Magic emperor chapitre 527


Traducteur: Ych
————–

Hum~

Dans un éclair azur, une flamme est apparue sur le front de Zhuo Fan.

Les yeux de l’aîné Yuan s’écarquillèrent sous le choc.

Avec un léger bruit sec, l’aura de Zhuo Fan a doublé. Il resta là comme si de rien n’était et pourtant, sa culture atteignit la 7ème couche du stade du Ciel Profond.

L’aîné Yuan était sidéré.

[Après avoir été témoin du Cercle d’Asura, le gamin a fait ses propres découvertes, ce qui a fait grimper sa culture].

[Même si la culture définit la force, le cœur définit le potentiel d’une personne. Les deux ne sont pas liés].

Les cas où l’amélioration de l’état du cœur entraîne une augmentation de la cultivation sont rares, depuis la nuit des temps.

[Pourtant, ici et maintenant, Zhuo Fan l’a fait. C’est la preuve de son immense perspicacité, de son grand talent].

L’aîné Yuan s’agita en regardant Zhuo Fan, sa gorge devint sèche. Lorsque la flamme azur se retira et que Zhuo Fan ouvrit les yeux, il constata que le halo d’or dans ses yeux clignotait de plus en plus fort.

Ugh !

Zhuo Fan fronça les sourcils. Il n’était pas normal qu’un vieil homme l’observe avec un regard aussi vif. “Ahe-hem, Aîné Yuan, qu’est-ce que tu as ? Si tu es frustré, ne viens pas vers moi, je ne suis pas dans ce genre-là”, dit-il d’un ton désapprobateur.

L’aîné Yuan se remit de sa stupeur et rayonna, “Sir Zhuo ne doit jamais se méprendre. Je peux être vieux, mais je suis hétéro !”

Les deux hommes éclatèrent de rire.

“Aîné Yuan, je dois dire que je n’aurais jamais pensé que les matériaux du bureau du travail étaient choisis de cette façon.” Zhuo Fan et l’aîné Yuan sortaient, “Cela ne fait que rendre la survie de l’aîné Yuan pendant toutes ces années encore plus particulière.”

“Qu’est-ce qu’il y a de si étrange ? Nous vivons chacun notre propre vie. “Les forts ont leur propre chemin et les faibles aussi. D’ailleurs, à mon époque, il n’y avait pas de cercle d’Asura. Les anciens venaient choisir les matériaux et de peur d’être inclus, je réprimais ma cultivation. Ne pas s’inscrire à leurs yeux signifiait continuer à vivre. Et c’est ainsi que je suis le seul à atteindre un âge aussi avancé ici. C’est tout naturellement qu’ils m’ont confié les rênes et qu’ils m’ont absous de mourir ici.”

“Alors le Cercle d’Asura…” Zhuo Fan haussa un sourcil.

Jetant un coup d’œil autour de lui, l’aîné Yuan chuchota : ” Zhuo Fan, le Cercle d’Asura est quelque chose que monsieur Kui Lang a inventé lorsqu’il est arrivé ici pour la première fois. ”

“Pourquoi ferait-il ça ?” demanda Zhuo Fan, piqué au vif.

L’aîné Yuan sourit, “Zhuo Fan, le bureau du travail a deux sortes de personnes, l’une étant les disciples chassés. Ils peuvent soit se résigner à leur sort en tant que matériaux, soit briser le moule et devenir des anciens. L’autre type, ce sont ceux qui sont rétrogradés ici en guise de punition. Ils sont à jamais des criminels avec une courte route devant eux et une grande chance de ne jamais quitter cet endroit. Mais la secte a une règle, ceux qui ont de grands mérites pourront faire table rase du passé.”

“C’est ce qu’ils disent aux autres. Quel grand mérite un criminel pourrait-il obtenir au bureau du travail ?” Zhuo Fan secoue la tête.

L’aîné Yuan sourit : ” Ce n’est pas tout à fait vrai. Comme je l’ai dit, les plus forts trouveront toujours un moyen. Comme maintenant par exemple. Maintenir le Cercle d’Asura en activité est un grand mérite.”

“Qu’est-ce qui te fait dire ça ?” Zhuo Fan demande.

Les yeux de l’aîné Yuan brillèrent, “Ceux du Bureau du Travail connaissent la condition mais peu parviennent à s’échapper ce qui rend tout le monde médiocre, vivant leur vie comme moi, qui supprime leur cultivation pour éviter de devenir le cobaye d’un quelconque ancien. C’est ce qui fait que les matériaux ici sont de la lie.

“Alors que maintenant, à cause du Cercle d’Asura, les gens d’ici veulent vivre plus longtemps et doivent donc devenir plus forts et cultiver plus dur. Bientôt, la qualité des matériaux s’est améliorée et les anciens ont été satisfaits. Et il y a aussi une illusion à propos du Cercle d’Asura, c’est qu’ils sont les maîtres de leur propre destin. Les morts deviennent des matériaux tandis que les vivants continuent d’exister et ne sont pas choisis par les anciens. La force te donne la vie tandis que la faiblesse te l’enlève. Avec cette tendance, le niveau du bureau du travail atteindra bientôt celui des disciples extérieurs.”

“Surtout après l’arrivée de Yue Ling, qui a ajouté quelques règles. Le stade de la trempe osseuse n’a pas besoin de rejoindre le cercle d’Asura, ce qui permet de garder le sang neuf et d’éviter qu’il ne se dessèche. Tout a été fait pour que les normes du Bureau du travail augmentent, un autre grand mérite. Ces deux-là pourraient même retourner à la secte intérieure grâce à leur crédit.”

Zhuo Fan acquiesça. [Tout ce que les deux ont fait, c’est utiliser des jeux d’esprit, en jetant ces fainéants abandonnés dans une machine à tuer pour éveiller leur ambition.]

Un observateur objectif les verrait comme des agneaux, mais dans le Cercle d’Asura, ils se transforment en animaux sauvages prêts à tout pour survivre.

En regardant les choses sous un autre angle, si ces gens avaient des ressources pour booster leur cultivation, ils atteindraient des sommets bien plus importants que même les disciples internes.

Les yeux de Zhuo Fan clignotèrent, marmonnant : ” Est-ce que ça veut dire que Xie Wuyue m’a jeté ici pour d’abord gagner un grand mérite pour la secte ? ”

“Qu’est-ce que tu as dit ?” L’aîné Yuan le dévisage.

Zhuo Fan secoua la tête, ” Rien, je ne faisais que me lamenter. Ces deux-là sont de sacrés génies. C’est un tel gâchis de les laisser coincés ici et de ne pas les laisser monter plus haut dans la secte.”

“Oui.” L’aîné Yuan acquiesce.

“Au fait, quels étaient leurs crimes ?” Zhuo Fan poursuivit mais la réponse de l’aîné Yuan fut coupée net.

Rustle~

La lune accrochée dans le ciel nocturne drapait la terre d’un rideau argenté, révélant une silhouette délicate qui dansait parmi les étoiles, sa lame traçant des arcs bizarres.

Zhuo Fan observa la silhouette hébétée, telle une fée, et applaudit en souriant : “Quelle maîtrise exquise de l’épée, mademoiselle Yue’er.”

La silhouette gracieuse s’arrêta et les traits fins de Yue’er devinrent glacés. Elle ignora Zhuo Fan, regardant ailleurs.

Sa cultivation dut s’arrêter lorsque les croassements de Zhuo Fan reprirent : ” Mademoiselle Yue’er, quelle coïncidence. As-tu aussi été punie puisque tu es venue ici ?”

Trébuchant, Yue’er tourna un regard haineux, “C’est toi qui es punie !”.

“C’est vrai, je suis au bureau du travail.” Zhuo Fan a répondu avec un sourire.

Yue’er ne savait plus où donner de la tête et grinçait des dents. L’aîné Yuan ricanait sur le côté.

À la fin, Yue’er se moqua : ” Quand tu es arrivé, tu as dit que tu serais un élite, mais le chef de la secte ne t’a même pas laissé entrer dans le hall, il t’a jeté dans le bureau du travail. Tu ne sais que te vanter !”

“Comment as-tu su que je n’étais pas entré dans le hall ? Étais-tu… en train de veiller sur moi ? Je ne savais pas que tu t’en souciais.” Zhuo Fan glousse.

Yue’er rougit et s’emporta : “Qui le ferait ? Tout le monde est au courant de ton scandale maintenant. Tu es la première personne à ne même pas avoir pu voir le chef de la secte avant d’être jetée au bureau du travail.”

“Je vois.” Les yeux de Zhuo Fan brillèrent.

Il était sûr que quelqu’un gardait un œil sur lui lorsqu’il était entré dans la secte. Il était impossible que l’affaire d’un simple disciple se répande autrement, pas aussi vite en tout cas.

Mais il pensait que tout cela s’était arrêté au moment où il avait été placé dans le bureau du travail.

Et vu que le Bureau du Travail était rempli de toutes sortes de personnes, il était impossible qu’il ne détecte pas quelque chose après tant de jours.

Zhuo Fan sourit : ” Mademoiselle Yue’er, j’ai peut-être manqué à la sœur aînée Mei’er aussi ? ”

“La sœur aînée ne s’est pas souciée une…” Yue’er s’est rattrapée et a rougi plus fort. Zhuo Fan s’était encore joué d’elle et elle était furieuse, “Je-je ne me soucie pas de toi…”

“Ha-ha-ha…”

L’aîné Yuan rit. [Zhuo Fan est comme les rumeurs le disent, rusé et sournois. Une demoiselle ignorante n’aura aucune chance].

C’était la pire réaction possible car les yeux de Yue’er brillèrent d’une soif de sang et elle les taillada, puisqu’elle était mise sur la sellette.

L’aîné Yuan se recroquevilla derrière Zhuo Fan au pas de course tandis que ce dernier se contenta de rester là, attrapant ses poignets souples avant que la lame ne le touche.

Elle poussa un cri lorsque la lame tomba de sa prise et elle fronça les sourcils.

Zhuo Fan la lâcha aussitôt, “J’ai à peine utilisé de la force, alors comment cela pourrait-il faire mal ? Ne me dis pas que tu es encore blessée depuis la dernière fois.”

“Ça ne te regarde pas !” Yue’er souffle.

Juste à ce moment-là, une autre voix mignonne se fait entendre : “Comment oses-tu t’en prendre à ma sœur…”

——-

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser