Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 276

C’est moi, mon oncle

Chapitre 276 : C’est moi, mon oncle

***

Auteur : The Glass Pearl
Traductrice : Moonkissed

***

Xu Ning entra dans une colère noire et les veines vertes de sa tête saillirent, « Qui appelles-tu un chien, hein ? »

Chen Che gloussa, « Celui qui vient de répondre. »

« Tu es plutôt doué avec les mots, hein. Mais voyons si tu auras encore la force de crier plus tard ! » cracha Xu Ning, les yeux remplis de haine. « Où sont Chuchu et ce Lin Ming, qui ont trahi le Seigneur. Nous devons venger le Seigneur aujourd’hui. »

Au moment où Xu Ning dit cela, des douzaines de personnes derrière lui répondirent à l’unisson.

Chen Che joua avec ses doigts en s’ennuyant, ricanant en son for intérieur : ‘Ces gens d’hier n’étaient pas du tout de taille à nous affronter. Pourquoi en a-t-il amené une douzaine d’autres aujourd’hui ? Se pourrait-il que ce groupe ait quelques tours dans ses manches ?’

« Vous me cherchez ? » Un sourire se dessina au coin de la bouche de Qin Hanyu alors qu’il sortait gracieusement.

Chen Che fut abasourdi et jura sous son souffle, “Frimeur”. Cependant, une certaine personne semblait avoir déjà oublié comment une petite coupure sur son visage lui avait permis de mettre tout l’hôpital de la capitale sens dessus dessous.

Xu Ning se tourna vers Qin Hanyu et cria fort : « Lin Ming a trahi le Seigneur et s’est associé à des étrangers pour tuer le Seigneur. Frères, nous devons nous venger du Seigneur. »

Xu Ning avait l’air très juste, remontant le moral de tout le monde, « Vengez le Seigneur, vengez le Seigneur ! »

Xu Ning regarda l’équipe de Yun Huan, son regard se posant sur le beau visage de Yun Huan, ce qui fit déborder la haine dans son cœur.

C’était la personne qui lui avait coupé la main droite, et bien qu’il ait légèrement dissimulé sa haine hier, Xu Ning n’oublierait jamais cette paire d’yeux distants en fleur de pêcher et cette douleur horrible.

« Arrête tes conneries, bats-toi si tu veux », le visage exquis de Chu Mohe était rempli d’impatience. Dans sa tête, il pensa : ‘Pourquoi cette personne a-t-elle tant d’absurdités à dire ? Il veut juste nos vies, alors il devrait y aller.’

Qin Yi bougea son poignet, ses yeux de phénix aussi brillants que les joyaux les plus étincelants, « Puis-je déjà commencer ? »

« Hng, tu es si têtu. Voyons si vous pouvez encore sourire plus tard. Attaquez ! » Le visage de Xu Ning s’assombrit tandis qu’il agita sa main gauche, et les gens derrière lui foncèrent comme des abeilles.

Qin Yi plissa les yeux. Ce Xu Ning était plutôt malin, puisqu’il avait délibérément choisi des utilisateurs de capacités capables de les soumettre.

Cependant, elle avait un sourire sinistre sur le visage. Avait-elle dit qu’elle allait utiliser ses capacités ? Se servir de ses poings pour frapper quelqu’un était encore ce qu’il y avait de mieux.

Qin Yi assomma le grand costaud devant elle en quelques mouvements simples, puis se dirigea vers le côté de Xu Ning. Comme le disait le proverbe, ‘Il faut d’abord capturer le meneur pour pouvoir capturer tous ses partisans’. De plus, le but principal de leur séjour était de se débarrasser de Xu Ning.

Lorsque Xu Ning remarqua Qin Yi, il était déjà trop tard. Voyant que la dague n’était qu’à un pas de lui, il forma rapidement un mur de feu et bloqua Qin Yi.

« Qui es-tu ? » Xu Ning paniqua et fixa le jeune homme devant lui. Lorsqu’il vit les points rouges densément entassés, ses yeux se remplirent de dégoût.

Qin Yi haussa les sourcils et sourit. Elle avait des dents blanches et propres et de belles lèvres rouges, mais les mots qui sortirent de sa bouche choquèrent Xu Ning.

« Tu ne m’as pas cherché, mon oncle ? »

Les yeux écarquillés, Xu Ning chuchota : « Tu es en fait Jiaojiao. Tu es un homme. »

Qin Yi jeta la dague fondue et sourit faiblement, « C’est vrai. Qu’est-ce que tu vas faire ? Mon oncle, tu es tombé amoureux de moi, mais tu es trop vieux. Je te méprise vraiment. »

Le regard de Qin Yi était perfide. Elle bougea sa main vide et de nombreuses aiguilles de glace tombèrent, aussi fines et denses qu’un poil de vache.

Xu Ning faillit vomir du sang et sentit la chair de poule sur tout son corps. Il ne s’attendait pas à ce que la beauté qu’il adorait soit en fait un homme.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser