Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 321

Tu dois devenir plus fort

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Dans la maison des Qin, Sun Zhilan pencha la tête, ne comprenant pas pourquoi ces trois personnes, qui allaient parfaitement bien quelques secondes plus tôt, pleuraient tout d’un coup.

Elle s’approcha lentement de Qin Mian et lui tendit la main pour sécher ses larmes, puis le consola, « Grand frère Mian, ne pleure plus. Baobao se réveillera si tu continues à pleurer. »

Qin Mian regarda sa femme confuse et ne put s’empêcher de la serrer dans ses bras. Il avait murmuré : « Baobao est partie, notre Baobao est partie. »

Un homme de 40 ans, un autre de 21 ans et un dernier de 18 ans pleuraient tous comme des enfants à ce moment-là.

De l’autre côté, Qin Jiaojiao regardait la maison des Qin s’éloigner de plus en plus. Elle était folle de joie : elle avait réussi à s’échapper, elle avait survécu. Mais Qin Jiaojiao, dont les yeux étaient pleins d’espoir, ne se doutait pas qu’elle passait simplement des mains d’un démon à celles d’un autre. Elle passait d’un enfer à un autre, encore plus horrible.

Lin Bai ramena rapidement Qin Jiaojiao à la villa. Dans la villa, Lin Qing et les autres avaient déjà fait leurs bagages. Yun Huan était assis sur le canapé, mettant un manteau épais sur Qin Yi avec de la douceur dans les yeux.

« Boss, je suis de retour. »

Lin Bai jeta Qin Jiaojiao à côté de Chuchu en informant Yun Huan.

Yun Huan redressa patiemment la cape de Qin Yi, caressa ses cheveux noirs et embrassa le front de la personne qu’il étreignait. « Qiqi, nous allons entrer dans une nouvelle maison. Es-tu heureuse ? »

Les yeux de phénix de Qin Yi restèrent hermétiquement fermés, sans aucun signe de vie.

Qin Yi ne répondit pas et Yun Huan ne dit rien non plus. Il porta simplement Qin Yi, puis sortit dans la neige tandis que Lin Bai et les autres le suivaient.

Lin Qing regarda Wang Wenwen et les deux autres personnes qui les suivaient silencieusement et demanda d’un air dubitatif : « Vous voulez vraiment venir avec nous ? »

Quitter la base signifiait qu’ils seraient sans abri, forcés d’errer d’un endroit à l’autre – pourquoi voudraient-ils cela ?

Chen Yaping frappa l’épaule de Lin Qing avec impatience, et Lin Qing, qui avait une peau rugueuse et une chair épaisse, serra les dents de douleur.

« Pourquoi un grand homme comme toi est-il si hésitant, allons-y, j’ai déjà décidé de vous suivre. »

Wang Wenwen et Qiu Chuxue ne dirent rien, mais leurs regards résolus étaient très clairs. Où que Qin Yi aille, ils le suivraient.

« J’ai compris, je demandais juste par hasard. Tu es une femme si forte et si étrange. Fais attention, tu ne pourras peut-être pas trouver de mari à l’avenir. » Les marmonnements de Lin Qing disparurent lentement avec le vent et la neige tandis que les ombres de ces personnes devenaient floues.

La neige tombait toujours en abondance et les flocons blancs dansaient dans l’air avec le vent. Tout le monde était recroquevillé chez soi et refusait de sortir. En voyant une neige aussi abondante, les gens s’inquiétaient.

Quand l’apocalypse allait-elle se terminer ? Allaient-ils vraiment survivre ?

Chez les Qin, Qin Hanyu se tenait près de la fenêtre et regardait les flocons tomber du ciel. Qin Hanmo s’approcha et drapa la chemise qu’il tenait dans sa main sur l’épaule de Qin Hanyu.

Ses cheveux étaient trempés et il y avait encore quelques flocons de neige sur ses cils.

« Grand frère, il fait froid ici, fermons la fenêtre. »

Qin Hanyu ne bougea pas tandis que les flocons de neige volaient, s’infiltrant dans son cœur glacé. Au bout d’un moment, il prit enfin la parole : « Ils sont partis, n’est-ce pas ? »

Les yeux de Qin Hanmo étaient rouges, mais il réprima ses larmes et hocha la tête. Lorsqu’il se souvint que Qin Hanyu ne pouvait pas le voir, il dit rapidement : « Oui, ils sont partis. »

La jeune sœur était partie elle aussi.

La voix de Qin Hanyu était indifférente, « C’est bien, c’est bien. Quittez ce triste endroit. »

« Grand frère », s’étrangla Qin Hanmo.

Qin Hanmo se retourna, la neige tombant derrière lui et ses yeux brouillés par les larmes. Il ne pouvait pas voir l’expression de son grand frère, mais seulement entendre la force de sa voix lorsqu’il déclara : « Hanmo, tu dois devenir plus fort. »

Les flocons de neige dansaient dans l’air et une couche de neige s’était accumulée sur le sol et le toit. La blancheur de la neige semblait avoir recouvert la dernière parcelle d’obscurité, enterrant toute trace du passé.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser