Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 293

Chen Yaping, Ping Zi

Chapitre 293 : Chen Yaping, Ping Zi

***

Auteur : The Glass Pearl
Traductrice : Moonkissed

***

Lorsque Qin Yi et les autres se précipitèrent, ils virent une fille calme et élégante lancer un regard furieux à un groupe de personnes.

« Comment avez-vous pu faire ça ? Ceci m’appartient. Rendez-le-moi ! »

Bon sang ! Pensaient-ils qu’elle était facile à intimider juste parce qu’elle était seule ? Ils osaient même lui voler ses affaires ? Elle devait leur donner une bonne correction, leur faire comprendre pourquoi les fleurs étaient si rouges au départ.

L’homme à l’avant était un joli garçon coquin. Il se tourna vers la belle silhouette 36D de Chen Yaping et sourit, « Wow, cette fille a un sacré tempérament, hein ? Viens jouer avec nous, hein ? Grand frère veillera à ce que tu t’amuses bien. »

L’homme parla de façon obscène et les cinq personnes à l’arrière éclatèrent de rire, faisant même un clin d’œil à Chen Yaping.

Les veines vertes sur le front de Chen Yaping saillirent tandis qu’elle se moquait. Puis, elle courut vers ces gens avec son poing.

Sa main était juste et tendre, mais elle provoqua une grande douleur lorsqu’elle se posa sur leur peau. En entendant des sons tels que “ping ping pong pong”, même un homme comme Wang Zhi, qui avait une chair rugueuse et épaisse, trouvait cela douloureux.

Chen Yaping frappa ce petit gangster en marmonnant : « Maudite soit ta mère ! Tu as osé me mentir ? Je ne faisais que demander mon chemin et tu as osé me mentir, hein ? Tu vas voir si je vais te frapper à mort… »

Wang Zhi, qui voulait d’abord être le héros sauvant une beauté, déglutit et recula silencieusement d’un pas. Il bégaya : « Idole, nous devrions y aller. »

‘Bon sang, ce n’est pas du tout une nana. C’est une tigresse,’ pensa-t-il, ses dents lui faisant mal rien qu’en voyant sa force.

Qin Yi était indifférent et dit : « Attendons encore un peu. »

Chen Yaping continuait d’éduquer ce groupe de personnes, ignorant complètement leurs cris. Un peu plus loin, une des filles qui avait été battue par Chen Yaping eut une lueur de haine dans les yeux tandis qu’une flèche dorée volait vers Chen Yaping.

Sentant la flèche, Chen Yaping se moqua et l’esquiva. Cependant, à ce moment précis, le petit gangster inconscient se réveilla soudainement et lui attrapa fermement la jambe.

Les pupilles de Chen Yaping se contractèrent et elle eut un mauvais pressentiment. À ce moment, elle sentit sa jambe se détacher et tomba dans une étreinte parfumée.

Une longue queue de cheval soyeuse lui passa devant le visage – cela la démangeait, et elle avait vraiment envie de l’attraper.

La personne à l’étreinte chaleureuse et au parfum sucré lui demanda d’une voix claire et agréable à l’oreille : « Tu vas bien ? »

Chen Yaping était abasourdie. Elle leva la tête et vit le menton impeccable et le visage éblouissant du jeune homme, ce qui fit exploser le cœur de Chen Yaping.

Qin Yi leva les sourcils et regarda la jeune fille, qui était toujours allongée dans son étreinte. Elle relâcha son bras et ses yeux de phénix brillèrent, questionnant : « Combien de temps vas-tu me serrer dans tes bras, hmm ? »

Qin Yi fit intentionnellement traîner le dernier mot, le rendant langoureux mais attirant.

Chen Yaping rougit furieusement comme des fleurs de pêcher, les yeux brillants, et relâcha sa prise autour de la taille de Qin Yi. Se raclant la gorge, elle expliqua, « Je n’essayais pas de profiter de toi. »

Qin Yi sourit, « Je sais. »

Ses yeux de phénix étaient enivrants, comme un ciel étoilé dans lequel les gens se noieraient.

Cependant, personne ne pouvait voir la nostalgie et les sentiments sentimentaux qu’ils contenaient.

‘Ping Zi, tu es enfin de retour.’

Chen Yaping se racla à nouveau la gorge en pensant : ‘Cette personne est-elle tombée amoureuse de moi ? Ay, je ne peux pas m’empêcher d’être si séduisante ! Dois-je l’accepter alors ?’

Chen Yaping laissa libre cours à son imagination avant de se rappeler soudainement qu’elle ne s’était pas présentée.

« Merci pour ce que tu viens de faire. Je suis Chen Yaping. »


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser