Magic emperor chapitre 482


Traducteur: Ych
————–

Le lendemain, la rosée claire qui scintillait au lever du soleil s’effritait sous les pas d’un grand cortège, des soldats marchant avec discipline vers une ville isolée aux frontières. La soif de sang et le bellicisme se sont fondus dans une atmosphère glaciale et étouffante, éteignant la tranquillité de la nature.

Les prédateurs à l’affût ont senti le changement et se sont enfoncés plus profondément dans leurs grottes, frissonnant de peur…

[Nous, les animaux, n’avons pas de dispositifs prophétiques, mais nous avons notre sixième sens. Nous savons qu’aujourd’hui n’est pas un bon jour pour chasser. Très bien, nous allons jeûner dans nos berceaux].

Comme leurs ventres exprimaient une désapprobation féroce, aucun animal n’osa même jeter un coup d’œil à l’extérieur, préférant aller se coucher le ventre vide.

Tuoba Liufeng regarda la ville lointaine, “Seigneur père, c’est la ville de Windgaze. Il nous a fallu deux mois pour rencontrer notre armée principale et faire voyager nos trois millions d’hommes à toute vitesse.”

Tuoba Tieshan dit : “Où sont les maîtres que la Majesté de Tianyu a envoyés pour nous aider à briser les réseaux ? Demandez-leur d’inspecter la situation.”

“Compris !” Tuoba Liufeng s’inclina.

Dix hommes s’envolèrent vers la ville de Windgaze, des experts du Ciel Profond et des maîtres de réseaux de 6e grade. Il n’y avait presque plus aucun réseau à Tianyu qui pouvait tenir après leur passage.

Ils revinrent cependant rapidement avec un rapport : ” Commandant, les terres sont couvertes de cinq cents réseaux. Deux cents de troisième grade et beaucoup de 5ème et 6ème grade. Il faudra du temps et des efforts pour les démêler.”

“Je savais bien que c’était une ruse de Zhuo Fan, qui me forçait à le combattre ici.” Tuoba Tieshan soupire.

Le visage de Tuoba Liufeng tomba devant les implications, “Zhuo Fan est vil et tordu, il adhère à l’art de la guerre en choisissant le bon endroit, le bon moment et les bons hommes. Le recrutement n’est pas aussi important que le fait de forcer le père à venir ici. Nous devons frapper fort et vite. Il tient la ville et a l’avantage du terrain.”

“Ce n’est pas tout…” Tuoba Tieshan soupire : “Nous avons l’avantage numérique, mais il peut faire reculer nos bêtes, contrecarrer nos armées de bêtes. En plus de cela, il a les réseaux de son côté. Le nombre ne nous servira à rien ici. Mais l’issue peut aller dans les deux sens dans ce cas. Ce Zhuo Fan a joué à fond sur ses forces et a réduit les nôtres. Je peux même me risquer à dire qu’il contrôlera le champ de bataille dès le début et qu’il nous mènera en bateau.”

Tuoba Liufeng était mal à l’aise. En regardant la ville, il ne voyait qu’un bastion d’acier, “Zhuo Fan est horrifiant.”

“Père, qu’est-ce qu’on fait ?”

“Laisse les maîtres des réseaux faire leur travail pour l’instant et nous verrons ensuite sa réaction”. Tuoba Tieshan regarda ces dix hommes, ” Brisez les réseaux, dépêchez-vous ! “.

“Eh ?”

Mis au pied du mur, l’un d’eux s’inclina : “Commandant, il y a cinq cents réseaux là-bas, avec quelques réseaux spéciaux mélangés entre eux. Cela prendra des années, des décennies ! ”

” C’est votre problème. Les ordres militaires sont primordiaux, allez-y ! ” Tuoba Tieshan aboya.

Les hommes devinrent abattus.

[Pour l’amour de Dieu, cet amateur ne sait qu’aboyer des ordres.] Avec autant de réseaux, ils seraient bientôt pris pour morts au lieu de les briser, littéralement. Sans parler de quelqu’un qui viendrait leur ôter la vie.

[Quanrong Dieu de la guerre, mon pied ! Tu ne connais rien aux réseaux. Puisqu’il est hors de question d’utiliser la force, vous nous collez dedans ? Bonne couverture].

[Là où il y a des réseaux, envoyez les briseurs, c’est ça ?].

Les hommes jurent et maudissent, mais obéissent tout de même.

Whoosh~

Arrivés à la limite de la ville de Windgaze, ils se sont mis au travail. Espérant au plus haut point que personne ne viendrait tuer les pauvres types.

Pourtant, y a-t-il jamais eu un propriétaire de réseaux qui ne savait pas que ses affaires étaient trafiquées ?

Hum~

Dans la salle du clan Luo, des discussions sur le recrutement étaient en cours lorsque Zhuo Fan sursauta et sourit.

“Intendant Zhuo, qu’y a-t-il ?” Demande grand-mère.

Zhuo Fan secoua la tête. Juste à ce moment-là, un disciple du clan Luo entra précipitamment : ” Intendant Zhuo, dix vieillards sont dehors en train de faire des signes. Je n’arrive pas à les distinguer, mais on dirait qu’ils sont en train de briser les réseaux !”

“Bien sûr qu’ils le font. Tu peux y aller, c’est très bien. Agis comme d’habitude.” Zhuo Fan fit un signe de la main.

L’homme s’en alla tandis que les seigneurs de la maison paniquaient. Long Yifey dit : ” Cela veut-il dire que Tuoba Tieshan est ici ? C’est trop rapide. Nous sommes loin d’être prêts !”

“He-he-he, et alors si c’est rapide ?”

Zhuo Fan gloussa : “Allons faire une promenade, voir les vieux en train de travailler dur.”

Les autres étaient perplexes, [L’ennemi est aux portes et tu es d’humeur à te promener ?].

Puis ils se sont détendus. [Avec le gamin qui joue toujours au cool, le chilling signifie que tout est dans le sac, alors pourquoi s’inquiéter.]

Les hommes suivirent Zhuo Fan.

Ils survolèrent la ville et virent les dix vieux se déplacer en faisant des gestes, le visage rouge et jurant tout le temps.

“Bon sang, qui a bien pu mettre ça en place ? Comment un réseau de 2e grade peut-il être aussi sacrément compliqué ? Et c’est quoi ce style ? Je n’ai jamais vu ça de ma vie.”

“Ils doivent avoir un certain grand maître des réseaux pour en tirer de si précis. Rien ne marche pour le briser.”

“Assez de bavardages et plus d’efforts !”

Les anciens grommelaient devant la tâche devenue impossible, ne faisant aucun progrès depuis tout ce temps. Ces grands maîtres des réseaux de 6e grade reculent devant un réseau de 2e grade. C’était tout sauf normal.

Le groupe de Long Yifey hocha la tête en haut, avec encore plus d’admiration pour Zhuo Fan.

“Les compétences de l’intendant Zhuo sont incroyables, ils vexent ces vieux jusqu’à la mort, ha-ha-ha…” rit Long Yifey.

Les autres hochent la tête.

Zhuo Fan gloussa : ” Je suis peut-être compétent en matière de réseaux, mais pas assez pour qu’un réseau de 2e grade ait la puissance d’un 6e. Ils ne peuvent pas le briser parce qu’ils ne le comprennent pas.”

Zhuo Fan hurla : ” Vous essayez de briser un simple réseau de 2e grade avec des gestes ? Vous êtes des experts du Ciel Profond, pourquoi ne pas utiliser la force ? Êtes-vous en état de mort cérébrale ?”

[Pourquoi n’y ai-je pas pensé ?]

Les dix hommes hochèrent la tête et sourirent plus haut. Ils étaient curieux de voir leur sauveur.

Bien que le sourire froid de Zhuo Fan les ait effrayés au plus haut point.

“Z-Z-Zhuo Fan, il est venu pour nous tuer !” Un homme gémit, ses genoux tremblant de peur.

Zhuo Fan fit un signe de la main : ” C’est bon, continuez à faire du bon travail. Vous avez tout le temps du monde, ha-ha-ha…”

Zhuo Fan gloussa, atterrissant sur les escaliers de la porte de la ville. Les seigneurs de la maison, stupéfaits, le suivirent.

Les plus choqués étaient les vieux.

L’un d’eux rassembla son maigre courage, “Vieux amis, devons-nous… continuer ?”

Un autre acquiesça : “Et pourquoi pas ? Puisque les deux camps nous donnent le feu vert, c’est ce que nous allons faire !”

Les autres s’exclament.

[Oui, c’est assez rare d’avoir les deux camps d’accord, alors faisons-le. Ne pas le faire pourrait nous valoir une mort plus rapide].

Les dix firent à nouveau des signes mais optèrent bientôt pour l’idée de Zhuo Fan, forcer le passage à travers les réseaux de 2ème grade….

Les seigneurs de la maison se tournèrent vers Zhuo Fan : “Intendant Zhuo, quelle est la signification de tout cela ?”

“J’attends.”

“Qu’est-ce que tu attends ?”

“Que les experts se montrent.” Zhuo Fan ricana, “Tuoba Tieshan ne charge pas à cause des réseaux. Il a laissé ces dix sacs d’os s’en occuper en premier. Les tuer est dans notre droit, mais cela montre de la nervosité. Les épargner soulève des soupçons quant à l’utilisation de la tactique de la ville vide. C’est une tactique de guerre classique, mêlant vérité et mensonges. Plus mes réactions sont étranges, plus il sera confus et moins enclin à agir. Mais le temps n’attend personne. Plus il attend, plus notre pouvoir grandit à Tianyu. Il ‘va’ agir, et avec des experts, de la manière la plus rapide et la plus dure.”

Les seigneurs de la maison pensèrent : [L’intendant Zhuo vise ces experts depuis le début.]

“Je meurs d’envie de voir comment l’empereur va contrer, maintenant qu’il sait que le jeune Sanzi est avec moi.” Les yeux de Zhuo Fan étaient un gouffre aspirant…

———

J’espère que vous avez apprécié ce chapitre de Magic Emperor. Si vous voulez lire la suite, n’hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, où vous pourrez accéder a plus de 100 chapitres inédits en avant-première et sans publicité. En cliquant-ici.

Merci pour le soutien😁

🎖️ Tipeurs récents :

Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser