Magic emperor chapitre 585


Traducteur: Ych
———

“Intendant Zhuo, tu es enfin sorti, ha-ha-ha. Félicitations pour ton avancement en douceur.” L’aîné Yuan a surgi de nulle part et a mis ses mains en coupe.

Zhuo Fan se contenta d’acquiescer, “Tout cela grâce à toi pour m’avoir donné une place aussi géniale. Ça aurait été pénible n’importe où ailleurs.”

“Euh…”

L’aîné Yuan sourit, “Intendant Zhuo, tu ne veux pas savoir ce qui s’est passé ces jours-ci ? Comme la barrière ? Avec ta sagesse, tu devrais déjà avoir quelques suppositions.”

“Oui, j’en ai. Qu’en est-il ?”

“Tu t’en fiches ?”

“Non, je devrais ?” Zhuo Fan prit la parole.

L’aîné Yuan resta bouche bée, puis secoua la tête : ” Moi qui pensais que la première chose que tu ferais serait de me mettre au pied du mur à cause de ça. J’avais même préparé une excuse. Soupir, maintenant tout ce travail a été gâché.”

“Ha-ha-ha, c’est bien ce que je pensais. À quoi bon demander si je n’obtiens pas la vérité ?”

Zhuo Fan rit, “Aîné Yuan, pour être honnête, mon plus grand gain dans la secte du complot démoniaque a été de te rencontrer. Discuter avec monsieur de la nature du monde m’a ouvert les yeux plus que toute ma vie, en particulier sur les quatre royaumes de la nature humaine.”

“Quels quatre ?” L’aîné Yuan était intéressé.

Zhuo Fan sourit : ” Le premier, l’ignorance, c’est marcher sans but. Le deuxième, être conscient de soi mais pas de sa place, défini par un excès de confiance et une vanité mal placés. Troisièmement, la connaissance de soi et de sa place, qui permet de percer n’importe quoi, mais dont le cœur est rempli de douleur. Quatrièmement, connaître le pourquoi, ouvrir les yeux et dissiper le brouillard intérieur.”

L’aîné Yuan acquiesça.

Zhuo Fan continua, “Aîné Yuan, je suis resté coincé au troisième royaume avec une vue aiguisée mais un cœur lourd. Je portais le monde entier sur mes épaules, craignant le moindre faux pas et me retenant. Mais maintenant que je suis dans le quatrième royaume, qui tu es et où je suis n’a plus de sens. Tout ce qui compte, ce sont tes bonnes intentions. Je n’ai même pas envie de savoir qui sont ces experts qui ont posé la barrière. Sinon, je devrais leur rendre un immense service. Ne pas savoir signifie ne pas rembourser, ha-ha-ha…”

“Ha-ha-ha, quel idéaliste tu fais !”

L’aîné Yuan secoua la tête, “Zhuo Fan, ton esprit est vif et sournois, tu peux regarder les choses d’un œil désinvolte mais tout cela ne sont que des astuces, sans utilité pour le monde dans son ensemble. En scrutant la condition humaine, en marchant sur le chemin de la vérité, c’est la plus grande des sagesses. Intendant Zhuo, tu t’es enfin aventuré sur ce chemin, te rapprochant du Dao. Ton avenir est sans limite.”

“C’est à condition que monsieur continue à m’aider.”

“Bien sûr, tu es l’espoir de la secte du complot démoniaque. Je te soutiendrai toujours.” Les yeux de l’aîné Yuan brillèrent.

L’ancien et le jeune camarade se rapprochaient dans ces rares moments, même si chacun d’entre eux avait des tonnes de secrets. Au moins, ils étaient francs l’un envers l’autre.

Une heure passa et les deux retournèrent au bureau du travail des élites, au cimetière, mais la scène laissa Zhuo Fan hébété.

[Pourquoi n’y a-t-il qu’une poignée de testeurs aux portes ? Cela ne fait que quelques jours et la tendance a déjà changé ?]

Il aurait bien du mal à renverser la secte intérieure maintenant.

Zhuo Fan se retourna pour voir l’aîné Yuan imiter sa surprise.

Pendant que Zhuo Fan était reclus, le vieil homme avait veillé sur lui et personne n’était au courant de la descente des élites au bureau du travail.

Kui Gang et Yue’er se précipitèrent avec joie : ” Maître, tu es de retour ! ”

“Mais qu’est-ce qui s’est passé ? Cela ne fait que quelques jours, alors pourquoi cet endroit est-il désert ?” Zhuo Fan fronce les sourcils.

Les deux soupiraient et expliquaient comment les élites avaient essuyé le sol avec eux.

Kui Gang grinça des dents, “Moi et Yue’er n’étions pas là non plus, sinon il n’aurait jamais touché à mon père. Je vais…”

“Tu feras quoi ? Tu ne feras que gâcher ta vie. Ne pense pas une seconde qu’un ensemble de trésors démoniaques de 9e grade puisse combattre un expert du stade Radiant de 8e couche. Qui est plus fort ou plus faible se résume à son propre pouvoir à la fin.”

Zhuo Fan soupira, apprenant à son disciple à se défaire de son excès de confiance, bien que ses propres yeux clignotent d’une intention meurtrière.

Yue’er se lamenta : “Maître, la dignité des travailleurs en a pris un sacré coup, certains disciples extérieurs et intérieurs s’affalant même dans le remords d’être venus ici.”

“Naturellement, après avoir été piétinés de la sorte, ils n’auront jamais le courage de les rencontrer avant d’avoir pu régler leur rancune.” Zhuo Fan plissa les yeux et réfléchit, ” Écoutez et écoutez bien, invitez les trois vénérables de la zone des élites pour un banquet d’excuses. ”

Yue’er demanda curieusement : “Des excuses pour quoi ?”

” Nos disciples ne les ont-ils pas défiés d’une main lourde ? Bien sûr, nous devons faire amende honorable. Pour montrer ma sincérité, je vais même leur présenter les trésors démoniaques qu’ils ont demandés, pour que tout le monde puisse les voir. Les deux parties seront en paix. Oh, et les vénérables et les anciens du bureau du travail doivent venir aussi, sinon les places pour les élites du bureau du travail seront moins nombreuses.”

“Ils sont venus ici pour chercher la bagarre et maintenant nous les invitons à boire un verre ?” Kui Gang était furieux, “Nous ne sommes plus le bureau du travail qu’ils connaissaient autrefois. Tous les disciples intérieurs nous regardent avec admiration. Pourquoi devrions-nous jouer les victimes ?”

Zhuo Fan renifla et pointa du doigt le gamin ignorant, tout en disant à l’aîné Yuan : “Tu vois ça ? Le deuxième domaine de la nature humaine, il se connaît lui-même mais rien d’autre, il est arrogant au-delà du raisonnable.”

L’aîné Yuan acquiesça avec un petit rire.

Kui Gang était déconcerté.

“Qu’est-ce que tu fais à rester planté là, vas-y ! C’est moi le directeur ici ou toi ?” Zhuo Fan le regarda froidement.

Grommelant intérieurement, il obéit à l’ordre de son maître, mettant ses mains en coupe et s’éloignant en soufflant avec une Yue’er tout aussi réticente.

L’aîné Yuan gloussa : “Intendant Zhuo, bien que j’aie dit que tu venais de mettre le pied sur la route du Dao, tu es encore capable de faire tes vieux tours. Le banquet est destiné à tourner au rouge.”

“Humph, toute cette sagesse ne fonctionne que pour moi, tandis que les petits tours sont laissés à ces porcs. J’ai gardé la tête baissée jusqu’à présent pour qu’aucun expert du stade éthéré ne vienne frapper à la porte. Mais maintenant, je me fiche éperdument de tout ce qui se passe. Quiconque me bouscule se retrouvera six pieds sous terre.”

Les yeux de Zhuo Fan clignotèrent et il bouillait d’une soif de sang si épaisse que les quelques disciples autour des portes frissonnèrent et furent assommés de froid.

L’aîné Yuan acquiesça.

C’est là que Gui Hu et Zhuo Fan différaient. Le pouvoir du premier était dispersé, sa puissante énergie sauvage n’était pas utilisée à son plein potentiel et laissait de nombreuses ouvertures.

Quant au second, il n’avait jamais manifesté la moindre soif de sang, il était comme tout le monde, une proie facile. Mais si tu le pousses assez fort, tout ce feu intérieur explosera comme un flot inarrêtable.

[Je te vois enfin en colère. Cela signifie que tu te soucies encore de quelque chose. Ha-ha-ha, déchaîne-toi, mets-toi à l’aise. Je te soutiendrai jusqu’au bout].

L’aîné Yuan sourit.

Pendant ce temps, les trois monstres de l’enfer et le chef de la secte discutaient de la façon de gérer les deux disciples à problèmes. Avec le deuxième ancien et le septième ancien derrière eux et le Vénérable Shi de leur côté, ils n’avaient pas de bonne excuse à utiliser.

Mais sans remettre ces salauds à leur place, comment la sélection des élites du bureau du travail pourrait-elle se poursuivre ?

Alors qu’ils se creusaient la tête, Kui Gang est entré en scène avec l’invitation de Zhuo Fan.

Les quatre restèrent bouche bée pendant une seconde, [Quelles excuses ?].

“Qu’est-ce qu’il fabrique ? Nous avons été de son côté pendant tout ce temps et pourtant il se dégonfle, il va à un banquet d’excuses ?” demande Fiend Yang.

Fiend Yin se risqua à dire : “Essaie-t-il d’apaiser les deux parties ?”

“Cela ne veut toujours pas dire que tu dois être aussi docile. Il va devenir une blague pour la secte intérieure.” tapant sur la table, Fiend Yang dit, “Je pensais que c’était un génie, seulement pour trouver qu’il est une ordure. À quoi sert la force quand tu ne peux pas l’utiliser ?”

Xie Wuyue plissa les yeux et sourit, “Je connais son style. Il doit être en train de préparer quelque chose. Il organisera un banquet d’excuses pour son bien. Laissez-le faire et jouez le jeu. Ce qu’il veut, c’est donner des trésors démoniaques. Oh, et ne négligez pas ma part.”

“Emmène aussi le deuxième ancien et le septième ancien. Comme il s’agit d’un banquet d’excuses, il ne faut pas que les grands-pères des parties manquent à l’appel, n’est-ce pas ? ha-ha-ha…”

Les trois fiends restèrent bouche bée devant son rire, et fiends Yang dit : “Qu’est-ce que tu as ? Tu veux vraiment apaiser les tensions ? Comment sommes-nous censés gérer ces sales gosses après ça ?”

“Gérer quoi quand on aura fait amende honorable ? Ha-ha-ha, laisse tomber. Je suis juste curieux de savoir comment le gamin va en finir. J’espère que je n’aurai pas à intervenir.” Les yeux de Xie Wuyue brillent.

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

TakeVape
onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser