Supreme Magus chapitre 1173

Peur et suspicion, partie 1

Traducteur: Ych
——-

“Fusionner deux Franges est assez simple si l’on part du principe que toutes sont en fait des sous-espaces voisins.” Friya réfléchit.

“Tu peux les imaginer comme un tas de terres, chacune avec différents points d’entrée que Mogar maintient isolés du monde extérieur, mais les Franges sont en réalité proches les unes des autres et sous la lentille grossissante de Mogar.”

“Je suis d’accord avec Friya. Les fusionner a demandé un minimum d’effort tout en me laissant un endroit où revenir.” Nalrond acquiesce. “La question est maintenant de savoir si nous voulons rester ou partir.”

“Ces types sont plutôt nerveux et cet endroit est pénible.” Morok pouvait sentir l’énergie du monde dense de la Frange essayer de s’infiltrer dans son corps et de déclencher son Éveil. “Je pense que nous devrions partir.”

“J’aimerais rester, mais Morok a raison. Les Dewan ont toutes les raisons de haïr les humains et avant de quitter notre camp, tu as clairement exprimé tes doutes sur Friya. Je suis reconnaissante de cette opportunité, mais je ne veux pas prendre de risques inutiles.” dit Quylla.

Depuis que son corps s’était habitué à l’environnement de la Frange, elle pouvait presque entendre une voix dans sa tête chaque fois qu’elle utilisait la magie. Au début, Quylla avait cru qu’elle devenait folle, mais après avoir partagé ses craintes avec les autres, elle avait appris que la même chose arrivait à Friya et Morok.

En attendant le retour de Nalrond, elle pensait avoir trouvé une explication.

‘Après tout, les runes de magie élémentaire peuvent être considérées comme une sorte de langage avec lequel un mage communique avec Mogar et emprunte une fraction de l’énergie du monde. Les runes de magie spirituelle et les baguettes royales de Forgemastering, au contraire, permettent au mage de communiquer avec son propre noyau de mana.’ Elle réfléchit.

‘Le noyau de mana n’est qu’une partie de moi-même, alors que Mogar est si grande et qu’il y a tant de mages qui lancent de la magie à tout moment qu’il est normal que la planète ne prenne même pas la peine de répondre à tant d’appels. Pourtant, à l’intérieur de la Frange, il y a plus que de l’énergie élémentaire.’

‘Faluel a dit qu’en utilisant le Flux de Vie, la technique de respiration de la lignée de l’Hydre, sa grand-mère a réussi à apprendre des bribes de la sagesse de Mogar. Si j’ai raison, c’est parce qu’en assimilant l’énergie du monde, elle a aussi eu accès à une partie des informations stockées à l’intérieur de la Frange.

J’aimerais rester ici pour voir si, avec le temps et la pratique, je peux apprendre à écouter Mogar. Malheureusement, entre les problèmes de confiance de Nalrond et la haine des Dewans pour les humains, ce serait trop risqué.’ pensa Quylla.

“Je suis d’accord avec Quylla, nous devrions partir”. Friya dit.

“Je pense que je n’ai rien à voir avec Acala, mais je comprends que tu n’as aucune raison d’avoir confiance en moi ou en mon jugement. Laisse-nous à l’extérieur. Nous allons Warper le plus loin possible avant de demander de l’aide à Faluel, ainsi la position de la Frange restera cachée.

” Tu restes ici et tu fais tes adieux ou tu essaies de contacter Mogar à propos de ton problème de double noyau. Après tout, c’est ton voyage, pas le nôtre.”

‘Je peux comprendre pourquoi même les Éveillés cherchent désespérément à trouver des franges. Je sens une piqûre à l’endroit où mon noyau de mana est censé se trouver chaque fois que je respire ou que je lance un sort.

En plus, je ne me suis jamais sentie aussi forte. C’est comme si j’étais sous l’effet d’une potion d’amélioration du corps qui booste aussi ma magie. Je n’ai jamais eu l’esprit aussi clair.’ pensa Friya.

“Je suis vraiment désolé d’avoir parlé si durement, tout à l’heure”. Nalrond soupire. “Je ne m’attendais pas à ce que la Frange soit encore là. Ça m’a donné de l’espoir et le fait de voir que ta Projection était presque identique à celle d’Acala n’a fait qu’empirer les choses.

“J’avoue que je ne te fais pas vraiment confiance, mais j’étais conscient des conséquences que t’amener ici impliquait. En plus de cela, depuis que nous sommes entrés ici, je sens mes noyaux inondés par l’énergie du monde.

“Après être restée si longtemps à l’extérieur, je peux ressentir les pensées de Mogar beaucoup plus clairement qu’auparavant. Je veux rester et tenter le rituel pour attirer l’attention de la planète, mais pour cela, j’ai besoin de votre aide.”

“Tu ne peux pas simplement demander à tes amis grossiers et nous laisser partir ?” dit Morok.

“C’est à eux que je parlais, pas à toi ! Tu es libre de partir quand tu veux. Tu n’as même pas besoin de mon aide pour sortir puisque, pour une raison ou une autre, Mogar t’aime bien.” Nalrond grogna.

“Et laisser Quylla avec monsieur grand, brun et beau ? Merci, mais non merci.” Morok réplique.

“Attends, Morok a raison. Pourquoi as-tu besoin de notre aide alors que tu peux simplement demander aux Dewans ?” demande Friya.

“Parce que chaque tribu de peuples-garous a son propre rituel. Nous sommes peut-être amicaux les uns envers les autres, mais cela ne veut pas dire que je suis prêt à partager avec eux les secrets de mon peuple.” Nalrond dit.

“Je peux vous apprendre juste les éléments dont vous avez besoin pour jouer votre rôle alors que si je montre mon rituel aux Dewans, ils pourront l’apprendre et l’utiliser pour compléter le leur. C’est peut-être difficile à comprendre pour vous, mais pour moi, les traditions des Rezar sont la dernière trace de l’héritage de mon peuple.

“Je n’en veux pas aux Dewans d’avoir pris les terres d’une tribu morte et enterrée, mais je n’aime pas ça non plus. Je sais que c’est irrationnel, mais j’ai l’impression que si j’abandonne cette dernière parcelle de mon identité, cette terre deviendra vraiment la leur et toute trace de mon ancien foyer disparaîtra.”

“Combien de temps faudra-t-il pour préparer le rituel ?” Quylla demande.

“Juste deux jours. Un pour dessiner les runes ancestrales avec lesquelles Mogar a accueilli mon peuple la première fois que nous sommes entrés dans notre Frange et un autre pour conjurer l’énergie du monde. Cela fonctionne d’une manière similaire à vos cercles de Forgemastering.”

Après avoir assisté à Guerre en action et vu à quel point la vraie et la fausse magie étaient devenues similaires au fil du temps, Nalrond se demandait souvent si de grands artefacts naissaient lorsque le noyau du Maître de Forge atteignait Mogar par leur travail et obtenait sa bénédiction.

“Sans vouloir faire le Lith de la situation, avant de nous rendre là-bas, nous devrions préparer nos sorts et nos anneaux comme si nous allions au combat.” Friya dit.

“Sans vouloir offenser les Peuples-Garous, mais avec tout ce que les humains leur ont fait, je ne serais pas surprise que notre odeur les déclenche et qu’ils nous attaquent avec frénésie.”

“Je pense que tu es paranoïaque.” Nalrond secoua la tête. “Ils ne sentent pas l’odeur d’un humain depuis des siècles. À en juger par l’aspect suranné de leur village, même comparé à Lutia, ils ne sont pas différents de mon peuple.

“Nous n’avons jamais quitté la Frange, alors les seules améliorations que nous avons apportées au fil du temps sont dues aux connaissances que les voyageurs qui ont réussi à entrer dans la Frange par leurs propres moyens ont partagées avec nous.”

“C’est exactement ce que je veux dire.” Friya acquiesce. “Les gens n’ont jamais cessé de chercher des Franges et d’après ce qu’ils ont dit à Morok, les Dewans savent que les Éveillés humains et les Bêtes Empereurs peuvent se métamorphoser.

“Pourtant, tu dis que leur village est vieux jeu et que personne n’a jamais partagé avec eux les coutumes modernes. T’es-tu déjà demandé ce qui était arrivé à ceux qui sont entrés ici avant nous ?

“Les Dewans les ont-ils simplement chassés ou ont-ils tué les invités indésirables pour ne pas laisser de témoins ?” Friya ressemblait vraiment à Lith, et pourtant son raisonnement donnait à Nalrond l’impression d’être un idiot pour n’avoir pas envisagé une telle possibilité par lui-même.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser