Supreme Magus chapitre 1034

Nova Onslaught Partie 2 |

Traducteur: Ych
———

“Très bien. Tout d’abord, permets-moi de te dire à quel point je suis désolé.” Lith prit ses deux mains dans les siennes tout en regardant Phloria dans les yeux.

“Je n’ai jamais voulu t’impliquer dans le désordre qu’est ma vie. C’est pour cela que j’ai essayé de te repousser encore et encore lorsque nous étions au Griffon blanc. Ta persistance a fait de moi un homme meilleur, mais elle t’a aussi fait courir un grand risque.

“Je me suis préparé pendant des années à ce moment, en espérant qu’il ne viendrait jamais, mais nous y sommes. Je ne peux pas garantir ta survie, seulement que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour te sauver. La procédure pourrait durer longtemps, mais elle sera sûrement angoissante.

“Je ne peux pas t’anesthésier et t’épargner la douleur car, même si je peux t’assister, ce sera ta volonté qui fera pencher la balance entre la vie et la mort. C’est plus de douleur que ce que la plupart des hommes connaissent toute leur vie, alors je comprendrais que tu choisisses une issue plus facile.” dit Lith.

“La plupart des hommes ?” Phloria s’esclaffe devant cette distinction.

Pour une raison ou une autre, la tour lui semblait comme chez elle. Elle pouvait sentir Lith même dans l’air qu’elle respirait et dans le sol sur lequel elle se tenait. La douleur dans son abdomen avait disparu, tout comme la peur qu’elle avait ressentie dans la hutte de Baba Yaga.

“En effet . D’après les femmes que j’ai aidées au cours de ma carrière, chaque percée est aussi douloureuse qu’un accouchement, mais la tienne sera comme celle de Rena avec ses triplés.” Lith a répondu.

“Je suppose que c’est une douleur à laquelle tu es habituée”. dit Phloria.

“Moi, Tista, Protecteur, et beaucoup d’autres personnes que je veux te faire rencontrer”. dit Lith.

“Que ferais-tu à ma place ?”

“Je ne sais pas. Je peux seulement te dire qu’à ma place, je ne suis pas prêt à te perdre.”

“Nous sommes donc deux.” Phloria glousse. “Je ne veux pas mourir. Pas ici. Pas maintenant. Pas comme ça.”

“Alors tu ferais mieux de boire ça.” Lith sortit deux potions.

L’une était une potion violette remplie de nutriments pour Phloria et l’autre était un tonique rouge de première qualité pour lui-même. Son corps était meurtri par l’abus de mana et il avait besoin d’économiser autant d’invigoration que possible pour la procédure.

Même si la tour augmentait encore ses capacités de récupération, Lith avait besoin d’une sieste pour revenir à son meilleur état, mais le faire condamnerait Phloria.

“Pourquoi diable nous as-tu fait taire, Friya et moi, pendant que tu faisais ton discours ?” Solus fait la moue.

“Parce que l’état mental du patient est vital pour la réussite de chaque procédure et parce que c’est la vie de Phloria qui est en jeu. Elle mérite de tout savoir avant de prendre une décision aussi importante.” Lith répond.

“Désolée, les gars. Qu’est-ce que j’ai raté ?” Nalrond a Warpé après avoir fini de soigner tous ceux qui étaient dans un état critique.

“Pas grand-chose.” Protecteur a répondu. “Juste Lith qui se la pète au lieu de son habituelle aigreur.”

Nalrond savait qu’il y avait une blague quelque part, mais ils ne se connaissaient pas depuis assez longtemps pour que le Rezar puisse la comprendre ou en rire. Il se sentait trop redevable à Lith de lui avoir présenté Protecteur et de lui avoir donné une part des mines d’argent.

Nalrond et Protecteur reprirent tous deux leur forme humaine, ce qui fit tressaillir les filles.

“Attendez, tout ce discours sur les hybrides me perturbe au plus haut point. Qu’est-ce que vous êtes exactement ?” dit Quylla.

“C’est compliqué, mais la version courte est que je suis une Bête Empereur de pure race, Nalrond est l’un des Hommes-garous, un hybride de naissance, tandis que Lith est né humain et est devenu un hybride plus tard.” Le protecteur a répondu.

“Je n’ai rien compris à part le fait que tu sois une Bête Empereur”. Quylla se serra les tempes. “Maintenant, cependant, je ne m’inquiète que pour Phloria. Pourquoi n’a-t-elle pas commencé à s’éveiller et quand allez-vous commencer son traitement ?”

“Elle n’a pas commencé car grâce à notre tour de mage, nous pouvons produire une pression de mana encore supérieure à celle des mines.” Un claquement de doigts de Lith fit apparaître un cercle magique entourant Phloria.

Il était identique à ceux utilisés par les maîtres de forge pour accumuler l’énergie du monde, à l’exception de son absence de runes et du fait qu’il était parfaitement stable. Solus l’avait gardé invisible jusque-là car, même si elle pouvait déplacer les limites du cercle à volonté, si Phloria avait remarqué à quel point son espace de respiration était réduit, elle aurait pu paniquer.

“Pour ce qui est du traitement, nous allons commencer tout de suite”. Un autre claquement de doigts et tout le monde se dirigea vers le Cœur de la tour, la salle de contrôle des réseaux.

Pendant que Lith parlait, Nalrond se présentait poliment aux Ernas, comme Selia le lui avait appris. C’était un homme d’une vingtaine d’années qui mesurait environ 1,84 mètre, avec un corps maigre et tonique.

Il avait des cheveux noir corbeau, des yeux verts et un visage parfaitement rasé. Sa peau bronzée indiquait clairement qu’il était originaire du désert de sang.

Protecteur était un bel homme, mais il était trop grand et d’apparence trop rude au goût de Friya, tandis que Nalrond se comportait maladroitement mais d’une manière mignonne. Il bégayait de la même façon avec elle, Phloria et Quylla, ce qui donnait à Friya l’impression d’être traitée comme une personne pour une fois.

‘Wow, il ne me fixe pas et ne me fait pas de compliments déplacés, je me demande pourquoi…’ Sa question trouva sa réponse lorsqu’elle remarqua à quel point il était familier avec Tista, presque au même moment où les mots de Lith la frappèrent comme un train de marchandises.

“Que veux-tu dire, tour de mage ?” dirent à l’unisson les trois Ernas, les yeux presque exorbités.

Ce jour-là, les légendes et la réalité ne cessaient de s’entremêler sous leurs yeux. Après avoir rencontré Baba Yaga, découvert les hybrides, l’Éveil, vu Lith exterminer à lui seul deux armées, et maintenant découvrir qu’ils se trouvaient à l’intérieur d’une des légendaires tours de mage, leurs genoux se dérobaient.

Heureusement pour eux, Solus avait des sièges en réserve et les fit apparaître juste sous leurs fesses en train de tomber.

“Pour qui me prenez-vous ? Un dieu ? J’ai réussi à me battre comme ça uniquement parce que Solus m’a soutenu. D’ailleurs, pourquoi êtes-vous si surpris ? D’après les lectures de Solus, la hutte était aussi une tour de mage, alors la mienne est la deuxième que vous visitez aujourd’hui.” Lith répondit.

Il garda les yeux fermés tout en respirant profondément, non pas pour utiliser l’Invigoration, mais pour savourer l’énergie qui, grâce à la tour, coulait en lui et rajeunissait lentement son corps.

Les Ernas étaient devenus si pâles que Solus craignait qu’ils ne s’évanouissent à tout moment. Elle conjura une tasse de thé chaud relevé d’un peu de liqueur et de beaucoup d’herbes relaxantes pour chacune d’entre elles.

“S’il vous plaît, buvez ça, ça devrait vous aider”. dit Solus. “Phloria, tu ne dois pas t’évanouir, quoi qu’il arrive. Sinon, tout ce que nous avons fait jusqu’à présent ne servira à rien.”

Phloria s’exécuta, laissant la boisson chaude ôter le froid de la mort de ses os et les herbes apaiser ses nerfs.

” Attendez une seconde. Pourquoi votre façon de parler est-elle si semblable et qu’est-ce que c’est que tous ces ‘nous’ ?” Demande-t-elle.

“Nous aurons tout le temps de nous expliquer pendant les premières phases de la procédure. Maintenant, je vais te guider pas à pas pour que tu puisses comprendre ce qui se passe et ne pas paniquer. D’accord ?” dit Lith.

“D’accord.” Phloria termina sa boisson d’une traite avant de serrer ses sœurs dans ses bras puis Lith pour trouver le courage nécessaire au lancement de la procédure.

Elle avait confiance en lui pour la faire survivre, mais la perspective d’entrer dans un monde de douleur qui pourrait durer des heures était loin d’être séduisante….


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
1 mois il y a

Merci pour le chapitre !
Je suis tellement heureux qu’elles rencontrent enfin Solus !

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser