Rebirth Of The Apocalypse Queen: On Your Knees, Young Emperor! Chapitre 192

Un frisson dans la colonne vertébrale

Chapitre 192 : Un frisson dans la colonne vertébrale

***

Auteur : The Glass Pearl

Traductrice : Moonkissed

***

Qin Yi lui jeta un coup d’œil et éclata de rire.

Lin Bai se tint le front – ce stupide frère aîné, il n’avait pas à inventer ce stratagème juste pour rendre Yiyi heureuse. Il était tout simplement en train de courtiser la mort.

Wang Wenwen était amusée par l’expression flirteuse de Lin Qing et riait très fort. Voyant qu’elle était sur le point de tomber, Lin Bai l’aida à se relever.

Un léger parfum se répandit dans ses hormones mâles, le petit visage de Wang Wenwen rougit légèrement, mais tout le monde pensait simplement que cette fille avait ri trop fort, personne ne voyant qu’elle était différente.

Lin Bai lâcha prise instantanément, ses yeux de renard toujours aussi doux et son attitude toujours aussi raffinée qu’un gentleman.

Lin Qing toussota sèchement, « D’accord, d’accord, j’ai déjà tant sacrifié et vous avez tous bien ri à mes dépens. Yiyi, s’il te plaît, fais-moi l’honneur de prendre une bouchée. »

Qin Yi sourit faiblement, ses cils noirs s’agitant légèrement, « Bien sûr, puisque cette Beauté se préoccupe tant de moi, je vais te faire cet honneur. Si tu me sers bien, tu seras récompensée. »

Après avoir parlé, Qin Yi souleva le menton de Lin Qing, ses beaux yeux de phénix passionnés et elle souffla un coup de sifflet retentissant, l’action étant très provocante.

Lin Qing regarda Qin Yi avec impuissance. Ce type est vraiment accro à ce jeu, hein ? Il frappa légèrement la tête de Qin Yi et dit : « Très bien, ça suffit. Il est temps de manger ton porridge. »

Lin Qing prit une cuillère de porridge pour elle et s’apprêtait à nourrir cette personne lorsqu’il sentit soudain un frisson lui parcourir l’échine, comme s’il était fixé par une bête féroce. Lin Qing tremblait car son intuition lui disait qu’il était en grand danger.

Lin Qing tourna instinctivement la tête et vit Yun Huan, froid comme la glace, debout près de la porte. Ses yeux indifférents en fleur de pêcher étaient aussi distants qu’avant, mais Lin Qing sentait que quelque chose n’allait pas.

Qin Yi leva la tête et vit l’homme noble et élégant près de la porte. Elle était ravie mais remarqua rapidement la froideur dans les yeux de Yun Huan et insista : « Grand frère Huan ! Vite, viens manger ! »

Yun Huan acquiesça et s’approcha à grands pas. Il prit le bol des mains de Lin Qing et tâta le front du jeune homme pour s’assurer qu’il ne brûlait plus : « Vite, mange. »

Il prit ensuite une cuillère de porridge et la donna à Qin Yi. Elle pouvait se nourrir seule, mais elle pouvait sentir la tristesse dans les yeux de Yun Huan, alors elle ouvrit la bouche docilement et laissa Yun Huan la nourrir.

L’obéissance de la jeune fille avait légèrement dispersé la tristesse dans les yeux de Yun Huan. Yun Huan continua à nourrir Qin Yi sans dire un mot, et voir la jeune fille manger comme un hamster donnait envie de lui frotter la tête. En fait, Yun Huan le fit.

Lin Bai et les autres étaient soulagés de voir que Qin Yi mangeait bien. Au moment où Qin Yi avait fini de manger, elle vit Zheng Zhong s’approcher lentement d’eux.

Qin Yi pencha la tête et fut un peu stupéfaite en voyant Zheng Zhong, rose et plein d’entrain. ‘Il semble y avoir quelque chose de différent chez cette personne…’ Il avait l’air d’être amoureux !

‘On dirait qu’il est amoureux !’ Qin Yi s’arrêta, baissant la tête alors qu’elle était plongée dans ses pensées. ‘Ah ! Je vois.’

« Tu en veux plus ? » Yun Huan ne regarda pas Zheng Zhong, le traitant simplement comme de l’air. Il avait déjà détesté Zheng Zhong par le passé et était encore plus dégoûté aujourd’hui. Zheng Zhong savait que Qin Jiaojiao était la fiancée de Chen Che, mais il avait quand même fait quelque chose comme ça à la station-service, dans le dos de Chen Che.

Qin Yi secoua la tête, déjà rassasiée. « Grand frère Huan, je suis rassasié. Tu n’as pas encore mangé, vas-y et mange. »

Avant que Yun Huan ne puisse dire quoi que ce soit, Zheng Zhong se racla la gorge et jeta un regard malheureux à Yun Huan. Zheng Zhong était là depuis si longtemps, mais cette personne ne l’avait pas reconnu du tout. Tsk, tsk, tsk. Il était vraiment ennuyeux.

« Grand Bai, viens ici, j’ai quelque chose à te dire. »


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser