Supreme Magus chapitre 1085

Lutte interne Partie 1

Traducteur: Ych
———

“Ouais. Tu pourrais faire un jeu de cartes avec toutes ces runes de contact.” Le sourire de Kamila ne s’étendait pas à ses yeux et le tranchant de sa voix pouvait facilement couper le Davross comme un couteau chaud dans du beurre.

“Friya, aide-moi à m’en sortir. C’est toi qui es habituellement dans ce genre de situation. Dis à Kamila que ce n’est pas ma faute avant que ma sœur n’aggrave encore les choses.” dit Lith.

“Il a raison.” Friya soupire. “Ce ne sont que des chercheurs d’or attirés par la couleur de sa robe. Il n’y a pas lieu d’être en colère, si ce n’est pour le sourire suffisant que Lith affiche chaque fois qu’une de ces jolies dames d’honneur lui fait du rentre-dedans.”

“Je savais bien que je ne me faisais pas d’idées ! Une fois rentrés à la maison, il faut qu’on parle.” Kamila fait la moue.

“Bon Dieu, Kami, c’est la cour royale. Je dois être poli et jouer le jeu. Je ne peux pas les chasser comme des pigeons. Chacune d’entre elles est au moins une marquise et je ne peux pas me permettre de me faire un ennemi de la moitié du royaume.” dit Lith en essayant de se défendre.

“Kami ? Quel joli surnom ! Est-ce que Lith en a un aussi ?” Tista lui donne un nouveau coup de coude, ce qui fait rougir Kamila.

“Oui, j’ai l’habitude de l’appeler ‘idiot'”.

Les portes de la salle du trône s’ouvrent, sauvant Lith d’un nouvel embarras. Les manigances de Tista avaient permis à tout le monde de se détendre et de ne pas penser à l’auditoire.

La pièce mesurait plus de quarante mètres de long et plus de trente mètres de large, avec un seul tapis de soie rouge aux bords brodés d’or allant des doubles portes de trois mètres de large jusqu’aux deux marches qui distançaient le sol où se tenaient les nobles et celui, surélevé, de la famille royale.

Le couple royal était assis sur ses trônes dorés, regardant de haut ceux qui étaient déjà à l’intérieur. Lith n’en reconnaissait que quelques-uns et, à en juger par le son de leurs voix, seule la présence des Royaux les empêchait de se sauter au cou.

Toute la pièce était éclairée par des lustres de cristal alimentés par la magie, ne laissant aucune place aux ombres. Le sol comme les piliers de la pièce étaient réalisés en marbre veiné d’or.

Il était naturellement résistant à la magie en général et à la magie terrestre en particulier, ce qui en faisait l’un des matériaux les plus précieux et les plus robustes disponibles dans le royaume des griffons.

Sur le côté gauche de la pièce, Lith reconnut Jirni, la marquise Distar, Orion et le général Berion. Du côté droit, en revanche, il y avait l’archimage Deirus, l’archimage Kwart, le président de l’association des mages, et l’archimage Onia, la directrice du Griffon noir.

Les deux factions gardaient les mains le long du corps et parlaient à voix basse, pourtant Lith était certain que si les éclats pouvaient jeter des sorts, la salle du trône serait en ruine malgré le marbre veiné d’or.

Le secrétaire près de la porte frappa deux fois le sol avec un épais bâton doré, produisant un son sourd qui attira l’attention de tous.

“L’archimage Lith Verhen, le constable royal Kamila Yehval, la mage Tista Verhen, la mage Quylla Ernas, la mage Friya Teleta Aelia Ernas et la mage Phloria Rose Terra Ernas sont arrivées.” dit le secrétaire.

Lith eut du mal à réprimer un petit rire en entendant leurs noms longs et pompeux. Les entendre pour la première fois les rendait encore plus comiques, surtout celui de Phloria. Kamila et Tista étaient dans le même bateau que lui, mais elles ne pouvaient que regarder leurs amis nobles sans même tourner la tête.

Friya et Phloria détestaient leur deuxième prénom, mais elles ne pouvaient que maudire intérieurement l’étiquette de la Cour et faire de la lèche.

Le groupe marcha devant les trônes avant de s’agenouiller.

“Merci d’être venus ici dans un délai aussi court.” Les royaux leur donnèrent la permission de se lever. “Avant de vous convoquer, nous avons cherché des preuves qui pourraient corroborer l’histoire des survivants de l’expédition Belin.

“Hélas, même après des semaines d’utilisation des meilleurs outils à notre disposition, les événements auxquels vous avez tous pris part sont toujours aussi incroyables qu’ils l’étaient la première fois que nous en avons entendu parler. Nous vous avons convoqués dans l’espoir que vous puissiez faire la lumière sur les parties les plus controversées de cette terrible histoire.” dit le roi Meron.

L’archimage Kwart, le président précaire de l’association, regarda le groupe de Lith avec mépris. Il les considérait tous comme des traîtres qui conspiraient avec l’armée, les bêtes ou les deux pour détruire l’œuvre de sa vie.

Pourtant, il ne pouvait que se taire et jeter un regard noir pendant que la reine Sylpha posait des questions.

“Que s’est-il passé après que vous soyez entrés seuls dans les mines, Mages Ernas ?”

Phloria avait été le commandant de l’expédition, elle s’est donc avancée et leur a tout raconté jusqu’à l’embuscade des Goules. Elle suivit les instructions de Jirni, décrivant comment ils avaient été acculés et citant mot pour mot le chef des Goules admettant qu’ils étaient à la solde de Deirus.

Contrairement à Wyra, l’ex-second de Friya, Phloria était déjà sa cible et le nom d’Ernas signifiait beaucoup à la Cour.

“Malgré tous les efforts de l’Archimage Verhen, nous ne serions pas ici aujourd’hui sans le garde du corps que ma mère, l’Archonte Ernas, m’a secrètement attribué et sans l’intervention d’une mystérieuse créature qui se faisait appeler Nandi.” Phloria parcourt la pièce du regard, à la recherche de Morok.

“As-tu des preuves pour étayer tes dires ?” Demande le roi.

“Seulement ma parole, celle de mes sœurs et celle du mage Eari. Ma sœur Quylla peut vous montrer un hologramme de la créature. En plus de cela, sa présence, tout comme celle de l’Abomination dans les mines de Laroxya, explique pourquoi les morts-vivants ont abandonné les mines et pourquoi ils ne les ont pas fait exploser quand tout était perdu.”

Les Royaux ont réfléchi aux paroles de Phloria, ne trouvant aucune faille dans sa logique. Les mystérieux hybrides d’Abomination avaient déjà prouvé qu’ils étaient capables de communiquer et ils choisissaient toujours des lieux abondants en énergie du monde pour s’y installer.

De plus, les mines de Belin étaient un bien inestimable et seule la présence d’un adversaire vraiment puissant aurait pu forcer les morts-vivants à laisser les cristaux les plus précieux à la disposition du Royaume.

Pourtant, les Royaux concentrèrent leur attention sur un autre détail que Phloria avait “nonchalamment” mentionné.

“Mage Quylla, peux-tu vraiment produire aussi des hologrammes ?” demanda la reine.

“Oui, Votre Majesté.” Quylla lui fit une révérence et créa une projection grandeur nature de l’apparence de Nandi.

“Une créature fascinante.” Sylpha acquiesça. “C’est l’archimage Verhen qui te l’a appris ?”

“Non, je l’ai appris par moi-même. J’espère pouvoir un jour surpasser le professeur Manohar.” Les paroles de Quylla ont fait palpiter le cœur des Royaux tout comme celui des alliés de Deirus a tourné au vinaigre.

Chacun d’entre eux en voulait à Quylla pour des raisons différentes, mais leur dépit les unissait contre la famille Ernas.

“Votre Majesté, avec tout le respect que je vous dois, les événements décrits par le mage Ernas sont bien trop commodes.” L’archimage Deirus dit. “Si ce qu’elle dit est vrai, où est ce type Eari et pourquoi cette créature légendaire a-t-elle disparu avant que l’équipe de secours n’explore les mines ?”.

“Sans parler de la calomnie qu’il y a à associer mon nom aux divagations d’une goule juste pour suivre l’agenda de sa famille.”

“Je ne suis d’accord avec Deirus que sur un point. Où est Eari ?” demande Jirni.

“Pour une raison qui nous échappe, il a atteint l’extrémité du désert de sang”. Le roi Meron se pinça le nez de frustration.

“Nous avons envoyé une équipe de secours dès que nous avons localisé son emplacement, mais sa présence au-delà des frontières a créé un petit accident diplomatique que nous devons encore éclaircir.”


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser