Magic emperor chapitre 515


Traducteur: Ych
————–

” Intendant Zhuo, ton caractère n’a pas changé à ce que je vois. Toujours aussi violent, ha-ha-ha…”

Sur un chemin lugubre et solitaire, cinq personnes marchaient. Un jeune au sourire sinistre et quatre nains d’un mètre cinquante.

Le démon violent éventait Zhuo Fan et faisait de la lèche en même temps.

Zhuo Fan se moqua, “Vous pensez que moins de six mois suffisent à changer quelqu’un ? Encore une fois, vous, les quatre merdes, devenez de plus en plus scandaleux après quelques jours loin de moi. Vous avez même eu le culot de vous montrer devant moi !”

“Intendant Zhuo, s’il te plaît, ce n’était que les avantages du métier”. Le démon boiteux a expliqué : “De plus, la secte est remplie de gens méchants, qui jouent toujours les durs avec les nouveaux. Nous ne faisions que t’aider à éviter les ennuis.”

Zhuo Fan haussa un sourcil, “Vous pensiez vraiment… qu’on va me faire du tort ?”

Les quatre ont sursauté, et ont secoué la tête d’un seul coup.

Le démon violent donna un coup sur la tête du démon boiteux, “Imbécile ignorant, pour qui prends-tu l’intendant Zhuo ? C’est déjà un miracle s’il ne fait pas de mal aux autres. Mais si les autres faisaient ça à lui ? C’est une sentence de mort. ”

Tous hochèrent la tête, Zhuo Fan compris.

[A part les autres, si vous ne me connaissez pas tous les quatre après tout ce temps, c’est vraiment ridicule.]

[Une simple secte de complot démoniaque, une secte moyenne du domaine mortel, ne peut pas avoir quelqu’un qui puisse me tenir tête.]

Le sourire de Zhuo Fan s’élargit.

Le démon violent vérifia l’heure et fut tout penaud, “Intendant Zhuo, il y a un problème d’exagération. Nous devrions nous dépêcher, puisque nous sommes déjà en retard. Il ne faudrait pas que nous nous attirions les foudres du chef de la secte. Volons au moins !”

“Quel est le problème ? J’ai été enfermé à Tianyu pendant des années et maintenant que je peux enfin voyager, est-ce que je ne peux pas profiter du paysage, goûter à la nature ?” Zhuo Fan l’a descendu en flèche.

Il n’avait pas l’intention de s’intégrer tout de suite, qui sait quand il sortirait. Il aurait besoin d’une autorisation pour toute sortie ou détente une fois interné, et sans endroit où se défouler, il deviendrait complètement fou.

Donc, s’il pouvait le faire durer, il irait jusqu’au bout, à pied !

Les quatre démons comploteurs, eux, se sentaient très tendus. C’était une mission de la secte pour recevoir de nouveaux disciples. Être en retard leur mettrait le chef de la secte sur le dos, celui avec qui ils ne pouvaient pas se frotter.

Pourtant, il pâlissait en comparaison de ce nouveau type, le grand Intendant Zhuo, qui les avait nourris de vers de sang.

Quel que soit leur choix, ils se retrouveraient du mauvais côté de quelqu’un et les quatre avaient envie de pleurer.

Depuis quand l’accueil d’un nouveau disciple est-il devenu un tel labeur ? Pour n’importe quel disciple turbulent, il y avait tant de façons de le faire attendre sur les guides que lorsqu’ils atteindraient la secte, il ne serait plus qu’un doux agneau.

Alors que pour ce seigneur devant eux, les astuces habituelles n’ont jamais fonctionné. En fait, ils seraient heureux si cet intendant cessait de les faire attendre, sans parler des autres sales tours que son esprit tordu pourrait concocter. Un seul mot de travers et c’est l’enfer sur terre.

[Ce n’est pas un nouveau disciple, mais le détail d’un ancêtre !]

“Intendant Zhuo, pense à nos bons moments passés ensemble et aide-nous un peu. Volons. Nous pouvons te porter si tu le souhaites. Y aller comme ça va vraiment nous mettre en retard !” Implore le démon violent en sanglotant.

Les trois autres arboraient des visages tristes et des yeux de chiots.

Zhuo Fan les regarda et renifla, “De quoi avez-vous peur ? Xie Wuyue m’a invité à venir. Vous pensez que ça le dérangerait d’avoir un léger retard ?”

“Mon frère, ça ne le dérangera pas si c’est toi, mais nous, il nous ruinera”. Le démon violent pleura une rivière et se lamenta : “Intendant Zhuo, nous avons risqué notre vie dans le passé, pour toi. Tu ne peux pas toujours nous traiter comme des saletés, sinon le chef de la secte nous fera jeter dans une prison du tonnerre pour un autre siècle.”

Les autres acquiescèrent avec des visages suppliants.

Zhuo Fan secoua la tête et soupira : ” Très bien, nous volerons en guise de faveur pour ces jours-là. Mais vous me porterez ! ”

” Oui, chef ! ”

Les quatre s’extasièrent et Zhuo Fan secoua la tête.

[Xie Wuyue doit avoir tout en main pour que même ces pygmées sauvages et imprévisibles soient anéantis par la peur.]

Les quatre se donnèrent la main pour soulever Zhuo Fan très haut. Zhuo Fan ferma les yeux, se sentant apaisé comme sur une chaise longue.

Le ciel bleu et limpide, les chauds rayons du soleil, tout cela ressemblait à un véritable bonheur.

Cependant, les bruits de combat provenant de la forêt voisine brisèrent l’ambiance. Les quatre démons comploteurs se regardèrent pour voir la jubilation dans leurs yeux.

“Quelqu’un se bat. Allons jeter un coup d’œil.” Le Démon Boiteux a dit avec enthousiasme.

Le démon violent était tout à fait d’accord : ” Qui est-ce, je me le demande ? “. Faire du grabuge, c’est forcément intéressant.”

“Même si c’est le cas, devrions-nous y aller ? Il ne nous reste plus beaucoup de temps pour retourner.” Le démon Scrooge calcula le pour et le contre.

Le démon rusé a posé la dernière question : “On y va ou pas ?”

Après un moment de silence, en se regardant dans les yeux, la décision des quatre fut unanime : Bien sûr, nous y allons !”

Ils jetèrent Zhuo Fan de leur dos tout en se transformant en fumée noire pour aller dans la direction de la bataille.

Zhuo Fan a eu un peu de temps pour lui, se prélassant dans la chaude lueur du soleil, avant d’avoir un réveil très brutal, s’écrasant face première sur le sol.

Avec un regard furieux, il chercha sa proie, mais n’en trouva aucune.

“Le souffle et le tonnerre, je comprends maintenant pourquoi Xie Wuyue voudrait les jeter en prison pour un siècle. Ce serait mi-, dix mille ans si c’était moi !”.

Zhuo Fan tapota la poussière sur lui, le visage brûlant de rage. Et remarquant les bruits, il vola droit vers celui-ci avec un esprit insidieux.

[Vous aimez regarder, n’est-ce pas ? Voyez comment je vais faire de vous les vedettes du spectacle !].

Quinze minutes plus tard, Zhuo Fan trouva les pygmées à l’entrée d’une vallée. Les fesses à l’air et la tête dans un buisson.

Zhuo Fan grimaça et les attrapa, “Maintenant je vous tiens, petites merdes !”.

Les quatre ont bien paniqué, mais pour une raison étrange, ils ont continué à le faire taire tout en pointant du doigt le buisson.

Zhuo Fan fit une pause, remarquant que c’était un comportement étrange, même pour ces clowns. La curiosité l’emporta, il les laissa partir et passa la tête dans le buisson.

La vallée ressemblait plutôt à une tranchée. La position de leur buisson offrait un bon point de vue et une vue dégagée sur la chute abrupte en contrebas et sur les deux groupes d’hommes qui s’y trouvaient.

L’un d’eux était vêtu de noir, avec le caractère de l’âme écrit sur eux, explosant d’une énergie sauvage ; des cultivateurs démoniaques. Tandis que l’autre camp portait du blanc avec le mot mystique cousu en doré sur l’une de leurs épaules.

Les deux camps étaient dans une impasse, leurs yeux ne se portant que sur la petite plante à trois feuilles rouge, jaune et bleue qui se trouvait entre eux.

Son arôme enivrant se faisait sentir jusqu’aux spectateurs.

“Herbe spirituelle de 9e grade, l’herbe réparatrice d’âmes tricolore !” Zhuo Fan marmonne.

Le démon violent profita de l’occasion pour faire de la lèche, “L’intendant Zhuo est sage et prévoyant. Il s’agit en effet de la rare herbe tricolore réparatrice d’âme. La pilule fabriquée à partir de cette herbe peut protéger l’âme d’une personne contre la dispersion. Même après des mois de dérive de l’âme, tu seras toujours au sommet de ta forme. C’est l’herbe la plus rare et la plus précieuse pour assurer la vie d’un expert du stade éthéré.”

Zhuo Fan acquiesça. Pour toute personne en dessous du stade éthéré, elle permettrait de garder son âme en un seul morceau et de lui sauver la vie.

S’il l’avait eu lorsque l’âme de Ning’er était blessée, il n’aurait pas eu besoin de Xie Wuyue.

Tandis que dans le cas d’un expert du stade éthéré, il ralentirait la décomposition de l’âme alors qu’il est dépourvu de corps et l’aiderait à en saisir un autre.

Si l’aîné She l’avait, il n’aurait pas autant paniqué à l’idée de perdre son corps.

L’herbe tricolore réparatrice d’âme était une mesure de sécurité si rare qu’il était difficile d’en trouver, même dans les sectes. Ce qui expliquait l’impasse dans laquelle ils se trouvaient plus bas.

” Savez-vous qui ils sont ? ” demanda Zhuo Fan.

Le démon violent hocha doucement la tête, ” Intendant Zhuo, ceux en noir sont de la secte de l’âme démoniaque, des cultivateurs démoniaques comme nous, tous deux de factions différentes. Leur secte est encore plus forte que la nôtre ; il vaut mieux les laisser tranquilles. Quant à ceux en blanc, ils sont de notre côté et appartiennent à l’une des trois sectes gardiennes de Tianyu, la secte du Ciel mystique. Mais les factions vertueuses et démoniaques ne peuvent pas coexister, marchant sur des chemins différents.”

“La secte du Ciel mystique ?” Zhuo Fan était choqué.

[N’est-ce pas la même où Qingcheng s’est rendue, selon Grand-mère ?]

——-

J’espère que vous avez apprécié ce chapitre de Magic Emperor. Si vous voulez lire la suite, n’hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, où vous pourrez accéder a plus de 200 chapitres inédits en avant-première et sans publicité. En cliquant-ici.

Merci pour le soutien😁

🎖️ Tipeurs récents :

Lucas028482
Marine
Kévin Dulap

—-


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser