Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 34

Éveil

***

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Cette petite chose se comportait comme un fier gamin.

Qin Yi avait envie de rire et de pleurer à la fois. Elle caressa les plumes droites de Xiao Lan et dit, « Très bien, mange si tu veux. »

Qin Yi avait toujours un peu plus de patience avec Xiao Lan, peut-être parce que leurs âmes s’accordaient bien. Elle savait que Xiao Lan ne la trahirait pas, aussi fit-elle preuve de plus de confiance et de sincérité.

Xiao Lan fut stupéfait, car il pensait se faire gronder par Qin Yi. Après tout, ce noyau de cristal lui était également bénéfique.

Il semblait qu’à part le Maître, personne ne l’avait traité aussi bien.

Le cœur inquiet de Xiao Lan se calma alors peu à peu.

Les plumes sur la tête de Xiao Lan dansèrent dans le vent et dirent un peu bassement : « Vu que tu es assez gentille avec ce roi, je vais te traiter comme mon maître, alors. »

Les phénix étaient très fiers et ne reconnaîtraient pas n’importe qui comme leur maître. Mais une fois qu’ils l’avaient fait, ils suivaient cette personne toute leur vie. Même après la mort de leur maître, ils n’en trouveraient pas d’autre.

Il était extrêmement difficile pour un phénix de reconnaître quelqu’un comme son maître. Le Petit Phénix de Glace était encore très jeune, et même s’il avait des souvenirs de son héritage, il était encore inexpérimenté. C’est pourquoi Qin Yi l’avait facilement acheté avec un petit noyau de cristal.

Qin Yi haussa les sourcils. Devrait-elle s’agenouiller et le remercier pour cette faveur ?

Dans la chambre confortable, Yun Huan s’assit sur le canapé et regarda Du Ruan et Chu Mohe, qui étaient toujours dans le coma sur le lit.

Lin Qing vérifia les blessures de Du Ruan et de Chu Mohe, et lorsqu’il vit qu’il n’y avait pas de détérioration supplémentaire, son cœur tendu se détendit enfin.

Lin Qing poussa un soupir de soulagement dans son cœur, puis réfléchit à ce qui s’était passé aujourd’hui avec Qin Yi.

En y réfléchissant, il ne put s’empêcher de demander : «Boss, à quoi penses-tu ? Pourquoi as-tu laissé Qin Yi nous rejoindre comme ça ? »

Lin Bai jeta un coup d’œil à Lin Qing et dit avec désaccord, « Grand frère, je pense que Yiyi est génial. »

Lin Bai parlait du fond de son cœur. Il avait eu une bonne première impression de Qin Yi, et il faut savoir qu’il n’y avait pas beaucoup de personnes qui pouvaient leur donner une bonne première impression.

Lin Bai pinça ses lèvres roses. Qin Yi était le même type de personne qu’eux.

Lin Qing roula des yeux vers son jeune frère. « Je n’ai pas dit que Qin Yi n’était pas génial. »

Son jeune frère était trop prompt à se ranger du côté des étrangers, tout comme une tornade.

En fait, Lin Qing avait également une bonne première impression de Qin Yi. Il n’était pas opposé à ce que Qin Yi rejoigne leur famille, mais il voulait simplement savoir ce que pensait son boss.

Sur ce, Lin Qing s’approcha. « Boss, à quoi pensais-tu exactement ? »

Yun Huan jeta un coup d’œil à Lin Qing, et les mots de Lin Qing restèrent coincés dans sa gorge.

« Pas grand-chose, juste qu’il sait cuisiner. »

Au moment où Yun Huan avait dit cela, Lin Qing avait révélé un regard qui disait : « C’était en effet le cas. »

C’était pour cela qu’il avait dit qu’il connaissait le mieux son boss. Cette personne aimait vraiment la cuisine de Qin Yi, alors il était clair qu’il cherchait juste un chef.

Lin Qing regarda Chu Mohe, qui était toujours inconscient, et dit avec un léger mal de tête, « Le troisième frère aurait quelque chose à se reprocher en ce moment. »

Lin Bai ne le prit pas au sérieux et rit. « Yiyi est géniale, Chu He l’aimera. »

Lin Qing secoua la tête et sourit amèrement. « Espérons-le. »

Qin Yi avait raison, Du Ruan et Chu Mohe s’étaient réveillés à minuit.

Lorsque Lin Qing vit qu’ils étaient tous les deux réveillés, il s’avança rapidement pour les aider à se lever.

Du Ruan fixa Lin Qing pendant un long moment avant de dire : « Renard, pourquoi es-tu mort toi aussi ? »

Voyant l’air sombre sur le visage de Du Ruan, Lin Qing contrôla sa poussée de puissance et ne donna pas de coup de poing à Du Ruan, car il venait juste de se réveiller.

Lin Qing lança un regard à Du Ruan. « Je suis toujours en vie et en bonne santé. Tu es vivant aussi. »


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser