Supreme Magus Chapitre 173

Manipulation

Traducteur: TheCounterspell
————-

Académie du Griffon Blanc, bureau du directeur Linjos.

Depuis son bureau, Linjos examinait les données qui transitaient par le réseau magique de l’académie. A peine plus d’un jour s’était écoulé, et pourtant le nombre de groupes participant au test avait presque diminué de moitié.

C’était bien pire que ce qu’il avait prévu, mais en regardant les rapports de ses subordonnés, il ne pouvait douter que sa méthode était le bon choix.

– ” Le professeur Trasque a raison, trop d’étudiants n’ont aucune expérience du combat, je dois investir plus d’effectifs et de fonds dans les cours de ‘Théorie de la magie de combat’. L’examen blanc n’a aidé les élèves que jusqu’à un certain point.

“Le scénario était trop simple, et sans aucune blessure réelle, beaucoup d’entre eux ont sous-estimé les risques. L’année prochaine, je dois introduire les monstres humanoïdes plus tôt et faire en sorte que les professeurs laissent les étudiants se blesser un peu, ou je reviendrai à la case départ”, pensa-t-il.

Son amulette de communication attira son attention ainsi que la rune qui brillait à cause de l’appel entrant. Linjos ne pouvait s’empêcher de frissonner à chaque fois que la Reine l’appelait.

“Votre Majesté, à quoi dois-je l’honneur de cet appel ?” Il s’est levé et lui a fait une profonde révérence.

“Linjos, quelle est la signification de ces chiffres ? Allez-vous vraiment recaler deux tiers des étudiants de quatrième année ?” La reine Sylpha a ignoré l’étiquette, n’utilisant pas son titre et ne lui donnant même pas un signe de tête en réponse.

Sa voix n’était pas en colère, mais plutôt inquiète.

“La réponse à votre deuxième question est non.” Il répondit d’un ton ferme.

“La première est une question compliquée et nécessite une réponse complexe. J’ai besoin de votre permission pour parler librement.”

“Accordée.” Sylpha a acquiescé sans hésitation.

“Les chiffres nous disent que deux tiers des élèves sont des lâches, mal préparés au combat, des tricheurs ou tout cela à la fois. Vingt pour cent ont abandonné dès qu’ils ont su que leur vie serait en danger.

” De tels mages ne peuvent pas être classés au-dessus de B, car ceux qui considèrent qu’ils ont trop à perdre peuvent être facilement intimidés ou convaincus de changer de camp. Leur confier des informations ou des missions vitales se retournerait contre eux, car ils préféreraient abandonner plutôt que de se battre et risquer de mourir.

“Vingt autres pour cent se figent à la vue du sang ou refusent de dénoncer leurs oppresseurs, malgré l’intention manifeste de les utiliser comme chair à canon. Les deux types sont des atouts inutiles. Les premiers ne sont pas aptes au combat, les seconds sont des lâches.

“Les derniers vingt pour cent sont ceux qui ont tenté de corrompre ou de menacer leurs superviseurs pour obtenir une protection et une sortie sûre du donjon. Leur comportement parle de lui-même.

“Je n’ai pas l’intention de les recaler tous, il y a toujours le troisième test et l’année suivante pour prouver qu’ils valent mieux que cela. Mon but est seulement de leur donner un aperçu de la vie réelle. Trop de de ces jeunes messieurs et dames, à l’exception de quelques déviants, ne se sont jamais sali les mains, déléguant toujours à leurs serviteurs.

” Le problème des méthodes d’enseignement précédentes est qu’elles privilégiaient la théorie et la mémorisation au détriment de la pratique. De fait, le taux de mortalité des diplômés est toujours très élevé, quelle que soit l’académie dont ils sont issus.

“Les anciennes méthodes créaient surtout des magiciens de salon, bons seulement à assister à des événements sociaux et à faire étalage de leur instruction supérieure. Les miennes vont au contraire séparer le bon grain de l’ivraie. Ce n’est pas la destination qui compte, mais seulement ce qu’ils apprennent pendant le voyage.”

La Reine a réfléchi un moment avant de lui donner raison.

***

Maison Lukart, quartiers privés de l’Archimage Lukart. Avant le début du deuxième examen.

“Tu es sûr que tout est bien installé ?” a demandé Lukart.

“Je ne suis sûr de rien à ce stade”. La voix de son amulette de communication a répondu.

“Après le désordre que vous avez fait pendant la peste, Linjos ne fait confiance à personne. Il a utilisé des étudiants de cinquième année au lieu de professeurs comme superviseurs, nous coupant ainsi de la plupart des préparatifs du second examen.”

“Je suis fatigué de vos excuses, Yurial Deirus doit mourir ou nous sommes tous les deux finis. Son père est sur moi, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne me coince pour de bon. Avec la mort de Yurial, non seulement Deirus sera forcé de se concentrer sur la recherche d’un remplaçant, mais il détournera aussi son attention sur Linjos, le tenant pour responsable.”

“Et j’en ai assez de votre folie !” La voix a rétorqué, brûlant de colère.

“Je n’ai aucun moyen de savoir quel chemin le groupe de Yurial va prendre, ni la capacité d’empêcher son superviseur d’utiliser le bracelet fourni par Linjos pour retourner à la salle principale en cas de danger ou de blessures lourdes.

Vous devez prier vos ancêtres pour qu’il rencontre des créatures assez fortes pour massacrer son groupe avant que son superviseur ne puisse intervenir.”

La communication fut coupée, laissant Lukart se taper la tête contre son bureau en désespoir de cause. Une fois de plus, il devait tout miser sur une chance débile, en espérant que le gamin de cinquième année soit aussi malchanceux qu’incompétent.

***

L’esprit de Lith accéda à Soluspedia, reconnaissant instantanément leur nouvel adversaire dans l’un des bestiaires de l’académie. C’était un Kroxy, une forme rare que les crocodiles et les alligators pouvaient atteindre après avoir évolué en bête magique.

Au lieu de devenir une version plus grande et plus intelligente du reptile original, capable d’utiliser la magie de l’eau et de la terre, un Kroxy développait une physiologie humanoïde et devenait capable d’utiliser des armes.

Lith s’est avancé, prêt à intervenir. Linjos l’avait prévenu de l’environnement sauvage et imprévisible du donjon. Le test portait sur la capacité à surmonter le traumatisme du premier meurtre d’un être humanoïde.

Les gobelins faibles et sans magie n’étaient qu’un amuse-gueule, suivis par les ogres bien plus forts et dangereux, qui utilisaient pourtant eux aussi de la fausse magie, ce qui en faisait un adversaire que le groupe de Phloria pouvait encore affronter.

– “Une bête magique rare capable d’utiliser la vraie magie n’est pas quelque chose de leur niveau. Peut-être même au-dessus de mon niveau théorique.” pensait Lith.

“Dans un environnement aussi humide et entouré de rochers, il n’y a pas grand chose que je puisse faire. Même utiliser la magie de fusion est inutile. Cette chose pèse au moins une demi-tonne, même avec ma force améliorée, elle peut m’écraser comme une mouche.”

“Sans parler de son noyau de mana cyan brillant.” Solus a fait remarquer.

“Son contrôle des éléments les plus abondants est bien supérieur au tien. S’il te plaît, sois prudent.”

Phloria se remettait encore de la boule de feu, aidée par Quylla. Yurial n’arrivera jamais à temps pour lancer un autre tableau, laissant Friya seule prête à se battre. Lith rassembla ses amis en érigeant une barrière autour d’eux et sortit l’amulette de Linjos.

Aucun examen ne valait sa vie, Lith ne risquerait jamais de se faire tuer pour une raison stupide comme la fierté ou une note.

Le Kroxy n’a pas prêté plus d’attention au groupe. Au lieu de cela, il a continué à collecter les cadavres des ogres et à les stocker dans les amulettes dimensionnelles accrochées à sa ceinture.

Les ogres dans les sables mouvants étaient encore en vie et quand ils ont vu la bête marcher vers eux, ils ont hurlé de terreur. Les ogres étaient beaucoup plus semblables aux humains qu’aux gobelins, leurs cris donnaient la chair de poule à tout le monde.

Le Kroxy marchait sur les sables mouvants comme si c’était de la terre ferme, n’ayant besoin que d’une seule main pour soulever un ogre avant de lui arracher la tête.

“Je le fais. Et je ne suis pas une chose, sale enfant grossière. Je m’appelle Phillard.”

– “Cette créature n’a pas peur de parler devant les humains.” Observa Lith

“Soit il est arrogant comme Irtu et s’en moque, soit il est bienveillant comme Ryman ou Kalla.”-

“Au fait, qu’est-ce que vous faite ici ?” poursuit Phillard.

“Plus exactement, que diable se passe-t-il ? Je veux dire, je ne suis pas du genre à regarder un steak cadeau dans l’os, mais d’habitude il n’y a pas de gobelins, d’ogres ou de trolls dans le donjon, seulement des humains. Et vous ne sentez pas l’ennemi pour moi.”

“L’odeur ?” demanda Yurial, incapable de se détendre.

“Oui, le Seigneur de la montagne artificielle et le Seigneur de la forêt ont un accord. Quand le Seigneur de la montagne attrape un intrus, après en avoir fini avec lui, il donne deux choix à ses ennemis.

Une mort rapide ou le donjon, où ils deviennent nos proies. Vous n’avez pas idée du nombre de personnes qui choisissent le donjon, en espérant trouver une issue. Et en général, ils y parviennent, il ne leur faut que cinq ou six heures pour sortir de mon cul.”

Phillard a émis un rire gargouillant, bavant sur le sol.

“Mais il les marque généralement d’une odeur distincte pour que nous puissions facilement les distinguer de ses serviteurs. Êtes-vous ses serviteurs ?”

Tout le groupe a hoché furieusement la tête comme un seul homme.

“Si c’est la vérité et que vous êtes perdus, prenez la première à gauche, la troisième à droite puis la deuxième à droite après ce coin et vous trouverez la porte du château. Quelqu’un l’ouvrira pour vous.

Si vous mentez, vous resterez coincé ici et je vous prendrai pour dîner sur le chemin du retour.”

Personne n’osa bouger, Lith garda la barrière allumée et le doigt sur le bouton d’évacuation jusqu’à ce que le Kroxy disparaisse de leur vue, ses pas s’estompant au loin.

Puis, ils ont commencé à se diriger vers la sortie, en espérant que ce soit leur dernier obstacle.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dan irarora
6 mois il y a

Hmm…

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser