Magic emperor chapitre 557


Traducteur: Ych
————–

Les anciens et les vénérables regardèrent Yue’er avec un intérêt nouveau.

[Elle n’est pas si mal, une bonne graine élite prometteuse. D’ailleurs, il est tout à fait normal que le maître “garde” l’équipement de son disciple, non ?]

“Ha-ha-ha, c’est une bonne disciple et je n’ai pas vu quelqu’un comme elle depuis des années. Puisque personne n’en veut, c’est moi qui la prendrai.” Un vieil homme aux cheveux grisonnants regarda Yue’er du coin de l’œil. Ou était-ce ses objets ? Qui sait.

Mais c’est alors qu’une voix inquiétante s’écria : ” Ancien Yang, ne t’accapare pas tout. Je trouve cette fille plutôt agréable, elle sera sous mes ordres !”

“Heh, Aîné Gu, tu dois être en train de rêver. J’ai eu droit à elle et maintenant tu veux me l’enlever ?” L’aîné Yang jeta un coup d’œil à l’intrus.

Son regard avide le mettait en garde, [Retire-toi avant de te blesser !]

Mais l’aîné Gu se contenta de souffler.

Puis une autre voix se fit entendre : ” Vous êtes tous les deux dans votre petit monde à ce que je vois, à croire qu’elle est à vous. ”

” Heh, vieux Wang sans vergogne, tu as eu ta part l’année dernière et tu ne m’as pas vu me battre pour elles, n’est-ce pas ? Maintenant que j’ai enfin trouvé une bonne graine, tu veux la prendre ?” L’aîné Yang n’en voulait tout simplement pas, non non non.

L’aîné Gu renchérit : “Oui, tu as toujours le plus grand nombre de disciples et tu reviens toujours pour en avoir plus ? Retourne dans ta maison douillette et ne te mêle pas de nos affaires !”

“Ha-ha, maintenant vous venez tous les deux pour moi ? Il n’y a aucune chance ! Si j’ai tant de disciples, c’est parce que vous les jetez tous les deux. Quoi qu’il arrive, elle doit être à moi !” L’aîné Wang rugit.

Les deux se chamaillèrent et, à mesure que les anciens s’empilaient, le combat s’intensifia.

La compétition était maintenant en plein chaos, il y avait des cris et des bagarres partout. Les disciples étaient sans voix.

Les mêmes anciens et vénérables qu’ils voyaient avoir des visages de pierre et se battre pour le respect étaient maintenant en train de se taper dessus.

Tout cela pour un tout petit disciple. Ils étaient stupéfaits et enviaient Yue’er.

[Ce n’est qu’une disciple extérieure et juste à cause d’une minuscule victoire, elle a attiré l’attention de tout le monde et ils se battent pour elle.]

Tandis que Yue Ling débordait de joie pour sa sœur.

Xie Wuyue ricana devant leurs crises de colère et observa le Vénérable Shi. [Ce type doit penser que la fille a été élevée avec grand soin toutes ces années, qu’elle est un pion pour calmer les disciples internes.]

[Et il doit avoir l’intention de la jeter dans la secte intérieure et de la soustraire à mon contrôle, juste pour qu’elle perde sa valeur.]

[C’est drôle, elle n’est pas à moi mais à Zhuo Fan. Prenez-la, Zhuo Fan en élèvera sûrement une autre au bureau du travail].

Ce chef de secte n’avait aucun souci à se faire.

Xie Wuyue sourit intérieurement, louant le coup de force de Zhuo Fan. Même lui aurait eu besoin de plus de temps pour amener un disciple extérieur à ce niveau.

Sans parler du fait d’attirer les regards de tout le monde à chacun de ses mouvements en tant que chef de secte. Avoir Zhuo Fan comme intermédiaire était bien mieux.

Alors que l’attitude peu engageante de Xie Wuyue mettait le Vénérable Shi dans l’embarras.

[N’est-elle pas son pion ? Ou a-t-il d’autres plans ?]

Le vénérable Shi demanda : “Silence ! Vénérables, anciens, n’avez-vous pas honte d’exhiber un tel déshonneur devant toute la secte ?”

Ugh !

Les anciens se figèrent en plein élan, regardant Xie Wuyue et le vénérable Shi avec des regards timides et des visages rouges.

Ils étaient trop pris par l’idée d’obtenir la fille qu’ils se sont laissés aller à se chamailler comme de vieux sorciers.

Mais en l’état actuel des choses, qui obtiendra la poupée et sa dot ?

Le vénérable Shi prit la parole avec un sourire froid : ” Chef de secte, tout le monde montre de l’intérêt pour la prendre comme disciple, mais il est difficile de se décider. De mon point de vue, avec la mort de Hu Mei’er, le second aîné a perdu un disciple cher et prendre Yue’er lui permettrait de réparer son cœur brisé.”

[Espèce de vil pourri de Shi Manshan ! Tu veux t’accaparer toutes les bonnes choses à toi tout seul !]

Tous les anciens et vénérables lui ont crié dessus, dans leur esprit du moins.

Le vénérable Shi avait le deuxième ancien dans son sac, et par procuration, il obtiendrait tous les trésors démoniaques et un candidat d’élite.

[Hu Mei’er est morte, mais il obtiendra trois trésors démoniaques. Ça vaut vraiment le coup !]

[Au diable la réparation des cœurs ? Regarde à quel point le deuxième ancien est pervers ? Est-ce que tu vois de la souffrance sur son visage ?]

Toute la secte savait à quel point il était proche de ses disciples féminines. [Puisqu’il y en a une qui est morte, il en prendrait une autre.]

[Prends la réparation et fourre-la là où le soleil ne brille pas !]

Tous les anciens et vénérables étaient outrés, passant du vénérable Shi au deuxième ancien. Ce dernier promenait même ses yeux effrayants sur le corps de Yue’er.

Il hochait même la tête de temps en temps.

Yue Ling paniqua. N’importe quelle disciple féminine connaissait les goûts du deuxième aîné.

Yue Ling craignait que sa sœur ne tombe sous l’emprise de son poison et ne finisse de la même façon que son prédécesseur.

” Tu te trompes, Vénérable Shi. ”

Un homme d’âge moyen en blanc sourit, “Dans la compétition de la secte intérieure, il n’y a pas de rancune. Une fois que tu montes sur le ring, les émotions n’ont plus leur place, la vie et la mort se réglant sur un coup de tête. Nous sommes des anciens et des vénérables, habitués au sort de nos disciples, alors comment pourrions-nous nous soucier d’eux ? Les goûts pervers du deuxième ancien durent depuis des siècles maintenant, et pourtant il se trouve qu’aujourd’hui il a changé ? Vénérable Shi, lui laisser cette poupée est une insulte pour le reste d’entre nous !”

Le vénérable Shi plissa les yeux.

Le deuxième ancien lui jeta un regard glacial.

L’homme gloussa et ricana : ” Tandis que ma disciple, Yue Ling, est sa sœur. En les faisant travailler ensemble, leur avenir sera sans limite, atteignant la gloire au rassemblement du double dragon !”

“Vénérable Bai, tu te bats avec moi pour un disciple ?” Les yeux de faucon du deuxième ancien le dévisagent.

Vénérable Bai agita la main. “Peux-tu même te battre ? Je ne m’intéresse qu’à l’avenir de la secte et je parle en fonction des faits. Les sœurs s’entraideront et, par conséquent, la secte en bénéficiera.”

“Pourquoi tu…” Le deuxième ancien était furieux.

Le vénérable Shi dit : ” Vénérable Bai, tu es un vénérable et pourtant tu te battrais contre un ancien ? ”

“He-he-he, tu veux dire que je ne peux pas ? Vénérable Shi, ne le fais-tu pas toujours ?” Il s’agissait d’une raillerie pure et simple.

Tout le monde vit un vieillard maigre vêtu d’une simple robe se moquer du Vénérable Shi.

Le Vénérable Shi renifla, “Vénérable Qi, toi aussi ?”

“Bien sûr, il est de ma responsabilité de veiller à l’avenir de nos disciples.” Le vénérable Qi a sorti sa poitrine et a agacé le vénérable Shi.

Xie Wuyue ricana intérieurement.

[Le vénérable Qi et le vénérable Bai sont les troisième et quatrième dans la hiérarchie. À eux deux, ils peuvent retenir le Vénérable Shi].

Ils ne se souciaient pas les uns des autres, jusqu’à présent. Depuis que le Vénérable Shi et le Grand Ancien se sont alliés, ils considèrent tout le monde comme inférieur à eux, prenant ce qui leur plaît et préparant leurs disciples à devenir des élites.

Tout en éliminant tous les obstacles et en se mettant à leur tour à dos ces deux vénérables.

Leurs disciples, Kui Lang et Yue Ling, ont été rétrogradés au rang de travailleurs. Mais comme Gui Hu se battait toujours avec leurs autres disciples et les tuait, ils savaient que les deux vénérables en voulaient à leur part.

N’ayant pas d’autre choix, ils ont utilisé le crédit de leurs deux disciples au bureau du travail pour les récupérer.

Le Vénérable Shi avait toujours repoussé le Vénérable Qi et le Vénérable Bai.

Mais aujourd’hui, quelqu’un s’est enfin opposé à ces bâtards cupides !

Xie Wuyue sourit : “Assez de querelles. Je sais que tout le monde veut nourrir un talent, mais avez-vous déjà pensé à demander à la personne elle-même ? Gaspiller un talent comme elle est nuisible à la secte !”

Tout le monde acquiesça et se tourna vers Yue’er, impatient d’être son maître.

Xie Wuyue dit : ” En tant que disciple intérieur, tu dois bénéficier des conseils d’un maître. Parle maintenant, qui sera ton maître ?”

Yue’er promena ses yeux sur les vieux et leurs sourires hypocrites, ne sachant plus qui choisir.

Yue Ling lui donnait des indications évidentes depuis le côté. [Choisis le Vénérable Bai !]

“Si tu ne veux pas mourir, retourne au bureau du travail !”

Une voix âgée lui est entrée dans l’oreille : “Trois mois d’entraînement auraient dû te permettre de savoir que les forts ne demandent jamais rien.”

Yue’er frissonna et se tourna vers la lame qu’elle tenait à la main, et ses yeux s’illuminèrent. Avec une révérence, elle dit : “Chef de secte, renvoie-moi au bureau du travail, s’il te plaît !”.

[Quoi ? !]

Tout le monde était bouche bée…


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser