Trash of Count’s Family Chapitre 336

Détruit (2)

***

Auteur : Yoo Ryeo Han
Traductrice : Moonkissed

***

Cale pouvait également voir d’autres blessures sur Eruhaben.

La chemise d’Eruhaben était en lambeaux après avoir été endommagée par l’explosion.
Il pouvait voir de vieilles cicatrices sur la poitrine, le dos et l’estomac d’Eruhaben, ainsi que sur tout son corps.

‘…Un dragon avec de vieilles cicatrices ?’

Cale pensa alors à Choi Han et à Witira, la future reine des baleines. Ils avaient tous deux de petites et grandes cicatrices sur tout le corps.
Même les personnes considérées comme les plus fortes du monde avaient des cicatrices.
La raison en était simple.

C’est parce qu’elles étaient devenues plus fortes.
Personne ne peut être fort dès le départ. Les cicatrices apparaissaient au fur et à mesure qu’ils se développaient et devenaient plus forts.
C’était la même chose que pour Kim Rok Soo, dont le corps entier était couvert de cicatrices dégoûtantes.

« Goldie ! Mmph ! »

Cale étreignit la tête de Raon qui s’agitait et lui couvrit la bouche.

« Haaaa, est-ce que ce petit enfant veut vraiment m’appeler comme ça, même dans un moment pareil ? »

Cale pouvait voir les épaules d’Eruhaben bouger tandis qu’il soupirait. Cale demanda alors nonchalamment au Dragon qui ne semblait plus être en colère.

« Eruhaben-nim, quand suis-je devenu votre enfant ?
– Goldie ! Je ne suis pas un enfant, je suis le grand et puissant Raon Mi, mmph ! »

Cale couvrit entièrement la bouche de Raon et souleva le corps maintenant plus lourd du dragon joufflu. Raon semblait avoir mangé une bonne partie des tartes aux pommes qu’il avait soi-disant achetées pour Cale, car il était très lourd.

« …Aigoo, ma pauvre vie. »

Le Dragon à la beauté destructrice se retourna et regarda vers Cale et Raon, qui n’était plus invisible, avant de se lamenter sur ces fauteurs de troubles dans sa vie. Il se retourna ensuite et commença stoïquement à parler.

« Éloignez-vous. »

Eruhaben regardait l’Étoile Blanche avec une expression stoïque alors qu’il demandait à Cale et Raon de reculer. Il regardait surtout l’épée dans la main de l’Étoile Blanche.

C’était une épée de désastre infusée de feu.
Il s’agissait probablement de la véritable épée de désastre de l’Attrapeur de dragon.

« Ça fait longtemps. »

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas été pris au dépourvu et battu. Mais il se rendit compte d’une chose au moment où cela se produisit.
Non, il s’en rendit compte au moment où les nombreuses flèches lumineuses qu’il avait tirées furent facilement bloquées par le mur d’eau.

‘Il faut que je me batte contre ce type.’

Ooooooooong-

Une lumière blanche et dorée, plus belle que jamais, commença à entourer Eruhaben. Suffisamment de mana pour faire vibrer l’air autour de lui sortait d’Eruhaben et se répandait.

Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas retrouvé dans une telle situation.
Eruhaben utilisait toute sa force pour la première fois depuis longtemps.

« Eruhaben, tu es trop arrogant. Je suis moi aussi arrogant, mais tu sembles l’être encore plus. »

La voix du dragon mort Olienne résonna à ses oreilles.

‘Est-ce ton narcissisme qui te maintient en vie ?”

Olienne avait raison.
Eruhaben était un Dragon arrogant dont le narcissisme le maintenait en vie.
Il était extrêmement arrogant, comme les Dragons l’étaient depuis des générations.
Cependant, Eruhaben lui-même pensait qu’il y avait une justification à son arrogance.

‘Eruhaben, tu as dit qu’on t’appelait un combattant naturel quand tu étais plus jeune ?’

Bien qu’Eruhaben ait discrètement aidé les Elfes et l’Arbre-Monde ainsi que quelques jeunes Dragons à terminer leur première phase de croissance ici et là en vieillissant, il était à l’origine un combattant. C’est ainsi que les Dragons l’avaient appelé par le passé.

Cependant, la vérité était qu’il n’était pas un combattant ‘naturel’.

Il avait cru en la force de son attribut en travaillant dur et en s’entraînant, tandis que les autres ricanaient et se moquaient de son attribut de poussière ou de poudre.
Il avait affronté les autres Dragons après s’être entraîné et avoir développé cet attribut.

Eruhaben commença à parler sévèrement après avoir senti les présences de Cale et Raon derrière lui.

« Éloignez-vous.
– Eruhaben-nim. »

Il pouvait entendre la voix de Cale. Eruhaben secoua la tête et répondit.

« Je vais le faire.
– Papi Goldie ! »

Il entendit la voix de Raon.
Il y eut d’abord Cale, puis Raon. Eruhaben poussa un soupir.

‘Pourquoi tant de problèmes dans mes dernières années ?’

Cependant, Eruhaben sentait son sang bouillir à l’idée de pouvoir se battre à pleine puissance pour la première fois depuis longtemps.

C’est pourquoi il s’avança en faisant un commentaire à l’attention de Cale.

« Cale, tu t’occupes bien de lui. »

Il était évident qu’il s’agissait de “lui”.
Cale activa à nouveau son bouclier argenté et recula. Il relâcha le son du vent après avoir senti quelque chose sous ses pieds.

« …Hé.
– Quoi ? »

Cale atterrit sur le Dragon d’Os Blanc de Mary avant de répondre sans détour à Hannah qui l’appelait. Hannah regarda Cale, qui tenait un Dragon d’environ 1m20 dans ses bras, avant de se détourner.

Elle leva les yeux au ciel.

Screeeech-

Les nuages noirs étaient toujours là.
Hannah baissa la tête et regarda à nouveau Cale.

« Tu crois que ça va aller ? »

Est-ce que ça va aller malgré ces nuages noirs et la présence de l’étoile blanche ?

Hannah pouvait voir l’expression toujours stoïque de Cale. Cale resserra son emprise sur Raon avant de répondre.

« Qu’est-ce qu’on peut faire si ça ne va pas ? »

Le regard de Cale se déplaça au-delà des nuages noirs vers Eruhaben.
Cale avait été confronté à de nombreuses situations désagréables par le passé. Il avait toujours les mêmes pensées dans ces situations.
Si la situation n’est pas bonne…

« Nous devons juste faire en sorte que tout aille bien. »

C’est tout ce qu’ils avaient à faire.
Quoi qu’il en soit, il devait y avoir une chance de renverser la situation.

Cale regarda au-delà de l’épaule d’Eruhaben et vit l’Étoile Blanche essuyer le sang qui coulait de sa bouche, comme l’avait fait l’ancien dragon. Ses épaules semblaient très fatiguées.

« Est-ce parce que tu es le plus vieux dragon vivant ? Tu es très fort. »

Cependant, son expression était très vive, contrairement à son attitude fatiguée. Il regarda la poussière d’or blanc qui s’accumulait autour d’Eruhaben tout en continuant à parler.

« Ça fait un moment que je suis curieux de savoir ce qu’il en est.
– Curieux de quoi ? »

répondit stoïquement Eruhaben.
Il fit également un signe à Cale avec ses yeux et ce dernier envoya immédiatement le message.

Tasha et les autres Elfes Noirs descendirent immédiatement et éloignèrent le reste des gens de la Tour de la Cloche des Alchimistes.
Il ordonna également à Rosalyn de déplacer le dirigeable hors de portée des nuages noirs.

L’ancien dragon allait leur donner le temps de fuir.
Le combat qui s’annonçait risquait de blesser gravement ceux qui les entouraient.

« On y va aussi ? »

Cale secoua la tête à la question d’Hannah.

« Pas encore. »

Cale regarda en bas. Il pouvait voir Choi Han et Mary, qui déplaçait ses fils noirs afin de rassembler le Maître de la Tour Bernard, non, les os noirs restants.
Il pouvait également voir Saint Jack et Sir Rex à côté d’elle. Cale fit un signe à Sir Rex. Rex hocha la tête en signe de compréhension.

Ils allaient s’enfuir eux aussi. Ou bien ils trouveraient un moyen de se défendre.

Cale, Eruhaben et même l’Étoile blanche savaient que ce serait le cas.
Cependant, l’Étoile blanche restait détendue. On aurait dit qu’il ne se souciait pas des gens qui s’enfuyaient. Il posa son épée de feu sur son épaule et commença à parler.

« Ce qui m’intrigue, c’est… »

L’Étoile Blanche se souvint d’un événement qui s’était produit il y a longtemps.
C’était une chose qui l’intriguait depuis sa naissance.

« Les dragons vivent 1000 ans. »

Les yeux bruns brillants se fixèrent sur l’Eruhaben resplendissant.

« Les dragons qui sont forts dès leur naissance vivent mille ans. Ils vivent plus longtemps que n’importe quelle autre forme de vie dans ce monde. »

Les êtres qui étaient les plus forts du monde et qui vivaient le plus longtemps aussi.

« Alors, quelle force doivent-ils acquérir pendant cette période ? »

Cette répartition de la puissance et de la durée de vie était vraiment injuste.

L’Étoile Blanche, un jeune homme né dans la maison des Attrapeurs de Dragons, ne pouvait pas comprendre cela.

« Les tueurs de dragons. Nous, les Attrapeurs de Dragon, n’avons que l’espérance de vie d’un humain normal. C’est pourquoi nous pouvons vivre au maximum jusqu’à 100 ans. »

Les attrapeurs de dragons étaient nés en tant qu’humains et n’étaient pas très forts au départ. Leur durée de vie était également courte comparée à celle des hommes-bêtes, des dragons, des elfes ou des nains.

« Mais ces gens sont capables de surmonter leur courte durée de vie et leurs faibles débuts pour grandir au point de pouvoir chasser les dragons. N’est-ce pas incroyable ? »

Un sourire tordu apparut sur le visage de l’Étoile Blanche.

« Cependant, nous ne pouvons toujours pas dominer tous les Dragons après être devenus aussi forts. »

Les Attrapeurs de Dragons devenaient de plus en plus forts à une vitesse stupéfiante.
Mais le patriarche de la maison du Tueur de Dragons, le seul humain de cette génération à pouvoir se battre contre un Dragon, ne pouvait pas dominer tous les Dragons.

« Pourquoi en est-il ainsi ? »

La réponse était simple.
L’Étoile Blanche répondait à sa propre question.

« Parce que notre durée de vie est trop courte. »

La courte durée de vie des humains limitait leur puissance.
C’était injuste, non ?

Ce n’était pas seulement leur corps qui devenait plus fort.
Les connaissances acquises au cours d’une longue vie. L’expérience et la familiarité avec leurs capacités après les avoir utilisées pendant longtemps.
Les attrapeurs de dragons ne pouvaient pas rattraper l’expérience d’un dragon vieux de 1 000 ans.

« C’est pour cela que j’étais curieux. »

Non, c’était pour cela qu’il avait pris une décision.
L’Étoile Blanche sourit à l’ancien Dragon qui le regardait et continua à parler.

« S’il était possible pour un attrapeur de dragon de vivre aussi longtemps qu’un Dragon, deviendrait-il encore plus fort ? »

C’est à partir de cette simple question qu’il s’était plaint de sa propre existence. L’Étoile blanche avait choisi de se réincarner alors que cette plainte prenait de plus en plus d’ampleur dans son esprit.

Un tueur de dragons, un traître à la nature, était censé devenir le maître du monde grâce à ses pouvoirs.
L’Étoile Blanche voulait échapper à son destin.
Bien sûr, ce n’était pas facile. Il avait dû sacrifier beaucoup de choses pour obtenir cette opportunité.

« C’est pourquoi j’ai pris la décision de vivre aussi longtemps qu’un dragon et de les tuer lentement, l’un après l’autre. »

Le sourire de l’Étoile Blanche s’agrandit.

« J’ai tué les Dragons. »

Il avait tué les Dragons faibles et les Dragons forts.
Il chercha et tua des dragons plus forts au fur et à mesure qu’il se réincarnait.
Il était capable de gagner un nouveau corps jeune à chaque fois qu’il naissait, mais ses souvenirs et ses expériences restaient avec lui.

Alors, qui pourrait le vaincre ?
Non, même si quelqu’un parvenait à le vaincre, il se réincarnerait à nouveau et tuerait cet ennemi.

Le faux tueur de dragon Syrem et le dragon de sang-mêlé avaient tous deux été créés à cette époque. L’Étoile Blanche qui traversait des souvenirs vieux de mille ans pouvait entendre la voix d’Eruhaben.

« Alors, tu as trouvé la réponse ? »

L’Étoile Blanche secoua la tête.
Cette question n’avait plus d’importance par rapport aux choses qu’il avait préparées.

« Je n’en sais rien. C’était une question de mon enfance, alors je ne sais pas si je trouverai un jour une réponse. »

Eruhaben, le seul Dragon du continent à avoir vécu 1000 ans. Ce dragon avait regardé l’épée de feu pointée sur lui et avait demandé.

« Et si tu trouves une réponse ? »

L’Étoile Blanche répondit comme si le simple fait d’y penser était rafraîchissant. Il pensa aux deux choses qu’il préparait depuis 1000 ans et répondit.

« Je transformerai alors Cale en Attrapeur de Dragon. Après ça, je pourrai enfin obtenir ce que j’ai désiré. »

L’épée de feu de l’Étoile Blanche devint plus chaude en même temps que cette réponse.
C’était comme si un feu de lave créait la grande lame.

Swooooooosh-

Le vent se rassembla également autour de l’épée au même moment. L’épée semblait être une combinaison de lave et de typhon. Ces attributs naturels violents, ces catastrophes naturelles, se rassemblaient.

« Quelle est la chose que tu souhaites ? »

D’un autre côté, la zone autour d’Eruhaben, qui avait posé cette question, était déjà couverte de lumière et de silence. Il n’y avait aucun bruit d’aucune sorte.

« Ce que je souhaite ? »

Le sourire disparut du visage de l’Étoile Blanche et il parut à nouveau fatigué. Il répondit d’une voix pleine de désir.

« C’est de ne plus être un traître, mais d’être le dirigeant. »

Dirigeant.

Cale serra inconsciemment les poings après avoir entendu ce mot.

Baboum ! Baboum !

Son cœur se mit soudain à battre à tout rompre.
Cale, qui se tenait au sommet du Dragon d’Os Blanc, eut des frissons en sentant la puissance à l’intérieur de son corps s’emballer.
Cale entendit la voix d’Eruhaben dans sa tête à ce moment-là.

– Le pouvoir du Tueur de dragon est un pouvoir magnifique.

Le dragon qui avait fini de se préparer à combattre l’Étoile blanche voulait informer Cale de quelque chose.

– Les tueurs de dragons étaient appelés des traqueurs. Cependant, les dragons donnaient un autre nom aux tueurs de dragons.

Les dragons aimaient et détestaient à la fois les attrapeurs de dragons.
C’est pourquoi il y avait un nom que seuls les Dragons utilisaient pour les tueurs de dragons.

– Une personne qui s’est surmontée elle-même.

Eruhaben se mit à sourire.

– C’est un terme que nous utilisons pour les belles personnes.

Cale pouvait entendre la voix d’Eruhaben dans son esprit et à voix haute en même temps.

« Comment comptes-tu devenir le souverain ? »

La poussière d’or blanc se répandait lentement.
Ces particules de poussière se répandaient silencieusement, même sans vent, comme si elles étaient du pollen.

Eruhaben se tenait au centre de ces particules de poussière et pointait sa lance vers l’avant. L’épée de feu pointa vers la lance tandis que l’Étoile Blanche ripostait.

Comment allait-il devenir le dirigeant ?
La réponse était simple.

« J’ai l’intention de devenir le ciel. »

Le corps de Cale se recroquevilla à cet instant.

« …Huff ! »

Il prit une profonde inspiration.

Baboum ! Baboum ! Baboum !

Son cœur, non, son corps tout entier rugissait.

« Humain, es-tu blessé ? »

Cale secoua la tête face à l’inquiétude de Raon.
Il n’était pas blessé.

« Humain, est-ce que quelque chose est difficile ? »

Rien n’était difficile non plus.

Cale secoua la tête. Ses entrailles étaient en train de rugir. C’était comme si son corps tremblait vigoureusement à l’intérieur.
Pour la première fois depuis longtemps, il entendit des voix dans son esprit.

– Il est là-bas.

Des pouvoirs anciens.
Les détenteurs de ces pouvoirs s’exprimaient pour la première fois depuis longtemps. Le prochain à parler était un peu grossier dans le choix de ses mots.

– Ce salaud a le pouvoir du ciel !

C’était une voix claire qui parlait si grossièrement.
L’eau mangeuse de ciel. Elle bouillait à l’intérieur du corps de Cale. La puissance de l’eau qui coulait dans les veines de Cale était déchaînée.

Elle se déchaînait comme si elle ne pouvait retenir sa colère. Le propriétaire de cette puissance était presque en train de crier à ce moment-là.

– Le pouvoir du bâtard qui a tué tout le monde est réapparu !

‘Tué tout le monde ?’

C’est alors que le visage de Cale se raidit.

– Moi.

Il entendit la voix de l’effrayante pierre géante.

– Le glouton, le voleur et le radin.

Le bouclier, le vent et la foudre.

– C’est le pouvoir qui a fait que nous n’avions pas d’autre choix que de mourir.

Le pouvoir qui les a tués tous les quatre ?

Cale leva la tête pour regarder le ciel.
L’heure de l’aube avait sonné.

Screeeech-

Cependant, les seules choses qu’il pouvait voir étaient des nuages sombres.
Ces nuages couvraient la Tour de la cloche des alchimistes et ses alentours. Ils émettaient des cris étranges.

‘Une puissance ancienne avec l’attribut du ciel.’

Cale n’arrivait pas à l’imaginer correctement.

– Le ciel. C’est une puissance qui regarde tout de haut. C’est une puissance maudite qui pense que tout existe sous le ciel. La puissance qui ne peut pas revenir dans le monde est réapparue.

Cale avait pu se rendre compte de sa puissance en écoutant les commentaires du Super Rocher. Il pouvait également entendre les cris de l’Eau mangeuse de ciel.

– Cette fois, je, non, nous, pouvons l’attraper ! C’est peut-être possible cette fois !

Dans sa voix, on pouvait entendre à la fois du désespoir et un peu d’espoir.

– Je peux maintenant dévorer le ciel comme mon nom l’indique !

L’Eau mangeuse de ciel continuait de crier.
Cependant, cette voix s’arrêta dès que le Super Rocher reprit la parole.

– Fuis.

C’était la première fois.
Il n’avait jamais entendu une voix aussi effrayante et sévère de la part du Super Rocher.

– Pas encore.

Pas encore.
Tu ne peux pas le faire maintenant.

– Tu es encore faible. Tu dois d’abord devenir plus fort.

Cale se souvint de ce que l’Étoile blanche avait dit plus tôt.

‘Tsk tsk. Cale, tu ne sais même pas comment utiliser correctement les pouvoirs anciens.’

Il pensa à cette déclaration ainsi qu’au fait que le Super Rocher disait qu’il était faible.

‘Suis-je faible ?
N’ai-je pas surpris tout le monde par ma force à chaque fois ?
Mais cette force est due au fait que je n’utilise pas correctement les anciens pouvoirs ?’

Cale avait alors entendu quelque chose qui l’avait aidé à comprendre le désordre compliqué qui régnait dans sa tête.

– Ne te sacrifie pas.

C’était la voix sévère de Super Rocher.

– Les gens de ton côté ne sont pas encore assez forts non plus.

Cale pensa à son groupe.
Eruhaben, Raon, Choi Han, Mary. Il y en avait beaucoup d’autres aussi.

Mais ils n’étaient pas assez forts ?

Le Super Rocher continua à parler à voix basse.

– Ne te détourne pas d’eux comme je l’ai fait et ne les sacrifie pas.

Ne les laisse pas être sacrifiés.
Cette phrase poussa inconsciemment Cale à crier.

« Fuyez ! »

Choi Han, Mary, Jack, Hannah. Tout le monde autour d’eux regardait vers lui.
C’était comme si l’ancien Dragon et l’Étoile Blanche s’observaient silencieusement.

« Fuyez ! »

Des veines apparaissaient sur le cou de Cale alors qu’il criait.

« …Cale ? »

Eruhaben était le plus choqué par les actions de Cale. Celui-ci était différent du Cale qu’il connaissait.

Cependant, le regard d’Eruhaben se détourna rapidement de Cale pour revenir vers l’avant.

« Est-ce parce qu’il possède de nombreux pouvoirs anciens ? »

L’Étoile Blanche continua en riant.

« Ses sens sont bons. »

Ooooooong-

Ils entendirent un bruit.
Eruhaben leva les yeux vers la source de ce bruit. Il n’en revenait pas.

« …C’est… »

Le ciel grondait.
Non, il manifestait violemment sa présence.

Cale pouvait voir l’Étoile blanche tendre son bras vers le ciel. L’Étoile Blanche regardait le ciel qui lui répondait alors qu’il reprenait la parole.

« Bernard, mon loyal subordonné. »

Ces nuages noirs provenaient de l’orbe du cœur de la Liche.

« Je les détruirai grâce à ton pouvoir. »

Les nuages noirs se dirigèrent vers l’étoile blanche.

« Nous allons abandonner la capitale de l’Empire. »

Les nuages noirs grondèrent une fois que l’Étoile blanche eut dit cela.

Cale commença à froncer les sourcils. Le Feu de la Destruction, qui était resté silencieux, se mit à parler à son tour.

– Nous ne pouvons pas encore vaincre le ciel, mais il y a quelque chose que nous pouvons faire.

Il y a quelque chose que Cale et les puissances anciennes pouvaient faire maintenant.

« …Purification. »
– La purification est possible.

Qu’est-ce qu’ils purifieraient ?
C’était clairement visible devant eux.
Les nuages noirs se dirigeaient vers l’Étoile blanche.

– Vous avez de nombreux moyens de purifier les choses de votre côté.

Cale réfléchit aux méthodes dont il disposait. Ses yeux s’embrouillèrent.

« Hannah.
– Hein ? »

Cale appela Hannah qui regardait fixement les nuages grondant dans le ciel.

« Peux-tu détruire ces nuages avec cette épée blanche ?
– …Les nuages ? »

Hannah resta bouche bée un moment avant de penser aux yeux injectés de sang de Cale et à ses cris de tout à l’heure, et elle répondit rapidement.

« Je n’en sais rien. Mais il me dit que nous devons le détruire.
– Donne-la-moi.
– …Hein ? »

demanda Hannah, mais Cale tendit immédiatement la main vers l’épée blanche.

« Tu en as besoin ?
– Oui, j’en ai besoin. »

Hannah hésita un moment avant de tendre l’épée blanche à Cale après avoir entendu qu’il en avait besoin. Elle essaya ensuite de sortir sa propre épée de son fourreau. Elle avait l’intention de le suivre.

Cependant, elle n’en serait pas capable.

« Tiens.
– Hein ? »

Hannah écarquilla les yeux en voyant ce que Cale lui tendait.
Cale avait mis Raon dans les bras d’Hannah. Il ne pouvait pas permettre à Raon d’affronter l’Étoile Blanche. Cela pourrait être dangereux.

« Qu’est-ce que… ? Humain ?
– Qu’est-ce que… ? »

Cale s’éleva en utilisant le son du vent au lieu de répondre à la confusion de Raon et Hannah. Il leur dit alors sévèrement de s’enfuir.

« Fuyez. »

Il entendit la voix du Super Rocher soupirer à ce moment-là.

– Je t’ai dit de ne pas te sacrifier.

Cale sentit alors une force puissante entourer son corps.
Le Super Rocher commençait à le protéger.

Crac, crac.

Il avait l’épée blanche dans sa main droite et le Feu de la destruction dans sa main gauche.

Eruhaben, qui pouvait voir Cale, créa un grand vent d’or blanc et fonça vers l’Étoile blanche.

– Cale, recule. Je suis assez fort pour ça, non, je vais le faire.

Je le ferai.

Cale connaissait le poids de ces mots.
Le Super Rocher avait dit que même les Dragons n’étaient pas assez forts pour affronter l’attribut du ciel.

‘Comment puis-je le laisser tranquille alors que je sais que c’est le cas ?’

« Vous devez encore vivre beaucoup plus longtemps, Eruhaben-nim. »

Cale répondit brièvement à l’ancien dragon avant de s’élancer vers les nuages noirs.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Satoru monamour
4 mois il y a

Merci pour les chapitres, il y a beaucoup de tension dans l’histoire !

error: Le contenu est protégé !
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser