Supreme Magus chapitre 892

Source de puissance, partie 2

Traducteur: Ych
———

Le vampire frissonna au souvenir du rayon d’énergie que Nalrond avait libéré un peu plus tôt contre Aube. Un seul rejeton n’était pas capable d’utiliser de puissantes constructions, et encore moins de se défendre contre une attaque assez importante pour engloutir tout le tunnel.

Ignorant que la bataille était déjà terminée, Lith utilisa un sort d’air pour voler derrière le mort-vivant sans utiliser ses ailes. Il voulait garder le plus de secrets possible au cas où ils ne parviendraient pas à s’échapper et devraient affronter Aube.

“Qu’est-ce que tu attends ? Je vais l’occuper jusqu’à ce que tu lances Nightfall.” Le sort mentionné par Lith était l’un des outils les plus puissants que le royaume des griffons employait contre les morts-vivants.

Le Rezar et le chiroptère se regardèrent tous deux avec confusion. Le premier n’avait aucune idée de ce qu’il était censé faire tandis que le second regardait Nalrond avec un mélange d’admiration et de peur.

Aube maudit sa malchance. Elle savait d’après les souvenirs d’Acala que Lith était un Grand Mage, mais le royaume du Griffon confier un secret d’État de cette importance à quelqu’un d’aussi jeune, c’était du jamais vu.

‘Le Ranger a dû partager Nightfall avec le Rezar pendant que nous avions perdu leur trace.’ pensa Aube. ‘Heureusement, ma stratégie a fait perdre ses sorts à Lith et le gamin est trop vert pour se battre correctement.’

Aube ordonna au chiroptère de s’enfuir. Gagner dans un scénario à deux contre un était impossible. Si l’un des deux finissait de lancer Nightfall, elle perdrait un autre vampire.

La créature battit des ailes tout en utilisant la magie de l’air pour augmenter son agilité jusqu’à ses plus grandes limites. Grâce à sa maniabilité aérienne supérieure, elle parvint à s’échapper de l’encerclement et à atteindre le tunnel.

Exactement là où Lith voulait qu’elle soit.

Dans un espace aussi confiné, l’énorme carcasse du chiroptère était un poisson dans un tonneau, incapable d’esquiver une attaque à zone d’effet. Le sort de niveau 5 de Lith, Soleil enragé, créa une explosion de flammes violettes juste devant le vampire.

La chaleur et les ondes de choc produites par l’explosion rebondirent sur le mur du couloir à maintes reprises, attaquant le chiroptère de tous les côtés comme s’il était au milieu d’une éruption volcanique.

Les morceaux de pierre se transformèrent en lapillis qui transpercèrent sa chair tandis que les ondes de choc pulvérisaient son corps et que la chaleur brûlante empêchait ses blessures de se rétablir. L’explosion a également fait s’effondrer le tunnel, fermant le seul chemin vers le laboratoire souterrain sous des tonnes de roches.

‘Cela devrait ralentir Aube suffisamment longtemps pour que nous puissions nous échapper’. pense Lith.

“Mais qu’est-ce que c’est que ce Nightfall ?” Nalrond pouvait enfin soigner ses blessures et faire repousser les écailles qu’il avait perdues.

“J’aimerais bien le savoir.” Lith soupira, utilisant l’Invigoration à chaque respiration.

Il n’en avait entendu parler que pendant le camp d’entraînement. Nightfall était un secret de l’armée au même titre que la Forge royale, quelque chose que l’on mentionnait aux troupes dans le but de les encourager à faire de leur mieux et à rejoindre le corps d’élite anti-Balkor.

Le bluff de Lith avait exploité le lien mental entre Aube et Acala. Il était lui aussi un Ranger et savait à quel point un tel sort était dangereux. Sinon, Nightfall n’aurait été qu’un mot aléatoire.

“De quel côté se trouve la sortie ?” demanda Lith.

Nalrond désigna le deuxième couloir sur le mur nord et prit son envol.

‘C’est ma seule chance de sortir d’ici vivant.’ Pensa-t-il. Si je reste ici, Aube me tuera. Si nous nous enfuyons ensemble, Solus me tuera. La prochaine fois, j’aurai besoin d’une bonne stratégie pour contenir le Jour Lumineux une fois que j’aurai tué son hôte.’

Le combat contre les rejetons lui avait ouvert les yeux. Poussé par sa rage de sang, Nalrond n’avait jamais vraiment compris le poids de la tâche qu’il avait entreprise. Comme le Rezar lui-même l’avait dit plus tôt à Lith, il n’était pas un guerrier.

Il n’avait aucune expérience contre les morts-vivants et n’avait réussi à survivre jusqu’à ce moment que par pure chance. Traquer le Jour Lumineux avait été de la folie, sans parler de l’affronter sans avoir de plan.

Malheureusement pour lui, la panique et l’illumination n’ont fait que lui faire oublier qu’ils se trouvaient toujours à l’intérieur du territoire ennemi. Le réseau placé devant la sortie explosa au moment où Nalrond s’y engagea, enterrant le Rezar sous une tonne de rochers et scellant la seule issue.

‘Bordel de merde !’ Lith maudit l’idiotie de l’hybride. ‘Même si Aube et moi avons le même problème, notre situation est comme le jour et la nuit. Nous ne pouvons pas utiliser la magie de terre pour dégager les tunnels, mais…’

Un pilier de lumière atteignant des milliers de degrés vaporisa les débris qui bloquaient le tunnel où était enterré le chiroptère. Malgré la faible portée de la magie de lumière, le pilier de lumière avait tout de même assez de puissance pour traverser la grotte et creuser un trou de la taille d’un tunnel ferroviaire dans la paroi opposée.

Acala flotta lentement à l’intérieur de la grotte. Le Ranger brillait comme un soleil, émettant de la lumière blanche par tous ses pores, comme s’il avait franchi la frontière entre l’énergie et la matière.

Une pierre précieuse inestimable sortait de sa poitrine, émettant des pulsations rythmiques de lumière semblables à des battements de cœur. Des battements de cœur qui faisaient fondre la roche et trembler le sol. Aucun sort ne soulevait réellement le corps d’Acala.

L’énergie qui l’entourait était si dense qu’elle atteignait presque une manifestation physique. C’était la simple force du mana de Aube poussant contre le sol qui le faisait flotter.

“As-tu la moindre idée du retard que ton ingérence va causer à mes plans ?” La voix féminine était furieuse et elle n’appartenait définitivement pas à Acala. “As-tu la moindre idée de la difficulté qu’il y a à trouver le bon mort-vivant à asservir ?”.

‘Génial.’ Lith pensait tout en tissant un sort pour chacun des bouts de ses doigts. ‘Non seulement Aube est au sommet de sa puissance en raison de la récupération de la force qu’elle avait empruntée aux rejetons déchus, mais en plus je dois écouter ses divagations dérangées.’

‘Où diable se trouve Solus ?’

‘Juste ici.’ Elle a répondu. ‘Désolé si je suis en retard. Je n’ai jamais essayé de prendre le contrôle d’un geyser de mana sous ma forme de gantelet. La fois contre Thrud ne compte pas car elle avait déjà puisé dans le geyser pour alimenter la Folie d’Arthan, ne me laissant que les miettes.”

‘Tu as fait quoi ?’ Lith n’arrivait pas à croire leur propre cerveau commun alors que le flux massif d’informations sur la procédure inondait son esprit.

“D’habitude, je n’aime pas démolir un collègue objet maudit, mais pour toi, je vais faire une exception.” Une épée longue faite de lumière apparut matérialisée dans ses mains alors qu’elle exécutait une entaille vers le bas visant la tête de Lith.

La lame de mana émettait assez de chaleur pour déformer l’air et contenait assez de puissance pour fendre une montagne. C’est pourquoi Aube se figea dès qu’elle réalisa que son attaque avait été facilement bloquée…

Une aura bleue engloutit la lame rouge de Ruin, lui apportant une telle quantité de mana que les runes recouvrant sa surface devinrent visibles à l’œil nu et que tous les cristaux de mana incrustés le long de la lame se transformèrent en petits soleils.

La lame blanche et la lame rouge ne s’affrontèrent que pendant une fraction de seconde. Le mana qui les soutenait était à égalité, mais il n’en était pas de même pour les bras qui brandissaient les armes.

Aube se retrouva à percuter l’une de ses bibliothèques conjurées avant que le mur de pierre qui se trouvait derrière ne vienne stopper son envol. Des tomes anciens pleuvaient sur elle jusqu’à ce que le Jour Lumineux soit enseveli sous des milliers de pages décrivant les recherches magiques interdites des Odi.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser