Supreme Magus chapitre 1102

Génie stupide partie 2

Traducteur: Ych
———

“Vous deux, emmenez les enfants dans les bois ! Nous vous couvrons.” Selia lâcha la flèche juste pour la voir être déviée par la protection enchantée du mort-vivant le plus proche tandis que d’autres soldats de Nuit arrachaient les fenêtres de l’extérieur.

Selia maudit son arc inutile, regrettant pour la première fois de sa vie de n’avoir jamais appris la magie. Son couteau de chasse était enchanté, mais avec sa vitesse, elle n’avait aucune chance de battre même un squelette en combat rapproché.

” Vous l’avez entendue, courez ! ” Les yeux de Nalrond flamboyaient de mana noir et blanc tandis que les ennemis déferlaient sur la maison.

Slash et Crash auraient volontiers obéi si seulement ils avaient pu trouver une ouverture dans la formation des morts-vivants. Ils avaient même mis Lilia et Leran sur leur dos, mais à moins que quelque chose ne se produise, fuir ne ferait qu’exposer les enfants à un danger inutile.

Nalrond poussa Selia sur Crash tandis qu’il assistait, impuissant, à la destruction de leur maison.

Alors que les murs s’effondraient et que la première vague d’ennemis le frappait, Nalrond libéra le sort qu’il avait appris de Aube lors de son combat contre Lith, Éclat du jour.

C’était un mélange de magie de lumière, de feu et de ténèbres qui généra une vague d’énergie noire suivie d’une volée de constructions enflammées en forme de serpents. Les ténèbres engloutirent la pièce, scellant même les sens mystiques des morts-vivants tandis que les constructions de lumière dure attaquaient de tous les côtés.

Le sort transformait le Rezar en une armée d’un seul homme, tandis que la lumière jaillissant des ombres lui donnait l’apparence d’un soleil levant. Chaque vrille de lumière se déplaçait comme un nouveau membre, s’enroulant autour de ses ennemis et les paralysant.

La chaleur qui parcourait les constructions était si intense que les capacités de régénération des morts-vivants ne pouvaient pas suivre les dégâts causés par la magie du feu, ce qui les empêchait d’échapper à l’emprise des constructions.

Les ténèbres qui se répandaient à partir du Rezar détruisaient d’abord leurs protections, puis s’infiltraient à l’intérieur de leurs noyaux sanguins. L’un après l’autre, les morts-vivants disparurent dans une bouffée de fumée et les vrilles de lumière se mirent à poursuivre une nouvelle cible.

Les bêtes magiques décidèrent que le chaos qui suivait le sort de niveau cinq était suffisamment “quelque chose” et coururent vers les bois de Trawn, espérant que le Rezar déchaîné derrière eux empêcherait quiconque de s’apercevoir de leur fuite.

***

À quelques centaines de mètres au-dessus du sol, Nuit regardait le désordre qui se déroulait sous ses yeux, se demandant comment son plan avait pu tourner aussi mal.

‘J’ai passé des semaines à préparer cette attaque, à attendre le moment où il n’y a que des petites frites dans les parages et à étudier la routine du Corps de la Reine. J’ai même désobéi à maman et fait des bêtises avec le Conseil, et pourtant, c’est tout ce que j’ai obtenu ?’ se dit-elle.

L’équipe qu’elle avait envoyée pour tuer Rena n’avait toujours pas fait son rapport, sa sœur Aube semblait avoir infiltré ses rangs pour saboter la mission, et la complexité des réseaux protégeant la maison de Lith dépassait ses espérances les plus folles.

‘Quel genre de fou met autant d’efforts à protéger un p*tain de cottage et c’est quoi ce réseau ?’ L’hexagramme de Yurial répandait sa lumière bleue au-dessus de la maison, contrecarrant les plans de Nuit encore et encore.

Juste après avoir terminé les différents réseaux nécessaires pour sceller la magie de l’air dans la zone entourant la maison des Verhen et pour éviter que le bruit de l’attaque n’attire une attention indésirable, Nuit avait lancé l’un de ses sorts personnels de ténèbres de niveau cinq.

Le Maelström d’ombre était censé mettre à l’épreuve les barrières de la maison, voire les faire tomber d’un seul coup, mais il avait été absorbé par l’Hexagramme de Yurial avant même d’avoir pu causer la moindre égratignure.

Ensuite, elle a lancé un autre sort puissant, l’Explosion sismique. C’était un mélange de magie de feu et de terre qui aurait dû endommager le point de focalisation du réseau défensif et percer la barrière, mais l’hexagramme l’avait également absorbé.

‘Je n’ai aucune idée de comment cette chose peut manger mes meilleurs sorts comme s’il s’agissait de bonbons, mais je n’aime pas ça. Après chaque sort, non seulement la lumière du réseau se renforçait au lieu de s’affaiblir, mais les pointes de l’étoile s’allumaient aussi l’une après l’autre.

‘Maintenant, seules deux d’entre elles sont éteintes et je ne veux vraiment pas savoir ce qui se passera lorsque les six pointes seront chargées. Bon sang, l’attaque était censée être la version mort-vivant des mines de Feymar, avec moi tuant tout le monde sans laisser de trace ni de témoin, mais ça prend une éternité !’

Son combat contre Balkor et la tentative de Deirus sur la vie de Phloria lui ont donné une idée. La stupidité des humains avait déjà donné naissance à un monstre comme le dieu de la mort. Il lui suffisait de rejouer ces événements, de faire porter le chapeau à Deirus, puis d’attirer Lith dans son giron avant qu’il ne puisse surmonter le chagrin tout seul.

Elle s’était assurée qu’en cas d’interrogatoire, les personnes qu’elle avait envoyées après Kamila mèneraient Lith au père de Yurial. Avec ses accords connus avec la Cour du Crépuscule, l’Archimage était le bouc émissaire idéal.

Quant à la famille de Lith, son plan était de tous les tuer rapidement, avant que quiconque ne le remarque, recréant ainsi le scénario qui avait donné naissance au Mage de Sang et détruisant la foi de Lith en ceux qu’il considérait comme ses alliés de confiance.

Son plan permettrait à Nuit d’humilier le Conseil, d’affaiblir le Royaume et d’effacer l’humiliation de la défaite des Cavaliers face aux Abominations en même temps.

Ses sources au sein du Conseil avaient rapporté à Nuit la façon dont Xenagrosh s’occupait de son “petit frère”, ce qui rendait le Cavalier impatient de tuer l’Abomination du Dragon tout en portant le visage de Lith.

En plus de cela, Nuit voulait mettre à l’épreuve la théorie de Baba Yaga sur les hybrides et Lith était le spécimen parfait.

“Par la Mère Rouge !” Nuit jure alors qu’une explosion provenant de la maison de Lith l’envoie s’écraser sur le sol.

“Je comprends que démanteler le réseau qui entoure la maison des Verhen est difficile puisque le corps de la reine est barricadé à l’intérieur. Je peux en quelque sorte comprendre que la chasseresse soit encore en vie grâce aux réseaux laissés par son mari.

“Ce qui n’a vraiment aucun sens, c’est comment diable la troisième maison est encore debout !”. À chaque seconde qui passait, le risque d’échec du plan de Nuit augmentait considérablement.

Elle avait sous-estimé le temps et les efforts que Lith et les Royaux avaient investis dans la défense de la maison des Verhen, rendant ses défenses si solides qu’elles résisteraient même aux efforts combinés de son armée.

Elle ne pouvait pas se permettre d’aider les équipes qui attaquaient la maison de Zinya et de Selia, car les trois unités du corps de la Reine qui s’étaient réfugiées à l’intérieur avaient non seulement fait exploser tout ce qui s’approchait de trop près de la maison, mais elles attendaient aussi une ouverture pour appeler des renforts.

“Nous ne savons pas.” Un mort-vivant infortuné qu’elle soulevait par le cou dit. “La maison de Yehval n’a ni réseaux ni mage, et pourtant tous ceux que nous avons envoyés là-bas sont morts.”

“Alors envoyez-en d’autres ! Je ne peux pas perdre plus de temps sur- Merde !” Nuit poussa un juron en voyant le pilier de lumière qui provenait de la maison de Sélia. À peine une seconde plus tard, ses jurons atteignirent de nouveaux sommets.

Après avoir entendu le hurlement d’Abominus, les autres bêtes magiques qui patrouillaient dans la région avaient compris le message et répandu l’alarme. Ce qui n’était au départ qu’une seule voix se répandit comme une traînée de poudre jusqu’à atteindre les bois et se transformer en chœur.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
2 mois il y a

Merci pour le chapitre

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser