Supreme Magus chapitre 914

Planifier à l'avance, partie 2

Traducteur: Ych
———

‘Les premiers jours vont être intenses.’ dit Solus. ‘Il y a trop de choses à rattraper. Les choses devraient s’arranger avec le temps.’

Au cours de la matinée suivante, Lith n’a pas eu une seconde de repos non plus. Entre sa famille et son amulette de communication qui sonnait sans arrêt, il avait à peine le temps de respirer.

La nouvelle de son congé s’était répandue et ses anciens amis et professeurs le contactaient pour le féliciter ou simplement pour reprendre contact avec lui. Le bon côté de la situation, c’est que pendant que tout le monde occupait Lith, Kamila a réussi à avoir une conversation privée avec Elina, s’assurant ainsi de son aide pour le traitement.

Lith avait déjà traité des femmes enceintes par le passé, mais uniquement pour soigner des maladies mineures qui nécessitaient une magie de niveau 3 ou moins. Utiliser la sculpture corporelle sur un enfant à naître était une procédure rare et difficile.

En plus de cela, la progression de la maladie de l’étrangleur était plus rapide que ce qu’indiquait n’importe quel manuel médical. Même si l’invigoration était un outil de diagnostic sans égal, Lith avait besoin de beaucoup de temps pour comprendre quelle était la meilleure approche.

Heureusement pour lui, Rena faisait une sieste après chaque repas pour qu’il puisse l’examiner pendant qu’Elina et Kamila occupaient Senton.

Même si le bébé avait moins de neuf mois, son état était déjà pire que celui de Tista lorsque Lith lui avait diagnostiqué l’Étrangleur pour la première fois. Les petits poumons étaient correctement développés mais déjà plus qu’à moitié remplis de matière noire.

Une fois sorti du placenta, le bébé ne serait pas capable de respirer seul, et encore moins de survivre à la moindre intervention. Pour ne rien arranger, Lith ne savait pas par où commencer et même Solus n’avait aucune solution à lui proposer.

La procédure qu’il avait conçue pour Tista n’était pas adaptée à une créature aussi petite, au point que Lith ne pouvait même pas atténuer les symptômes de l’Étrangleur.

‘Putain de merde, c’est beaucoup, beaucoup plus grave que Xedros et Tista réunis’. pense Lith.

‘Si j’expulse les impuretés, je vais contaminer le liquide amniotique et mettre en danger la vie des enfants en bonne santé. Je pourrais détruire les impuretés dès leur sortie, mais je ne sais pas comment Rena et ses enfants réagiront à la magie des ténèbres.

‘J’ai beau me concentrer pour les contrôler, les ténèbres restent une force destructrice qui met le patient à rude épreuve. Si elle déclenche l’accouchement, je risque de les tuer tous les quatre. J’espérais utiliser la sculpture corporelle pour m’aider à trouver un traitement adéquat, mais c’est également impossible.’

Traiter une seule force vitale humaine était déjà compliqué, en traiter quatre à la fois était de l’ordre du cauchemar. La force vitale de Rena était étroitement liée à celle de ses bébés, comme s’il s’agissait de quatre instruments à cordes qui partageaient leurs cordes.

Toute altération de la force vitale de l’enfant malade se répercutait sur celle de la mère qui, à son tour, affectait les autres bébés.

Si avec Xedros, Lith avait dû faire face à des soleils jumeaux, dans le cas de Rena, Lith devait défaire une tapisserie puis la retisser sans jamais altérer l’image représentée.

Pour ne rien arranger, cette fois, sa capacité à entendre la mélodie d’une force vitale était un handicap car il y avait quatre mélodies distinctes qui jouaient en même temps. La mélodie de l’enfant malade était à peine audible car elle était bien plus faible que celle de sa mère et de ses frères et sœurs.

‘Génial. Pour entendre sa mélodie, je dois volontairement affaiblir celle de Rena, mais cela risque de provoquer un accouchement. Sinon, je peux renforcer la force vitale de l’enfant, qui pourrait ne pas résister à l’effort et mourir sur le coup. Il est temps de demander l’avis d’un expert’. pense Lith.

Le directeur Marth, heureux d’entendre l’un des plus célèbres anciens élèves du Griffon blanc, répondit immédiatement. Après quelques amabilités et bavardages obligatoires, Lith fit part à Marth de son diagnostic et de ses doutes sur la maladie de son neveu.

“Si j’entendais cette histoire de la bouche de quelqu’un d’autre, je penserais que soit le Guérisseur est ivre mort, soit qu’il me fait une farce”. Marth se souvenait à quel point Lith était sérieux au sujet de la maladie de l’Étrangleur.

Avant que Tista ne s’éveille complètement, il l’avait fait examiner entièrement à de nombreuses reprises pour s’assurer que la tension liée à la fréquentation de l’une des six grandes académies ne pouvait pas compromettre sa santé.

“La situation est en effet désastreuse et si elle n’est pas traitée avant la naissance, les poumons resteront remplis de liquide et le bébé se noiera sans avoir pu prendre une seule respiration. Pourquoi cela arrive-t-il toujours aux jumeaux ?” Marth a tapé du poing sur le bureau en signe de frustration.

“Il faut généralement un guérisseur supplémentaire pour chaque enfant concerné et un autre pour la mère, ce qui dans ton cas signifie quatre guérisseurs. Je doute que tu puisses y arriver furtivement, à moins de droguer ta sœur, et je ne te le recommande pas vivement.”

“Connais-tu quelqu’un qui pourrait m’aider ?” demanda Lith.

“Je suis un spécialiste de la régénération et de l’analyse sanguine, alors mon expérience en matière de nouveau-né s’élève à zéro. Vastor serait le choix évident puisqu’il est l’un des meilleurs guérisseurs du royaume et un vétéran, mais en raison de son âge, il ne peut pas diriger une procédure aussi délicate.

“L’endurance est primordiale quand on a affaire à l’inconnu, et malheureusement, il se fatigue vite. La meilleure chose que je puisse te proposer, c’est Quylla Ernas. Elle serait une excellente seconde et pourrait t’aider à trouver un moyen de régler ton problème.” dit Marth.

“Attends, qu’en est-il de notre as de tous les métiers ? Je t’ai appelé parce que Manohar aime les défis et qu’il n’a encore jamais échoué à une seule procédure expérimentale.” Lith serra les dents, effrayé par la réponse.

“Je suis désolé, mais il est parti. Encore une fois.” Le pauvre directeur semblait sur le point de fondre en larmes.

“Il a fait quoi ?” Lith fit sans le savoir une impression du roi qui aurait choqué Meron Griffon lui-même.

“Je sais. Le pire, c’est qu’il est en fait en service officiel. En guise de pénitence pour ses offenses répétées, la cour royale l’a chargé d’identifier les échelons supérieurs des cours de morts-vivants et leurs associés dans le royaume.

“Manohar semble s’être infiltré si profondément que personne ne sait où il est ni ce qu’il fait”. dit Marth.

“Comment sais-tu qu’il ne fait pas que s’amuser avec ses expériences secrètes ?” demande Lith.

“Parce que la Cour a saisi toutes ses notes et tous ses biens. Je sais que son indignation était sincère parce que Manohar a tenté d’étrangler le roi avant que nous ne parvenions à le maîtriser.” Les paroles de Marth sonneraient comme une plaisanterie pour quiconque ne connaîtrait pas le professeur fou.

Dans le cas de Lith, il en doutait non pas parce qu’une tentative d’assassinat du roi devant la cour royale était une folie totale, mais parce qu’il était choqué d’entendre que Manohar avait échoué.

‘Je suppose que Meron n’est pas devenu roi par hasard. Il doit être un mage très puissant.’ pensa Lith.

“Je vais te dire ce que nous allons faire”. dit Marth. “Quylla, Vastor et moi viendrons chez toi avec l’excuse de te rendre visite et nous rendrons discrètement visite à Rena. Aucun de nous ne pourra peut-être trouver un remède, mais à nous trois, nous pourrons au moins t’orienter dans la bonne direction ou te suggérer le meilleur expert pour régler le problème.”

Lith acquiesça en réponse et organisa avec Marth les détails de leur visite


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser