sur Cale, mais uniquement sur la barrière d’or blanc et les nuages noirs.

Les pattes avant de Raon tremblaient. Elle entendit la voix de Raon tandis que ses pattes avant continuaient de trembler.

« …Je…suis…grand et puissant. »

Rosalyn faillit pleurer pour une raison quelconque en entendant cela. Le spectacle qui s’offrait à elle et la voix du jeune dragon la rendaient émotive.

Le fil d’or blanc.
Une couleur argentée commençait à teinter la lumière d’or blanc qu’Eruhaben avait reliée à Raon.
C’était la couleur qui apparaissait lorsque Raon utilisait son bouclier, lorsqu’il voulait protéger quelque chose.

La barrière d’or blanc devenait lentement argentée. Le jeune dragon Raon travaillait dur pour faire tout ce qu’il pouvait avec ses limites actuelles.
Rosalyn cria au reste du groupe qui restait les yeux dans le vide lorsqu’elle vit cela.

« Protégez Raon-nim ! »

Elle commença alors à donner des ordres.

« Concentrez toutes les attaques à distance sur l’Étoile Blanche ! Soutenez Eruhaben-nim ! »

Une flèche de feu jaillit de la main de Rosalyn en direction de l’Étoile Blanche. Elle se dirigea ensuite vers le côté droit de Raon.
Choi Han lança une attaque d’aura vers l’Étoile blanche avant de se déplacer vers le côté gauche de Raon.
Hannah était devant Raon tandis que Mary se déplaçait derrière lui.

Baaaaang ! Baaaaang !

La flèche de feu et l’aura noire brillante frappèrent l’Étoile blanche.

« …Vraiment. »

L’Étoile Blanche, qui avait utilisé son mur d’eau pour se défendre contre les deux attaques, ne pouvait cacher son agacement. Son visage montrait de la fatigue et de la colère en voyant qu’il n’avait pas encore atteint Cale.

« Cale, ils ont vraiment l’air de vouloir te protéger. »

Cale, qui se trouvait à l’extérieur de la barrière d’or blanc, répondit à l’Étoile Blanche avec une expression stoïque sur le visage.

« En haut.
– …Hmm ? En haut ? »

L’expression de l’Étoile Blanche se raidit rapidement, il leva les yeux, confus, et brandit l’épée qu’il tenait à la main.

Baaaaang !

Eruhaben et l’Étoile Blanche s’affrontèrent une fois de plus. Cale, qui observait la scène, haussa les épaules et sourit en répondant.

« C’était en fait en bas et non en haut, espèce de salaud. »

Eruhaben commença à parler à l’Étoile Blanche qui était de l’autre côté de sa lance d’or blanc et de l’épée de feu.

« Tu n’as pas assez de force, n’est-ce pas ? »

L’Étoile Blanche avait silencieusement bloqué l’attaque de l’ancien dragon avec son mur d’eau un peu plus tôt. Cependant, cette même personne était agacée par les attaques de Choi Han et Rosalyn en ce moment même.

La raison en était simple.

L’état de l’Étoile Blanche n’était pas bon.
Du sang coulait encore de la bouche de l’Étoile Blanche.

Bien sûr, l’état d’Eruhaben n’était pas très bon non plus.
Son visage était pâle et il avait du sang séché sur les lèvres. L’Étoile Blanche répondit comme si elle était fatiguée.

« …Tu es vraiment persévérant. Tu n’es pas semblable à un dragon. »

Cependant, Eruhaben leva la tête et établit un contact visuel avec Cale.

Cale pouvait voir que le regard d’Eruhaben était calme. De plus, il pouvait voir la lumière argentée fusionner avec la barrière d’or blanc tandis que Raon la maintenait.
Il pouvait entendre Eruhaben rire et lui parler alors qu’il était sur le point de froncer les sourcils.

« Cale, tu dois me laisser vivre encore longtemps, n’est-ce pas ? »

Le froncement de sourcils qui se formait sur le visage de Cale se transforma rapidement en sourire.
La voix de son ancien chef d’équipe résonna aux oreilles de Kim Rok Soo.

‘… Putain ! Hé, Rok Soo. Kim Rok Soo. Tu dois vivre une belle vie en mon nom aussi.
C’est compris ?
Vis longtemps, espèce de salaud. Assure-toi d’avoir cette vie de fainéant que tu aimes tant.’

La voix de son chef d’équipe et celle d’Eruhaben semblèrent se fondre en une seule.
La puissance du feu qui parcourait le corps de Cale s’exprima à ce moment-là.

– Je l’ai préparé à pleine puissance.

Le Feu de la destruction.

Toute la puissance de cet ancien pouvoir.

Cale n’avait aucun moyen de savoir à quel point son corps serait sollicité après avoir utilisé cette force. Cependant, le pouvoir du Super Rocher fortifiait son corps en ce moment même.
Son corps était également équilibré par les cinq éléments et sa plaque était plus grande maintenant, bien qu’elle soit encore aussi faible que du verre.

Cale ferma les yeux.

De la lumière or rose commença à sortir de ses mains qui se trouvaient devant les nuages noirs.

Baboum ! Baboum ! Baboum !

Cale sortit tout le feu de son corps et entendit son cœur battre.

La lumière d’or rose sortit des mains de Cale et se transforma en une fine ligne qui coupa entre les nuages noirs et la barrière d’or blanc.

Cale entendit alors quelque chose se briser. C’était la lance d’or blanc d’Eruhaben qui s’était brisée.

Cependant, Cale n’ouvrit pas les yeux. L’Étoile Blanche s’approcha d’Eruhaben.

« Espèce de vieux bâtard de dragon. »

Le poing de l’Étoile Blanche qui avait brisé la lance d’Eruhaben se dirigeait vers l’estomac d’Eruhaben.

« Tu es vraiment… »

Le coup de poing atterrit sur Eruhaben.

« Ugh !
– Tu m’ennuies. »

Eruhaben gémit et l’Étoile Blanche s’apprêtait à le repousser d’un coup de pied.

« Ha, haha. »

Il rit et s’agrippa au poing de l’Étoile Blanche.
L’Étoile Blanche pouvait voir le Dragon saisir son autre main également.

« Tu es à moi. »

L’ancien dragon était quelqu’un qui tenait parole.
Ses mains couvertes de lumière blanche et dorée s’agrippaient aux mains de l’Étoile Blanche.
Eruhaben s’accrochait du mieux qu’il pouvait pour empêcher l’Étoile blanche de s’approcher de Cale.

« Cale, déchaîne-toi. »

‘Fais ce que tu veux comme tu veux’.

L’Étoile Blanche fronça les sourcils et cria dès qu’il entendit la voix de l’ancien dragon.

« Frappe à terre ! »

Frappe !
Cet ordre était dirigé vers le ciel et fit pousser un autre gémissement à Eruhaben.

« Ugh ! »

Il sentit une grande quantité de puissance s’échapper de l’Étoile Blanche.

Oooooooong-

Le grondement des nuages noirs s’arrêta soudainement.
Le silence remplit la zone pendant un moment.

Screeeech-
Screeeech- screeeeeech-

Un cri terrible emplit la région tandis que le ciel se mettait à trembler.
Les nuages noirs poussaient des cris stridents. Même l’air semblait trembler.

« Ugh ! »

L’Étoile Blanche donna un coup de pied à Eruhaben, le forçant à lâcher ses mains et à reculer. Il regarda le ciel en soupirant de douleur.

Quelque chose de noir jaillit des nuages noirs.

C’était un coup de tonnerre.

Un coup de tonnerre noir sortit des nuages noirs qui recouvraient la capitale.
Il était suivi d’une quantité infinie d’autres éclairs noirs.

Eruhaben se mit à sourire à ce moment-là.

C’est au même moment que Cale ouvrit les yeux.
Il regarda les foudres noires et donna l’ordre.

« Purifiez-les. »

Le mince fil d’or rose qui se trouvait entre la barrière d’or blanc et les nuages noirs réagit à son ordre.

Du feu commença à jaillir du fil.

Et de l’intérieur du feu…

Des éclairs d’or rose qui semblaient prêts à engloutir les éclairs noirs, les nuages noirs et même à percer les cieux jaillirent du feu.

C’était comme si le feu sortait du sol et que les foudres noires tombaient du ciel en rugissant l’une contre l’autre.

Screeeech-

Les éclairs noirs hurlants et les éclairs d’or rose s’écrasèrent l’un contre l’autre.

Aaaaaaaaah-
Aaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Les cris commencèrent à changer.
Cela s’était produit au moment où les deux foudres s’étaient écrasées l’une contre l’autre. Les cris se transformèrent en sanglots et la couleur noire commença à disparaître, comme lorsqu’il avait purifié le désespoir noir dans le passé.

La lumière or rose dévorait les ténèbres des foudres noires.

« Kaha, hahaha ! »

Cependant, l’Étoile Blanche riait.

Les foudres d’or rose se transformèrent lentement en cendres rouges et disparurent après avoir combattu les foudres noirs.
Bien qu’elle puisse manger les ténèbres contenues dans les foudres noirs, elle ne pouvait pas manger les foudres eux-mêmes.

Le ciel de l’Étoile blanche était toujours là, même sans les ténèbres de Bernard.
C’est pourquoi l’Etoile Blanche riait.

« Hahaha, je t’avais dit que tu ne pourrais pas gagner contre ma puissance ancienne. »

Les éclairs noirs devenus blancs après avoir été nettoyés par la lumière d’or rose s’abattirent sur la barrière d’or blanc. C’est à ce moment-là.

« Ugh ! »

L’Étoile Blanche gémit et prit une grande inspiration.
Eruhaben s’était précipité sur lui et lui avait asséné un coup de poing au visage. L’ancien dragon qui respirait bruyamment avait l’air fatigué. Ses mains tremblaient également.

C’était parce qu’il avait affronté l’épée de feu qui était une version fortifiée de l’épée des désastres, l’un des pouvoirs du Tueur de Dragons.
Cependant, Eruhaben faisait tout ce qu’il pouvait pour puiser chaque once de force dans son corps.

« Toi, dégage.
– Quoi ? »

Eruhaben parvint à peine à extraire un peu de mana pour s’élancer vers l’Étoile Blanche qui était tout aussi fatiguée.

« Tu as toujours l’intention d’attaquer- ! »

Les yeux de l’Étoile Blanche qui se préparait à attaquer s’écarquillèrent.
Ce n’était pas une attaque.
C’était une rafale de vent.
Une rapide bourrasque de vent l’enveloppa avant de s’élever.

Elle se dirigea vers l’extérieur de la barrière d’or blanc.

L’Étoile Blanche fut repoussée et Eruhaben tendit la main à ce moment-là.
Il vit quelque chose tomber du ciel.

« Huff, huff. Huff. »

Eruhaben attrapa la personne qui tombait.
Il pouvait entendre la respiration difficile de cette personne.

« Huff, huuuff. »

Cale respirait difficilement, comme s’il n’avait pas assez d’oxygène. Son corps entier tremblait.
Il ne crachait pas de sang, mais il était incapable de respirer correctement, comme s’il allait bientôt mourir d’étouffement.

Cale s’appuya sur le corps d’Eruhaben et leva la tête. Sa vue se brouillait.

– Je t’ai dit de ne pas te sacrifier.

Il pouvait entendre le Super Rocher dans son esprit.
Il pouvait voir l’Étoile Blanche sourire avec une expression fatiguée sur son visage depuis l’extérieur de la barrière d’or blanc.

– La couleur noire a disparu.

Le Super Rocher continua.

– Nous avons fait l’une des choses que nous sommes capables de faire.

Cale commença à sourire.
Les éclairs blancs résultant du Feu de la Destruction effacaient le désespoir noir.

« Ah. »

Saint Jack joignit les mains sur le sol.
Les ténèbres de Bernard avaient disparu et il ne restait plus que les pouvoirs de l’Étoile Blanche dans les éclairs.

Ces éclairs étaient remplis de la puissance naturelle de la nature.
Ils dégageaient la sensation intense de la nature.

C’était un pouvoir calme et magnifique.

‘…C’est presque un sentiment de sainteté.’

Saint Jack commença à froncer les sourcils à cause de cette puissance.
Il n’y avait rien à faire.
Le visage de Jack, qui semblait à la fois soulagé et en pleurs, se mit à parler.

« …Jeune maître Cale. Eruhaben-nim et Raon-nim. »

Le visage de Jack contenait à la fois de la joie et de la tristesse lorsqu’il prononça leurs noms.

L’ancien dragon Eruhaben activa à nouveau sa magie. Il faisait remonter le moindre grain de mana à l’intérieur de son corps.

« Je ne peux pas le laisser être détruit. »

De plus en plus de lumière d’or blanc commença à fusionner avec la barrière d’or blanc.

« …Je… suis grand et puissant ! »

Une lumière argentée brillante sortit des pattes avant de Raon qui étaient couvertes de mana noir.
Cale tendit également la main.

– Tu vas finir par y arriver ?

Il pouvait entendre la voix du Super Rocher.
Cale regarda les foudres blanches qui semblaient prêtes à frapper la capitale de l’Empire, les maisons des citoyens, et répondit.

« Arrête de me demander la même chose. »

Le Super Rocher poussa un soupir en répondant.

– Tu ne mourras pas, mais ce sera douloureux.

Cale laissa échapper un petit rire.

La maison de quelqu’un, la vie de quelqu’un allait…
allait être détruite.
Elle allait s’effondrer.
Se transformer en décombres.
Elle allait disparaître.

Parfois, c’était pire que de regarder tout cela arriver.

Il n’était pas certain qu’ils puissent arrêter l’attaque de l’Étoile Blanche, même si Eruhaben et Raon se préparaient à agir.
Il était normal qu’il les soutienne avec sa force, aussi faible soit-elle.
De plus…

« Je ne me suis pas encore évanoui. »

Il ne s’était pas encore évanoui.
Cela signifiait que son corps était encore capable d’en faire plus.

Les mains de Cale se tendaient vers le ciel. Une lumière argentée commença à sortir de ses paumes.

La barrière d’or blanc.
Le bouclier argenté qui l’entourait.
Maintenant, il y avait un autre bouclier d’argent avec deux ailes ouvertes sur ce bouclier argenté.

Les foudres blanches s’abattaient sur le bouclier d’argent.

C’était un affrontement entre des choses qui se battaient pour protéger et des choses qui se battaient pour détruire.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Satoru monamour
4 mois il y a

Merci pour les chapitres ♥

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser