Magic emperor chapitre 614


Traducteur: Ych
———

Chu Qingcheng le regarda longuement et sourit : “Je connais ta façon de faire, alors épargne-moi ça. Tu es resté dans le clan Luo pendant tant d’années et tu n’as jamais utilisé tes tendances maléfiques contre eux, pas une seule fois.”

“Zhuo Fan, elle te connaît parfaitement. Maintenant qu’elle en parle, tu n’as jamais été méchant avec les gens de la secte non plus. Je comprends pourquoi tu es avec elle… ha-ha-ha, vous devez donc être proches.”

Fiend Yang regarda de Chu Qingcheng à Zhuo Fan avec un sourire complice.

Le visage de Zhuo Fan s’abaissa, il lança un regard noir à Fiend Yang, puis dit : ” Les temps désespérés appellent des mesures désespérées. Rester plus longtemps nous mènera à notre perte. Il vaut mieux que nous partions tout de suite !”

“Et le jeune maître et les anciens ? Nous ne pouvons pas les laisser comme ça !” Shui Ruohua s’est écriée.

Fiend Yang se moqua d’elle comme de l’idiote qu’elle était, “Reste ici et laisse ce type se jouer de toi comme d’un violon. Tandis que partir le rendra aigri et lui forcera la main. Nous allons l’attirer, pour renverser la situation. Si tu ne peux même pas voir cette logique, la Secte du Ciel Mystique est sans espoir.”

Shui Ruohua baissa son visage rougi.

Combattre le feu par le feu, dans ce cas, les cultivateurs démoniaques contre les cultivateurs démoniaques. [Ils ont plus d’expérience et devraient les écouter.]

Shui Ruohua mit ses mains en coupe, “Je vous laisse décider.”

“Alors allons-y…”

Sss~

Un grésillement coupa les paroles de Zhuo Fan alors que le brouillard se glissait par les fissures partout où il regardait, comme une griffe de démon, prête à mutiler.

Tout le monde s’est agité et a fait un bond en arrière, l’air appréhensif.

“Qu’en est-il de la barrière ? Comment le brouillard s’est-il glissé à l’intérieur ?” Shui Ruohua se tourna vers Zhuo Fan.

Elle trouvait que cet homme était le seul fiable ici, malgré le fait qu’il soit un étranger.

Zhuo Fan expliqua : “Les autres n’ont-ils pas été emmenés pendant la nuit ?”.

“Oui !” Shui Ruohua répondit.

Zhuo Fan soupira : “Le type veut prendre l’initiative, en nous emmenant tous avant de partir.”

“Quoi ? !”

” Alors pourquoi, c’est le soir, ce n’est pas le bon moment… ” Zhuo Fan réfléchit : “Est-ce que l’un de vos disciples a été capturé dernièrement ?”

Shui Ruohua fronça les sourcils et secoua la tête, “Non, pas depuis que nous avons mis en place la barrière.”

“Ha-ha-ha, ce type est brillant. Vous l’avez vu vous-même, votre barrière ne sert à rien. Il avait ses propres raisons de rester les mains en l’air jusqu’ici.” Le regard de Zhuo Fan s’est aiguisé, “Est-ce que des disciples ont disparu pendant que l’aîné était ligoté ?”

Shui Ruohua réfléchit, “Tu as raison, il n’y en a pas eu. Cela veut-il dire que c’est le fait du vieil homme ?”

“Quelle absurdité totale ! Le vieillard aurait pu vous briser la nuque à tout moment.”

Zhuo Fan soupira : “Le type devait avoir peur de l’ancien, mais cette variable est maintenant partie et il est libre d’agir.”

Shui Ruohua et les autres restèrent sans voix. Jamais ils n’auraient conclu que le même type qu’ils avaient ligoté était leur porte-bonheur, et maintenant le porte-bonheur s’est envolé.

[Si seulement nous avions su, nous aurions traité le monsieur avec respect. Comment pouvons-nous être aussi aveugles ?]

La bande de Shui Ruohua s’apitoyait sur son sort.

Zhuo Fan l’a compris d’un seul coup d’œil. Il se tourna vers le brouillard envahissant en fronçant les sourcils, “Ce qui est fait est fait. Arrêtez de vous apitoyer sur votre sort et montez à l’étage. Nous devons mettre un peu de distance avec le brouillard.”

Zhuo Fan tira la main de Chu Qingcheng, d’une douceur exquise, et fut le premier à partir.

Chu Qingcheng lui jeta un regard et le laissa prendre sa main fine avec un sourire éclatant.

[Il est toujours froid avec moi, mais au moins, il m’a dans son cœur…]

“Intendant Zhuo, et nous ?” Les autres l’ont suivi.

Presque tous, car la bande de Kui Lang était raide comme une planche, ils avaient plutôt du mal à se déplacer avec grâce. Il observait le brouillard qui arrivait comme la gueule d’une bête, prête à les déchirer.

Kui Gang et Yue’er supplièrent : “Maître, peux-tu relâcher notre poison jusqu’à ce que ce soit terminé ?”

Les fiends acquiescèrent.

La situation était grave et ils n’avaient pas de temps à perdre avec l’entraînement.

Zhuo Fan réfléchit et se moqua : “Ha-ha-ha, vous libérer ? Ma parole est d’or, et rien au monde n’y changera jamais rien. Alors vous feriez mieux de mettre cette énergie pour courir et ne pas gaspiller de mots !”.

“Eh !”

Les victimes étaient en larmes. Il n’y avait aucun moyen de s’échapper dans leur prédisposition rigide. Tous avaient l’impression que la mort était préférable ; au moins, ils ne souffriraient pas autant.

Alors que le brouillard s’installait, ils grinçaient des dents et avançaient plus vite. Quand les choses deviennent difficiles, les plus forts se lancent. Poussés par la menace imminente qui se profilait derrière eux, ils prirent de la vitesse, certes à peine, mais plus vite qu’un humain moyen.

Zhuo Fan haussa un sourcil : ” Bien joué. Je crois que je ne les ai pas suffisamment incités à travailler dur jusqu’à présent.”

“Zhuo Fan, ce n’est pas le moment de s’entraîner. Qui sait ce que cache le brouillard ? Je ne veux pas me retrouver avec toi seul au rassemblement du Double Dragon !”

À l’arrivée du brouillard sur les raideurs, les fiends étaient encore plus sur les nerfs.

Zhuo Fan balaya leur inquiétude d’un revers de main : ” Raison de plus pour les laisser tâter le terrain. ”

Sss~

Même la bande de la secte du Ciel mystique sursauta devant sa cruauté.

[Est-il humain ou démon ? Il jette ses camarades en pâture aux loups. Ne vont-ils pas mourir ?]

[Un cultivateur démoniaque aussi sauvage est une rareté !]

Fiend Yang le regarda, “Tu es fou ! Et le rassemblement du double dragon, s’il échoue ?”

” Détends-toi, n’avons-nous pas deviné les intentions de ce type ? Il ne fait que jouer. Je crois qu’il ne fera que les capturer. Bien que je sois tout tremblant sur la façon dont il les emmènera. Quelle que soit sa force, nettoyer une ville de ses habitants est plus difficile qu’il n’y paraît. Il est plus facile de les tuer tous.”

Les yeux de Zhuo Fan brillèrent : “C’est le seul moyen pour nous de partir à travers le brouillard.”

Tous passèrent à des regards d’adoration.

[Son esprit est si vif, son cœur si solide. Il est capable de garder son calme dans un danger aussi grave que celui-ci.]

[La secte du complot démoniaque a fait naître un véritable talent. C’est pourquoi les vénérables s’en remettent à lui].

Fiend Yang s’essuya le front, “Tu as raison. Ils se débrouilleront bien pendant un moment. Cette tactique est bien meilleure. Je me suis juste oublié là…”

“Agh… sauve… sauve-moi…”

À point nommé, les gémissements de la première victime résonnèrent dans l’auberge. Kui Gang, le plus lent d’entre tous s’est fait prendre, laissant échapper un seul cri avant de disparaître.

Les yeux de Zhuo Fan ont tout absorbé avec un calme mortel.

“Gang’er !”

Kui Lang gémit devant l’infortune de son fils, chargeant même directement dans le brouillard à sa suite.

Son cri s’éteignit à l’instant où il toucha le brouillard.

Le brouillard se mit à avancer après les autres, avalant les proies effrayées pendant qu’elles criaient.

La scène suscita une peur encore plus désespérée chez les survivants, qui tremblaient tandis que le brouillard montait les escaliers.

Seul Zhuo Fan observait la scène en tendant l’oreille : ” Bizarre, les prises ne ressemblent ni à des morts ni à des captifs, alors pourquoi ne pouvons-nous pas les sentir… ”


La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

AW_
selaz
TakeVape
onizuka2mz
Rémy
Alban
Lucas028482
Marine


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser