Supreme Magus chapitre 1104

Les erreurs et les échecs Partie 2 |

Traducteur: Ych
———

Un autre coup de baguette déchaîna son sort de niveau 5, Dimension Noire. Les yeux de Vastor devinrent noirs et la moindre parcelle de lumière disparut de la pièce, faisant croire à Zinya qu’elle était redevenue aveugle.

Les ténèbres se répandirent dans la pièce et lorsque les morts-vivants tentèrent d’avancer, ils découvrirent que l’énergie qui les entourait était si épaisse qu’elle s’apparentait à un déplacement dans la boue.

Une boue qui s’infiltrait dans tous leurs orifices, inondant leur corps de magie des ténèbres jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien. Pour ceux qui observaient la scène de l’extérieur, les lumières à l’intérieur de la maison venaient de vaciller.

Pourtant, cinq anciens morts-vivants avaient disparu, tandis que les humains se tenaient toujours là, comme si rien ne s’était passé. Vastor but les potions qu’il avait laissées sur la table tout en regardant dans les yeux les morts-vivants éberlués qui le fixaient depuis les fenêtres brisées.

“Qui sont-” Un faisceau de lumière dorée coupa court à la femme mort-vivante et à sa tête.

Une fraction de seconde plus tard, tous ceux qui avaient croisé le regard de Vastor la rejoignirent dans la mort, leurs corps brûlant sous les effets de la baguette dorée qu’il brandissait. Zogar Vastor était bien plus qu’un petit mage en surpoids.

C’était un maître de forge royal, un briseur de sorts, et après le début de l’invasion des morts-vivants, il avait même réintégré le corps de la reine. La baguette d’or était la dernière arme mise au point grâce aux efforts conjoints du département des Balkors, des maîtres de forge royaux et de Manohar.

L’outil enchanté était capable de transformer les sorts de niveau quatre et cinq en ce qui se rapproche le plus de la lumière du soleil. Chaque rayon consommait beaucoup de mana et ne durait qu’une fraction de seconde, mais la quantité de lumière qu’il produisait pouvait tuer n’importe quel mort-vivant si le rayon touchait un point vital.

À part les gardes royaux qui aidaient Lith à des centaines de kilomètres de là, seuls quelques individus sélectionnés en possédaient un.

La deuxième vague de morts-vivants a évité le champ de vision de Vastor et a traversé les murs. Grâce à leurs sens accrus, ils n’avaient pas besoin de voir l’humain pour repérer sa position et en se déplaçant en ligne droite, ils étaient certains de le prendre par surprise.

Vastor ne broncha même pas tandis qu’il activait son sort de niveau cinq, Parasite nocturne. La poussière et les débris qui recouvraient les morts-vivants prirent vie alors que la magie des ténèbres les remplissait à ras bord. Du sable noir remplit leurs yeux et leurs bouches tandis que les rochers se transformèrent en petits vers qui creusèrent la chair de leur victime.

Les petits vers n’essayaient même pas de percer les armures lourdement enchantées que portaient les morts-vivants. Les constructions magiques devenaient simplement plus fines jusqu’à ce qu’elles puissent se glisser à travers les mailles.

La maison de Zinya gronda parce que l’attaque avait endommagé certains murs porteurs, mais elle tint bon. Dix anciens morts-vivants étaient entrés et étaient morts, alors le chef en envoya vingt pour la troisième vague et les regarda mourir au moment où ils posèrent le pied dans le salon.

“P*tain de discrétion, faites tomber la maison !” Il hurle.

Des pierres enflammées de la taille d’une voiture s’écrasèrent à l’intérieur de la maisonnée de Yehval avant d’exploser. Des flots de magie des ténèbres firent s’écrouler les murs sous leur propre poids tandis que la magie de la terre produisit un tremblement de terre qui transforma la chaumière douillette en un tas de décombres.

“Quelqu’un rapporte à Dame Nuit que nous avons terminé notre tâche”. Le chef de la troisième escouade dit juste un instant avant que son corps ne se transforme en cendres.

Les débris tombèrent au sol, révélant une sphère argentée en dessous. Elle se métamorphosa à nouveau en un uniforme de professeur de l’académie du Griffon blanc et Vastor le porta avec fierté malgré les nombreuses blessures qu’il avait subies.

Derrière lui, Zinya, les enfants et les bêtes étaient indemnes grâce à Vastor qui avait encaissé le plus gros des dégâts tout en concentrant son armure pour les protéger. Pour rester concentré et supporter la douleur, il s’était mordu la lèvre inférieure si fort qu’il l’avait presque coupée.

Pourtant, malgré la chair pendante et les os fissurés, il ne fit aucune erreur en tissant sa prochaine série de sorts.

“Ignorez le vieux fou et concentrez-vous sur les autres ! Ils sont son point faible.” Le commandant en second dit avec un sourire suffisant avant que Vastor ne lui fasse exploser la tête.

“Il a raison.” dit Zinya tout en réconfortant ses enfants pendant ce qu’elle supposait être ses derniers instants. “Je suis morte de toute façon, Zogar, alors que tu es un mage puissant avec des outils puissants. S’il te plaît, prends mes enfants et enfuis-toi.”

“Tais-toi ! Comment pourrais-je me qualifier de mage si je ne peux même pas protéger le bonheur d’une seule personne ?” La voix de Vastor était ferme, mais ses genoux se dérobèrent.

À son âge, l’abus de mana affaiblirait rapidement son corps.

“Je n’ai jamais supplié de ma vie, alors excuse-moi si je suis nul dans ce domaine.” Il dit en regardant les bêtes magiques dans les yeux. “Gardez cette stupide femme derrière moi et fuyez à la première occasion qui se présente. C’est clair ?”

Les bêtes acquiescèrent, le regardant non plus avec méfiance, mais avec le respect et la déférence, qu’elles utiliseraient pour leur alpha. Cette vision fit regretter à Vastor d’avoir toujours considéré les bêtes comme ses inférieures.

Même si son œil gauche était crevé, même si sa lèvre inférieure ne tenait qu’à un fil, aucun des morts-vivants n’osait s’approcher ou parler.

Vastor enleva le bouchon d’un autre tonique améliorant le corps et l’engloutit, sans se soucier de l’empoisonnement que provoquait l’empilement des effets de tant de potions.

Il n’avait jamais été grand ni beau, mais son talent pour la magie était réel et il avait travaillé dur depuis son plus jeune âge, alors que le reste de ses pairs s’amusait. Aussi, lorsqu’il était devenu Archimage à 25 ans et que tout le monde le considérait comme le plus grand guérisseur de son siècle, cela lui avait paru naturel.

C’était tout simplement la bonne récompense pour tous ses efforts. Pourtant, peu de temps après avoir atteint le sommet, la vie l’avait jeté à terre. Marth d’abord et Manohar ensuite ont fait de chacun de ses exploits un jeu d’enfant.

Vastor, qui avait été considéré comme un candidat au titre de dieu de la guérison, était devenu une plaisanterie avant même qu’il ne puisse s’en rendre compte. Les mêmes personnes qui auparavant suppliaient pour avoir ne serait-ce qu’une minute de son temps l’ignoraient au profit de ses rivaux.

Après des années et d’innombrables échecs pour regagner son statut perdu, Vastor s’était résigné à son destin de troisième meilleur guérisseur. Être jugé pour son apparence physique et voir chacun de ses exploits éclipsé par ceux de ses collègues plus talentueux.

Tout cela avait changé après sa rencontre avec Zinya.

Il était habitué à ce que les gens soient gentils avec lui jusqu’à ce qu’ils obtiennent ce qu’ils voulaient, pourtant, même après avoir recouvré la vue, Zinya lui parlait toujours avec la même gentillesse que lorsqu’elle était aveugle.

Même après avoir rencontré Lith, Marth et plusieurs autres guérisseurs, elle le regardait toujours avec l’admiration qu’elle avait lorsqu’il était encore le deuxième homme le plus beau qu’elle ait jamais vu. Lorsque Zinya avait demandé à Vastor de suivre sa guérison, il avait accepté avec joie.

À partir de ce moment-là, elle l’appelait souvent. Non pas pour lui demander des faveurs ou parler de sa rééducation, mais pour discuter avec lui et s’assurer de son bien-être.

Aider Zinya à régler le procès contre ses beaux-parents pour la garde des enfants, puis à gérer son argent, le rendait heureux comme cela n’était pas arrivé depuis des années.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
1 mois il y a

Stylé le Vastor.
Merci pour le chapitre

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser