Magic emperor chapitre 674


Traducteur: Ych
———

“Ah !”

Du sang écarlate dégoulinait sur le sol, teintant la terre de rouge. Le visage de Zhuo Fan palpitait tandis que son visage prenait lentement un ton beaucoup plus sombre. Jusqu’à présent, son bras droit presque invincible tressaillait en corrélation avec la douleur qu’il envoyait.

Les filles de la Secte du Ciel Mystique haletèrent, emplies d’inquiétude. Dan’er était frénétique, “Sœur Qingcheng, il est gravement blessé…”

Fronçant légèrement les sourcils, le cœur de Chu Qingcheng se serra en silence.

Elle avait une confiance totale et absolue en Zhuo Fan, convaincue qu’il sortirait toujours victorieux, peu importe les obstacles auxquels il ferait face ou le moment où il les affronterait.

Même maintenant, sa conviction n’avait pas été ébranlée. Pourtant, malgré cela, elle pouvait encore ressentir de la douleur et de l’inquiétude pour lui en voyant la main droite ensanglantée de Zhuo Fan.

Telle était la position de Chu Qingcheng. Elle se considérait comme rien moins que la femme de Zhuo Fan.

Si une femme n’avait pas confiance en son homme, elle ne pourrait jamais se considérer comme sa femme. En revanche, elle ne quitterait pas son homme des yeux, et la moindre blessure la remplirait d’inquiétude.

Cela peut sembler contradictoire, et ça l’est. Pourquoi s’inquiéter quand on croit qu’il va gagner ? Cette inquiétude prouvait, en fait, que vous ne le croyiez pas.

C’était la nature des femmes, pleines de contradictions et pourtant émotives jusqu’au bout des ongles.

Confiance et tendresse…

En regardant Chu Qingcheng, ses yeux remplis d’inquiétude et d’anxiété, l’opinion de Shui Ruohua à son égard ne s’est jamais dégradée. L’idée lui vint à l’esprit à ce moment-là, et elle regarda Zhuo Fan en soupirant.

[Il semble impuissant et amer, mais j’y aspire…]

“Comment est-ce possible ? Je n’avais jamais réussi à l’égratigner, et un misérable Wen Tao finit par transpercer le bras de ce monstre ?” Yan Mo a été bouleversé par une évolution aussi radicale sur l’écran qu’il a crié son indignation.

Wu Qingqiu le dévisagea, puis sourit : ” Yan Mo, n’es-tu pas un peu trop prétentieux ? Je trouve que Wen Tao est juste un peu en dessous de toi, mais qu’il n’en est pas moins faible. Si l’on ajoute à cela le fait qu’il a lancé une attaque furtive en faisant preuve de prudence, Zhuo Fan ne pouvait qu’être frappé de plein fouet. Peut-être a-t-il sous-estimé son adversaire puisqu’il venait d’une secte des trois moyennes.”

Les sourcils tremblants, Yan Mo était encore incrédule qu’un expert tout-puissant comme Zhuo Fan, qui lui résistait à chaque étape, fasse une erreur de calcul aussi grossière que de négliger les attaques sournoises.

Surtout qu’il pouvait encore entendre les paroles condescendantes et prêchantes de Zhuo Fan, bien sûr, ils étaient insupportables, mais chaque mot montrait à quel point ce monstre était prudent, méticuleux jusqu’à la moelle.

Alors comment diable pouvait-il soudainement devenir négligent alors qu’il était en train de défier la secte la plus puissante des trois sectes moyennes ? C’était une erreur trop élémentaire à commettre.

“Et si… c’est fait exprès.”

Alors que Yan Mo utilisait toutes ses facultés cérébrales pour comprendre ce qu’il avait vu au juste, une faible voix perça le brouillard. L’œil acéré de Ye Lin ne quittait pas Zhuo Fan ; ses sourcils se fronçaient, son visage était solennel.

Wu Qingqiu leva un sourcil, perplexe : ” Frère junior, d’où cela vient-il ? “.

Yan Mo le regarda également, impatient de connaître la réponse.

“Juste une intuition, rien de plus.” Ye Lin secoua la tête et dit : ” Je ne crois pas qu’il ait jamais sous-estimé son ennemi et qu’il ait fait une erreur aussi grossière en considérant ce combat comme insignifiant. La seule explication plausible est qu’il l’a fait exprès.”

Roulant des yeux, Wu Qingqiu secoua la tête et soupira : ” Frère junior, tu es juste trop têtu. Personne n’est parfait, et nous faisons tous des erreurs. Ce n’est pas parce que tu trouves quelqu’un qui t’a tapé dans l’œil que tu es le seul à pouvoir le battre. Les autres ne peuvent-ils pas aussi avoir une petite chance ? Essaie de trouver quelqu’un qui soit d’accord avec cette logique, ha-ha-ha… ”

Le visage de Yan Mo tressaillit, mais il secoua la tête à la fin, en pensant .

[Tiens, je pensais que ce type était génial mais n’avait que cette raison stupide.]

Ye Lin leur a jeté un bref coup d’œil, mais n’a rien dit. Il continua à fixer Zhuo Fan de toute sa concentration pour voir s’il pouvait trouver quelque chose qui permette de percer le mystère….

Alors que Wu Qingqiu et Yan Mo ne comprenaient pas le raisonnement de Ye Lin, il y avait une personne dans ce vaste public qui voyait clair dans Zhuo Fan.

Dans l’ombre, une paire d’yeux étincelants cligna en direction de Zhuo Fan, alors que son flanc droit dégoulinait de sang, avec un sourire narquois.

“Ha-ha-ha, ce voyou est vraiment rusé. Il a vraiment trouvé une façon aussi grandiose de cacher son bras blessé.”

Danqing Shen se tint la barbe en souriant d’étonnement, ” Ce gamin a pu faire des repérages dans la mine sacrée, et la blessure qu’il a reçue de l’Épée d’Atlas ne peut être cachée que pendant un certain temps. Je n’aurais jamais imaginé qu’il penserait à utiliser quelqu’un pour frapper sa blessure et en cacher les origines. Je ne pense pas qu’il y ait d’explication plus raisonnable que celle-là. Mais ce qui est vraiment choquant, c’est qu’il est allé jusqu’au bout.”

“Il a utilisé les disciples de sa secte lors du combat contre la secte de l’âme démoniaque pour gagner du temps. Il n’a pas combattu Han Yunfeng parce que le gamin était trop faible. S’il finissait par blesser ce grand cheval noir, alors cela ne ferait qu’éveiller les soupçons. Cependant, si c’était plutôt Wen Tao, sa puissance correspondait à ce qu’il fallait, rendant ce genre de blessure évidente. Il est vraiment rare que quelqu’un comme lui sache faire preuve de patience et comprenne les choix. N’importe qui d’autre pensant à ce plan ne prendrait pas en compte tous les détails et ferait simplement semblant d’être blessé lors du combat avec la secte de l’âme démoniaque. Et cela aurait eu l’effet inverse, ha-ha-ha…”

Danqing Shen glousse, “Sa force et son esprit aiguisé font de lui une merveille de ce monde. J’aurais emmené ce garçon si je n’étais pas venu pour l’épée cette fois-ci et que je ne voulais pas donner l’alerte. Soupir, quelle honte…”

Secouant la tête, la silhouette de Danqing Shen disparut des ombres.

Pendant ce temps, avec un gémissement, Wen Tao fit un signe, et l’épée plantée dans la droite de Zhuo Fan vola de nouveau dans sa main.

En regardant le bord brillant de son épée, puis le bras rouge de Zhuo Fan, les sourcils de Wen Tao se froncèrent de perplexité. Lui-même avait du mal à croire qu’il puisse porter un coup aussi violent. Mais il mit ses mains en coupe en signe de respect, “Ha-ha-ha, frère Zhuo, désolé. J’espère que tu passeras outre mon attaque excessive.”

“C’est bon puisque je ne vais pas y aller doucement non plus.”

Zhuo Fan donna une pichenette avec sa droite et éclaboussa le sol du sang qui la recouvrait. Son visage était lourd, et sa voix était basse, comme enragée. Bien que personne n’ait encore compris que son cœur dansait de joie.

[Maintenant, je n’ai plus à m’inquiéter et je peux me lâcher, ha-ha-ha…]

Le visage de Wen Tao se crispa, “Frère Zhuo, je ne l’ai pas fait exprès. Je ne voulais pas te blesser aussi gravement. J’étais seulement affolé par la puissance de frère Zhuo, mais je n’aurais jamais imaginé…”

“Tu veux dire que je ne suis pas à la hauteur de mon nom ? Que je ne suis pas assez résistant pour encaisser ne serait-ce qu’un seul coup ? C’est ça ?” Zhuo Fan feint la colère, “Alors, frère Wen, permets-moi de te montrer tout ce dont je suis capable. Maintenant, je ne peux pas gâcher les bonnes intentions de frère Wen, n’est-ce pas ?”

La bouche de Wen Tao a tressailli, et il a secoué la tête. Mais son regard se durcit : “Allons-y ! Puisque frère Zhuo veut se défouler, je serai heureux de lui rendre service !”

Wen Tao brandit son épée, et une ondulation invisible jaillit de son tranchant en direction de Zhuo Fan.

Cependant, contrairement à la façon effrontée dont le Broyeur d’espace déchaînait sa puissance, les vibrations de l’épée étaient douces, comme des fils de soie dérivant au gré des vents.

“Comme un canot sur la vague qui dérive, et comme une branche de saule qui se plie au vent, si vite, jamais plus qu’un doigt ne le soulève ! Telle est la voie de la paix et du don !”

Sur ce poème, Wen Tao pointa son épée et sourit : ” Frère Zhuo, le nom de cette épée est Vie éphémère, une épée douce et distante. Elle dérive avec le monde et se tient à l’écart de tout fardeau. Ce n’est pas une épée destinée à la force brute, mais elle est de nature raffinée et insouciante. Mais même la douceur a du pouvoir. Elle peut aussi prendre la vie. Fais attention, frère Zhuo !”

Le cœur de Zhuo Fan se serra, et il comprit ce qu’il voulait dire.

Dans le broyeur d’espace, tout a été pulvérisé, et pourtant l’énergie de cette épée est restée parce qu’elle a utilisé la douceur pour glisser à travers la force brute.

Cependant, bien que l’épée ait l’air douce, elle était dure. Ce n’est qu’en la combinant avec cette douce énergie d’épée qu’elle pouvait libérer une telle puissance capable de briser le broyeur d’espace.

En se rappelant le nom de l’épée, Zhuo Fan avait tout compris.

[Telle est la voie de la paix et du don].

Cela ne signifiait pas qu’elle était faible, mais elle était rusée et prête à bondir au moment opportun. Alors qu’une brise ne pourrait pas déplacer une montagne, elle peut me déplacer avec elle, empruntant ainsi son pouvoir avec le temps et le déchaînant tout entier au bon moment.

C’était la signification du nom de l’épée et ce qui rendait l’épée douce Wen Tao mortelle.

La douceur agissait comme un piège, tandis que la dureté frappait les défenses de quelqu’un, mettant fin à tout en une fraction de seconde, comme auparavant.

Ayant tout compris de son adversaire, il avait aussi la réponse parfaite.

La puissance brute ne pouvait pas battre la douceur telle qu’elle était censée la porter. Seule la destruction et l’annihilation instantanée lui permettraient d’en finir avant que l’adversaire ne prenne de l’élan.

Zhuo Fan arbora un vague sourire, et des éclairs violets s’enroulèrent autour de sa main droite.

Le poing se transforma en griffe de dragon, prêt à déchirer le ciel.

Wen Tao sursaute, son visage se crispe.

[Est-ce que j’ai trop parlé ? Faire le malin a permis à ce voyou de trouver la faiblesse de mon épée…]

Wen Tao avait envie de se frapper pour se réveiller…

—-
La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

Toto
Ahmed
AW_
selaz
TakeVape
onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser