Magic emperor chapitre 566


Traducteur: Ych
———

[E-élite ?]

Tout le monde était perplexe. N’étaient-ils pas l’échelon le plus bas de la secte ? Devaient-ils être à nouveau divisés entre élites et travailleurs ordinaires ?

Zhuo Fan ignora les clameurs, les laissant se défouler tout en attisant leur curiosité. Au bout d’un moment, il fit un signe pour attirer l’attention.

“Tout le monde, voici le bureau du travail, vous ne pouvez pas descendre plus bas que ça dans la secte. Tout le monde ici est puni ou chassé, pour ne jamais voir la lumière du jour. Les chanceux comme Kui Lang et Yue Ling qui retournent dans la secte intérieure ou deviennent exécutifs sont trop peu nombreux. Tandis que la grande majorité vivra ses derniers jours ici, condamnée à trouver sa fin en tant que matériel pour l’entraînement des plus hauts gradés. Vous êtes plus bas que les fourmis, alors comment pouvez-vous espérer survivre quand la mort est gravée dans le marbre ?”

Les paroles de Zhuo Fan ont attiré toute leur attention.

[Oui, nous ne sommes que des cobayes pour les autres, élevés en attendant le bon moment pour nous ôter la vie.]

Ils étaient vraiment de pauvres âmes et feraient mieux de mourir plutôt que de vivre une vie aussi misérable.

Le chagrin les consumait et certains sanglotaient même de désespoir.

Zhuo Fan cacha un sourire en déclarant : “Tout le monde sait que je suis spécial depuis que je suis ici. Sans même un test, ils m’ont mis ici alors que je n’ai commis aucun crime. Pourquoi ? Envie de mon talent !”

Zhuo Fan rugit : ” Vous avez dû entendre parler de la situation de Kui Lang et de Yue Ling. Et vous avez vu de vos propres yeux à quel point la secte intérieure est un gouffre sombre. Ce sont ces anciens et vénérables envieux de talents qui m’ont fait atterrir dans cet endroit d’où je ne pourrai jamais m’échapper. Même si je le fais, je ne laverai jamais cette tache d’être un travailleur, toujours en dessous d’eux.”

La rage de Zhuo Fan ne se démentait pas.

Kui Gang tressaillit et roula des yeux.

Il avait vu de ses propres yeux comment le chef de secte était venu demander de l’aide à Zhuo Fan pour ce plan. Avec la couverture du chef de secte, aucun vieux n’allait venir le chercher.

Ces deux-là étaient en train de mettre en œuvre un complot sournois et caché à l’abri des regards des masses.

Mais maintenant, son maître l’a transformé en victime. [Le maître sait vraiment comment tourner les choses.]

Il était loin de se douter que Zhuo Fan s’attaquait à leur moral, utilisant l’art de la guerre pour les mettre de son côté. En vivant aux côtés des travailleurs dans le bureau du travail, ils se sont rapprochés les uns des autres, ce qui leur a permis d’écouter ses idées et de le suivre.

Beaucoup étaient remplis de chagrin au discours de Zhuo Fan, se rappelant leurs propres expériences amères.

Certains ont été piégés et forcés de venir ici, tandis que d’autres ont été jetés comme des ordures, gagnant le stigmate d’être des travailleurs. Peu importe la façon dont ils s’en sortaient, ils seraient toujours la cible de moqueries et de honte.

Les disciples du Bureau du Travail unirent leurs cœurs à celui de Zhuo Fan, dans leur chagrin et leur colère.

L’aîné Yuan hocha la tête intérieurement. [C’est comme ça qu’on gouverne. Kui Lang et Yue Ling étaient des rustres avec leurs tactiques brutales. Peu importe si les autres les craignaient, ils les voyaient surtout avec haine et déni].

[Tandis que l’intendant Zhuo est un opérateur en douceur, tout en les menant à la mort.]

[Ha-ha-ha, son statut d’intendant à l’extérieur n’était pas que pour la forme.]

L’aîné Yuan sourit…

“Puisqu’ils m’ont jeté au bureau du travail, j’ai décidé de le reprendre et de ne plus jamais quitter ce foutu endroit ! Au diable le statut d’exécutif ! Ils veulent que je porte un stigmate toute ma vie ? Humph, je le porterai comme un badge d’honneur !”

Zhuo Fan serra les poings, “Je ferai en sorte que le Bureau du Travail soit le plus grand endroit de la secte, sa fierté si grande que tout travailleur qui en sortira partira la tête haute sous l’envie des autres. Désormais, le bureau du travail n’a pas de déchets, mais des élites. Que ces autres disciples vous regardent avec jalousie, se battant pour entrer au Bureau du Travail, peu importe la futilité de leurs tentatives !”

Le discours de Zhuo Fan a allumé un feu sous leurs fesses.

Mais un grognement froid est venu verser de l’eau sur leurs esprits, “Ce n’est qu’une chimère !”. Les ressources de la secte sont fixes, principalement pour les élites et ces anciens et vénérables. Viennent ensuite les disciples internes et les exécutifs, et enfin les disciples externes. Quant au bureau du travail, il ne reçoit rien. Même si tu divises le bureau du travail, chacun cultivera en fonction de ses talents. Sans ressources, toutes tes paroles ne valent rien ! ”

En se réveillant du beau rêve de Zhuo Fan, tout le monde sentit une tristesse écrasante s’emparer de leur cœur.

[En fin de compte, ce n’est qu’un rêve. La secte ne nous donnera rien pour le réaliser].

C’était plutôt comme si elle ne pouvait pas accorder de ressources aux gaspilleurs, car cela ne servait à rien. Même les déchets qui se retrouvent ici avec d’énormes moyens ne recevraient pas grand-chose de la part de ces vieux briscards.

Parce que cet endroit était la décharge de la secte pour les choses cassées. On les laissait pourrir ici.

Les yeux de Zhuo Fan rencontrèrent les yeux froids du jeune homme et le désespoir écrasant qu’ils cachaient.

Sa puissance était au pic du stade Ciel Profond, si proche et pourtant si loin d’entrer au stade Radiant.

“Euh, qui est-ce ? Je ne l’ai jamais vu auparavant.” Zhuo Fan demanda à l’aîné Yuan.

L’aîné Yuan parcourut la liste et dit : ” Euh, Intendant Zhuo, il s’agit de Tie Ying, qui s’est fait transpercer les omoplates pour avoir espionné ses sœurs aînées alors qu’il se baignait il y a trois ans et qui est enfermé depuis. Il vient d’être libéré et a été jeté ici. Il n’a pas encore entendu parler de ton illustre nom.”

” Espionner dans le bain des filles ? Ce n’est rien. Et tu peux le voir dans ses yeux, ce n’est pas quelqu’un qui s’abaisse en faisant des actes aussi grossiers.” dit Zhuo Fan.

L’aîné Yuan se gratta la tête, “Je ne connais pas toute l’histoire. Tout ce que je sais, c’est qu’il a espionné la petite-fille du 7e aîné.”

“Petite-fille ?”

Levant un sourcil, Zhuo Fan se moqua : “Petit, qui s’est joué de toi ?”

Le visage de Tie Ying était un masque de rage et de haine, “Tu es quelque chose à voir à travers ma phrase d’un seul regard.”

“He-he-he, bien sûr, les roturiers ne peuvent pas rivaliser avec les riches comme les riches ne peuvent pas rivaliser avec les fonctionnaires. Toute personne dotée d’un cerveau peut voir que le voyeurisme n’est pas une condamnation à mort. Il ne reste plus qu’à tomber dans le piège de quelqu’un.”

“Ha-ha-ha, les riches ne peuvent pas rivaliser avec les fonctionnaires. C’est bien. Même les gens du bureau du travail le comprennent. Mais alors pourquoi aucun ancien ou vénérable n’a voulu entendre mon explication ?” Tie Ying était effondrée.

Zhuo Fan roula des yeux, réprimandant : ” Imbécile, puisqu’ils veulent t’enterrer, ils ne te laisseront aucune chance de t’échapper. Pour qui te prends-tu ? Si quelqu’un veut s’occuper de toi, il ne te laissera pas répliquer et lui faire honte.”

La paupière de Tie Ying a tressailli et il a soupiré.

Il le savait aussi, mais il était en colère pour la justice et l’équité, même si c’était sans espoir….

Mais il a ensuite pointé Zhuo Fan du doigt : ” Garçon, tu viens de dire un tas de mensonges avec ton discours, pour contrôler le Bureau du Travail et lui prendre ne serait-ce que ces miettes. Tous les patrons du bureau du travail ont fait cela et tu n’es pas différent, même si tu es plus faible. Alors qu’est-ce qu’un cultivateur de 8e couche du Ciel Profond peut bien faire, s’exhiber dans le bureau du travail ? ”

Le défi lancé par Tie Ying n’a suscité que des regards de pitié de la part de tout le monde.

[Ah, le débutant, même au stade Ciel Profond, il peut essuyer le sol des experts du stade Radiant. Ou bien penses-tu que tu es bien plus apte à devenir le patron du bureau du travail ?]

Zhuo Fan fronça les sourcils, puis sourit en désignant son disciple : ” Garçon, ne vois-tu pas que mes disciples sont au stade Radiant. Ne suis-je pas digne de diriger le bureau du travail ?”

“Humph, les experts du stade radiant ayant un maître du Ciel Profond, c’est la plus grosse blague que j’ai jamais entendue.” Tie Ying plissa les yeux et cracha, “Je parie que tu es le fils d’un vieux, ici pour un crime quelconque et jeté ici avec des gardes du corps. J’ai déjà vu ça. Humph, utiliser ses relations…”

Tie Ying a reniflé, pleine de moquerie. Zhuo Fan secoue la tête.

[Il doit s’être fait avoir par un vaurien pour ressentir une telle rancœur et doit mépriser tous les vauriens qu’il voit.]

Mais sa moquerie fut interrompue par un cri résonnant : “Depuis quand le grand disciple externe éminent Tie Ying en est-il réduit à être mesquin et à chercher la petite bête ? Tu n’es rien de plus qu’une harpie qui râle…”

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser