Magic emperor chapitre 572


Traducteur: Ych
———

Le rire sinistre résonna parmi les anciens qui arboraient des visages sombres, comme si une tempête assombrissait leur vie.

Le vénérable Shi leur sourit, “Vous voyez, le chef de secte a clairement exprimé sa position. Cela prouve qu’il n’est pas étranger à tout ce qui nous est arrivé. Si nous laissons la situation dégénérer davantage, nous nous retrouverons ruinés.”

Ils acquiescèrent tous, mais quelqu’un demanda, dubitatif : ” Mais le flot de ressources venant du Bureau du Travail pour former les disciples ne s’arrête pas. Comme les ressources de la secte doivent passer par nous avant d’être expédiées, comment le chef de la secte a-t-il pu débourser une telle somme pour se venger de nous ?”

“Hmm…”

Le vénérable Shi réfléchit et secoue la tête, “Cela m’échappe également. Mais une chose reste inchangée, nous ne pouvons pas laisser l’attraction du bureau du travail perdurer. Comme nous ne connaissons pas toute l’étendue de ces ressources, peu importe la façon dont nous régulons les ressources de la secte, cela n’affectera pas le Bureau du travail. Ce qui m’inquiète, c’est que lorsque nous n’aurons plus de disciples, le chef de la secte s’en servira comme excuse pour prendre le contrôle de nos ressources légitimes… ”

Cette remarque a frappé juste là où ça leur faisait le plus mal et les vieillards ont été travaillés par la pression.

Leur retirer leurs ressources revenait à handicaper leur statut au sein de la secte.

” Le geste radical du chef de secte est ingénieux ! ” Le deuxième ancien s’exclama.

Les autres reniflèrent et acquiescèrent.

Les yeux du Vénérable Shi étaient constamment en mouvement, “Oui, le chef de secte a utilisé un grand mouvement, mais ne pouvons-nous pas faire la même chose et le battre à son propre jeu ?”

“Qu’est-ce que tu veux dire ?” demandèrent tous les participants.

Avec une lueur rusée dans les yeux, le Vénérable Shi commença : ” Le chef de la secte a mis en avant ce bureau de travail d’élite comme un appât, pour attirer nos disciples. Mais dès lors que nous installons nos propres disciples, il perd son effet. Et comme l’entretien des ressources du bureau de travail ne cesse d’augmenter, il sera bientôt à court de carburant et aucun disciple ne s’approchera. Cela ruinera définitivement son plan. Voyons qui tiendra le plus longtemps !”

“Brillant !”

Le septième ancien a levé le pouce, “Nous allons juste jouer à attendre et un jour, il sera à court. Le chaos s’ensuivra avec ses pleurs, ha-ha-ha…”

Le rire du septième ancien a résonné dans la salle, infectant les autres pour qu’ils fassent de même.

[Si le chef de la secte pense qu’il peut nous voler nos droits, c’est une autre paire de manches qui l’attend !]

Mais quelqu’un dit alors : ” Mais comment empêcher les disciples d’aller au bureau du travail ? Ça peut marcher pendant un court moment, mais pas pour toujours.”

Les gens surpris se sont tournés vers le Grand Aîné qui fronçait les sourcils.

Comment allaient-ils s’occuper de leurs disciples ?

Le vénérable Shi secoua la tête, ses yeux lançant des éclairs meurtriers, “Nous établissons un précédent. Si les disciples n’entendent pas raison, nous en tuerons quelques-uns et ils rentreront tous dans le rang !”

Le cœur serré, les autres vieux regardèrent autour d’eux d’un air gêné.

Ce n’était pas qu’ils ne pouvaient pas, puisqu’ils étaient des cultivateurs démoniaques à la base, mais gagner une si mauvaise réputation leur assurerait de ne plus avoir de disciples.

[Puisque vous n’avez pas de disciples, vous ne méritez pas ces ressources.]

Tout se résumait à des intérêts, forçant ces démons sauvages à hésiter à faire l’impensable, tuer leurs disciples.

Le Vénérable Shi sentit leur inquiétude et gloussa, “Je connais vos craintes et je peux facilement y faire face. Nous devons juste le faire ensemble pour qu’il n’y ait pas de différence entre les choix des disciples. Est-ce que tout le monde est prêt à supporter ce stigmate ?”

Le cœur battant, ils acquiescèrent tous.

[Avec tous les autres qui tuent aussi des disciples, nous gagnerons tous une mauvaise réputation. Les temps désespérés appellent des mesures désespérées !]

Comme ils étaient tous considérés comme mauvais, les disciples n’auraient pas le choix.

Tous avaient un sourire sinistre sur le visage.

[Sales gosses, votre heure est venue !]

“Tout le monde est d’accord, c’est décidé. Allez donner l’exemple à chacun de vos disciples et secouez les autres pour qu’ils se conforment. Demandez à des exécutifs de la secte extérieure de rassembler certains d’entre eux également. Si certains anciens ou vénérables n’ont pas de disciples à tuer, choisissez-en quelques-uns parmi eux. Si tout le monde a la même réputation, il n’y aura pas d’échappatoire. Et tous ceux qui échoueront s’attireront les foudres de toute la secte intérieure. ”

Le vénérable Shi regarda chacun d’entre eux d’un œil froid.

Tout le monde acquiesça.

Le vénérable Shi se retourna : ” Vénérable Qi, Vénérable Bai, nous avons peut-être eu des différends, mais nous sommes face à un ennemi commun, le chef de la secte. J’espère que vous vous joindrez au combat pour le bien de tous. Si la secte intérieure s’effondre, vos intérêts aussi.”

Les deux hommes soupirèrent et acquiescèrent.

Le vénérable Shi rayonna. Avec tous les anciens de la secte intérieure d’un même avis, le plan de Xie Wuyue n’avait aucune chance.

Plus de la moitié du pouvoir de la secte était détenue par les anciens et les vénérables.

Après avoir réglé les détails, ils sont partis chacun de leur côté avec une lueur dans les yeux et en quête du sang de leurs disciples.

Celui qui se présentera au bureau du travail mourra !

Le Grand Aîné s’apprêtait à partir lui aussi lorsque le Vénérable Shi dit : ” Grand Aîné, attends s’il te plaît. ”

Le Grand Aîné se tourna vers le sourire du Vénérable Shi : ” J’ai entendu dire que tu as jeté ton disciple le plus prisé dans le bureau du travail. Pourquoi ?”

“Il a enfreint les règles et c’est pourquoi il a été envoyé là-bas !” dit le Grand Aîné.

Le Vénérable Shi secoua la tête, “Ha-ha-ha, Grand Aîné, tu ne me fais pas confiance ? Gui Hu étant ta fierté et ta gloire, peu importe à quel point l’acte est ignoble, tu ne l’enverrais toujours pas là-bas. De plus, quelques jours après que tu l’as envoyé là-bas, le Bureau du travail des élites est apparu… ”

“Le vénérable Shi a fait une enquête approfondie, ha-ha-ha…” Le grand aîné gloussa, ” Très bien, je vais te le dire. Lorsque Gui Hu a perdu contre Zhuo Fan et que cette fille a demandé à retourner au bureau du travail, cela a éveillé mes soupçons. J’ai donc envoyé Gui Hu plus tôt pour l’espionner. Plus tôt je saurai ce qui se passe, plus il sera facile de frapper !”

Le Vénérable Shi fut stupéfait et fit l’éloge du Grand Aîné : ” La vision du Grand Aîné est si large et si désintéressée. Tu as même envoyé ton élève le plus précieux en tant qu’espion.”

“Ha-ha-ha, ce n’est rien. Les autres ne convenaient pas et je n’ai pu envoyer que Gui Hu. Ça me fait de la peine, même maintenant, d’y penser.” Le Grand Ancien fit un signe de la main : “Alors, Vénérable Shi, je vais y aller.”

“S’il te plaît !” Le Vénérable Shi sourit, “Si tu as besoin de quoi que ce soit, tu n’as qu’à demander !”

Le Grand Aîné sourit et s’en va. Le Vénérable Shi ne parvint pas à saisir le changement subtil dans ses expressions, une humeur lourde.

Le Grand Aîné ne vit pas non plus la suspicion du Vénérable Shi. Comme les deux parties étaient dans le doute, aucune ne révéla sa traîtrise à l’autre.

Pendant ce temps, le vénérable Qi et le vénérable Bai retournèrent chez le vénérable Bai pour discuter. Peu importe les regrets de se salir les mains avec le sang de leurs élèves, ils n’avaient pas le choix en la matière.

Tout le monde allait porter cette croix et ils devaient en faire autant s’ils voulaient continuer à vivre dans cette secte.

Pourtant, au moment où ils entraient dans la maison, Yue Ling et Kui Lang arrivèrent en s’inclinant : ” Salutations, maître ! ”

“Il y a un problème ?” demanda le vénérable Bai.

Yue Ling rapporta : “Maître, l’intendant Zhuo nous a rendu visite.”

“L’intendant Zhuo ? Qui est-ce ?”

“L’intendant du bureau du travail des élites, Zhuo Fan !” Kui Lang s’incline.

Les vénérables se sont crispés.

Le cerveau de tout ce désordre, le patron du bureau du travail des élites vient de frapper à la porte ?

[Puisqu’il est le bras droit du chef de la secte dans ce complot, il doit représenter le chef de la secte !].

Le vénérable Bai soupire, “Aucun cadeau n’est jamais gratuit. S’il représente le chef de la secte, c’est que ce dernier nous veut de son côté. Mais qui devons-nous choisir, le chef de la secte ou la secte intérieure ?”

Le vénérable Qi fronça les sourcils en réfléchissant profondément.

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser