Supreme Magus chapitre 852

Engagement Partie 2 |

Traducteur: Ych
———-

Lith devait s’occuper de tous les villages et villes qui n’avaient pas de Portail, ce qui l’obligeait à voyager sans arrêt. Les congés et les décharges avaient été suspendus jusqu’à ce que la situation soit stabilisée, l’empêchant de retourner à l’académie perdue d’Huryole ou de passer du bon temps avec quelqu’un d’autre que Solus.

Même le récent décret royal qui assignait trois Rangers à chaque région n’avait pas permis d’alléger le fardeau des forces de l’ordre.

“Le commandement central espérait que ce n’était qu’un canular, mais un témoin de l’attaque de la caravane est certain que les assaillants avaient les yeux rouges et de longs crocs. Sans lui, nous serions encore à la recherche de bandits normaux.

“Après tout, la route de Kusha est l’une des plus fréquentées et les morts-vivants ont été assez malins pour ne jamais laisser de survivants après leurs vols…”

‘Tiens, tiens, cette mission doit être téléphonée, parce que bon sang, c’est moi qui l’ai appelée.’ pense Lith, ce qui fait rire Solus.

‘Arrête de faire le malin et écoute Kamila.’ Solus lui répond. ‘Les missions et les rapports quotidiens sont les seuls moments que vous partagez depuis des mois.’

Les horaires de travail de Lith et de Kamila ne s’alignaient pas, ce qui rendait leurs appels rares et courts. Ils étaient tous les deux obligés de faire des heures supplémentaires quotidiennement, au point que pour dîner ensemble, l’un d’entre eux devait faire défection.

Lith avait en fait un jour de libre de temps en temps. Il faisait semblant de se déplacer d’un endroit à l’autre avec des moyens conventionnels alors qu’il utilisait en réalité sa tour Warp, mais il n’avait aucun moyen de partager ces moments avec Kamila sans lui révéler l’existence de Solus.

‘S’il te plaît, je pourrais faire ça les yeux bandés et avec une main attachée dans le dos. À ce stade, j’ai tué suffisamment de buveurs de sang pour avoir ma propre série dérivée.’ Il a répondu.

“Je serai là dans deux jours maximum. Comment ça se passe de ton côté ?”

“Ça pourrait aller beaucoup mieux.” Kamila soupire. “Je n’ai pas vu Zinya depuis des mois et l’archonte Ernas est de plus en plus à cran de jour en jour. Sa fille n’a repris du service qu’en raison de l’urgence nationale, mais le procès de Phloria est toujours en cours, et sa carrière gelée, ce qui rend l’archonte grincheuse.”

Lith était conscient que cela n’augurait rien de bon pour Phloria. Son procès était censé n’être qu’une formalité, du moins selon Tyris, et pourtant il semblait encore loin d’être conclu.

D’habitude, l’armée n’aurait pas pardonné de discuter d’affaires personnelles pendant les heures de travail, mais les soldats sont d’abord des personnes. De plus, jusqu’à ce que la migration des morts-vivants soit résolue, les heures de travail signifiaient chaque fois qu’ils ne mangeaient pas ou ne dormaient pas, alors l’armée leur laissait une certaine marge de manœuvre.

Après avoir bavardé un peu, Lith consulta la carte du royaume du Griffon et fut agréablement surpris de découvrir que la route de Kusha était proche de la ville de Zantia.

‘C’est super. Je peux m’y rendre rapidement en passant par le geyser de mana local ou je peux faire un rapport normal et utiliser le temps supplémentaire pour obtenir une audience avec le dirigeant local, Xedros le Wyvern. C’est un bon ami de Faluel et ce pourrait être une bonne occasion d’apprendre à contrôler mes flammes d’origine’. pensa Lith.

Il ne pouvait s’accorder de courtes pauses qu’entre deux missions, ce qui avait conduit Lith à ne pas pouvoir aider Selia à accoucher, et encore moins à faire la moindre percée dans le domaine magique.

L’amulette de communication était le seul lien qu’il avait avec sa famille et ses amis.

‘Est-ce que nous sommes obligés de le faire ? J’espérais que nous pourrions prendre le temps de rendre visite à Protecteur.’ Solus soupire. ‘Nous n’avons pas encore vu le bébé et tu sais qu’en raison de leur isolement forcé, Selia a besoin de toute l’aide possible.’

‘Je suis désolé, mais une visite de courtoisie ne nous mènerait nulle part, alors qu’approfondir nos relations avec Xedros peut nous aider à long terme. Si nous voulons nous débarrasser des avortons éveillés, nous avons besoin du soutien du Conseil des bêtes.

‘De plus, améliorer nos compétences en Forge est une opportunité que je ne peux pas refuser facilement. Faluel nous a montré que, même si nous pouvons utiliser la magie spirituelle et les flammes d’origine, nous sommes toujours coincés avec les cantrips.

J’ai l’intuition que ces deux disciplines peuvent grandement améliorer le taux de réussite de la procédure d’échange de corps que nous avons apprise des Odi. Après tout, la magie spirituelle est du mana pur, tandis que les flammes d’origine sont faites de ma force vitale.

‘Si j’apprends à les contrôler à volonté, je pourrai créer des artefacts de maîtres de forge capables de faire la même chose. Ils remplaceraient les pièces de technologie que je suis incapable de reproduire et rendraient la procédure réalisable même avec mes ressources limitées.’

Solus soupira à nouveau et se rendit à la logique de Lith. De toute façon, ils ne pouvaient pas faire grand-chose en une journée, et l’apprentissage de la maîtrise de la Forge était l’une de leurs plus grandes priorités.

Sans la capacité de graver des runes, des choses comme la Forge d’Adamant, les trésors naturels qu’il avait reçus des dryades, et même le corps de Balor étaient tous inutiles.

Grâce à ses visites dans les bibliothèques magiques du royaume, Lith avait découvert que les yeux d’un Balor étaient de puissants ingrédients qui, s’ils étaient correctement traités, pouvaient conférer à l’artefact dans lequel ils étaient intégrés à la fois la puissance des éléments correspondants et des effets similaires à la domination.

Malheureusement, étant donné qu’ils sont faits de matière organique, pour préserver correctement la puissance des yeux, il fallait un mélange de nécromancie et de forgeage de runes. Lith avait déjà étudié la première avec succès, mais la seconde nécessitait un professeur.

Faluel leur avait dit qu’elle lui enseignerait et, plus important encore, qu’elle était prête à échanger ses connaissances contre les flammes de Lith. Après avoir discuté avec Athung, il avait appris que tous les Éveillés étaient prêts à effectuer ce genre de commerce.

Obtenir l’aide de Xedros reviendrait à obtenir la clé des secrets que les lignées magiques gardent généralement pour elles, ce qui épargnerait à Lith des années, voire des décennies de recherche juste pour réinventer la roue.

De plus, une fois qu’il aurait maîtrisé les flammes d’origine, Lith aurait l’occasion d’expérimenter sur la forge Adamant et peut-être même de fabriquer un puissant artefact. Après tout, grâce aux flammes, il pourrait nettoyer les enchantements du métal et l’utiliser à nouveau pour fabriquer une version supérieure à chaque fois que ses connaissances en matière de magie s’amélioreraient.

D’une pierre deux coups.

Lith s’envola vers le geyser de mana le plus proche et demanda à Solus de prendre sa forme de tour. Comme il n’y avait pas de fin aux missions qu’il recevrait, il était inutile d’être rapide. Lith avait pris l’habitude de réinitialiser l’effet de l’Invigoration entre chaque mission, de sorte que le reste du temps, il pouvait utiliser ses prétendues heures de sommeil pour pratiquer l’Accumulation.

D’une certaine manière, il était heureux que sa frénésie de travail actuelle ne lui laisse pas beaucoup de temps pour réfléchir. Son anniversaire approchait, et avec lui la fin de son service militaire et son deuxième anniversaire avec Kamila.

Trop de choses devaient changer brusquement après sa démobilisation et pour la première fois de sa vie, Lith avait peur de l’engagement.

Engagement envers Faluel, qui était censé devenir son mentor dans les disciplines avancées de la vraie magie, engagement envers sa famille qui, depuis qu’il s’était inscrit à l’académie, devait se contenter des miettes de son temps libre.

Plus que tout, il s’inquiétait de son engagement envers Kamila. Après avoir traversé vents et marées au cours des deux dernières années, il était temps de s’assumer ou de rompre.


Commentaire

5 2 votes
Note
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
HorusKhan
4 mois il y a

Après un mois de lecture intensive je viens de me mettre à jour. Franchement rien à dire sur la qualité de la trad, c’est un super boulot bravo ! Merci à vous les traducteurs !

error: Le contenu est protégé !
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser