Magic emperor chapitre 47

Invitation de la famille impériale

Traducteur: ych
————

Le matin, un rayon de soleil pénétra dans la cuisine de la petite cour.

Les paupières de Luo Yunchang tremblèrent lorsqu’elle ouvrit ses yeux somnolents. Elle regarda autour d’elle et sourit d’un air dépité.

Hier soir, elle était si fatiguée après avoir cuisiné qu’elle s’était endormie dans la cuisine même.

Même si quelqu’un l’apprenait, personne ne le croirait. Une cultivatrice de la Condensation du Qi se fatiguant à force de cuisiner ? Mais la vérité était qu’elle était trop fatiguée pour choisir de cultiver au lieu de cuisiner.

Au moment où elle se levait, elle se figea. Quelqu’un avait mis une couverture simple sur elle et son dos n’était pas appuyé sur la cuisinière dure mais sur quelque chose de doux à la place.

Se pinçant les lèvres, elle tourna la tête pour voir Zhuo Fan endormi s’appuyer sur elle. Et ce qui maintenait son dos doux était son bras.

“Ah…”

Luo Yunchang était sur le point de crier mais elle se couvrit la bouche. Il ne lui était jamais venu à l’esprit que Zhuo Fan passerait la nuit avec elle ici.

Rougissante, Luo Yunchang observa son visage et voulut profiter de cette opportunité. Les lèvres rouges de la jeune fille s’approchaient de plus en plus de son visage.

“Intendant Zhuo, Jeune fille…”

Le capitaine Pang poussa soudain un cri rauque. Les paupières de Zhuo Fan tremblèrent et furent sur le point de s’ouvrir.

Luo Yunchang reposa immédiatement sa tête sur son épaule et fit semblant de dormir sans bouger. Son visage rouge la trahissait, comme si elle avait fait quelque chose qu’elle n’aurait pas dû faire.

Zhuo Fan ouvrit les yeux, respira profondément et fronça les sourcils en voyant le Capitaine Pang entrer, “Vieux Pang, qu’est-ce qui se passe ?”

“Euh, frère Zhuo, jeune fille…” Le Capitaine Pang pointa Luo Yunchang du doigt, choqué.

Zhuo Fan se retourna pour voir le visage rouge et tremblant de Luo Yunchang. Il toucha son front, “Il est brûlant. A-t-elle attrapé froid ?”

Secouant la tête, Zhuo Fan s’en voulut.

La nuit dernière, il voulait ramener Luo Yunchang dans sa chambre, mais de peur de la réveiller, il avait préféré la surveiller dans la cuisine. Il ne pensait pas que le sommeil lui jetterait un sort à lui aussi.

“Vieux Pang, dis ce que tu es venu dire. Pendant ce temps, je vais ramener cette demoiselle dans sa chambre.”

Zhuo Fan porta Luo Yunchang, mais le vieux Pang paniquait : “Tu ne peux pas, frère Zhuo. Quelqu’un veut inviter la jeune fille à discuter. Quelqu’un que nous ne pouvons pas offenser.”

“Qu’est-ce qu’on ne peut pas offenser ? Elle n’ira pas même si le Pavillon du Dragon Voilé le lui demande.” Zhuo Fan s’emporta, “Ne vois-tu pas qu’elle a perdu connaissance ? Elle doit être malade. Attendez un peu et je vais aller voir l’invité.”

“Soupir, frère Zhuo, intendant Zhuo, la jeune fille doit aller le rencontrer en personne. Il porte le Sceau d’or impérial.” Le Capitaine Pang cria.

Zhuo Fan s’arrêta.

Seuls les gardes de la famille impériale possédaient ce sceau. Même les chefs des sept maisons devaient réagir immédiatement, sous peine de commettre un crime grave. Le châtiment le plus léger était la mort, tandis que le plus sévère consistait à entraîner tout son clan avec lui.

Bien sûr, avec la puissance des Sept Maisons Nobles, la famille impériale s’abstiendrait de recourir à de telles méthodes. Mais cela ne s’appliquait pas à un clan déchu comme le leur.

Zhuo Fan plissa les yeux et réfléchit, “Vieux Pang, dis-lui que la Jeune Demoiselle est souffrante et qu’il doit revenir demain.”

“Quoi ?”

Le cœur du Capitaine Pang bondit d’effroi.

[Cette personne porte l’édit de l’Empereur. Si tu fais cela, cela revient à dire que tu ne veux pas lui parler].

Mais Zhuo Fan avait tout prévu. En repensant à la nuit dernière, il avait deviné que celui qui l’avait appelé était le garde de ce gros lard.

Ce dernier était un homme bon et ne laissait pas ses émotions obscurcir son jugement, massacrant des innocents à gauche et à droite.

“Faites ce que j’ai dit, maintenant !” Zhuo Fan éleva la voix.

” Attendez ! ”

Luo Yunchang hurla, se dégageant de l’étreinte de Zhuo Fan et parla d’un air sévère : “Capitaine Pang, dites-lui d’attendre un moment pour me rendre présentable.”

” Compris !”

Le Capitaine Pang s’inclina et se réjouit secrètement. [Dieu merci, la jeune fille s’est réveillée, sinon qui aurait pu savoir à quel point l’arrangement de frère Zhuo aurait provoqué des problèmes…].

[Mais cet intendant Zhuo est vraiment intrépide. Si je devais suivre ses paroles, je mourrais de peur].

Le capitaine Pang secoua la tête et partit.

Zhuo Fan observa Luo Yunchang d’un air sceptique. [Comment a-t-elle repris conscience tout d’un coup ?]

Luo Yunchang roula des yeux, “Pourquoi es-tu si imprudent ? La famille impériale est-elle quelqu’un que tu peux offenser ?”

Pour éviter qu’il ne remarque quoi que ce soit, Luo Yunchang s’éloigna précipitamment. Zhuo Fan resta seul à marcher jusqu’au salon, le doute au cœur.

Il rencontra l’homme portant le sceau, un cultivateur de condensation de Qi de haut niveau. C’était l’un des porteurs du palanquin du gros.

“Êtes-vous l’intendant Zhuo ? Mon maître vous invite, vous et la Jeune Mademoiselle Luo, à discuter.”

L’envoyé mit ses mains en coupe, mais son attitude orgueilleuse ne l’a jamais quitté. Et, volontairement ou non, le Sceau d’Or Impérial scintilla à sa taille. Il craignait peut-être qu’on le prenne pour quelqu’un d’autre que le garde de la famille impériale.

Zhuo Fan renifla, [Tu es encore mou en pensant que tu peux feindre ton arrogance avec moi. Quand je faisais semblant, tu n’étais encore qu’un œuf dans le ventre de ta mère].

Zhuo Fan ne le regarda même pas et s’affaissa sur une chaise, une jambe par-dessus l’autre.

Les yeux de l’envoyé se gonflèrent de rage.

“La blessure du gros est guérie ?” demanda Zhuo Fan en passant.

[Le gros ?] L’homme était stupéfait.

Il comprit alors que Zhuo Fan appelait son maître “gros”. Mais le nombre de personnes dans ce monde qui osaient l’appeler ainsi était inférieur à dix.

[Alors lui et son maître sont…]

Son cœur se mit à battre à tout rompre et son arrogance disparut de ses yeux. “Mon maître n’a mentionné aucune blessure lorsqu’il est rentré hier soir.”

“Vraiment ?”

Zhuo Fan leva un sourcil, puis rit, “Il doit penser à son image. Je l’ai frappé une trentaine de fois hier et je lui ai donné une douzaine de coups de pied en plus. Il est impossible qu’il aille bien.”

“Tu ne crois pas toi aussi ? Ce gros lard doit faire semblant pour que personne ne se moque de lui, ha-ha-ha…” Zhuo Fan fronça les sourcils en direction de l’homme.

Les lèvres de l’envoyé tressaillirent, incapable de répondre. Mais il était tout de même embarrassé.

” Bon, ce vieux bouc de Fang Qiubai était-il encore en colère après son arrivée ? ” Zhuo Fan le regarda attentivement cette fois.

Mais l’envoyé se contenta de secouer la tête.

Fang Qiubai est revenu avec son maître hier et c’est seulement à ce moment-là qu’ils ont appris l’arrivée de Fang Qiubai. Le fait que Zhuo Fan l’ait su avant eux montre à quel point il était proche de son maître.

L’envoyé rangea alors le sceau dans son pantalon. Il était efficace pour effrayer certains, mais il valait mieux ne pas se ridiculiser devant un jeune maître tel que Zhuo Fan.

” Bien ! ”

Voyant l’envoyé secouer la tête, Zhuo Fan se réjouit : ” Tu ne le sais peut-être pas, mais ce vieux bouc voulait me prendre comme disciple. Si je n’avais pas choisi la mort plutôt que de m’agenouiller, le vieux bouc m’aurait déjà emmené. Je pensais encore qu’il était en colère et qu’il allait revenir me harceler. Maintenant que je sais que ce n’est pas le cas, je peux dormir tranquille. Ce vieux bouc comprend ma situation difficile.”

” Quoi, Fang Qiubai voulait te prendre comme disciple ? ”

L’homme cria tandis que ses jambes se ramollissaient et s’effondraient.

[Ciel ! Qui est ce jeune maître ? C’est un ami qui a battu le maître et aussi quelqu’un que Fang Qiubai, l’Épée Divine de la Flûte de Jade, veut prendre comme disciple, lui que même l’Empereur respecte…].

Zhuo Fan ricana secrètement, “Qu’est-ce qui ne va pas ? Pourquoi tomber ?”

” Laisse-moi t’aider ! ” Zhuo Fan dit cela mais ne montra aucune intention de bouger.

L’envoyé fut assez vif pour se remettre sur ses pieds en agitant la main, ” Pas la peine, Intendant Zhuo, je n’ose pas vous demander une telle faveur. Je n’en suis pas digne.”

“Humph, l’instinct d’un serviteur !” Zhuo Fan dédaigna, “Tu appelles aider à te lever, une faveur ?”

” Serais-tu l’envoyé de l’Empereur ? ”

Luo Yunchang, habillé pour impressionner, marcha devant lui et s’inclina. L’envoyé se précipita pour se prosterner, “Vous me rendez la tâche difficile. Ne soyez pas si courtoise, s’il vous plaît. Si le maître apprend que j’ai manqué de respect à ses amis, il me punira.”

Luo Yunchang, désemparé, se tourna vers Zhuo Fan, qui se contenta de hausser les épaules.

Mais le Capitaine Pang, qui se trouvait derrière elle, fut stupéfait par l’attitude courtoise de l’envoyé.

[Où est passée votre attitude hautaine ? Vous disiez que si la jeune femme ne venait pas vous voir dans un quart d’heure, vous nous exécuteriez tous. Pourquoi ce changement soudain de ton ?]

Mais même ce changement était trop outrageant et poli.

Le Capitaine Pang regarda Zhuo Fan qui ne fit qu’afficher un sourire perplexe.

Le vieux Pang pensa que l’intendant Zhuo avait quelque chose à voir avec ça et lui donna un coup de pouce.

[Seul l’intendant Zhuo peut faire en sorte qu’un garde de la famille impériale se prosterne devant notre jeune demoiselle].

Zhuo Fan rejeta la politesse de l’envoyé, “Pourquoi ce gros lard m’appelle-t-il ?”

“Je ne sais pas. On m’a seulement ordonné d’inviter le clan Cai, le clan Lei et le clan Luo de Windgaze City.” L’envoyé parla avec une extrême politesse.

Zhuo Fan plissa les yeux.

[Il semblerait que la Vallée de l’Enfer visant les trois clans ait quelque chose à voir avec la famille impériale…]


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser