Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 131

Promesse

***

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Qi Yi retira son bras et jeta un regard froid à Tante Yang, qui se roulait par terre.

Yun Huan toucha la tête de Qin Yi et dit à Lin Qing : « Attache-la et enferme-la avec Wang San. »

Lin Qing fit ce qu’on lui demandait tandis que Tante Yang se débattait. Elle avait vraiment peur cette fois-ci. Elle aperçut Wang Qin du coin de l’œil et eut l’impression de voir une lueur d’espoir. « Ah-Qin, Ah-Qin, sauve-moi. Aide-moi, Ah-Qin, je suis ton amie. Tu as oublié ? Nous avons grandi ensemble. »

Wang Qin regarda Tante Yang dans cet état et ne put supporter de la laisser en plan. Elle ouvrit la bouche, sur le point de supplier Qin Yi et les autres d’être indulgents, mais Wang Wenwen tira sur son haut. Voyant le silence dans les yeux de sa fille, Wang Qin n’ouvrit finalement pas la bouche.

L’aube approchait et ils étaient affamés après une nuit bien remplie. Qin Yi leur prépara quelque chose de simple à manger et tout le monde retourna dans sa chambre pour se reposer.

Ils dormirent le ventre plein et lorsque Qin Yi se réveilla enfin, il n’était plus très tôt. Elle laissa Xiao Lan, qui faisait du bruit, sortir de l’Espace d’Origine, puis se changea et sortit.

Lin Qing et les autres s’étaient réveillés depuis longtemps. Lorsque Qin Yi sortit, ils avaient presque fini de faire leurs bagages et continueraient leur route après avoir mangé.

Wang Wenwen n’avait pas dormi aussi longtemps depuis des jours. Elle se recoiffa et fronça les sourcils lorsqu’elle ne vit pas sa mère à côté d’elle.

Il était si tôt, où était passée sa mère ?

Au moment où Wang Wenwen sortit de la chambre, l’odeur d’un plat délicieux lui parvint au nez.

Elle aperçut immédiatement Qin Yi dans la cuisine, un tablier autour d’elle, et eut des étoiles plein les yeux. Son prince charmant était un touche-à-tout ! Il était beau, doux et attentionné, et savait même cuisiner. Il était tout simplement le petit ami idéal.

Lorsque Qin Yi entendit un bruit, elle sortit avec un bol de bouillie de haricots rouges. Voyant que Wang Wenwen se tenait là, hébétée, Qin Yi la salua chaleureusement : « Bonjour, le repas sera bientôt prêt. »

Wang Wenwen se gratta la tête : « Puis-je t’aider ? Ah oui, où sont ton capitaine et les autres ? »

Qin Yi posa le bol et secoua la tête, « Pas besoin, je peux m’en occuper seul. Le grand frère Huan et les autres sont retournés dans la chambre pour faire leurs bagages, nous quitterons cet endroit après avoir mangé. »

« Je vois. » Wang Wenwen se sentit soudain mal à l’aise. Ils allaient être séparés très bientôt, et elle ne savait pas s’ils se reverraient un jour.

Wang Wenwen connaissait l’accord que Qin Yi avait passé avec sa mère. Maintenant que c’était réglé, elle et sa mère n’étaient pas assez épaisses pour continuer à les suivre, mais elle était quelque peu réticente à l’idée de quitter son prince charmant.

Wang Wenwen donna un coup de pied – c’était son petit geste lorsqu’elle était contrariée. Qin Yi connaissait ce geste et comprenait naturellement qu’elle était légèrement contrariée en ce moment.

Mais elle n’avait pas le choix, elle ne pouvait pas les emmener avec elle, et elle était sûre que le grand frère Huan et les autres ne voudraient pas que des gens les suivent.

« Nous nous dirigeons vers la ville Z, nous avons entendu dire qu’il y avait une base là-bas. »

En entendant cela, Wang Wenwen était folle de joie, et ses yeux s’illuminèrent. « Vraiment, je vais aller à la ville Z avec ma mère aussi, alors. Quand nous y serons, pourrions-nous vous chercher ? »

Qin Yi sourit et hocha la tête, « Bien sûr, rencontrons-nous à la Ville Z, alors. »

Wang Wenwen acquiesça fermement, « D’accord, c’est promis. »

Tout en parlant, Wang Wenwen tendit la main pour faire une promesse du petit doigt à Qin Yi, mais elle réalisa que c’était un peu inapproprié, et s’apprêta à retirer sa main.

Qin Yi gloussa, ses yeux étaient remplis de douceur et elle tendit la main à Wang Wenwen pour lui faire une promesse du petit doigt.

Le cœur de Wang Wenwen se réchauffa – son prince charmant était tout simplement trop doux. Oh, elle avait vraiment envie de le serrer dans ses bras.

Elle calma son cœur palpitant et sourit timidement.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser