Supreme Magus chapitre 1193

La séparation, partie 1 |

Traducteur : Ych
———

Deux séries d’ailes membraneuses sortaient du dos de Solus, l’une était dorée tandis que l’autre était noire et à l’envers comme celle de Lith. Elle avait également deux séries de bras avec le même motif de couleur que les ailes et tous les doigts se terminaient par des griffes acérées comme des rasoirs.

Une queue dorée aussi épaisse qu’une jambe et presque deux fois plus longue sortait du bas de son dos et fouettait furieusement l’air en s’indignant. De longues cornes ressemblant à d’épaisses branches d’arbre reposaient sur les côtés de sa tête.

La créature avait également sept yeux, dont six formaient un cercle parfait centré sur le septième qui se trouvait juste au-dessus de l’arête de son nez, et chacun d’entre eux brûlait d’un élément différent.

“Qu’est-ce que tu as fait au nom de Mogar, Epphy ?” Silverwing avait du mal à croire ce que Vision de vie montrait à ses yeux.

La créature avait une force vitale, deux noyaux de mana, respectivement violet profond et cyan vif, et un noyau de puissance. Ils fonctionnaient tous de façon synchronisée, générant un flux de mana bien plus important que la somme de ses parties.

“Nous t’avons dit que notre nom est Solus et que nous ne faisons qu’un !” Contrairement à Lith, la créature était dépourvue de lèvres et n’avait pas d’écailles recouvrant la bouche remplie de crocs qui leur donnait une apparence sauvage.

Le simple fait de parler générait des ondes de choc qui poussaient le Premier Magus contre le mur tandis que des flammes blanches suintaient entre leurs crocs à chaque mot.

“Je ne vais plus me battre contre toi, Solus. Je cède.” Silverwing laissa son aura blanche s’évanouir et leva les mains dans le geste universel de la paix.

‘Tant qu’ils sont fusionnés, tout dommage que j’infligerais à Lith affecterait également Elphyn. Le tuer signifie la tuer et je ne vais pas perdre à nouveau ma filleule. J’ai gravement sous-estimé le chagrin de Ripha après la perte de Threin.

Elle a dû chercher un moyen de ne pas simplement lier quelqu’un à un artefact, mais aussi de créer un être quasi-immortel.

Je ne sais pas si elle a prévu de l’utiliser sur elle-même ou si elle l’a gardé comme plan de secours au cas où le pire arriverait, mais sans le noyau fissuré d’Elphyn, Ripha aurait créé la forme de vie parfaite.

‘La ruse d’un humain, la masse d’un titan parmi les bêtes empereur, et la capacité de puiser dans l’énergie du monde de Mogar à volonté d’une tour de mage. Pourtant, en raison des lourds dommages subis par son noyau au moment de la fusion, lorsque Lith a imprimé la tour, il a également imprimé Elphyn !

‘C’est la seule explication possible au fait qu’ils aient la même signature énergétique et leur capacité à fusionner en un seul être. Je ne peux pas la libérer de ses chaînes tant que je n’ai pas trouvé le moyen de briser leur lien.’ pensa Lochra.

“Alors dégage !” Solus rugit et donna un coup de poing au visage de la Première Magus, l’envoyant voler à travers une marche Warp.

Cela amena Silverwing à des dizaines de kilomètres de là et, à partir de là, la force du coup la maintint en l’air jusqu’à ce qu’elle atteigne l’océan. La Première Magus rebondit sur les vagues de l’océan comme un caillou lisse jeté à la surface d’un lac, traversant quelques milles nautiques avant de parvenir à s’arrêter.

Cela aurait pu se passer beaucoup mieux. Lochra cracha une bouchée de sang tandis que sa mâchoire se régénérait et que ses dents repoussaient. ‘J’ai sous-estimé à la fois la gravité de sa perte de mémoire et la puissance qu’elle tire de la tour, mais ce n’est rien que je ne puisse gérer.’

‘Le problème, c’est de briser leur lien sans qu’Elphyn ne me déteste. Sinon, même si je parviens à le tuer et à me lier à elle, Epphy pourrait choisir de se suicider juste pour m’entraîner dans sa chute.’

Pendant ce temps, après s’être débarrassée de la menace imminente, Solus était au bord de la crise de nerfs. Elle devait faire face à son passé, à son présent, et à tous les sentiments que Lith éprouvait pour Kamila et dont la fusion obligeait Solus à prendre conscience.

“Bordel de merde ! Espérons que ce truc n’a pas aggravé la force vitale de Lith.” C’était la première fois qu’ils utilisaient le corps de Solus comme base de leur fusion puisqu’elle n’en avait jamais eu auparavant.

Ils ont lancé Scanner et utilisé Invigoration en même temps pour ne laisser aucune pierre non retournée. Pourtant, les deux leur ont montré à quoi ressemblaient leurs forces vitales combinées, leur apportant plus de questions que de réponses.

La sphère noire s’était transformée en un vide elliptique, au centre duquel brûlait une étoile violette brillante. D’innombrables petites étoiles de différentes couleurs l’entouraient, et chacune d’entre elles partageait une sorte de lien avec les autres, ainsi qu’avec l’espace sombre qui les entourait.

L’étoile violette recevait l’énergie des plus petites, l’amplifiait avant de la renvoyer, et toutes pulsaient à l’unisson avec le vide. Les ténèbres ne se contentaient pas de se nourrir des étoiles, elles les maintenaient également à l’écart afin que chacune d’entre elles puisse grandir sans entrer en collision avec les autres.

‘Est-ce une galaxie ?’ pense Solus.

‘Je ne pense pas que ce soit le cas. Il n’y a que des étoiles, pas de planètes ni d’astéroïdes d’aucune sorte.’ répond Lith. ‘Pour ce que ça vaut, je me sens beaucoup mieux. Comment vas-tu, Solus ?’

‘Je suis dans un état lamentable. D’un côté, je suis heureuse qu’au moins un membre de ma famille soit encore en vie et qu’elle soit prête à se donner tant de mal pour m’aider. D’autre part, je veux tuer tante Loka pour ce qu’elle a dit de nous et ce qu’elle a essayé de faire.’ Elle répond.

‘Je ne peux pas vraiment lui en vouloir. Si tu étais ma fille, j’aurais fait la même chose. La plupart des choses que Silverwing a dites sont justes et elle n’avait aucun moyen de s’assurer que je te traitais comme une partenaire plutôt que comme une esclave.’ Lith n’avait pas besoin de projeter une seule image dans son esprit pour faire frémir Solus.

Elle avait vécu assez longtemps pour savoir ce qui arrivait à ceux qui étaient privés de leur libre arbitre. Quylla, les golems vivants des Odi et les prisonniers de tous les héritages vivants étaient un souvenir inoubliable de la folie que provoquait l’esclavage.

‘Je suppose que tu as raison. Je ne peux pas lui reprocher d’avoir envisagé le pire, car c’est le scénario le plus logique. Tante Loka aurait besoin de beaucoup de temps pour être sûre que je suis vraiment heureuse et pas seulement brisée par des années de maltraitance.’ Solus soupire.

‘C’est pire que ça. Elle n’aurait aucun moyen de faire la différence entre ta volonté et les pensées que je pourrais planter dans ton esprit grâce à notre lien mental. Notre relation est tellement étrange qu’elle est vraiment difficile à croire.’ dit Lith.

‘Oui. Ma famille pense que je suis ton esclave alors que la tienne supposerait que tu es ma marionnette, comme tout le monde l’a fait, sauf Tista, quand ils ont découvert mon existence.’

‘Ne te méprends pas, je suis royalement énervé que Silverwing ait essayé de me tuer, tout comme je déteste que les gens pensent que tu es un monstre à cause de ton corps de pierre. Mais je peux comprendre leur point de vue.’ dit Lith.

‘Ma famille sait maintenant tout sur les objets maudits comme Aube, l’Étoile noire et le Griffon d’or. Tous les héritages vivants que j’ai rencontrés ont essayé de me faire tomber sous leur charme et ma famille ne croirait pas ma parole sur le fait que tu es différente.

‘En plus de cela, nous sommes tous les deux des humains, donc tous ceux qui aiment l’un de nous supposeront toujours le pire à propos de l’autre puisque nous pourrions être soumis à un contrôle mental.’


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser