Trash of Count’s Family Chapitre 283

Ce que le vent a emporté (3)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Boum !
Les alchimistes et les mages créèrent un autre pilier de terre.
Cale n’avait pas besoin de voir le champ de bataille pour savoir ce qui se passait.

Les alchimistes et les mages étaient apparus pour soutenir le toit du palais lorsque Sir Rex et son groupe avaient utilisé des bombes magiques pour le faire exploser.
Elles avaient répandu un fluide inconnu qui réagissait au mana des alchimistes et des mages et s’était élevé dans le ciel. Ensuite, les alchimistes avaient placé un fil noir d’origine inconnue autour du pilier.

Une fois que le fil noir avait disparu dans le pilier de terre, celui-ci s’était transformé en un pilier noir solide.

Cale ne regardait que les Nains de Flamme lorsqu’il commença à parler.

« Le travail d’un alchimiste est de toujours trouver quelque chose de nouveau. »

Boum !
Le pilier noir continua de grossir jusqu’à se transformer en tour.
Les tours continuèrent à grandir jusqu’à ce qu’il y en ait sept au total.

Les mages et les alchimistes se rendaient au sommet de ces tours et lançaient des attaques à distance depuis là.

Buuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu…
Cale regarda le chef nain à travers le son de la trompette.

Alchimie.
L’alchimie de ce monde était similaire à celle de la Terre.
Leur but était de créer de l’or.

Cependant, les méthodes pour y parvenir étaient différentes.
Les alchimistes du continent occidental cherchaient à utiliser des éléments naturels pour créer de l’or. C’est pourquoi ces alchimistes ne pouvaient s’empêcher de se rapprocher du mana, l’élément naturel le plus pur.

‘Mais d’après le dragon de sang-mêlé, l’alchimie recherchée par l’Étoile Blanche ne vise pas à créer de l’or.’

La voix de l’ancien dragon Eruhaben se fit entendre dans l’esprit de Cale.

‘Sais-tu pourquoi ils recherchent du mana mort ?’

Les bombes de mana mort. Cela n’avait rien à voir avec l’alchimie si leur but était de créer de l’or. Cependant, la Tour de la cloche des alchimistes de l’Étoile Blanche s’était associée à l’Empire pendant une vingtaine d’années pour mener des recherches sur les bombes de mana mort.

‘J’ai d’abord pensé qu’ils voulaient juste des bombes de mana mortes pour les utiliser comme armes, mais j’ai réalisé que je me trompais après avoir entendu ce que le dragon de sang-mêlé avait à dire.’

Cale n’avait jamais vu l’ancien Dragon aussi sérieux.
Eruhaben avait une expression à la fois choquée et craintive sur son visage tandis qu’il expliquait.

‘Ce que la Tour de la Cloche des Alchimistes veut, c’est du mana, pas de l’or.’

Cale se raidit lui aussi en entendant cela.
La raison pour laquelle ils recherchaient du mana mort.

‘Ils veulent créer du mana.’

L’eau, le feu, le vent, la terre et le bois. Le mana existait comme chacun de ces cinq éléments de base de la nature.
C’était l’un des fondements du pouvoir dans le monde.
Et ils étaient un groupe qui essayait de créer du mana.

‘Après avoir entendu cela de la part du dragon de sang-mêlé, j’ai appris que la Tour de Cloche des Alchimistes est une organisation de rang supérieur à Arm.’

Cale comprenait parfaitement.
Il n’arrivait pas à comprendre ce que voulait ce fou d’Étoile Blanche, cependant, ce bâtard avait fait toutes sortes de folies, et créer du mana n’était que l’une d’entre elles.

‘Que se passerait-il si ce bâtard fou, qui tenterait même de créer une chimère, était capable de créer du mana ?’

Ce serait la pagaille totale.

Il n’y aurait pas de chaos comme celui-là.
C’est pourquoi Cale se décida une fois de plus.

Il allait détruire complètement la Tour de la Cloche des Alchimistes.
C’était la première étape pour y parvenir.
Cale regarda Kanelle, le chef de la tribu des Nains de flammes, et commença à parler. Il pouvait voir les pupilles tremblantes dans les yeux du chef.

« Oui, je comprends. Je suis sûr que la guerre est effrayante pour toi. »

Cale tenta d’être le commandant calme et posé et essaya de parler d’un air majestueux, car il comprenait ce que le chef des nains de flamme pouvait penser.

Cependant, la réaction du chef Kanelle était étrange.

« …Chef Kanelle, que regardes-tu ? »

Kanelle ne regardait pas Cale, mais derrière lui. Quelqu’un se précipita d’urgence vers Cale à ce moment-là.
C’était Choi Han.

« Cale-nim ! »

Il semblait être dans un tel choc qu’il avait appelé le nom de Cale. Au même moment, les marmonnements de Kanelle parvinrent aux oreilles de Cale. Kanelle était actuellement effrayé.

« Le roi… le roi des bêtes est… »

Quoi ?

Cale se retourna rapidement. Il pouvait voir le champ de bataille en entendant la voix de Choi Han.

« C’est les Lions de la dernière fois ! »

Cale pouvait voir quelques personnes voler jusqu’au sommet de la tour noire fabriquée par les alchimistes à l’aide de la magie de vol.
Deux de leurs visages lui étaient familiers.

« Cale-nim, ce sont ceux que nous avons vus au nord ! »

Ils avaient vu ces Lions lorsqu’ils s’étaient rendus chez le Chevalier Gardien Clopeh Sekka pour voler la couronne. Ces Lions arrogants avaient fini par s’agenouiller devant la lame de Choi Han.

Ils n’étaient pas encore dans leur transformation berserk, car ils étaient apparus au sein des forces de l’Empire.

Personne ne s’en serait rendu compte si Choi Han, Cale et les Nains de Flamme n’avaient pas été là.

« C, commandant-nim ! »

L’expression du chef Kanelle devint désespérée.

Les Lions étaient doués pour le commandement et adeptes des batailles en groupe.
Contrairement aux Tigres qui vivaient seuls dans leur montagne, les Lions vivaient en grands groupes afin de maximiser leur force.

« Commandant-nim, ces bâtards sont plus forts que les Ours. La tribu des Lions a même deux successeurs potentiels au poste de Roi Lion dans cette génération ! Ils sont super forts ! »

Les yeux du Chef Nain de Flamme Kanelle ne pouvaient s’empêcher de trembler.

Si la tribu des Ours était celle qui avait ennuyé la tribu des Nains de Flamme dans Arm tous les jours, la tribu des Lions était celle qui traitait les Nains de Flamme comme s’ils n’existaient même pas.
Ils se considéraient comme la plus grande tribu et estimaient que les Nains ne valaient même pas la peine d’être regardés.

C’était un peu vrai.
La tribu des Lions était comme la tribu des Baleines sur terre.
Les Tigres pouvaient être les meilleurs s’ils n’avaient pas tendance à être seuls, mais les Lions qui vivaient en troupe étaient considérés comme les plus forts.

‘Je ne m’attendais pas à ce que les Lions qui n’étaient pas apparus avec l’Alliance Indomptable apparaissent avec l’Empire !’

Les Nains de Flamme prirent peur après avoir vu la puissance de l’Empire et de la tribu des Lions.
Pourquoi ?

Le royaume de Roan et son maître épéiste ! Même le commandant-nim !
Aucun d’entre eux ne pouvait participer à cette bataille !

Ce serait une guerre sans les personnages principaux de la dernière guerre.
C’était comme se battre sans aucun membre.

« …Commandant-nim. »

L’expression du nain n’était pas bonne.
Il avait déjà choisi d’être du côté de Cale. Il avait choisi de rejoindre ce camp pour survivre. Dans ce cas, ils devaient gagner cette guerre.

« Nous devons en faire une bataille défensive. Je vais aller travailler avec les autres nains qui attendent dans le château pour construire des outils de défense. »

Rosalyn avait amené Mary, quelques Nains de Flamme et quelques mages à la tour, mais il y avait encore beaucoup de Nains de Flamme à l’intérieur du Château de l’Érable.
Ils étaient probablement occupés en ce moment même à construire des outils pour défendre le château, comme la construction de ces ailes.

Le chef se mordit les lèvres en pensant aux Nains qui travailleraient dur pour terminer ces ailes sans connaître la puissance de l’Empire et des Lions.

Cependant, les ailes étaient inutiles dans la situation actuelle.

« Commandant-nim, il est inutile de s’occuper uniquement des alchimistes pour l’instant. Les Lions, les mages et les chevaliers fortifiés par la magie… ces dizaines de milliers de soldats vont nous envahir ! »

Le chef des nains de flamme était effrayé. Comment pouvaient-ils vaincre autant d’ennemis avec moins de cinq mille hommes à leurs côtés, d’autant plus que le Royaume de Whipper n’avait que très peu de guerriers ?

Le seul moyen de survivre était de fermer la porte du château et de résister.

Rosalyn était d’accord avec cette affirmation.
Rosalyn était la seule à pouvoir se battre ouvertement aux côtés des forces du Royaume de Whipper. C’est pourquoi Rosalyn partageait également ses pensées.

« Il a raison. Jeune maître Cale, nous devons choisir la sécurité avant tout. »

Elle regarda Toonka et continua de parler. Elle pensa à Toonka ainsi qu’aux guerriers indigènes de leur côté.
Leurs armures et leurs armes étaient terribles comparées à l’équipement des chevaliers de l’Empire, et comme ils n’avaient aucune fortification magique, c’était comme s’ils étaient nus comparés à ces chevaliers.

« Je suis sûr que vous êtes d’accord avec moi, commandant Toonka et chef Harol, nous devons préserver le nombre de guerriers de notre côté. »

Ils devaient d’abord se défendre et réduire le nombre d’ennemis avant d’envoyer les soldats et les guerriers dès qu’ils verraient une ouverture pour lancer une contre-attaque.
Ils devaient également utiliser les forces des Nains de Flamme et de Mary à ce moment-là.

« C’est le seul moyen de réduire la différence de nombre. C’est le seul moyen de vaincre efficacement l’écrasante majorité de l’Empire lorsque nous nous battons sans nos membres. »

L’analyse de Rosalyn était directe.
Elle regardait Cale d’un œil froid et émoussé, tandis que le chef des nains de flamme regardait Cale avec crainte et urgence.

C’est à ce moment-là que quelqu’un se mit à rire.

« Pfft. »

Les yeux de Rosalyn s’écarquillèrent.

« …Commandant ? »

Toonka riait comme un maniaque qui avait perdu la boule.
Rosalyn et le chef Kanelle ne se mirent pas en colère face aux actions de Toonka. C’était parce qu’il ne se moquait pas d’eux.

Le chef Harol souriait lui aussi.
Une autre personne souriait également.

« …Jeune maître Cale. »

Cale souriait également avec eux. Il ne pouvait s’empêcher de sourire à ce sentiment qu’il n’avait pas ressenti depuis longtemps. Raon, qui avait été silencieusement invisible pendant un moment, demanda à Cale avec confusion.

– Humain, que se passe-t-il ?

Qu’est-ce qui se passe ?

Cela lui faisait penser au passé. Bien avant que Kim Rok Soo ne devienne chef d’équipe, le nouvel employé Kim Rok Soo était sorti pour s’occuper d’une affaire avec son chef d’équipe lorsqu’ils avaient été battus à plate couture.

Naturellement, ils avaient échoué dans leur mission. Kim Rok Soo s’était adressé à son ancien chef d’équipe alors qu’ils étaient encore au sol, en proie à la douleur.

‘Chef d’équipe.’
‘Ah, écoute ce ton, espèce de salaud. Qu’est-ce qu’il y a ?’
‘Quand pensez-vous que nous pourrons nous battre en utilisant une force écrasante ? Pensez-vous que ce soit possible ?’
‘Je n’en sais rien. Ne parle pas de l’impossible.’
‘C’est dommage.’
‘Qu’est-ce que c’est ?’

Kim Rok Soo avait pensé que c’était dommage à l’époque.
Son entreprise manquait toujours de main-d’œuvre et devait se battre contre de grandes organisations ou des individus forts, même s’ils étaient faibles. C’est pourquoi ils n’avaient jamais eu assez de force.

Kim Rok Soo n’avait jamais combattu un ennemi en ayant une force écrasante sur lui.
C’est pourquoi il avait dit ce qui suit à son ancien chef d’équipe.

‘Mon style, c’est de faire du grabuge avec une force écrasante.’
‘Espèce de fou.’

Espèce de fou.
La voix de son ancien chef d’équipe avait frôlé les oreilles de Cale.
Kim Rok Soo avait été déçu à l’époque, et cette déception s’était poursuivie même lorsqu’il avait suivi les traces de son chef d’équipe et était devenu le nouveau chef d’équipe.

L’Empire disposait d’un avantage écrasant.

« Mlle Rosalyn. »

Cale regarda Toonka et Harol. Il se tourna ensuite vers Rosalyn et continua à parler.

« Savez-vous ce qui rend le Royaume de Whipper si effrayant ?
– Excusez-moi ? »

demanda Rosalyn, confuse, tandis qu’un des mages qui l’accompagnait lui répondait. C’était l’un des mages qui s’était échappé du Royaume de Whipper. Il répondit calmement à la question de Cale.

« Le Royaume de Whipper est effrayant parce qu’il n’y a pas de défense. »

‘Il n’y a pas de défense ?
Cela signifie-t-il… qu’ils ne défendent jamais leurs châteaux ?’
Cale commença à parler tandis que le chef des nains de flammes et Rosalyn restaient là, confus.

« Les guerriers Whipper ont une résistance à la magie.
– Ah ! »

Rosalyn sursauta en se souvenant de ce fait tandis que le chef des nains de flammes écarquillait les yeux en apprenant ce fait.

Certains natifs du Royaume de Whipper étaient nés avec une résistance à la magie. Ce nombre n’avait fait qu’augmenter au fil du temps.
Il avait augmenté de façon significative après que la Tour magique ait mené ses cruelles expériences sur les humains.

Toonka était l’un de ces individus.
Sa force physique était impressionnante, mais sa résistance à la magie l’était encore plus.

Une armure fortifiée par la magie ?
Pour les guerriers du Royaume de Whipper, c’était de l’acier ordinaire.
Ils possédaient des capacités innées qui leur permettaient de résister à la magie pendant un certain temps.

C’est pourquoi ils pouvaient foncer sans crainte.

Même si l’Empire avait été pris au dépourvu la dernière fois, les forces du Royaume de Whipper s’étaient tout de même battues contre les chevaliers et les mages de l’Empire lors de la dernière bataille au Château de l’Érable.
Et ils avaient réussi à gagner.

La différence écrasante en termes de nombre ?
Pourquoi l’Empire avait-il besoin de préparer un tel nombre de troupes pour conquérir le Royaume de Whipper ?
C’est parce qu’ils savaient qu’ils avaient besoin d’au moins autant d’hommes pour remporter la victoire.

Le chef Harol, qui avait établi un contact visuel avec Cale, commença à parler.

« La défense n’est pas dans le dictionnaire du Royaume de Whipper.

– Kehe, kahahahahaha ! »

Le rire de Toonka secoua la tour.

Il pouvait voir les forces de l’Empire.
La tribu des Lions et les alchimistes ne s’avançaient pas, mais les chevaliers et les soldats qui portaient des armures fortifiées par la magie, ainsi que les mages, étaient prêts à se battre.

Cependant, Toonka tourna la tête et regarda vers Cale.
Ce dernier fit un signe de tête à Toonka.

‘Ne vous inquiétez pas pour votre dos.’

Toonka comprit ce que Cale voulait dire par ce signe de tête.
C’est pourquoi il commença à bouger.

En fait, il avait sauté de la tour.

Il rit alors que son grand corps s’envolait de la tour.

« Kahahahahahaha ! »

Sa voix folle atteignit à la fois les forces de l’Empire et les soldats du Royaume de Whipper. Ces derniers n’avaient pas de résistance à la magie comme les guerriers indigènes.
Ils regardèrent leur chef tomber de la tour.

Boum !

Toonka atterrit sur le sol dans un grand bruit.
Il se trouvait à l’extérieur du château de l’Érable.
Il était maintenant face à près de 100 000 soldats de l’Empire.
Il pouvait également apercevoir le Duc Huten au loin.

« Kehehehe- »

Une différence de nombre écrasante ?
N’était-ce pas déjà le cas lorsqu’ils avaient affronté la faction des mages ?

C’était encore pire à l’époque.
Ils n’avaient rien contre les mages.

Pourtant, il avait gagné.

‘Non, nous avons gagné.’

Toonka ouvrit la bouche et cria à haute voix.

« Ouvrez les portes ! »

Défendre ?
Rester enfermé et défendre le château ?
Ils ne feraient jamais une chose pareille.

Screeeeeeeech-

La porte du château s’ouvrit.

Les guerriers qui étaient aussi fous de combat que Toonka apparurent derrière la porte. Des soldats les suivaient.

Il n’y avait qu’un nombre minime de personnes qui restaient en arrière pour garder le château.
Le reste d’entre eux dégageait soit une présence venimeuse, soit un regard fou alors qu’ils suivaient Toonka.

Toonka se souvint de ce que Cale lui avait dit avant l’arrivée de Choi Han et Rosalyn. Il regarda sa taille.

Il y avait une petite mais solide pochette solidement attachée sur lui.
Elle contenait une petite bille.

Tous les soldats en avaient une également.

« …Jeune maître Cale ? »

Rosalyn remarqua les pochettes sur les côtés des soldats du Royaume du Fouet alors qu’ils se dirigeaient vers les troupes de l’Empire. Elle tressaillit et regarda vers Cale, qui ramassa une de ces billes et commença à parler.

« Eruhaben-nim a travaillé très dur. »

Les billes étaient remplies d’un liquide de la même couleur que les yeux de Raon. Il tourna la tête et regarda Kanelle, le chef des nains de flamme.

« Tu pourras bientôt le voir. »

Le chef des nains de flammes tressaillit sous le regard de Cale. Il n’avait pas pu voir clairement le regard de Cale parce qu’il avait été choqué par la tribu du Lion.

Les pupilles de Cale ne tremblaient pas du tout.
Le commandant continua de parler avec assurance.

« Tu seras en mesure de voir ce que vous devez faire. »

‘Nous devons nous débarrasser de l’alchimie.’

Cale continua de parler tandis que le chef réfléchissait à la question.

« Tu verras aussi comment les faibles peuvent vaincre les forts. »

Le corps du chef des nains de flammes se mit à trembler.
Les forces du Royaume de Whipper semblaient faibles comparées à la tribu du Lion qui ignorait les Nains de Flamme et à l’Empire qui montrait sa force écrasante.

Le chef des nains de flamme, qui avait toujours été un faible, sentit le bout de ses doigts commencer à trembler.

Il y avait un moyen pour les faibles de vaincre les forts.

« Quelle est cette méthode ?
– Devenir fou et se battre sans regarder en arrière. »

Kanelle haleta inconsciemment après avoir vu le regard de Cale.
Cependant, Cale avait tourné la tête.

Il y a des moments où il faut courir tout en regardant droit devant soi.
C’était le cas du Royaume Whipper en ce moment même.
Cale se mit à crier, car il savait ce que devait ressentir le Royaume de Whipper en ce moment.

« Prêtres, commencez à bouger ! »

Cependant, honnêtement, le Royaume de Whipper et l’Empire se trompaient tous les deux.

« Mary, retourne également à l’intérieur du château ! Va rassembler les Nains de Flamme ! »

Les gens sur la tour commencèrent à se déplacer rapidement. Cale était au centre de ces personnes et observait Toonka qui se dirigeait vers l’Empire et s’adressait à Choi Han.

« Choi Han.
– Oui, Cale-nim ?
– Suis-moi. »

Les guerriers et les soldats n’auraient pas besoin de s’inquiéter pour leur dos, comme Cale l’avait dit à Toonka.

– Humain, je vais aussi aller sauver des gens ! J’irai avec toi, quoi que tu dises !

C’était parce que Cale avait préparé des forces écrasantes pour cela.

Il n’y a aucune raison pour que je me batte comme je l’ai fait lorsque j’étais Kim Rok Soo, se dit Cale Henituse, non, il n’y a aucune raison pour que je me batte comme je l’ai fait lorsque j’étais Kim Rok Soo.

Le Feu de la Destruction se mit à tournoyer au sommet de sa paume.


Commentaire

5 2 votes
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Satoru monamour
7 mois il y a

Cette nouvelle bataille risque d’être terrible vu le nombre de soldats !!
Merci pour la trad !

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser