Supreme Magus chapitre 991

Questions et réponses, partie 1

Traducteur: Ych
———

“Même si Lith Verhen n’avait pas de maître, il a accompli plus que la plupart de nos apprentis. Combien d’Éveillés de vingt ans connaissez-vous capables de tuer un vieux renard comme Gaaron ? Il appartient au Conseil. Il a juste besoin d’être guidé.”

Les paroles de Jiza Gernoff ont surpris Lith et lui ont fait comprendre qu’elle était en fait son deuxième avocat de la défense.

“Intrigant !” Les yeux d’Inxialot s’illuminèrent alors que son avidité éclipsait même la lumière rouge de la non-mort. “Pour accepter une telle affirmation comme preuve, nous devons d’abord examiner ledit équipement. Donnez-moi ses affaires.”

Le roi des liches tendit sa main squelettique vers Faluel, qui ne bougea pas.

“Les secrets d’un mage sont sacrés. Lith a fabriqué lui-même l’armure et les anneaux, tandis que l’épée est mon cadeau pour son apprentissage.” dit-elle en lui donnant une excuse plausible pour Guerre. “Voler à la fois ses œuvres et les miennes n’est pas du ressort de cette cour.”

“Tout le monde est d’accord pour étendre notre enquête pour le plus grand bien ?” Inxialot leva la main, heureux pour la première fois depuis qu’il avait été choisi comme représentant pour faire partie du Conseil.

Pourtant, seul Lotho le Tréant leva la main en même temps que lui, faisant jurer le Liche dans de nombreuses langues, modernes et anciennes.

Raagu ne s’opposait pas à ce que Lith rejoigne les bêtes juste pour partager les secrets de sa magie avec tous les autres. Elle voulait les garder pour le côté humain du Conseil et surtout pour elle-même.

Feela était du côté de Faluel, et même si elle connaissait peu Lith, les bêtes veillaient sur les leurs.

Quant à Leegaain, il était contre le procès depuis le début. C’est justement parce qu’il n’aimait pas jouer avec le libre arbitre des autres qu’il se tenait à l’écart des affaires de l’Empire. Selon lui, Lith était libre de rejoindre la faction de son choix.

En plus de cela, il voulait garder l’existence de Solus secrète. Leegaain voulait non seulement que le Désespoir de Menadion ait tout le bonheur possible, mais aussi observer comment son lien avec l’anomalie affectait sa croissance.

Jusqu’à présent, Lith était le seul hybride dont les différentes natures s’harmonisaient au lieu de s’opposer. Le Gardien espérait qu’en étudiant Lith, il pourrait trouver un remède pour sa fille, Zoreth.

“Motion rejetée. Tout le monde est d’accord pour passer au point suivant de notre ordre du jour ?” dit Raagu, et le conseil approuva à l’unanimité. Une fois de plus, les morts-vivants spectateurs du procès se maudirent du manque de jugement de leur représentant.

“Très bien. Verhen éveillé, bienvenue au Conseil.” Feela devança Raagu et l’applaudit en premier, forçant les autres à suivre. ” Maintenant, la seule question qui nous occupe est de déterminer qui est le plus apte à cultiver ton talent et à guider tes premiers pas dans notre société. ”

Le Béhémoth se tourne ensuite vers Raagu.

“De quel droit les humains se mêlent-ils de la vie de notre camarade éveillé ? Votre propre avocat a admis que vous n’avez fourni à Lith que des menaces.” Feela appuya sur un bouton de son amulette du Conseil, lui faisant rejouer le discours que Jiza avait tenu plus tôt à Lith sur la loyauté.

“C’est nous, les bêtes, qui lui avons d’abord offert notre amitié, puis nos conseils chaque fois que Verhen en avait besoin. L’épée qu’il porte est la preuve de notre lien. C’est un mage adulte et responsable qui a déjà fait son choix. Vous devriez le respecter.”

Raagu serra les tempes tout en fixant Jiza avec une telle fureur que si les regards pouvaient tuer, il ne resterait pas assez de son cadavre pour tenir dans une assiette.

“Bien joué.” Jiza ignora Raagu et fit une petite révérence à Faluel.

“Enregistre toujours tout quand tu es en service officiel.” Faluel lui rendit son salut.

“Je respecterais son choix, si ce n’était pour les dommages que votre soi-disant amitié a causés à ce Conseil. Malgré le fait que Faluel en ait pratiquement fait son apprenti, il a livré le secret de l’Orichalque que nous avons gardé pendant des siècles.

“En plus de cela, vous pouvez tous lire dans son propre rapport que l’éveillé Verhen a rencontré et laissé partir un Rezar, un membre du légendaire peuple-garou. Un maître humain ne lui aurait jamais donné une si longue laisse, ni négligé de lui expliquer l’importance des Franges.

” Votre parent nous a tous fait perdre du terrain avec les faux mages et aussi l’occasion d’apprendre pourquoi seules les bêtes peuvent devenir Éveillées ou comment, au nom de Mogar, si peu ont atteint un noyau blanc. ” dit Raagu.

Ces deux questions ont profondément blessé l’ensemble du Conseil, à l’exception de Leegaain, qui avait déjà toutes les réponses. Baba Yaga était l’une de ses plus féroces rivales dans les domaines de la recherche magique et des échecs.

Lith fut surpris de voir le rapport prétendument secret qu’il avait remis à l’armée apparaître sur l’amulette de Raagu qui le partageait avec les autres.

‘Je n’ai aucune idée de ce dont ils parlent, mais je suppose que les Franges sont bien plus importantes que je ne le soupçonnais. Personne ne semble savoir que Nalrond vit avec Protecteur. Faluel m’a dit la vérité, elle respecte vraiment les secrets des autres’. pense Lith.

“Je ne suis pas du tout d’accord.” L’Hydre s’avance.

” Vous considérez ces actions comme des erreurs parce que vous les regardez avec du recul, alors que je les appelle de précieuses expériences de vie. Si nous prenons nos apprentis par la main et que nous prenons toutes les décisions difficiles à leur place, alors comment pourront-ils jamais devenir responsables ?”.

“L’armure est une perte négligeable. Vu la rapidité avec laquelle les faux mages ont découvert son secret, ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne le découvrent par eux-mêmes ou en capturant l’un de nos criminels.

“De ce commerce raté, Lith a appris l’importance des liens et à quel point la politique humaine est indigne de confiance. C’est pourquoi il est venu me voir. Quant au Rezar, je vous demande de vous souvenir de l’histoire des peuples-garous.

“C’est à cause de monstruosités comme celles que les Odi ou les utilisateurs de la Magie Interdite ont commises que les bêtes et les plantes ont appris à s’ôter la vie plutôt que de se laisser capturer.

“Si Lith avait pris le Rezar par la force, comment pourrions-nous obtenir quelque chose de lui autrement que par la violence ? Et même si nous y parvenions, la seule issue possible serait que le Rezar se suicide ou que Mogar nous punisse pour notre transgression.

“Forcer notre entrée dans la conscience de Mogar est au mieux dangereux, au pire suicidaire. De cette façon, au contraire, il y a une chance qu’il revienne et qu’il s’ouvre à nous de son plein gré.”

Faluel recula, laissant les membres du Conseil et les juges discuter de son argument. Des murmures emplissaient la salle, car chacun voulait dire ce qu’il pensait, même les invités et les spectateurs.

Parmi eux, Xenagrosh méditait ces idées, réfléchissant à la façon de guider les jeunes Abominations comme le faisaient les Éveillés. Elle avait été invitée à discuter des conditions du Conseil pour permettre aux Eldritchs hybrides de se joindre à eux.

Xenagrosh avait choisi cette date précisément parce qu’elle était curieuse de voir comment fonctionnait la justice du Conseil et de rencontrer Lith en personne. Elle avait entendu parler de lui par le Maître à de nombreuses reprises et lorsqu’elle avait appris par son agent de liaison avec le Conseil qu’il était un Éveillé, elle avait décidé de faire d’une pierre deux coups.

“Tu soulèves des points valables, Faluel, mais les hypothèses n’ont pas leur place dans les livres d’histoire, seuls les faits comptent.” Lotho le Tréant dit. “Les actions de Verhen ont peut-être favorisé sa croissance, mais nous ont néanmoins tous gênés.

“De plus, j’ai lu ce rapport et bien d’autres lors de la préparation de ce procès. Rezar ou pas, hôte humain au lieu de mort-vivant ou pas, j’aimerais comprendre comment Verhen a survécu à sa rencontre avec Aube.”


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser