Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 309

Personne dans ce monde ne t'aime

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Qin Yi ressentit une douleur à la tête à cause de sa perte de sang. Elle ne pouvait pas entrer dans l’Espace d’Origine car Xiao Lan était entré dans un profond sommeil et rencontrerait sa tribulation au moment où il se réveillerait, l’Espace d’Origine avait donc été scellé et elle ne pouvait pas y entrer.

Qin Yi pensait que c’était le pire qui puisse arriver. Elle n’était pas quelqu’un qui dépendait fortement de l’Espace d’Origine, mais elle était actuellement blessée et avait des restes des capacités de feu de Yun Huan que la médecine ordinaire ne pouvait pas guérir. Seule la sève de la petite fleur de prunier pouvait guérir la blessure, mais malheureusement, elle ne pouvait pas entrer dans l’Espace d’Origine.

Qin Yi n’avait pas envie de s’occuper de Qin Jiaojiao en ce moment, mais dans les yeux de Qin Jiaojiao, Qin Yi savait qu’elle était née et la méprisait.

« Qin Yi, ne crois pas que parce que le papier a écrit que tu es la vraie jeune fille de la famille Qin que c’est vrai. Moi, Qin Jiaojiao, je suis la seule. » Qin Jiaojiao regarda Qin Yi avec dédain et une folle jalousie dans les yeux.

Les yeux de Qin Yi devinrent froids ; elle ne savait rien du papier. « De quoi parles-tu ? »

« Qin Yi, pourquoi fais-tu encore semblant avec moi ? Tu dois être heureuse d’être la vraie jeune fille de la famille Qin. Laisse-moi te dire ceci. Papa, maman et nos frères m’aiment. Tu ne peux que le convoiter pour toujours, fille illégitime », rugit Qin Jiaojiao.

Les gens commencèrent à affluer et certains reconnurent Qin Yi et Qin Jiaojiao.

« Hé, hé, ce n’est pas Qin Jiaojiao, la miss de la Famille Qin ?

– La famille Qin ? Tu parles de la famille Qin, l’une des quatre grandes familles de la capitale impériale ?

– Oui, oui, oui, celle-là. Attends un peu. Ce jeune prince Qin Yi n’est-il pas dans l’équipe de Yun Huan ? Je me souviens qu’il est le prince charmant de la base.

– Attendez, ce n’est pas vrai. Cette fille vient de parler de filles illégitimes, de la famille Qin. Oh, mon Dieu. La famille Qin a-t-elle une fille illégitime ?

– C’est vrai ou faux ? »

Certaines personnes commencèrent à y croire tandis que d’autres étaient incrédules. L’expression de leurs yeux envers Qin Yi commença à changer, certains vers la sympathie, d’autres vers le dégoût.

Après tout, les enfants illégitimes n’étaient pas bien vus.

Les regards de tout le monde firent gonfler l’ego de Qin Jiaojiao. Elle pensait que tout le monde se tenait à ses côtés, ignorant complètement qu’ils n’avaient pas entendu la première moitié de ses paroles.

Elle leva fièrement le menton comme un cygne gracieux. « Qin Yi, j’ai vraiment pitié de toi. Personne ne t’a vraiment aimé avant toute ta vie. Papa, maman et nos frères m’aiment le plus. Même ta mère biologique m’aime. Quant à ta grand-mère bien-aimée, elle m’aime aussi beaucoup. Qin Yi, dis-moi, à quoi bon vivre ? À ta place, je me serais suicidée. »

Les mots de Qin Jiaojiao transpercèrent le cœur de Qin Yi et firent ressortir la partie la plus sombre de son cœur. « Non, tu mens. Grand-mère m’aime. »

Non, c’est sa grand-mère qui l’aimait le plus. Elle avait toujours été la chaleur de sa vie, et personne ne pouvait la calomnier.

Les yeux de Qin Jiaojiao s’arquèrent en un sourire moqueur. Elle éclata de rire en voyant les lèvres pincées de Qin Yi. Elle se sentit soudainement heureuse de pouvoir détruire les croyances de Qin Yi.

Qin Jiaojiao savait qu’elle ne pourrait pas rester si la Famille Qin connaissait la vérité. La question de savoir si elle pouvait vivre ou non était un problème, mais la seule chose qu’elle pouvait faire pour l’instant était de frapper Qin Yi et de la chasser ou de la tuer. Si Qin Jiaojiao ne pouvait pas l’obtenir, personne d’autre ne le pourrait.

Qin Jiaojiao regarda Qin Yi avec pitié. « Tu es vraiment pitoyable, Qin Yi. Personne dans ce monde ne t’aime. »

Qin Jiaojiao souffla sur ses ongles rouges avec grâce et continua, « Qin Mian, Sun Zhilan, Qin Hanyu, Qin Hanmo. Ils m’aiment tous, et ta mère, Wang Santing, m’aime aussi. Sais-tu que je suis sa vraie fille ? Je suis sa vraie fille, et toi, Qin Yi, tu es la vraie jeune fille de la famille Qin. Elle m’aime, alors elle a pris le risque de nous échanger. »


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser