Magic emperor chapitre 29

Entrer dans la Montagne du Vent Noir

Traducteur: ych
————

Une femme et un vieil homme marchaient sur un chemin forestier.

Elle était grande, hypnotique et dégageait un parfum qui attirait les papillons. Le vieil homme avait une barbichette blanche, mais ses yeux brillaient de vigilance de temps à autre.

Les deux sont arrivés au pied d’une montagne et ont regardé vers le sommet. La belle a regardé l’aîné mais son ton était empreint de colère, “Zhuo Fan, tu ferais mieux de bien te comporter. Si je découvre que tu as de mauvaises intentions envers la Montagne du Vent Noir, je ne te laisserai pas partir.”

“Ha-ha-ha, détendez-vous mademoiselle. Ce vieil homme est seulement venu pour enquêter. D’ailleurs, qu’est-ce qu’un homme seul pourrait bien faire ?” Le rire du vieil homme atteignit les cieux.

En renâclant, Lei Yuting l’ignora : “De plus, si tu touches ne serait-ce qu’un cheveu de Xiao Cui, je te tue.”

“Relax, je l’ai prise en otage parce que nous ne nous faisons pas confiance. D’un côté, j’avais besoin d’une assurance. De l’autre…” Zhuo Fan a parlé d’une voix mystérieuse, “C’est pour ton propre bien.”

“Pour mon propre bien ?”

Lei Yuting ne comprenait pas, mais la seule réponse qu’elle obtint fut que Zhuo Fan secoua la tête.

Les deux ont grimpé en silence. À mi-chemin, ils sont arrivés au premier point de contrôle.

“Qui est là ?”

Un homme fort a sauté sur leur chemin. Mais quand il a vu Lei Yuting, il s’est incliné : “Ah, c’est donc la jeune dame. Tu n’étais pas à la cité de Windgaze, pourquoi…”

“Je devais rentrer !”

Lei Yuting a levé le menton et s’est dirigée vers l’homme sans lui accorder un regard.

“Il est du côté de Yang Ming.”

Zhuo Fan a chuchoté : “Dis-moi, si ta tâche à la Cité du Vent était si secrète, comment se fait-il qu’un bandit ordinaire soit au courant ?”

Lei Yuting a froncé les sourcils.

Sa confiance inébranlable en Yang Ming était rongée par Zhuo Fan ces derniers jours. Elle-même, a commencé à remarquer beaucoup plus d’incohérences dans le comportement de Yang Ming. On pouvait dire la même chose de l’homme qu’ils venaient de rencontrer. Il observait chacun de ses mouvements, mais ce qu’elle prenait pour normal auparavant, elle le ressentait maintenant comme un avertissement.

” Tu verras. Une fois que nous serons arrivés, Yang Ming t’accueillera.” Zhuo Fan a souri en accélérant. Lei Yuting observait sa silhouette avec un cœur rempli de doutes.

Ils passèrent plusieurs autres points de contrôle avant d’atteindre le sommet, ils se tenaient maintenant devant la porte du camp de la Montagne du Vent Noir. Comme Zhuo Fan se faisait passer pour un vieil homme et qu’il était conduit par Lei Yuting, personne ne l’a questionné.

Mais juste au moment où ils ont posé le pied sur la porte, un homme est apparu.

Il était grand et majestueux, juste qu’un sourire malicieux maculait son beau visage. Zhuo Fan a su en un instant qu’il s’agissait de Yang Ming.

” Tu vois, toutes tes actions ont été rapportées.” Zhuo Fan a levé un sourcil vers Lei Yuting, comme un enfant qui a gagné le pari.

Mais Lei Yuting ne l’a pas fait plaisir en jouant son jeu, et avait au contraire un visage solennel.

Zhuo Fan avait alimenté ses doutes à chaque étape, en particulier concernant Yang Ming, qui aurait pu être un espion de la Vallée des Enfers.

Elle ne voulait pas le croire puisqu’il était le fiancé que son parrain avait arrangé pour elle. Il était difficile pour elle de changer sa perception d’un homme qui avait la confiance de tout le monde, y compris de son parrain.

Mais ces doutes étaient le fruit de la formulation prudente de Zhuo Fan tout au long du chemin.

Se mordant la lèvre, Lei Yuting vit Yang Ming avec un regard compliqué et se prépara à ce qui allait arriver.

“Soeur Yuting, ne devriez-vous pas être à la cité de Windgaze ? Pourquoi ce retour soudain ?” Yang Ming s’est approché d’elle avec un sourire et s’est tourné vers Zhuo Fan, “Et lui c’est…”

Lei Yuting a hésité un moment, “Frère aîné, le Pavillon du Dragon Voilé n’est pas quelqu’un que nous pouvons provoquer, tandis que les hommes de la Vallée des Enfers ne sont pas dignes de confiance. Cette opération comporte trop de dangers, j’ai donc mis les hommes en attente pour observer pour le moment.”

Le visage de Yang Ming a changé, pas beaucoup mais suffisamment pour que Zhuo Fan remarque l’intention de meurtre dans ses yeux.

“Soeur Yuting, la bonté de Maître est aussi lourde qu’une montagne. Comment pouvons-nous ne pas donner nos vies pour un tel homme ? Comment pouvons-nous être si égoïstes ? De plus, ne sommes-nous pas censés venger le Maître ?”

“Je suis consciente, cependant…” Lei Yuting fronce les sourcils, “Nous ne pouvons pas ignorer la vie de nos frères. C’est un alchimiste de 2e rang que j’ai trouvé pour sauver le parrain. Nous réglerons cette vengeance une fois qu’il aura récupéré.”

Sentant sa réplique, Zhuo Fan a mis ses mains en coupe, “Ha-ha-ha, ce vieil homme a parcouru le monde des arts martiaux et a soigné d’innombrables maladies. Aucune blessure ou maladie ne peut échapper à mon œil exercé…”

“Humph, si vous étiez si grand, nous aurions su qui vous étiez. Qui essayez-vous de tromper ?”

Yang Ming a interrompu Zhuo Fan en se vantant : “Sœur junior, seule la Paume du dragon de retour peut guérir les blessures que cet art martial a causées. Tu ne me fais pas confiance ?”

Lei Yuting s’est rappelé les moments qu’elle a passé avec Yang Ming et son cœur était en chaos.

Zhuo Fan s’est placé entre les deux et a demandé à Yang Ming, “Petit frère, donne-moi une chance. Je suis un guérisseur expert.”

“Dégage !”

Yang Ming était furieux et a envoyé une attaque de paume. Zhuo Fan a senti la puissance derrière mais n’a pas esquivé, choisissant d’encaisser le coup en serrant les dents.

Bam !

Bien que n’utilisant pas d’art martial, la paume soutenue par la puissance d’un cultivateur de trempe osseuse précoce frappa la poitrine de Zhuo Fan et l’envoya s’étaler en toussant du sang.

“Pourquoi as-tu attaqué si tu lui as refusé l’entrée ?” a hurlé Lei Yuting.

Zhuo Fan s’est relevé en titubant après avoir vomi une autre bouchée de sang, “Ce vieil homme ne peut pas prendre trop de coups. Mademoiselle, je suis désolé mais je vais devoir refuser cet accord. J’aurais dû savoir qu’il n’y a rien de bon à traiter avec des bandits.”

“Qu’est-ce que tu as dit ?”

Yang Ming était enragé et gifla à nouveau, mais Lei Yuting l’arrêta.

“Je l’ai invité. Si tu veux le frapper, tu devras passer par moi.”

“Humph, qu’il essaie pour ce que j’en ai à faire. Mais si ce guérisseur aggrave l’état du Maître, il ne quittera pas cet endroit vivant.” Yang Ming a balancé sa manche et est parti en colère.

Lei Yuting s’est sentie lésée et a jeté un regard à Zhuo Fan, “C’est de ta faute si le frère aîné m’ignore. J’ai été stupide de te croire. Il n’y a aucun moyen pour que mon frère aîné bienveillant puisse faire du mal à mon parrain.”

“Mademoiselle, votre parrain ne vous a pas appris à juger les gens ?” Zhuo Fan a essuyé le sang de sa bouche avec un sourire, “Mais c’est parfait puisqu’il l’a acheté.”

Lei Yuting était choquée, puis dubitative.

“Quand on parle à quelqu’un, on ne fait pas attention à ce qu’il dit mais à sa façon d’agir”.

Zhuo Fan’s a souri malicieusement, “La raison pour laquelle il m’a arrêté avant était qu’il ne connaissait pas mon niveau. Grâce à son coup de paume, il a évalué que ma force était négligeable et m’a laissé passer. Tu me diras s’il est attentionné ou non.”

Lei Yuting a rejoué la scène du début en laissant de côté les paroles de Yang Ming. Toutes ses actions se sont déroulées selon les conjectures de Zhuo Fan. Au point que lorsqu’il est parti, Yang Ming lui a montré un faible sourire.

[Peut-il être…]

Lei Yuting n’a pas osé finir. Si elle le faisait, son coeur souffrirait trop et elle ne pourrait pas s’empêcher d’affronter Yang Ming. A ce moment là, les deux rompraient toute relation.

Zhuo Fan lui a tapé sur l’épaule, “Viens, emmène-moi à ton parrain.”

“Sale escroc ! C’est bien si tu veux agir mais ça ne sert à rien de le voir.” Lei Yuting avait du mal à contenir ses émotions.

Zhuo Fan a souri en haussant nonchalamment les épaules, “Quand on agit, il faut être minutieux. De plus, l’acte n’a pas atteint son point culminant.”

Sur ce dernier mot, Zhuo Fan s’est avancé et Lei Yuting l’a suivi.

Alors qu’ils passaient, des centaines de regards se sont focalisés sur eux.

Lei Yuting s’est sentie mal à l’aise devant tant de regards. Ce qui était auparavant des yeux remplis de respect, ne contenait maintenant que de la méfiance.

Les deux hommes entrèrent dans la chambre du Seigneur de la Montagne et virent Yang Ming à l’intérieur. Il tenait un bol de gruau, nourrissant le vieil homme sur le lit.

“Hack, je te tiendrai pour responsable de tout ce qui arrivera à Maître.”

Yang Ming a frappé le bol sur la table et a jeté un regard furieux, puis il s’est assis sur le côté pour observer.

Zhuo Fan riait intérieurement en inspectant le patient.

Lorsque ses doigts ont touché le poignet du vieil homme, il a injecté son Yuan Qi et ce qu’il a vu l’a stupéfié. Tout était clair pour lui maintenant.

“Il n’a pas de blessures externes.” Zhuo Fan a secoué la tête.

Yang Ming a roulé des yeux et a renâclé : “Y a-t-il besoin de le dire ?”

” ni de… blessures internes.”

Les yeux de Yang Ming se sont plissés et ses mains se sont crispées.

Il avait jugé que le Zhuo Fan de la 4e couche de condensation du Qi n’avait aucune compétence à proprement parler, mais la réalité lui a prouvé qu’il avait tort.

L’intention de meurtre de Yang Ming a grimpé en flèche !

“Si le parrain n’est pas blessé, pourquoi ne peut-il pas bouger ou parler ?” Lei Yuting doutait du diagnostic de Zhuo Fan, pensant qu’il ne faisait que jouer la comédie. [Quand tu montes un spectacle, essaie de le rendre crédible.]

[Comment vas-tu expliquer qu’un expert en trempe d’os immobilisé n’ait aucune blessure ?]

Zhuo Fan s’est gratté le nez en souriant, “Ce vieil homme a conclu qu’il avait quelque chose d’étranger à l’intérieur.”

Bam !

Yang Ming a cassé le coin de la table pendant que le vieil homme sur le lit fixait Zhuo Fan. Il voulait parler avec autant d’ardeur mais il était impuissant à le faire.

Pourtant, son regard ému en disait long…


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser