Supreme Magus chapitre 839

Le choc des titans, partie 1

Traducteur: Ych
———-

Lith n’avait pas encore trouvé le moyen de ressusciter le cadavre de Balor en tant que mort-vivant de moindre importance sans que les effets de l’œil noir n’amplifient le sort et ne transforment le monstre mort en un mort-vivant plus grand, doté d’une volonté propre et d’une grande rancune à son égard.

Kalla était un bien meilleur nécromancien, si bien que son spectre vert portait suffisamment de sa volonté pour exploiter tout le potentiel de la créature tout en gardant un contrôle total sur son noyau de sang qui ne cessait de croître.

En plus de cela, Trouble-Kalla partageait ses pensées avec son corps d’origine, tenant les Guérisseurs au courant des événements qui se déroulaient à l’intérieur de l’aubier.

“Il n’y a pas de temps à perdre, nous devons aller les aider !” dit Marth une fois qu’il a compris à quel point la trahison de l’aubier était profonde.

“Vous n’arriverez jamais à temps.” Trouble-Kalla secoua la tête. “La magie dimensionnelle est scellée même pour ceux qui possèdent un gland. Lyta ?”

La dryade essaya d’ouvrir un Portail menant à la ville et échoua. Elle essaya plusieurs fois, changeant la destination, mais en vain.

“Si vous voulez évacuer, vous devez le faire par le vol. Même les pouvoirs que Leannan m’a conférés ne fonctionnent plus.” dit-elle.

“Ça, ou alors on peut aller dans les cabanes d’arbres infectées”. dit Quylla. “Professeur, nous n’avons pas choisi de rester en arrière uniquement pour fuir. Nous l’avons fait pour nous occuper de toute ruse qu’Erlik aurait pu laisser derrière lui.

“Si nous restons ici et que les cabanes s’activent, quel que soit leur but, nous n’arriverons jamais à temps.”

Marth acquiesça.

‘Tant qu’il y a un espoir de victoire, nous ne pouvons pas battre en retraite. Pourtant, je ne peux pas non plus me contenter de faire l’imbécile. Je dois avertir le royaume de la menace qu’un être aussi puissant pourrait faire peser sur nous s’il se range du côté des morts-vivants.’

Marth envoya quelques mages au loin, pour sortir de Laruel et tout rapporter à la Couronne. Ensuite, les mages du laboratoire se sont séparés en trois équipes et se sont dirigés vers les trois endroits connus où Erlik avait laissé des paquets de ses tissus.

Kalla-Trouble s’envola grâce aux ailes du Balor tout en appréciant la façon dont l’œil noir du Balor reconstituait naturellement le noyau sanguin de la créature tandis que les deux autres yeux se chargeaient d’énergie élémentaire.

‘Quel merveilleux spécimen ! Dommage que Fléau ne veuille pas me le donner.’ Même une parcelle de l’esprit de Kalla s’inquiéterait d’abord de ses recherches et ensuite de sa propre mort imminente.

Comme le dirait Manohar, chaque chose en son temps.

Leannan avait du mal à s’occuper d’Erlik. Le Draugr était inexpérimenté comparé à elle pour manipuler les ressources de l’aubier qui lui coûtaient beaucoup de concentration. Ils étaient restés immobiles presque une minute entière, pourtant personne n’avait perturbé leur combat et pour une bonne raison.

Ils essayaient tous les deux d’utiliser les vrilles de bois de l’aubier pour attaquer la faction ennemie, mais à cause de leurs volontés conflictuelles qui donnaient des ordres contradictoires avec presque la même autorité, un vortex de bois tortillant les avait entourés.

Il bloquait toutes sortes de magie et réduisait en lambeaux quiconque s’en approchait. Erlik bloquait la magie dimensionnelle dans tout Laruel, sauf pour les morts-vivants, et manipulait les vrilles de bois, tandis que Leannan se contentait de manipuler les vrilles tout en essayant d’ouvrir une voie dimensionnelle pour ses alliés des autres cités-États.

En théorie, ayant moins de choses à contrôler, et grâce à ses connaissances supérieures, elle était censée dominer le Draugr. Malheureusement, l’aubier n’est pas du même avis. L’ancienne créature se rangeait légèrement du côté des morts-vivants, faisant pencher la balance en leur faveur.

‘Pourquoi fais-tu cela ? N’ai-je pas respecté ma part du marché pendant toutes ces années ?’ Leannan voulait maudire et menacer l’aubier, mais elle était plus prudente. Si le véritable souverain de Laruel la croyait, elle pourrait mettre fin à la bataille en quelques secondes.

Même si elle le méprisait pour sa trahison, elle devait parlementer.

‘Tu n’as que partiellement raison.’ L’aubier répondit. ‘Oui, tu as continué à me fournir des connaissances, mais elles sont inutiles. Mes jours sont sur le point de s’achever, il me reste à peine quelques siècles.

‘Tu n’as pas trouvé un seul mage exceptionnel, ni persuadé un seul Éveillé de vivre ici, tout comme ton prédécesseur. Erlik, au contraire, a trouvé une solution à tous mes problèmes en quelques mois.

‘Son symbiote prolongera mon existence, de sorte qu’une fois que je me serai éveillé, ces siècles se transformeront en millénaires, me donnant le temps de trouver un moyen de transmettre mes connaissances à une nouvelle génération et de devenir un deuxième Arbre-Monde !’

‘C’est tout ? Tu nous reproches de ne pas avoir réussi à t’éveiller?’ Leannan était sidérée. ‘Tu as encore beaucoup de temps pour t’éveiller, et tu n’as qu’à nous confier tes connaissances. La mort n’est pas la fin, juste le début d’un nouveau cycle.’

‘Nous sommes nombreux à mourir chaque jour, mais aucun d’entre eux n’a sacrifié une ville entière pour des raisons insignifiantes.’

‘Beaucoup de temps ‘? L’aubier ricane. ‘Sans le symbiote, même si je m’éveillais demain, cela ne suffirait pas. Avec les esprits faibles que vous avez, vous les êtres inférieurs, la population de la ville entière peut à peine contenir une fraction de la sagesse que j’ai acquise au cours des millénaires.

‘De plus, il est facile pour toi de parler de la vie et de la mort puisque tu es encore jeune. Une fois que je serai mort, tu n’auras qu’à te trouver un nouveau aubier, alors que moi, je pourrirai ici, abandonné comme un déchet.

‘Je ne me laisserai pas devenir une simple note de bas de page dans l’histoire ! Tu devrais être reconnaissante que je te donne encore l’occasion de me prouver que j’ai tort. L’avidité d’Erlik ne connaît pas de limites, c’est pourquoi je ne peux pas lui faire entièrement confiance.’

‘Bien sûr, son prétendu allié au Conseil nous éveillera tous les deux, mais combien de mes connaissances exigeront-ils en échange ? Et si leur méthode échoue ? Par le passé, j’ai découvert à mes dépens que la même technique ne fonctionne pas pour tout le monde, surtout pour ceux qui appartiennent à une race différente.’

‘Si tu ne lui fais pas confiance, alors pourquoi suivre son plan ?’ demande Leannan.

‘Tu es son dernier test. Si Erlik ne parvient pas à te vaincre, cela signifie qu’il est trop faible pour réussir. Je ne peux pas soutenir un faible, sinon son maître Éveillé n’aura qu’à prendre ce qu’il veut.’ La voix habituellement forte de l’aubier était remplie de doute et de désespoir.

Leannan pouvait quelque peu comprendre leurs raisons, mais pas cautionner leurs méthodes. L’aubier du monde cherchait simplement une issue facile, quelque chose qui aurait un prix élevé et qui prendrait beaucoup plus que ce qu’il donnerait.

Pourtant, l’aubier s’en moquait, car ce n’était pas elle qui payait la note, sinon elle aurait simplement demandé à être transformée en mort-vivant.

‘Qui est ce maître éveillé?’ demanda Leannan.

‘Je n’en sais rien. J’ai obscurci mon esprit pour Erlik, comme il l’a fait pour moi. Je sais seulement que c’est un mort-vivant et qu’il est très puissant, ce qui est exactement la raison pour laquelle j’ai besoin qu’Erlik me prouve qu’il est plus qu’un esprit brillant. Jusqu’à présent, il m’a déçu.’ répondit l’aubier.

‘Il n’y a qu’une seule façon de le savoir !’ Leannan coupa le lien mental que les tatouages dans son dos avaient créé et demanda a l’aubier d’activer l’ancien rituel des Élus. Le vortex de lianes qui entourait les prétendants grandit en taille et en puissance.

Chacune d’entre elles se couvrit de runes, supprimant tous les artefacts qui se trouvaient dans son enceinte et ne laissant aux Souverains que leur habileté.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser