Magic emperor chapitre 534


Traducteur: Ych
————–

La voix de l’homme ressemblait à des poignards s’enfonçant dans Yue Ling.

Pourtant, l’homme n’avait aucune sympathie, partant comme il était venu, froid et insensible.

L’aîné Yuan supplia : ” Monsieur l’exécutif, que s’est-il passé ? Échouer à la promotion ne signifie-t-il pas être éliminé de la compétition ? Pourquoi l’a-t-on envoyée ici ?”

L’exécutif renifla, ” Il est vrai que perdre ne justifie pas d’être envoyé ici, mais les méridiens de cette fille sont touchés et elle ne peut plus rester dans la secte extérieure. Où devrions-nous jeter nos déchets si ce n’est ici, dans cette décharge ? Et puis, vous avez le Cercle d’Asura, n’est-ce pas ? Le moins qu’elle puisse faire, c’est d’être un bon matériau pour la secte. ”

” Qu’est-ce que tu as dit ? ”

Yue Ling était outrée, explosant de puissance et le chargeant. Ses yeux rouges montraient clairement que son esprit était consumé par la fureur.

Kui Lang l’attrapa et se débattit, ” Yue Ling, calme-toi ! Veux-tu que ton âme soit pulvérisée ?”

La raison de Yue Ling revint et son cœur se refroidit.

L’exécutif ricana, “Vous êtes tous des criminels, même si vous êtes plus forts que moi, vous devez quand même supporter et regarder. Manquez de respect à vos supérieurs et voyez comment les règles de la secte vous remettront à votre place !”

[Maudit prodigue !]

Kui Lang fulmina, mais cacha sa colère derrière un visage impassible et une révérence.

Ils connaissaient bien cet exécutif, un camarade disciple. À cause de son père qui était un ancien, incapable d’avancer dans la secte intérieure, il vivait dans la secte extérieure et était devenu un exécutif. Son talent était si pauvre qu’il ne dépasserait jamais la 2e couche du stade Radiant.

Kui Lang et Yue Ling n’avaient que du dédain pour ce vaurien, mais encore plus de peur.

” Veuillez me pardonner, monsieur l’exécutif, j’ai été irréfléchi et j’ai oublié mes manières. Je souhaite seulement comprendre comment ma petite sœur s’est retrouvée si blessée lors de la compétition. Je demande à l’exécutif de m’éclairer.” Yue Ling s’est inclinée et a mis ses mains en coupe.

L’exécutif se moque : “Pourquoi, pour te venger ? Abandonne, une pécheresse comme toi n’a pas le droit de toucher qui que ce soit en dehors du bureau du travail. Ou alors, affronte le châtiment ultime de la secte !”

“Mais ma sœur est écrasée et sa vie est ruinée. Pour que l’autre partie ait la main aussi lourde, elle a dû le faire exprès. Comment moi, la Rakshasa au visage tordu, pourrais-je simplement laisser passer ça ?” Yue Ling est en colère.

Tout le monde autour d’elle se sentit glacé par la profondeur de sa colère.

Kui Lang s’apprêtait à l’arrêter, mais il soupira.

L’exécutif réfléchit mais refusa tout de même, “Il n’est pas difficile de trouver l’identité de son adversaire, mais je te préviens de laisser tomber. Car ce qui est arrivé à ta sœur est entièrement dû à elle-même.”

“Comment peux-tu dire ça ?” Yue Ling était abasourdie.

L’exécutif a répondu : “Tous ceux qui ont regardé la compétition ont vu ta sœur faire preuve d’une énorme puissance avec le sabre dévoreur de démons, effrayant même son adversaire. Mais l’énergie sauvage a échappé à tout contrôle et elle a reçu un contrecoup, ce qui a entraîné son état misérable. Il n’est donc pas nécessaire d’éprouver de la haine pour l’autre. C’est l’utilisation peu habile de l’art par ta sœur qui est en cause.”

“Q-Quoi ?! Comment…”

Yue Ling n’en croyait pas ses oreilles : Yue’er s’était fait ça toute seule et s’était affalée sur le sol, sous le choc.

Maintenant qu’elle n’avait plus personne sur qui se défouler pour l’état misérable de sa petite sœur, elle se retrouvait seule avec la rage et la haine qui couvaient en elle.

Devant son regard terne, les autres secouèrent la tête.

“Yue’er, pourquoi ne m’as-tu pas dit que tu ne pouvais pas contrôler l’énergie sauvage ? Je ne t’aurais pas donné autant de matériaux !”

Yue Ling brailla à côté de Yue’er qui était couchée.

Les autres acquiescèrent.

[Oui, tu aurais dû dire quelque chose et ces deux gros bonnets n’auraient pas créé un Cercle d’Asura, tuant tant de gens pour ton bien.]

[Tant de gens sont morts et pour quoi, pour que tu subisses un contrecoup ?]

[Sale gosse, pas de sens de la bienséance et dépourvu de moralité. Dommage pour tous ces matériaux gaspillés…]

Tendant une main tremblante vers le doigt de Yue Ling, la voix lasse de Yue’er coupa court aux sanglots : “Sœur, pardonne-moi. Je t’ai laissée tomber…”

“Cela n’a plus d’importance maintenant. Mais comment as-tu…” Yue Ling avait le cœur brisé, ne sachant pas comment la réprimander.

Yue’er était également effondrée : ” Sœur, j’avais le contrôle du Sabre Dévoreur de Démons, mais ensuite, mon bras a été blessé… ”

“Blessé ?”

Yue Ling s’est écriée : ” Où, comment ? Qui a fait ça ?”

La voix frêle de Yue’er se fit entendre : ” Il y a deux mois, j’ai trouvé suspecte l’entrée de Zhuo Fan dans la secte et je l’ai attaqué. Je l’ai blessé et il m’a blessé, mais ma blessure ne s’est jamais remise…”

“Zhuo Fan !”

Disposant du défouloir dont elle avait besoin, Yue Ling rugit : “C’est toi qui as fait ça et maintenant, je vais te le faire payer ! Tu as ruiné ma petite sœur et je vais te tailler en pièces ! ”

Kui Lang s’exclama : ” Oui, ne nous a-t-il pas prévenus juste avant la compétition ? Il savait quelque chose et n’a rien laissé paraître, ou peut-être qu’il est derrière tout ça, pour se venger de nous ! ”

Les yeux de Yue Ling hurlèrent au meurtre sanglant, totalement convaincus que Zhuo Fan était à blâmer pour l’état pitoyable de Yue’er.

“Oh non !” s’exclama Kui Lang en se frappant le front, “Puisqu’il a fait ça à Yue’er, cela signifie que mon fils… merde !”

Kui Lang se précipita vers la compétition lorsqu’une lumière vola vers eux.

Whoosh !

Une robe grise apparut, jetant ce qu’il tenait au sol et aboyant : “Bureau du travail, vous avez un nouveau venu !”.

“Gang’er !”

Celui qui était jeté au sol était son fils et était tout aussi misérable que Yue’er, saignant de partout.

“Comment cela a-t-il pu arriver ?” Le précédent exécutif observait la scène avec stupéfaction.

La robe grise fit un signe de la main : “Qu’est-ce qui se passe aujourd’hui ? Cette fille était la première et ce gamin est le second. Ils se sont tous les deux effondrés à cause du contrecoup dès qu’ils ont fait un grand mouvement. Et il a même pris une pilule de combat. Le contrecoup était si fort qu’il a fait exploser ses vaisseaux. En tant qu’infirme, c’est le problème du bureau du travail maintenant.”

“C’est donc pour ça.” Le précédent exécutif a acquiescé, soupirant devant la fin malheureuse des deux gamins.

“Un tel risque inutile alors qu’il y a toujours la promotion de l’année prochaine. Pourquoi forcer les choses, pourquoi risquer sa vie ? Regarde-moi, j’ai été dans la secte extérieure pendant neuf ans et j’ai quand même réussi à devenir exécutif.”

[Conneries, c’est uniquement grâce à ton père. Tu n’as rien fait du tout !]

Tout ce qu’il a obtenu, ce sont des yeux roulés.

“Zhuo Fan !”

Kui Lang serra les poings et hurla : “Tu as ruiné mon fils et je te ruinerai !”

“Ce morveux a fait la même chose à Gang’er…” Yue Ling fronce les sourcils.

Kui Lang hocha la tête, “Yue Ling, tu as oublié ? Il y a trois jours, il a posé sa main sur le bras de mon fils. Je n’ai rien trouvé de mal, mais il a sûrement fait quelque chose !”

“Ce voyou est notre plus grand ennemi !” Yue Ling s’emporte, “Kui Lang, allons lui arracher la tête et en faire de la farine d’os !”.

“Allons-y !”

Kui Lang se leva d’un coup et se précipita vers le cimetière avec Yue Ling.

L’aîné Yuan s’interposa : ” Attendez, avant de savoir comment c’est arrivé, nous ne devrions pas prendre de décisions irréfléchies. ”

” Fous le camp, personne dans la secte n’est un saint, seulement des ennemis ou des alliés. ” Le poussant de côté, les deux se précipitèrent.

L’aîné Yuan se tourna vers les autres, “Messieurs l’exécutif, arrêtez-les s’il vous plaît ou les choses deviendront horribles. Zhuo Fan ne peut pas être touché !”

“Euh…”

Les exécutifs secouèrent la tête, ” Que pouvons-nous faire ? Ce sont le Yama noir et la Rakshasa au visage tordu qui se sont battus pour entrer dans la secte intérieure. Nous ne sommes pas à la hauteur. Les règles nous placent au-dessus d’eux, mais avec la rage qui les habite, c’est plutôt nous qui allons souffrir.”

“D’ailleurs, c’est le problème du bureau du travail. Nous avons fait notre part, au revoir.”

Les deux s’enfuirent en courant.

L’aîné Yuan piétina et poussa un juron : ” Maudits bons à rien, ils sont tous inutiles. Ils s’en fichent même lorsque les disciples sont à la gorge les uns des autres. La secte du complot démoniaque connaîtra sa fin entre leurs mains à un moment ou à un autre…”

L’aîné Yuan avait une expression douloureuse…

—-

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser