Magic emperor chapitre 586


Traducteur: Ych
———

Une vallée isolée fut réveillée de son humeur paisible par une file interminable de personnes qui entraient en portant de grands plateaux remplis de plats exotiques faits de bêtes exquises comme une œuvre d’art.

Bien sûr, les cultivateurs étaient au-dessus du monde profane, surmontant la condition humaine et ses limites, mais ils avaient tout de même des manières. Comme se joindre à des amis ou à des parents pour une occasion joyeuse ou triste.

Ils trouvaient la joie dans la joie, et combattaient la tristesse par la proximité.

Pourtant, les personnes qui allaient et venaient avec des plateaux arboraient des regards déprimés et des vêtements ordinaires, pensant que le festin allait exploser.

Gui Hu, Kui Lang, Tie Ying et Yue Ling étaient assis à la première table, l’air si effrayant que même les serveurs les évitaient. De peur que leur aura oppressante ne les raidisse ou ne les effraie au plus haut point.

Crac !

Kui Lang donna un coup de poing sur la table : “Pour l’amour de Dieu, l’intendant Zhuo a-t-il perdu la tête ? C’est eux qui ont tort et pourtant nous faisons amende honorable ? C’est scandaleux !”

“Peu importe les compromis que j’ai faits dans ma vie, je ne m’abaisserais jamais aussi bas.” Yue Ling souffla.

Tie Ying secoua la tête, “Pourquoi es-tu ici alors ? Bouge ton cul et dégage !”

“Et comment pouvons-nous exactement faire ça alors que c’est le festin de l’intendant Zhuo ? Nous devons montrer notre respect pour tout ce qu’il a fait pour nous.”

Kui Lang grommela sous son souffle, puis jura : “Je suis quand même sacrément curieux, pourquoi êtes-vous ici ? Vous êtes tous les deux des gros bonnets des disciples extérieurs et intérieurs. Je n’arrive pas à croire que vous le preniez si bien avec vos styles. Ces deux-là ont ces aînés derrière eux et nous ne pouvons même pas les toucher, et maintenant nous nous excusons. Êtes-vous à ce point désireux de vous faire honte ?”

Tie Ying plissa les yeux et retint sa colère, “Je suis ici pour l’intendant Zhuo également. La dernière attaque de Chi Feng a laissé mon cœur sur le point d’être écrasé et je serais devenu un déchet. C’est grâce à l’aide de l’intendant Zhuo que je me suis rétabli et que je suis même entré au stade Radiant. C’est le moins que je puisse faire.”

“La Pilule Atteignant le Ciel ?”

Kui Lang haleta, “Une telle pilule mystique, elle a sauvé mon fils et la sœur de Yue Ling comme rien. L’intendant Zhuo est divin pour sauver les abandonnés. Je ne pense pas qu’il y ait d’aîné ou de vénérable dans la secte capable de faire ce qu’il a fait. Pourtant, aujourd’hui…”

Kui Lang secoua la tête avec tristesse, enchaînant : ” Frère aîné Gui Hu, pourquoi es-tu ici alors ? ”

“Zhuo Fan a dit que je pouvais le suivre n’importe où, alors l’écouter est fondamental.” Gui Hu a parlé sans se préoccuper de rien

Les autres sourient.

Ils avaient appris à se connaître après tant de jours à traîner, chacun ayant ses propres raisons de rester avec Zhuo Fan. Kui Lang et Yue Ling l’avaient fait pour lui rendre la pareille et en grande partie parce qu’ils pensaient qu’il avait la meilleure offre pour un avenir meilleur. Tie Ying était ici pour prendre sa revanche d’il y a trois ans en aidant Zhuo Fan à écraser la secte intérieure. Faire sortir la viande de la bouche des anciens était le meilleur moyen d’y parvenir.

Et bien sûr, la secte intérieure a été forcée d’agir, en envoyant ses petits-enfants mettre le bazar. D’après ce geste pourri et déshonorant, il était clair que leur viande n’était pas la seule chose volée, mais aussi toute leur assiette.

Tie Ying avait beau être outré par ce festin, il était plutôt heureux dans l’ensemble. Le magnat Zhuo Fan avait réussi l’impossible, faisant vaciller la secte intérieure qui avait résisté pendant des milliers d’années.

Le plus simple des quatre, Gui Hu, faisait partie de la foule des vainqueurs grâce à son maître, Grand Aîné, mais il avait choisi de rester avec Zhuo Fan pour une simple raison, pour se perfectionner.

Son maître l’avait prévenu que ce n’est qu’en suivant une personne résolue qu’il pourrait améliorer son propre cœur. Ce qui, de façon assez amusante, manquait beaucoup à la secte.

“Papa, ne te laisse pas abattre, ces gars-là arrivent. En plus des anciens et des vénérables, il y a aussi des disciples extérieurs et intérieurs. Vous devez tous vous ressaisir et ne pas vous laisser embobiner par leurs railleries !” Kui Gang et Yue’er se sont approchés avec un air maussade et un avertissement.

Kui Lang plissa les yeux et s’emporta : “C’est vraiment trop ! Ces vieux schnocks ont dû les appeler pour nous faire mal paraître !”

“C’est le moindre de nos problèmes. Ils préparent sûrement quelque chose de vil, pour nous faire honte et nous forcer la main. Ils cherchent n’importe quelle excuse pour se débarrasser de nous. Comme la façon dont ils ont envoyé ces deux élites pour nous.” Yue Ling avertit avec une lueur dans les yeux, “Gang’er a raison. Nous devons rester calmes.”

Kui Lang renifla de colère et se rassit tandis que les deux autres acquiescèrent.

Le Vénérable Bai les regarda tous les quatre en soupirant et dit au Vénérable Qi : “Quel est le but de tout cela ? Zhuo Fan a tiré le tapis sous la secte intérieure avec une astuce bien placée, attirant les disciples avec des tas de ressources. Mais maintenant, l’autre camp s’est servi des disciples pour écraser la dignité du Bureau du travail. Et organiser un festin maintenant ne fera qu’empirer les choses pour eux. Le chef de secte a dit que Zhuo Fan est un cerveau, alors pourquoi aurait-il fait ce geste stupide ?”

“Je l’aurais déjà assommé sans l’ordre du chef de secte !” En voyant la suffisance évidente des vieux qui remplissaient à leurs dépens et la morosité des vieux du Bureau du Travail, le Vénérable Qi ne pouvait pas dire s’il avait fait le bon choix ou non.

[L’équipage coule avec le navire.]

[Le voyou ne veut plus se frotter à la secte intérieure et maintenant, il veut même s’excuser !]

Le cœur de chacun brûlait de rage, mais ils n’avaient pas d’endroit où se défouler.

Le vénérable Qi soupira, “Ils ont tous été forcés de venir par les ordres du chef de secte. Personne ici n’a envie de se couvrir de honte pour ce morveux.”

Le Vénérable Bai soupire…

Pendant ce temps, dans la maison confortable du Vénérable Shi, le deuxième ancien et le septième ancien portaient de nouveaux fils fantaisistes assortis à leur sourire arrogant.

“Vénérable Shi, allons-nous ensemble ?” Le deuxième ancien s’est mis à rire.

Le vénérable Shi sourit : “Vous êtes tous les deux les vedettes du spectacle d’aujourd’hui. Je ne pourrais jamais vous voler la vedette.”

“Le vénérable Shi est trop gentil. Comme tu es le chef de la secte intérieure, comment ne pas t’inclure ?”

“Ha-ha-ha, c’est très bien. Comment pourrais-je y assister si le chef de la secte n’est pas là non plus ? On ne va pas me reprocher de m’en prendre aux faibles ?” Le vénérable Shi sourit.

Le septième ancien réfléchit et rit, “Faire en sorte que le Vénérable Shi nous aide dans ce spectacle sera leur donner trop d’honneur. Viens, à nous deux, nous sommes plus que suffisants !”

Le vénérable Shi hocha la tête, approuvant l’idée du septième ancien.

[Ils ne sont pas assez bons pour me faire apparaître !]

Le deuxième ancien s’exclama : “C’est vrai, nous ne pouvons en aucun cas les laisser se montrer suffisants !”

“Mais dire qu’ils ont imaginé un banquet d’excuses. Je pensais encore que nous étions dans une impasse avec le bureau du travail.” dit le septième ancien.

Le vénérable Shi gloussa, “C’est aussi en dehors de mes prévisions, mais c’est logique. Zhuo Fan est un garçon sage et intelligent et il ne fait cela que pour le bien de Xie Wuyue. Comme Xie Wuyue ne peut pas l’aider, tous les problèmes lui retombent dessus. Le Bureau du travail étant le grand projet de Xie Wuyue, s’il échoue, c’est lui qui en fera les frais. Le fait d’être soumis à une telle pression l’a obligé à réévaluer la situation et à nous montrer sa bonne volonté, voire à s’excuser. Nous ne devrions pas nous moquer de lui pour avoir tendu la main.”

“Mais même si nous le faisons, il sourirait plus fort, ce qui nous pousserait à le gifler encore plus fort ! Ha-ha-ha…” Le deuxième aîné se moque.

Les deux autres se joignirent à lui.

Le vénérable Shi acquiesça, “Exactement, croit-il vraiment que nous allons abandonner après une petite discussion ? Humph, nous allons nous en prendre à lui si durement qu’il ne restera plus rien de lui ni du Bureau du travail des élites. Et il s’est mis tout seul dans le pétrin…”

“Vénérable Shi, nous allons définitivement faire en sorte que ce voyou n’ait plus aucune dignité après ça. Il pourrait même se suicider, ha-ha-ha…” Les deux ont ricané en se dirigeant vers le banquet.

Le sourire rusé du vénérable Shi ne cessait de grandir.

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

TakeVape
onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser