Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 290

Plaider coupable ?

Chapitre 290 : Plaider coupable ?

***

Auteur : The Glass Pearl
Traductrice : Moonkissed

***

Bien que Sun Zhilan ait déjà la mi quarantaine, l’extrême attention et l’amour que lui portait Qin Mian avant l’apocalypse, ainsi que sa grande beauté, donnaient l’impression qu’elle n’avait même pas 30 ans.

Après qu’elle soit tombée malade et que l’affaire de Qin Jiaojiao et Zheng Zhong ait été révélée, sa colère et sa décision d’ignorer Qin Jiaojiao l’avaient rendue meilleure, réveillant ses capacités de bois.

Qin Mian aimait beaucoup sa femme et lui interdisait d’accepter des missions. Cependant, en raison des circonstances, la situation de la famille devenait de plus en plus difficile, et elle n’avait pas d’autre choix que de trouver un emploi.

Wang Wenwen était une femme pleine de vie, et bien que Sun Zhilan ait l’air gracieuse et luxueuse, son apparence aimante et ses yeux doux la faisaient passer pour une personne aimable. En tant qu’utilisatrice de la capacité du bois, elle alla immédiatement guider Sun Zhilan sur les choses à faire.

Sun Zhilan aimait par-dessus tout les filles, et l’attention qu’elle portait à Jiaojiao était bien plus grande que celle de Hanyu et Hanmo réunis. Mais en pensant à ce que Qin Jiaojiao avait fait, elle soupira.

Cela ne l’empêchait pas d’apprécier Wang Wenwen et les autres, et bien qu’ils aient des personnalités différentes, elle était sur le point de sentir leur gentillesse et leur chaleur.

Alors que Wang Wenwen parlait à Sun Zhilan, elle se retourna et remarqua Zhang Hui hébétée, les lèvres blanches et pâles et la peur évidente dans ses yeux. Wang Wenwen fronça les sourcils et se précipita, « Tante Hui, que t’est-il arrivé ? Tu ne te sens pas bien ? »

Lorsque Wang Wenwen posa cette question, tous les regards se tournèrent vers Zhang Hui, même celui de Sun Zhilan. Ses beaux yeux brillèrent et elle sentit que cette personne lui était familière, mais elle ne se souvenait pas où elle l’avait vue.

Zhang Hui baissa immédiatement la tête et répondit à Wang Wenwen avec anxiété : « Wenwen ah, Tante Hui ne se sent pas bien. Je vais d’abord rentrer. »

Zhang Hui se précipita sans attendre la réponse de Wang Wenwen, ce qui donna l’impression à cette dernière que Zhang Hui s’était précipitée dans la panique.

Après avoir quitté la plantation, le cœur de Zhang Hui battit fort et des larmes commencèrent soudainement à couler. Les gens ne pouvaient pas faire de mauvaises choses. Même si c’était involontaire, c’était fait, et elle ne pouvait pas le nier.

Mais maintenant qu’ils l’avaient retrouvée, elle ne pouvait pas changer ce qui s’était passé et pensait à plaider coupable sans dire un mot.

Zhang Hui était en proie à un dilemme et à la douleur, tandis que Wei Liao était remplie de joie.

Le visage de Wei Liao était rouge, non pas de colère, mais de bonheur. Il était heureux que la personne devant lui ne soit pas morte.

Le vent était glacial, mais il régnait une chaleur dense sous l’arbre.

Wang Zhi était stupéfait en regardant le jeune homme gracieux.

‘Mon dieu’, pensa-t-il, ‘c’est… c’est… c’est vraiment mon prince idole, aiyohyoh ? Suis-je en train de regarder une personne en chair et en os ?’

En effet, l’ombre qui était apparue devant Wang Zhi était Qin Yi.

Au moment de l’explosion, elle avait failli ne pas réussir à s’échapper à temps dans l’Espace d’Origine, et n’y était entrée que de justesse, sans se blesser. Mais qu’en est-il des chaînes ? Les chaînes s’étaient détachées d’elles-mêmes à ce moment-là, et la douleur l’avait immédiatement fait s’évanouir.

Auparavant, pour aider Yun Huan à s’échapper, elle avait activé sa capacité mentale pour confondre Yun Huan, ce qui avait eu pour effet de renforcer le choc en retour lorsque les chaînes s’étaient détachées. Sans l’aide de Xiao Lan, elle serait devenue une idiote.

Malgré tout, elle s’était évanouie pendant très longtemps et ne s’était réveillée qu’hier. Le temps étant plus rapide dans l’Espace d’Origine, elle venait juste de découvrir qu’elle avait disparu pendant 3 mois.

Sous la lumière, les cheveux noirs de Qin Yi émettaient une faible lueur, sa peau étincelait, aussi parfaite que la neige. Sous ses longs cils se trouvaient une paire d’yeux de phénix extrêmement clairs, ainsi qu’une arête de nez distincte et des lèvres qui ressemblaient à des pétales de rose.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser