Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 335

Le petit renard spirituel reconnaît son maître

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Qin Yi ne souhaitait pas trop se disputer avec la princesse, et devint immédiatement froid et impoli. « Fais place, s’il te plaît, nous voulons passer. »

Nan Tingxiang ressentit de la colère lorsque Qin Yi lui parla froidement et s’apprêta à répliquer lorsqu’elle sentit soudainement une explosion de flammes monter de l’intérieur. Elle devint extrêmement chaude et eut envie de se déshabiller.

Nan Tingxiang fit exactement ce qu’elle avait pensé, Aigle Noir regardant en état de choc sa princesse pure et propre commencer à se déshabiller, un air hébété sur son visage rougi.

La faiblesse du mâle était mise à nu ici même. Aigle Noir savait qu’il devait mettre fin à la situation, mais ses yeux étaient incapables de bouger, et ses jambes restaient ancrées au sol.

Feng Qingge s’ennuya, tira sur Qin Yi et s’éloigna. Elle n’oublia cependant pas de faire un commentaire sur la princesse aux yeux étoilés, lançant : « Aiyoyo, la morale publique se dégrade de jour en jour. Il y a toutes sortes de gens dans ce monde, mais c’est la première fois que je vois quelqu’un comme ça. »

Hors de la forêt, Qin Yi posa la chose et lui parla froidement : « Tu peux partir. »

Le corps du petit renard était rempli d’énergie, et elle pouvait dire qu’il ne s’agissait pas d’un renard spirituel ordinaire.

Le petit renard Du Juan se frotta à contrecœur aux mains de Qin Yi et gémit. Il ne voulait pas quitter ce joli grand frère. Même si c’était la première fois qu’ils se rencontraient, il était extrêmement réticent à partir.

Feng Qingge leva un sourcil, déclarant, « Petite Yiyi, il semblerait que ce petit esprit de renard t’ait pris en affection. Pourquoi ne pas le garder ? »

Les yeux de Du Juan étincelèrent immédiatement en entendant les mots de Feng Qingge. Ses oreilles pointues se dressèrent comme s’il avait pris une décision, révélant de petites dents lorsqu’il mordit les mains de Qin Yi.

Qin Yi sursauta lorsqu’une voix naïve et enfantine retentit soudainement dans son esprit : « Joli grand frère, je m’appelle Du Juan. Tu dois t’en souvenir. »

Feng Qingge tapota l’épaule de Qin Yi, un sourire dans ses yeux de phénix, et dit : « Petite Yiyi, félicitations. Ce renard spirituel est un renard à neuf queues estimé ; son aptitude n’est pas mauvaise. »

Qin Yi écarta les mains de Feng Qingge. « Tu as fait ça intentionnellement, sachant que je n’ai pas ma place ici et que je dois rentrer. »

Feng Qingge sursauta, ayant oublié cela. Ou plutôt, elle avait inconsciemment espéré que Qin Yi resterait. Qui savait si le vieil homme avait un moyen de faire rester la petite Yiyi plus longtemps…

Feng Qingge se frotta le nez : « J’ai oublié, mais à ce moment-là, tu pourras l’emmener avec toi. Puisqu’il est prêt à former un contrat avec toi, il sera naturellement prêt à partir avec toi également. Il pourra rester dans l’Espace d’Origine plus tard. »

Qin Yi était impuissant et ne pouvait que faire ce que Feng Qingge lui recommandait. Le contrat auquel ils avaient adhéré était un contrat de vie ou de mort et ne pouvait être annulé.

Elle tendit la main et prit le petit renard spirituel dans ses bras. Qin Yi lui caressa la tête, « Puisque tu m’as choisi, je prendrai bien soin de toi. »

« Zi, zi, zi. »

Le petit renard plissa joyeusement les yeux et se blottit dans les bras de Qin Yi pour s’endormir. Il était encore très jeune et la formation du contrat avait épuisé son pouvoir spirituel.

En quittant la forêt, ils rencontrèrent de plus en plus de monde. Ils se trouvaient dans la Ville du Croissant Orchidée, qui était une ville relativement riche et florissante. Elle comptait de nombreux mercenaires en mission, ainsi que des disciples de familles nobles qui cherchaient à s’aguerrir, tout comme Nan Tingxiang.

Qin Yi et Feng Qingge avaient des traits peu communs. L’un était un jeune noble en robe blanche, calme et froid, tandis que l’autre était une fille aux yeux flamboyants, vêtue de rouge. Ces deux-là devinrent naturellement le centre d’attention.

Feng Qingge regarda autour d’elle avec un regard flamboyant. Son surnom, Prince Fleur de Pêcher, n’était pas seulement pour la forme, mais en ce moment, elle était impatiente de trouver une taverne.

Elle ignorait depuis combien de temps elle était ‘morte’. Bien que ses vêtements soient propres, sa mysophobie la mettait mal à l’aise.

Qin Yi ressentait la même chose, alors ils continuèrent à avancer et se dirigèrent directement vers la plus grande taverne de la Ville du Croissant Orchidée, la Taverne du Ciel Clair.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser