Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 339

Nirvana du Phénix, l’ascension de la fille phénix

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Devenir plus forte.

À ce moment, l’idée de devenir plus forte était très intense dans leurs esprits. Qu’il s’agisse de Qin Yi ou de Feng Qingge, elles sentaient le sang chaud monter en eux comme deux phénix en train de brûler.

Leur esprit déprimé disparut immédiatement, et en voyant tant d’élites fortes, le sang chaud de Qin Yi s’éveilla une fois de plus.

Elle se sentait renaître.

Il s’agissait de deux filles du même âge. L’une était vêtue de blanc, claire et noble, tandis que l’autre était vêtue de rouge, séduisante et attirante. Elles se regardèrent en souriant et virent l’esprit combatif dans leurs yeux.

Le petit renard spirituel niché dans les bras de Qin Yi brillait de joie. Il pouvait sentir que quelque chose était différent chez Qin Yi, comme si elle avait trouvé une nouvelle foi. Tout son être était rempli d’énergie et d’une nouvelle vie.

Le nirvana du phénix, l’ascension de la fille phénix.

Autour de la chaîne de montagnes de la Cicatrice Bestiale, le ciel était d’un violet clair, signe qu’un trésor rare était sur le point d’apparaître. Lorsque le violet clair se transformait en violet foncé, cela signifiait que le trésor rare était apparu.

« Mais en gardant ça à l’esprit, ce sera probablement demain. » Feng Qingge se frotta le menton, calculant soigneusement dans son cœur. « Je crains que la bête gardienne de cette âme d’essence ne soit déjà presque au niveau de la bête mythologique. »

Le regard de Qin Yi devint terne, aussi calme que l’eau, et elle répondit : « Quelle importance ? Nous n’allons pas l’attaquer. »

Le petit renard spirituel appréciait le toucher de Qin Yi, mais lorsqu’il entendit ce que disait Qin Yi, il trembla.

Feng Qingge gloussa, ses yeux de phénix rusés. « Oh, voler ! Ce que je préfère ! »

Qin Yi se retourna. Ses vêtements blancs se balançant dans le vent, elle semblait être un ange descendu du ciel. De nombreuses personnes avaient la même idée qu’eux, mais le choix de la personne entre les mains de laquelle le cerf mourrait dépendait de la force de chacun.

« Qingge, il est là. »

Jun Moli n’avait pas caché son emplacement volontairement, juste pour que Qin Yi puisse immédiatement sentir qu’il était proche.

Feng Qingge l’avait évidemment senti depuis longtemps, mais elle haussa simplement les épaules. « Qui s’en soucie ? Cette route se divise en deux ; on ne peut pas contrôler où va un chien. »

« Ouaip », acquiesça Qin Yi en baissant le regard tandis que ses cheveux noirs se balançaient.

Les choses changeaient toujours dans le monde.

Comme en ce moment même. Le trésor rare qui ne devrait émerger qu’au matin mûrissait à l’avance, l’étrange parfum dans l’air de minuit était très épais…

Les personnes qui dormaient légèrement se réveillèrent immédiatement et se précipitèrent vers la grotte.

Qin Yi et Feng Qingge se promenèrent à l’arrière très calmement, comme s’ils se promenaient dans leur jardin. Elles critiquèrent toutes deux les personnes à l’avant.

« Wow, cet homme n’est pas génial, hein ? Il a été mis à terre en un seul coup. C’est ennuyeux !

– Aiya, cette lame de vent est trop tordue. Elle a failli tuer cette femme.

– Hé, hé, hé, attends, pourquoi cette dame me semble-t-elle si familière ? N’est-ce pas cette dégoûtante princesse aux étoiles qui voulait se déshabiller pour te séduire ? »

Caché dans l’obscurité, Ling Yun glissa.

‘Mon jeune maître, c’est la fille préférée de l’Empereur du Sud, la princesse Xiangxiang. Comment peux-tu dire ça d’elle ?’

Une tuerie folle se déroulait à l’avant, le sang teintait le sol entier d’un rouge éclatant, les yeux de chacun étaient injectés de sang. L’étrange parfum les avait stimulés, les mouvements de leurs mains devenaient de plus en plus violents, ôtant des vies humaines à chaque mouvement.

En un instant, il ne restait plus que la moitié des gens. Les tueries se poursuivaient comme si c’était l’enfer d’Avīci.

Il y avait un abîme de souffrance, mais Qin Yi et Feng Qingge, qui se cachaient à l’arrière, buvaient et mangeaient tranquillement, passant un moment agréable.

La bouche de Ling Yun tressaillit en les observant. Il fit presque un signe du pouce à Qin Yi et Feng Qingge.

‘C’est vrai, c’était le style du jeune maître.’

Des gens gémissaient comme des fantômes et hurlaient comme des loups, tandis que Qin Yi et Feng Qingge finissaient la nourriture qu’ils tenaient dans leurs mains.

Qin Yi se leva, ses yeux de phénix aussi calmes que l’eau, et commenta : « Après avoir mangé, nous pouvons faire un peu d’exercice. »


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser