Magic emperor chapitre 625


Traducteur: Ych
———

“Un, deux… un, deux…”

Sous les rayons glorieux du soleil matinal, annonçant le début d’une belle journée, Kui Lang et les macchabées menaient une bataille acharnée contre leur propre corps, se traînant sur la route plate et ouverte à chaque pas de labeur.

Zhuo Fan et les démons faisaient un tour panoramique, un contraste frappant avec les âmes torturées derrière eux.

La seule différence de ce matin était qu’ils avaient de la compagnie. La secte du Ciel mystique se traînait à une centaine de mètres comme des scarabées du derrière.

Ce qui aurait dû être un vol en douceur, libre et rafraîchissant, s’est transformé en un rythme lent et ennuyeux au sol, celui des raideurs.

Xuan Shaoyu fulminait : ” Si quelqu’un nous voit, nous, une grande secte vertueuse, coincés derrière la Secte du Complot Démoniaque, nous n’entendrons jamais la fin de l’humiliation. ”

L’aîné Yun soupira.

[Le jeune chef de secte a tellement changé, son caractère a empiré] Tout le monde en avait assez de lui expliquer l’évidence pour la énième fois. Ils devaient s’en tenir à la secte du complot démoniaque, pour leur sécurité.

Bien que cela entrait par une oreille et ressortait par l’autre.

Les aînés ont fini par abandonner, prenant les disciples et restant à la traîne de la secte du complot démoniaque tout en ignorant le mécontentement flagrant du morveux.

L’aîné Yun était toujours inquiet en voyant le regard sinistre de Xuan Shaoyu.

[Yan Mo a poussé le jeune maître à s’enfoncer dans la voie démoniaque. Je crains qu’il ne soit dans un abîme démoniaque, sans aucun moyen de revenir…]

“Petit frère, arrête de te plaindre. C’est déjà assez difficile de trouver quelqu’un pour nous aider, et maintenant ils vont même nous protéger. En les critiquant sans cesse, nous ne ferons que mordre les mains qui nous nourrissent. Ce sera le plus grand déshonneur pour notre secte.” Shui Ruohua a conseillé avec un sourire.

Xuan Shaoyu ne l’entendait pas de cette oreille, ses yeux devenant tordus, tenant le dos de Zhuo Fan dans son regard vil, “Les cultivateurs démoniaques sont des mécréants, maléfiques, vils, sinistres et ils ne nous aident que pour leur propre gain. Les suivre nous mettra à tout moment face à un danger que nous ne pourrons jamais surmonter.”

“Jeune maître, de telles attaques gratuites sont infondées. Nous n’avons rien qu’ils puissent jamais vouloir”, dit Dan’er en souriant à Chu Qingcheng. “Si jamais il y avait un plan caché, ce serait sœur Qingcheng.”

Tout le monde se mit à rire, leurs regards se posant sur sa taquinerie.

Rougissant, Chu Qingcheng lança un regard en retour, puis secoua la tête : “S’il en avait après moi, ce serait un souhait qui se réaliserait…”

“Il ne se soucie pas de toi ? Te défendre au péril de sa vie en est la meilleure preuve.” Shui Ruohua la regarda bizarrement.

Chu Qingcheng secoua la tête. “C’est unilatéral. Il est impitoyable et froid, puissant et audacieux dans ses actions. Je serais heureuse ne serait-ce qu’une petite fraction de temps dans sa vie…”

Les femmes étaient perplexes.

[Ne sont-ils pas proches ? Pourquoi est-elle si triste ?]

Le visage de Xuan Shaoyu se tordit, ses ongles s’enfonçant dans ses paumes et observant Zhuo Fan comme un faucon.

“Mes sœurs, aidons sœur Qingcheng.” Dan’er proposa.

Les filles s’illuminèrent et acquiescèrent tandis que Shui Ruohua hésitait.

Une réprimande furieuse les accueillit : ” Les filles ignorantes devraient cesser de faire des commérages et ne pas faire quelque chose d’aussi ridicule et facilement incompris. Avez-vous toutes oublié le destin de votre sœur aînée ? Prenez à cœur les leçons des autres.”

Les femmes tournèrent un regard prudent vers le visage lourd de l’aîné Yun.

L’aîné Yun dit à Chu Qingcheng : ” Reste forte face à ce playboy, ou tu seras projetée au plus profond du chemin démoniaque dont tu ne reviendras jamais. ”

[Si seulement il était un playboy.]

Chu Qingcheng acquiesça, “Je comprends.”

De retour à l’avant, Fiend Yang ricana derrière lui, “Tu appelles ça des cultivateurs vertueux ? Les scarabées du derrière, c’est plutôt ça. Maintenant, ils traînent derrière nous, ont besoin de notre protection, et pourtant, ils nous insultent. C’est ridicule !”

Tous ont hoché fermement la tête.

“Zhuo Fan, tu n’es pas du genre à te faire suivre par n’importe qui. Pourquoi ce changement ?” Grogne Fiend Yang.

Zhuo Fan haussa les épaules : ” La route est faite pour être parcourue. Ils peuvent la suivre autant qu’ils veulent. De plus, ils ne nous gênent pas.”

“Une bande de scarabées du derrière ; ça m’énerve.”

Fiend Yang renifla, “Petit, tu en as après la sécurité de cette femme ? He-he-he, la secte a une règle contre l’amour. Ce n’est pas du tout ce qu’il faut faire.”

Fiend Yang frotta ses doigts misérables devant lui, dans le signe universel de [Paie ou je balance].

“Qu’est-ce que tu fais ?” Zhuo Fan avait un air bête.

Fiend Yang ricana, “Frère, voyons, montre un peu de reconnaissance. Nous ne ferons pas de bruit. Donne à chacun d’entre nous mille pierres sacrées et nous fermerons les yeux.”

“Mille pierres sacrées ? Va cambrioler le manoir du Double Dragon !”

“Mon frère, tu te trompes. Nous avons vu l’étendue de tes richesses, et autant dans la main d’un seul homme ne ferait que t’apporter du danger. C’est le devoir de tes compagnons d’en prendre soin…” Fiend Yang a vu sa première tentative échouer, il a utilisé la carotte et le bâton cette fois-ci.

Zhuo Fan haussa les épaules : “Frère, les pierres sacrées sont les plus rares au monde. Tu crois que je suis si riche que ça ? J’en avais bien quelques-unes, prévoyant de les utiliser dans le rassemblement du Double Dragon pour me sauver du danger, mais maintenant j’ai dû toutes les utiliser, ne me laissant que deux pauvres pierres. Tiens, prends-les.”

Zhuo Fan sortit deux pierres scintillantes et les lança sur eux comme s’il en était la victime.

Les démons étaient abasourdis, [Le voyou nous cache quelque chose ou pas ?].

Ils ne voulaient tout simplement pas croire qu’il était à découvert. Pourtant, en pensant à la rareté des pierres sacrées par rapport aux herbes spirituelles…

[Ce n’est pas comme si ce voyou pouvait en sortir une pile.]

Le trio soupira, se lamentant sur son malheur.

Zhuo Fan ricana intérieurement.

Il n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds par les autres. Dans ce cas-ci, si l’on ne tient pas compte de la première menace, on ne tiendra pas compte de la deuxième et de la troisième. Et ainsi de suite.

Il ne laisserait personne lui soutirer quoi que ce soit, quel que soit le nombre de pierres sacrées qu’il possède.

Les fiends auraient juré et fanfaronné au plus haut point s’ils l’avaient entendu. [Mec, à quel point es-tu riche ? Tu te fais tellement discret que ce serait un miracle si quelqu’un ne tombait pas dans ton piège et ne se faisait pas traire à la place].

C’est ainsi que les deux sectes, en gardant bien sûr leurs distances, marchèrent sur cette large route.

À quelques pas de là, une paire d’yeux sinistres les fixait.

Couvert de sang et de vilaines blessures, il ressemblait plus à un cadavre ambulant qu’à un humain.

L’aîné Yun avait raison de dire que les cultivateurs démoniaques étaient rancuniers. Yan Mo avait envie d’une douce vengeance avant même d’être guéri.

Puisque la secte du complot démoniaque possédait un monstre, il l’a laissée tomber, se tournant vers la secte du Ciel mystique comme victime de son accès de colère.

Bien qu’il ait rattrapé son retard, il a eu envie de pleurer.

[Cette maudite secte du Ciel mystique est aux trousses de la secte du complot démoniaque].

En observant la démarche insouciante de Zhuo Fan, les poings de Yan Mo se serrèrent.

“Ha-ha-ha, une personne d’une secte des trois inférieures a ridiculisé un disciple d’une secte des trois supérieures. Le meilleur des terres occidentales va sûrement rire à tes dépens, ha-ha-ha…” Un vieil homme rit.

Yan Mo aboya : “Qui est là ?”

“Juste un ivrogne.” Une ombre se dessina, révélant le même type à qui Zhuo Fan avait témoigné tant de respect à l’auberge.

Le cœur de Yan Mo se serra, “T-tu !”

Ce vieux type était le seul à ne pas avoir été affecté par son réseau lorsqu’il s’était emparé de tous les habitants de la ville. Il s’est approché pour regarder le vieil homme, mais son aura l’a projeté à un kilomètre de là.

Il sut alors que le vieil homme était un monstre qu’il ne pourrait jamais toucher.

Il ne vivait que parce que le vieil homme le lui permettait. Il l’a donc traité avec respect.

Lorsque Shui Ruohua a attrapé l’ivrogne, il n’a pas fait un geste jusqu’à ce que le vieil homme soit parti. Le rassemblement du Double Dragon approchant, il devait agir rapidement.

Pourtant, ce même vieil homme était de retour…


La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

AW_
selaz
TakeVape
onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser