the beginning after the end Chapitre 318

EN DEHORS DE LA PLACE

J’ai regardé avec étonnement Regis se traîner des profondeurs de mon ombre, plutôt que de mon corps. Outre le fait que je n’arrivais au niveau de sa poitrine que lorsqu’il se tenait à quatre pattes, ses membres antérieurs étant désormais plus longs et plus musclés que ses pattes postérieures, l’apparence du loup de l’ombre avait radicalement changé.

La fourrure de Regis s’élevait en pointes dures, luisant comme de l’obsidienne sous les lames tranchantes des flammes violettes qui dansaient sur lui. Ses cornes étaient des lances qui sortaient de sa tempe et s’avançaient vers l’avant comme celles d’un taureau, tandis que des rangées de poignards dentelés sortaient pour former ses crocs.

Un puissant rugissement s’échappa de la gorge de mon compagnon de l’ombre, portant une pression palpable semblable à la version éthérée de la Force du Roi que j’avais apprise de Kordri. Sentant le danger, l’attention des trois golems géants s’est tournée vers Regis.

Ma tête est retournée vers Caera. “Changement de plan. Soutien à Régis !”

Caera, malgré son état de fatigue, me fit un signe de tête ferme et canalisa le feu de l’âme dans sa lame écarlate alors que Regis se précipitait en avant, soulevant un nuage de neige derrière lui.

Les mouvements de mon compagnon se brouillaient tandis qu’il arrachait un morceau d’un des golems avec ses griffes avant de se retourner et d’en frapper un autre avec sa queue en pointe. Là où ses griffes se déplaçaient, une traînée violette suivait, portant avec elle l’aspect de la Destruction.

Bien qu’elles ne soient pas aussi puissantes que les flammes violettes que j’ai pu produire en utilisant la godrune, ses attaques étaient capables d’inhiber la capacité des golems à se régénérer, contrairement au feu de l’âme de Caera.

Consommant les informations qui m’étaient transmises par les traînées d’éther, j’ai fait un God Step près du golem géant qui tentait encore de régénérer une partie de son torse et j’ai sauté sur son épaule avant de plonger mes mains dans son corps.

Alors que je commençais à absorber la nébuleuse éthérique qui constituait sa forme actuelle, le troisième golem a riposté en conjurant une lance de glace dans sa main griffue et en la lançant sur moi.

Avant même que je ne me décide à réagir, une sphère de feu de l’âme s’est écrasée sur le glaçon géant, consumant l’attaque du golem avant de se répandre.

Mon expression a dû trahir ma surprise à la vue de son nouveau sort, car Caera m’a lancé un sourire en coin et m’a dit : “Tu n’es pas le seul à t’être entraîné, Grey !”.

Avec mes réserves presque pleines, j’ai commencé à coaliser de l’éther dans ma paume en préparation d’une autre explosion d’éther quand le golem sur lequel je me tenais a fait une embardée, me déstabilisant.

“Attention !” J’ai grogné à l’attention de Regis, qui avait heurté de sa tête le golem sur lequel je me trouvais, l’embrochant avec ses cornes.

En tordant mon corps pour me réorienter, j’ai lancé le souffle d’éther condensé sur la tête du golem. Une explosion sourde a retenti lorsque mon sort a fait mouche, mais même décapité, le golem était encore capable d’enrouler ses six membres autour de Régis.

Les deux autres golems ont rapidement profité de la mobilité limitée de Regis et ont commencé à le frapper avec un barrage de poings, de griffes et de glaçons. Malgré l’assaut qu’il a subi, son épais manteau de fourrure hérissée et ses flammes déchiquetées ont atténué la plupart des dégâts qu’il a subis, nous donnant à moi et à Caera une autre ouverture.

Canalisant davantage d’éther dans ma main droite, je l’ai condensé autant que possible avant de me diriger vers le groupe de golems géants et de lancer mon attaque à bout portant.

Bien que l’attaque à courte portée ait considérablement réduit la quantité d’éther qu’elle a perdue en voyageant dans l’air, le rebond de l’impact du sort a été assez fort pour m’envoyer en arrière, me projetant à plusieurs mètres dans les airs.

J’ai fait un God Step au sol, absorbant l’élan du recul, puis j’ai enflammé la godrune une fois de plus pour éviter un glaçon géant de la taille d’une voiture qui m’avait été lancé, malgré le fait que mon souffle d’éther ait brûlé deux des bras de mon attaquant.

Caera lâcha une autre série de petites bombes de feu de l’âme qui se dilatèrent à l’impact, détruisant des morceaux des membres et des corps des golems géants, maintenant complètement déformés, et libérant Regis.

Laissant échapper un autre rugissement qui ressemblait plus à celui d’un dragon qu’à celui d’un loup, Regis devint un tourbillon de flammes déchiquetées, de crocs et de griffes, hachant le trio de golems comme s’ils étaient dans une batteuse.

“Je ne pense même pas que nous soyons nécessaires à ce stade”, dit Caera avec un petit rire las, les flammes noires dansant autour de ses doigts s’atténuant.

Comme si les golems prenaient ses mots comme un défi, les constructions physiques de neige et de glace qui composaient leurs corps s’effondrèrent soudainement au sol.

La brume violette qui constituait leurs vraies formes commença à fusionner, devenant plus épaisse et plus claire tout en se condensant en une forme plus petite.

Un dôme de force cinétique surgit de l’endroit où l’être éthérique s’était rassemblé, envoyant Regis voler au-dessus de la neige. Caera a tout juste réussi à s’ancrer en plantant sa lame dans le sol, tandis que j’ai choisi de me revêtir d’une couche plus épaisse d’éther et de planter mes talons dans le sol.

De l’épicentre de l’explosion est apparu un être humanoïde éthéré avec quatre bras violets translucides et une paire d’ailes qui s’étendaient sur deux fois sa taille de deux mètres. Ses membres étaient recouverts de plaques d’armures faites de glace. Mais la caractéristique la plus surprenante était l’éclat de portail blanc couvrant la moitié de sa tête sans visage comme un masque décoratif.

Caera a fait un pas en avant. “Est-ce que c’est…”

Un sourire s’est formé sur le bord de mes lèvres. “Le morceau du portail.”

Mon corps était teinté de violet alors que l’éther s’accrochait fermement autour de moi. Alors que je m’apprêtais à affronter l’humanoïde à quatre bras, une forte poussée de pensées malveillantes a brisé ma concentration.

‘Cette chose est à moi !’ Regis a grogné d’une voix qui n’était pas tout à fait la sienne.

Mon compagnon de l’ombre s’est précipité en avant en un flou, ses mâchoires infusées de Destruction claquant rageusement. Cependant, la neige sous Régis s’est effondrée et a durci, si bien que ses membres ont été gelés au sol.

Laissant échapper un grognement de frustration, le loup de l’ombre commença à secouer son corps, essayant de se libérer, mais même avec l’aspect de la Destruction recouvrant son corps, la glace tenait bon.

D’un battement d’ailes violet translucide, l’être s’est élevé au-dessus du sol et a commencé à faire pleuvoir une pluie de glaçons teintés d’éther.

Caera a filé devant moi, se plaçant sans hésiter entre Regis et la pluie de glaçons recouverts d’éther, et a conjuré un mur de feu de l’âme.

Pendant ce temps, j’ai déclanché God Step, me téléportant dans les airs au- dessus de notre adversaire pour stopper son attaque. Enveloppé d’un nimbe d’énergie violette, je me suis orienté en tombant directement sur les épaules de l’humanoïde.

Saisissant le cou de l’être, dont les ailes battaient frénétiquement de part et d’autre tandis que nos corps oscillaient dans l’air, j’ai enroulé mes jambes autour de sa taille et j’ai essayé d’arracher le morceau de portail de sa tête. Cependant, la dalle de pierre blanche ne bougeait pas et les plaques d’armure gelées commençaient à ronger la couche protectrice d’éther qui m’entourait.

Voyant que Caera avait réussi à bloquer la plupart des attaques avec ses flammes noires et à libérer Régis, j’ai changé de tactique.

Plutôt que d’essayer d’arracher le morceau de portail, j’ai saisi la tête de l’être humanoïde à deux mains. Mais alors que j’essayais d’absorber l’éther qui composait sa chair violette, j’ai été submergé par un torrent d’énergie.

C’était comme essayer de boire l’eau du fond d’un lac. Au risque de me noyer, j’ai relâché ma prise autour de sa tête et me suis concentré sur les ailes de l’humanoïde à la place.

L’être commença à se tordre de douleur, essayant de m’arracher de son dos avec ses bras, ou de me frapper avec ses ailes, mais je m’accrochai fermement alors que le froid glacial de mon ennemi émanait de mon linceul protecteur, faisant souffrir ma chair et la brûlant alors que des motifs cristallins de givre fleurissaient de chaque point de contact entre nous.

Amassant une sphère condensée d’éther autour de ma main droite, qui menaçait d’exploser à la moindre interruption de ma concentration, je commençai à la modeler, tout comme je m’étais entraîné à utiliser le jouet de fruits secs que Three Steps m’avait donné.

Des éclats d’énergie violette s’échappaient lorsque j’essayais de changer la forme de l’éther, mais je persistais jusqu’à ce que je parvienne à créer quelque chose qui ressemblait à un disque difforme.

J’ai pris une gorgée de l’éther de la forme humanoïde, en prenant soin de ne pas me laisser submerger par lui, tout en continuant à essayer de rendre le disque plus fin, mais un craquement aigu a résonné dans la plaine enneigée et une douleur abrutissante a irradié de ma jambe gauche.

Ayant failli perdre assez de concentration pour faire exploser le disque éthéré que je tenais dans la paume de ma main, j’ai préféré lancer le sort immédiatement, en visant la base de l’aile droite de la créature.

Le disque violet translucide a jailli de ma main, se dissipant dans l’air en quelques instants, mais pas avant d’avoir réussi à sectionner une aile éthérique.

Un son grinçant, proche d’un bourdonnement et d’un cri, sortit de l’être alors que nous commencions tous les deux à dégringoler vers le sol enneigé.

“Regis !” J’ai rugi, à la fois à voix haute et dans ma tête pour attirer l’attention de mon compagnon de l’ombre.

Voyant le grand flou sombre s’approcher de nous au sol, j’ai relâché ma prise autour de l’humanoïde avant de déclencher God Step une fois de plus. Dans un crépitement d’éclairs violets, je suis arrivé au sol à une certaine distance mais je suis immédiatement tombé.

“Grey !”

Caera se précipita à mes côtés, ses yeux écarlates fixant avec horreur ma jambe brisée. Cependant, mon attention s’est portée sur la blessure sanglante sur son omoplate.

“Comment t’es-tu fait cette blessure ?” J’ai demandé, grimaçant à la douleur de ma jambe qui grinçait et se déplaçait pendant qu’elle guérissait.

La noble alacryenne a secoué la tête. “C’était Regis, mais je ne pense pas qu’il ait réalisé qu’il m’avait frappé. Il n’est pas vraiment dans le bon état d’esprit en ce moment.”

J’étais contrarié de voir Caera blessé à cause de nous, mais j’étais aussi reconnaissant que la capacité de destruction récemment acquise par Regis ne soit pas aussi puissante que la mienne. Si elle se manifestait par des flammes dévorantes, comme la mienne…

En tournant mon regard vers la bataille qui se déroulait au loin, j’ai pu voir Régis et l’éthéré se battre dans une chaude mêlée. Chaque attaque était suffisamment puissante pour libérer des ondes de choc d’énergie qui pouvaient être ressenties même de là où Caera et moi regardions.

“Je devrais aller aider”, ai-je dit, en me levant.

Caera a regardé ma jambe guérie, son expression cachée derrière sa corne d’obsidienne, puis a levé les yeux vers moi. “Regis ne semble pas vouloir d’aide.”

“Je sais.” J’ai froncé les sourcils. “Mais je peux sentir cette nouvelle forme qui ronge Regis.”

Avec un signe de tête, elle s’est avancée, se tenant à mes côtés. “J’ai drainé trop de mana pour être capable de suivre votre rythme à tous les deux. Je vous soutiendrai par derrière.”

Mon regard est tombé sur l’entaille incurvée qui remontait le long de son épaule. Bien qu’elle ait cessé de saigner, je pouvais distinguer une teinte violette dessus. “Je suis désolé pour ça.”

Caera m’a poussé en avant avec un léger sourire. “Si ça laisse des cicatrices, tu devras en répondre devant mon mentor. Maintenant, va.”

Des éclairs éthérés crépitèrent autour de moi alors que je déclenchais God Step. Mon environnement changea et j’apparus à quelques pas derrière l’humanoïde, juste au moment où ses bras triplaient de longueur et s’abattaient sur Regis, créant un cratère sous lui.

‘Cette chose est à moi !’ Regis a grogné avec venin.

‘La ferme’ lui répondis-je en me précipitant vers l’avant d’un pas enveloppé d’éther. J’ai été forcé d’esquiver lorsque l’aile restante de l’être s’est condensée en une faux d’éther et a coupé vers mon cou. J’ai attrapé l’aile qui sifflait au-dessus de ma tête et j’ai tordu le corps de l’être sur le côté, puis j’ai planté ma jambe sur sa trajectoire, le laissant tomber sur le sol.

Rassemblant l’énergie dans ma main, j’ai donné un coup de poing éthéré – moins puissant que Gauntlet Form, mais toujours efficace – à sa poitrine exposée, créant une caverne tourbillonnante à travers laquelle je pouvais voir le sol enneigé. J’ai de nouveau rassemblé l’éther et me suis préparé à lancer un coup à bout portant lorsque quelque chose de sombre et de lourd m’a frappé sur le côté, m’écartant du chemin avant de déchirer le golem humanoïde.

Une raillerie s’échappa de mes lèvres alors que ma frustration se transformait en colère face à la rébellion de mon compagnon. “Alors c’est comme ça que tu veux faire ?”

Une aura d’énergie violette bourdonnait autour de ma main griffue tandis que je m’avançais vers Régis et l’être éthéré qui se roulaient dans la neige comme deux animaux sauvages en train de se battre.

Ne prenant pas la peine de me réprimer plus longtemps, j’ai levé ma paume ouverte et l’ai dirigée vers eux deux avant de lancer le torrent d’éther.

Un cri inhumain et un profond hurlement de douleur résonnèrent jusqu’aux sommets des montagnes. Regis et la créature avaient été projetés au sol où ils se tordaient de douleur, momentanément assommés.

“Merci d’avoir tenu cette chose en équilibre, mon pote “, ai-je dit avant de plonger une main dans le corps violet de l’être et d’absorber soigneusement son éther. En même temps, je travaillais sur la pièce du portail avec mon autre main, essayant de la libérer de la tête sans visage.

Utilisant le corps de l’humanoïde pour alimenter le mien, renforçant la force de mon bras, de ma main et de mes doigts avec son éther, j’ai finalement réussi à libérer la dalle de pierre blanche avec un craquement satisfaisant.

La concentration dense d’éther qui constituait le corps de l’humanoïde s’est effilochée. Sans le morceau de portail qui lui servait d’ancrage, l’être éthérique a explosé en un énorme maelström d’énergie violette qui s’est rapidement volatilisé.

Je suis resté maladroitement debout pendant un moment, le silence soudain étant inconfortable après le bruit écrasant de la bataille, jusqu’à ce que Regis trouve finalement la force de se tenir sur ses pattes griffues.

“Regarde ce que tu as fait !” Regis a craché, avançant vers moi avec une intention mortelle. “Si tu n’étais pas aussi obsédé par ce stupide morceau de pierre, j’aurais pu absorber tout son éther !”.

“Et puis quoi ?” Je me suis aligné sur le regard menaçant de mon compagnon, sans une once de sympathie évidente dans ma voix. “Tu allais nous tuer, Caera et moi, et te détendre librement dans ce désert ?”

Regis a montré ses crocs d’obsidienne. “Peut-être que j’aurais…”

Mon poing s’est enfoncé dans le côté de son visage et sa tête a heurté le sol.

Tendant une main pour empêcher Caera de s’approcher, j’ai gardé mon regard sur Regis. “On dirait que j’ai été un peu trop gentil avec toi.”

Avec un grognement plein de rage, le loup de l’ombre répliqua d’un coup de patte énorme, puis se jeta sur moi avec des mâchoires imprégnées de Destruction. Cependant, ses mouvements étaient au mieux sauvages, au pire infantiles, ce qui rendait l’esquive facile.

J’ai riposté à chacune de ses attaques par un coup d’éther, sauf que le mien était vraiment efficace. Après m’être entraîné à absorber les informations des voies éthériques pour utiliser God Step, je pouvais sentir les améliorations de mon temps de réaction et mon acuité mentale au combat.

“As-tu oublié que tu n’as aucune idée de ce qui t’arriverait si je mourais ?” J’ai grogné en lui envoyant un crochet sur le côté qui l’a fait déraper dans la neige sur plusieurs mètres.

Il a aboyé un rire froid et méchant. “Ne prétends pas que tu te soucies de moi. Tu ne m’as vu que comme une arme, un outil que tu peux utiliser ! Maintenant que tu as vu mon potentiel, tu as peur de moi, n’est-ce pas ?”

“Je serais beaucoup plus émotif si je t’avais vraiment vu comme une arme”, ai-je rétorqué. “Tu as été plus une sangsue qu’autre chose.”

Avec un hurlement furieux, Régis a chargé vers moi, l’aspect de la destruction brûlant encore plus intensément.

Tournant sur mes talons, j’ai esquivé et paré les griffes mortelles de mon compagnon, le faisant gaspiller davantage de ses réserves.

“Tu as vidé mon noyau d’éther ces derniers jours, et tu te crois soudain puissant ?” J’ai dit en me moquant. “Je pense que les asuras ont fait une erreur quand ils m’ont dit que tu serais une arme.”

“Tais-toi !” Regis rugissait, sa voix devenant lentement plus déformée à mesure que l’aspect de la Destruction prenait possession de son corps.

Finalement, lorsque j’ai senti que mon compagnon avait épuisé ses dernières réserves d’éther, je me suis précipité en avant pour l’attraper par le cou, puis je l’ai jeté par-dessus mon épaule et l’ai plaqué au sol de façon à ce que je puisse regarder dans un œil large et brillant. “Tu ne crois pas que si je peux te pousser hors de mon corps, je ne peux pas t’y ramener ?”

Le loup de la taille d’un ours a tressailli alors qu’il commençait à disparaître, se transformant en fumée et en éther tandis que sa forme se retirait dans l’ombre sous mes pieds.

Regis brûlait comme une étoile en moi. J’ai allumé ma godrune dans le but de prendre le contrôle de l’aspect de la Destruction qui se déchaînait en moi.

Il m’a fallu toutes les fibres de mon être pour utiliser correctement la force pure de l’éther afin de contrôler l’entité de destruction semblable à un fléau, mais après ce qui m’a semblé être une éternité, j’ai vu mes yeux s’ouvrir lentement.

Au-dessus de moi, le ciel brillait d’un bleu glacier et se mouvait au gré des aurores. Les yeux écarlates de Caera m’ont regardé, empreints de surprise et d’inquiétude.

“Tu es réveillé”, dit-elle avec un sourire soulagé.

J’ai laissé échapper un rire rauque en luttant pour me redresser. “Je peux littéralement me faire repousser des membres manquants et tu t’inquiètes encore ?”

“Oui, je le suis”, dit-elle sérieusement en m’aidant à me relever.

Interloqué par sa franchise, je tournai mon attention vers l’intérieur, là où la présence de Régis brillait faiblement.

Avec une légère poussée, mon compagnon est sorti de mon ombre sous la forme d’un petit loup. Nous nous sommes regardés un instant avant qu’il ne tourne son regard vers Caera. “Grey, Caera… Je…”

“Ne fais pas ça”, lui ai-je dit en le coupant. “Tu as essayé de me tuer, j’ai dit des choses assez méchantes, on va dire qu’on est quittes.”

Je lui ai fait un sourire en tournant sa tête d’ombre. “En plus, tu étais plutôt viril.”

” Je suis d’accord “, dit Caera en me faisant un sourire malicieux. “Peut- être qu’une cicatrice de combat m’aidera à me débarrasser de certains des prétendants potentiels que mon sang a si gentiment alignés pour moi.”

Nous avons tous les trois commencé à rire dans le silence du champ de neige, mais un cri aigu venant de très haut nous a coupé dans notre élan. Nous avons levé les yeux pour trouver plusieurs formes blanches, semblables à des oiseaux, qui tournaient dans le ciel bleu.

“Spear Beaks”, j’ai dit, le souvenir des Spear Beaks massacrant le compagnon de Three Steps était encore frais dans ma mémoire.


Commentaire

5 2 votes
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Wyverne
1 année il y a

même si t’as failli tuer art t’es toujours mon perso pref tkt regis

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser