Lord of Mysteries 2 Chapitre 438

Vaisseau fantôme

Traducteur : Ych
———–

Monsieur le pendu est prêt… Lumian sortit sa montre à gousset en or et l’ouvrit pour jeter un coup d’œil.

Il pouvait invoquer l’ombre en armure à tout moment. Sa seule inquiétude était qu’elle puisse représenter un danger. L’invoquer sans raison valable pourrait entraîner une attaque ou une malédiction. Cependant, avec la présence du Pendu, le détenteur de la carte des arcanes majeurs du club de tarot, il n’y avait pas lieu de s’inquiéter de ce genre de choses.

L’incertitude réside maintenant dans la disponibilité de Franca. Après tout, elle devait traduire.

Lumian brûla la lettre et quitta l’Auberge du Coq Doré, se dirigeant directement vers l’appartement 601 au 3 rue des Blouses Blanches.

“Pourquoi es-tu là si tard ?” Franca n’était manifestement pas du genre à se coucher tôt.

Lumian jette un coup d’œil à Jenna, qui vient de finir de se démaquiller, et sourit à Franca.

“Tu as le temps ce soir ? Nous pouvons invoquer à nouveau l’Ombre Blindée et lui poser des questions.”

Invoquer à nouveau l’Ombre Blindée… Les yeux de Franca s’illuminèrent et elle s’écria : “Je suis libre !”

L’Ombre Blindée venait très probablement de son pays d’origine, impliquant le secret de leur transmigration et leur chemin de retour. Même à 6 heures du matin, elle aurait dit qu’elle avait le temps d’être traductrice, sans parler de minuit à peine !

Remarquant la confusion et la curiosité de Jenna, Franca explique avec enthousiasme : “Ciel ne nous a-t-il pas demandé de recueillir des informations sur les créatures du monde des esprits qui remplissent les conditions d’invocation ? L’une des cibles d’invocation qu’il a choisies présentait une ambiguïté directionnelle lors de la conception de l’incantation d’invocation, ce qui a attiré une créature du monde des esprits très particulière. La capacité de renifler et de cracher que tu as vue précédemment provient d’un contrat passé avec cette créature du monde des esprits.”

Par jalousie et envie, Franca a décrit le sortilège du Harrumph comme le fait de renifler et de cracher.

Jenna a eu une impression profonde du sortilège d’Harrumph et a trouvé ses effets puissants et mystiques. Sa première réaction a été de demander : “Est-il possible pour nous de signer un contrat avec des créatures similaires du monde des esprits ?”

“Soupir, j’aimerais avoir une créature contractée similaire, mais je ne peux pas obtenir un contrat aussi spécial”, Franca a exprimé son regret et son ressentiment avec sincérité. “En bref, cette créature du monde des esprits est très unique et implique de nombreux secrets. Un gros bonnet de l’organisation qui nous soutient – euh, un demi-dieu – est très intéressé. Et maintenant, seul Ciel peut invoquer avec précision la créature cible grâce à la connexion du contrat.”

Franca demande à Lumian : “Cette personne est-elle ici ?”

“Oui.” Lumian hocha doucement la tête.

Jenna les regarda pensivement et demanda : “Est-ce la Justice, la Magicienne, ou l’Étoile ou la Lune qui sont arrivées ?”

L’expression de Franca se figea, la bouche légèrement ouverte, les yeux remplis d’incrédulité. Lumian est décontenancé. Il ne s’attendait pas à ce que Jenna révèle les noms de code des détenteurs de cartes des Arcanes majeurs et fasse le lien avec le fait que ses deux compagnons étaient liés à eux.

Au milieu de ce silence indescriptible, les sourcils de Jenna se détendirent et elle sourit.

“J’ai deviné juste ! Vous appartenez à l’organisation secrète qui utilise les cartes de tarot comme nom de code !”

“Comment le sais-tu ?” demanda Franca, surprise.

Jenna a pincé les lèvres et a ricané.

” Tu as près de dix jeux de cartes de tarot dans cette pièce, et tu n’as pas l’habitude de les utiliser pour la divination. Et puis, Ciel m’a dit que monsieur Fou auquel vous croyez est à peu près l’équivalent du Fou dans les cartes de tarot. Quant à moi, j’ai assisté récemment à des rassemblements mystiques et j’ai entendu parler de la légende de la Justice et des autres détenteurs de cartes des arcanes majeurs, ainsi que de l’existence des cartes des arcanes mineurs.

“Avec autant d’informations placées devant moi, si je ne fais aucun lien et ne sonde pas, ne vais-je pas paraître stupide ?”

Plus elle parlait, plus elle se réjouissait.

Franca resta un instant interloquée avant de dire : “Ta potion d’Instigateur n’a pas été gaspillée…”

“Excellent”, se félicita Lumian à contrecœur. “Tu es prête à boire la potion de la sorcière”.

Sans plus attendre, il quitta l’appartement 601 avec Franca. Il prévoyait d’écrire une lettre à Madame la magicienne de l’Auberge du Coq Doré, pour l’informer qu’il pouvait invoquer l’Ombre Blindée dès maintenant.

Jenna les regarda partir et murmura en elle-même : Sorcière… Que se passerait-il si un homme buvait la potion de sorcière ?

Auberge du Coq Doré, chambre 207.

Après avoir envoyé la lettre, Lumian n’éteignit pas la flamme de la bougie et attendit une réponse sous le double éclairage.

Franca faisait les cent pas dans la pièce exiguë, se sentant à la fois excitée et un peu nerveuse.

Elle désirait ardemment obtenir des indices sur le retour à la maison via l’Ombre Blindée, mais elle craignait que même son dernier espoir ne soit oblitéré.

Le temps passe. Alors que la démone du plaisir avait l’impression qu’une année s’était écoulée, la lumière des bougies dans la pièce s’intensifia soudainement.

Dans les faibles flammes jaunes de la taille d’une tête humaine, des étoiles resplendissantes s’envolèrent, enveloppant Lumian et Franca.

C’était comme s’ils étaient arrivés dans le cosmos sans limites, devenant anormalement insignifiants.

Après un bref moment de vertige, Lumian et Franca réalisèrent qu’ils avaient quitté la chambre 207 de l’Auberge du Coq Doré et qu’ils étaient arrivés sur un pont tout noir.

La première chose qu’ils virent fut un ancien triple mât, ses voiles d’un blanc grisâtre recroquevillées comme une porte ouverte.

La lumière cramoisie de la lune tombait du ciel, mais elle ne parvenait pas à éclairer complètement la zone où se trouvaient Lumian et Franca. Il faisait sombre et les planches de bois étaient tachetées, comme un ancien bâtiment hanté.

Franca examina rapidement les lieux et soupira de soulagement.

“Wow, un ancien voilier.

“C’est parfait pour les films d’horreur !”

“C’est quoi un film d’horreur ?” Lumian a demandé avec désinvolture.

Franca a souri maladroitement.

“Une pièce de théâtre qui dépeint une histoire de fantômes.”

Tout en parlant, elle toucha la corde de lin sombre reposant sur le bord du navire, comme si elle essayait de discerner son époque exacte.

Soudain, la corde s’anima et s’enroula agilement autour de la main droite de Franca, tentant de ligoter la démone du plaisir.

Une couche de flammes noires jaillit, brûlant la corde de lin sombre qui semblait posséder une vie propre.

La corde se détache, comme sous l’effet de la douleur.

Simultanément, une corde qui reposait silencieusement sur le pont pivota vers Lumian.

Lumian leva sa paume droite légèrement brûlante et saisit l’avant de la corde.

La corde s’immobilisa soudain, comme si toute sa vitalité avait été drainée.

Toutes les cordes qui étaient revenues à la vie dans cette zone revinrent à la normale. Elles atterrirent avec un bruit sourd et cessèrent de gigoter.

Lumian regarda sa paume droite et marmonna silencieusement : L’aura résiduelle de l’Empereur de Sang sur moi résonne faiblement avec ce vaisseau….

Ces étranges cordes sont devenues obéissantes lorsqu’elles ont senti la chaleur de ma paume droite…

Est-ce l’ancien voilier que j’ai vu aux docks de Lavigny ce matin ?

Les quais de Lavigny… La cathédrale du Fou… Est-ce le bateau de M. le Pendu ?

Les pensées de Lumian se bousculent et il émet rapidement une hypothèse.

Franca se retourne et dit avec excitation : ” C’est un bateau fantôme, un bateau fantôme !

“Il est vivant pour commencer !”

Alors que la voix de la démone du plaisir se répercutait sur le pont, Lumian entendit les paroles de madame la magicienne : “Le bateau fantôme de monsieur le pendu est une relique de l’empire Tudor. Il contient de nombreux secrets non résolus. Lorsqu’il te récompensera, tu pourras choisir d’explorer ce navire. Quant à savoir quand se lancer dans l’exploration, c’est à toi de décider.”

Comme prévu, cela a quelque chose à voir avec l’Empire Tudor… La détermination de Lumian grandit tandis qu’il se dirige vers la cabine.

Franca le suivit et regarda curieusement autour d’elle, touchant et tapotant ici et là. De temps en temps, elle chuchote, comme si elle voulait communiquer avec le vaisseau fantôme de M. Pendu.

Au milieu des grincements, une porte de la cabine s’est ouverte d’elle-même.

Un épais tapis brun foncé recouvrait l’espace, flanqué d’étagères et d’une armoire à alcool. Des livres à la couverture jaune et des bouteilles de vin rouge foncé remplissent l’espace.

Devant l’étagère se trouve une large table en bois. Sur celle-ci se trouvaient divers objets – une bouteille d’encre, une plume, un sextant en laiton, un télescope métallique noir et des bougies blanches.

Appuyé contre le bureau se tenait un homme d’âge moyen et de stature moyenne. Ses cheveux bleu foncé sont ébouriffés et sa peau est bronzée et rugueuse. Il portait une chemise en lin, une veste marron et un pantalon ample de couleur sombre. Il dégageait une aura de dignité. C’était le suppliant que Lumian avait vu à la cathédrale du Fou ce matin-là.

” Es-tu monsieur le pendu ? ” demande Lumian.

L’homme dans la force de l’âge hocha légèrement la tête.

“Je suis le Pendu.”

Franca scruta l’homme et se souvint qu’ils se trouvaient sur un vaisseau fantôme. Elle se souvint immédiatement de quelque chose.

” T-tu es Stormbringer Alger ? Est-ce que c’est le Vengeur bleu ?” Franca s’est exclamée, surprise et ravie.

Le Pendu lui jeta un coup d’œil et répondit sans expression : “Tu as entendu parler de moi ?”.

“Bien sûr !” Franca le félicita sincèrement. “Tu es un roi maritime sans le titre de roi des pirates. Si tu n’avais pas combattu le roi des cinq mers dans la mer de brouillard et fait subir aux navires environnants une tempête terrifiante, personne n’aurait su que tu étais un demi-dieu.

“De plus, tu es différent de ces pirates. Tu es un véritable chasseur de trésors, sans artifice, avec de nobles aspirations. Tu ne pilles jamais de vrais navires. Tu as exploré les frontières occidentales de la mer des brouillards, à la recherche de la cité perdue de Newins et de l’héritage de l’empire de Salomon.”

Il ne lui a pas été facile de retenir les mots “tu es mon idole”. Elle avait l’impression que cela paraîtrait transcender l’époque. Franca avait autrefois rêvé d’être une pure chasseuse de trésors et de naviguer sur les Cinq Mers.

Stormbringer Alger… Après que Lumian eut découvert que le centre de pouvoir de l’Église du Fou se trouvait en mer, il avait consciemment partagé avec Franca des informations sur les rois pirates et les amiraux pirates. Il savait qu’Alger, surnommé Stormbringer, était un capitaine demi-dieu, mais qu’il n’était pas un roi pirate. Par conséquent, son surnom ne comportait pas le terme “roi”. En revanche, le vice-amiral Ailment, qui était devenu un roi pirate, était désormais connu sous le nom de Reine de l’Ailment.

Quant à la cité perdue de Newins et à l’héritage de l’Empire de Salomon, il s’agissait de légendes de trésors qui étaient populaires dans les Cinq Mers depuis de nombreuses années.

Parfois, Lumian ne pouvait s’empêcher d’admirer Fors Wall, l’auteur de la série L’Aventurier. Elle avait l’audace d’écrire des histoires érotiques sur les rois pirates.

Tu n’as pas peur d’être retrouvée et exécutée ?

Ou bien était-elle sous la protection de l’Église du Fou ?

Face aux louanges enthousiastes de Franca, Le Pendu Alger se tait pendant deux secondes avant de dire,

“Maintenir un certain niveau de pureté est à la fois une bonne et une mauvaise chose.

“Pouvons-nous commencer le rituel d’invocation ?”

Franca marmonna sous son souffle : “Un homme a toujours un côté jeune, même dans la mort…”

Lumian répondit à la question de monsieur le pendu : “Quand tu veux.”


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
5 jours il y a

Merci pour le chapitre

Someone
3 jours il y a

Peur d’être exécutée… Même si tous les rois pirates (à part Bernadette) se rassemblaient, il ne pourraient pas la vaincre…(en supposant que ce sont bien tous encore des seq 3 et qu’aucun n’a avancé)

error: Le contenu est protégé !
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser