Magic emperor chapitre 551


Traducteur: Ych
————–

“Frère aîné Kui Lang, s’il te plaît.”

Alors que tout le monde a obtenu son numéro, un grand type fait face à Kui Lang. Devant ce démon des temps passés, le gars est devenu docile, s’inclinant sur place dans l’espoir de quitter ce ring avec sa vie.

Alors qu’il s’inclinait au plus bas, aussi bas qu’il le pouvait, Kui Lang arriva en donnant des coups de pied, brisant d’innombrables os comme des brindilles.

Tandis que la victime s’écrasait au sol et laissait derrière elle un cratère.

Tout ce que les autres virent fut cet homme crachant du sang et s’effondrant inconscient.

[Eh bien merde, ce sont tous des sauvages. Aucun d’entre eux ne se retient.]

Ils haletèrent de peur en regardant Kui Lang jurer : ” Humph, une fois que tu es ici, c’est soit la mort, soit la vie ! ”

Les autres ont dégluti devant tant de cruauté.

Les autres matchs se déroulèrent de la même façon, Liu Xu et Yue Ling remportant leur victoire tout aussi facilement.

Bien que leurs adversaires aient connu une sortie effroyable, au moins leurs vies étaient sauves et ils n’étaient pas estropiés ; ils seraient de nouveau en forme dans un an.

S’essuyant le front, le public se lamente. [Ces génies sont l’essence même de la culture démoniaque, sans hésitation.]

[Ils sont plus faciles que Gui Hu, mais pas beaucoup.]

Parmi les cinq, la sœur aînée Mei’er était quelque peu compatissante.

À cette pensée, ils se tournèrent vers son match, où elle se déhanchait et frappait son adversaire de ses yeux enivrants.

Le gars était perdu dans ces courbes merveilleuses, ces yeux charmants, ce corps sexy.

“Humph, cette renarde utilise encore le charme”. Kui Lang la regarda avec une soif de sang.

Tandis que le public l’observait avec jalousie, [Maudit soit ce voyou, il a une sacrée chance !].

La victime pensait la même chose, reniflant l’arôme de Hu Mei’er, ce qui l’amena au neuvième ciel.

Hu Mei’er gloussa, “Hi-hi-hi, frère junior, qu’est-ce que tu attends, viens.”

“Tout de suite, sœur aînée.” Avec un regard idiot et un sourire lubrique, le type s’est emparé de ses deux traits les plus saillants.

Le sourire de Hu Mei’er devint cruel, et elle dit : “Frère junior, où veux-tu en venir avec ça ?”.

“He-he-he, c’est mon art spécial, ches-, euh, la griffe de dragon transperçant le cœur. Sœur aînée, fais attention, ha-ha-ha… ”

Le type la regardait comme un loup en chaleur, se jetant sur les parties du corps de Hu Mei’er.

[Pas bon à rien, misérable et méprisable !]

Le public maudit, dans la jalousie et l’envie. [Bon sang, pourquoi ce n’est pas moi là-haut ?]

Le visage de Hu Mei’er a changé d’air à l’instant où ce type s’est rapproché, ses yeux prenant un ton plus sombre et sauvage.

Pff !

La main délicate de Hu Mei’er a arraché la gorge du type.

La victime a gargouillé dans ses faibles tentatives pour respirer, même si la convoitise est restée dans ses yeux et son sourire toujours aussi vulgaire.

Hu Mei’er s’est rapprochée et a aspiré le yang du type.

Tout le monde regardait en état de choc. [Elle est encore plus vicieuse, elle vole son essence.]

Ugh…

La victime gémit de douleur, se tortillant mais en vain. Il s’affaiblissait de seconde en seconde et bientôt, son Yuan Qi se dispersa.

Il s’affaissa sur le sol, privé de souffle et de vie.

Il ne restait plus qu’un regard perdu dans ses yeux.

Perdre son esprit pour le charme n’aboutirait qu’à une seule fin, la mort aux mains des belles femmes.

Bang !

Hu Mei’er éloigna d’une pichenette le cadavre momifié et quitta le ring.

Hu Mei’er s’est tamponné les lèvres avec un mouchoir et s’est moquée de la foule. Mais personne n’y croyait plus, la regardant avec effroi.

Ils ont compris ce que signifiait être brûlé par le mépris d’une femme.

[Sous ce regard enivrant, elle cache un venin mortel.]

Laissant échapper un souffle, ils regardèrent l’enveloppe séchée avec pitié au lieu de l’envier.

[Aussi méritante soit-elle de mourir sous un flot, qui diable voudrait cela ?].

S’il fallait choisir entre la vie et un numéro chaud, la plupart de ces vrais personnages choisiraient la première option haut la main. Face à ce choix, tout le monde ne se soucierait que de sa vie.

De plus, avant d’atteindre le succès, il serait vraiment dommage de finir tué par la luxure.

Tout le monde avait des regrets et des remords à n’en plus finir pour le cadavre….

“La gagnante du 4e ring, Hu Mei’er !” Annonça le juge.

Ce qui mit un terme aux candidats des places d’élite, comme prévu. Mais Xie Wuyue n’aimait pas ça du tout.

Xie Wuyue regarda Hu Mei’er, “Vénérable Shi, Grand Aîné, je ne parlerai pas du reste, mais comment pourrait-elle devenir une élite avec seulement du charme ? Les élites sont cruciales cette fois-ci pour le rassemblement du Double Dragon. Les participants sont tous des personnalités connues, dotées d’une volonté inébranlable et d’un niveau de cultivation élevé. Comment peuvent-ils se laisser séduire par quelque chose d’aussi simple que le charme ? Il n’est pas digne qu’un utilisateur de charme devienne une élite.”

“Ha-ha-ha, le chef de secte n’a pas tout à fait raison.”

Le Vénérable Shi secoua la tête, “Notre secte démoniaque est basée sur la force, et le gagnant prend tout. Depuis que Hu Mei’er a gagné, elle a mérité sa place parmi les élites. Si tu changes les règles, tu t’attireras les foudres de tout le monde. Mais encore une fois, si une 6e personne la bat, c’est aussi acceptable. ”

Le vénérable Shi dévoila un sourire mauvais, le grand aîné et le deuxième aîné acquiescèrent.

Seule Xie Wuyue avait envie de maudire le ciel.

[Bon sang, avec vous, les imbéciles, qui tuez tous ceux qui en valent la peine, comment y aura-t-il un 6e challenger ?]

[Attends, Zhuo Fan n’a pas dit qu’il viendrait lui donner une claque ? Qu’est-ce qui lui prend tant de temps à ce voyou ?]

Xie Wuyue regarda autour de lui pour trouver sa silhouette.

Pendant ce temps, les trois ombres dans l’arbre à mille mètres de là ricanaient du résultat, tout en étant regrettables et chagrinées.

“Humph, tu vois ? Ces bâtards dépassent les bornes. Sont-ils à ce point à court de talents pour laisser un charmeur devenir une élite ? Son battement de cils ne vaut pas un clou au rassemblement du Double Dragon et nous finirons ridiculisés.” Une ombre a craqué.

Les autres acquiescèrent, “Avec les tempéraments et les cultivations des élites, c’est unique d’avoir son charme parmi eux. L’élever comme notre élite ne servira à rien. Ces vieux briscards ne pensent qu’à utiliser leurs disciples pour voler les ressources de la secte. ”

” Quoi qu’il en soit, je trouve Gui Hu tout à fait capable ; tout comme Kui Lang. ” Une ombre le souligna.

Les autres acquiescèrent, ” Même le lot le plus moyen a quelques talents. Au moins, cette fois-ci, nous avons de quoi travailler, contrairement à ce qui s’est passé auparavant.”

Les trois soupiraient amèrement.

“Gui Hu, Liu Xu, Kui Lang, Yue Ling et Hu Mei’er, le chef de secte a quelques mots à vous dire !” Un ancien cria pour que les cinq s’approchent.

Les spectateurs regardent la scène avec excitation.

Ce qui suivit fut la déclaration officielle du chef de la secte selon laquelle ces cinq-là étaient des élites, à qui l’on accordait le plus grand honneur.

Le moins qu’ils puissent être à l’avenir, c’est d’être des anciens, des hommes parmi les hommes.

“Salutations, chef de secte !” Les cinq s’inclinèrent.

Xie Wuyue cacha un rictus en accomplissant son devoir, “Félicitations, à partir de maintenant, vous serez des éli-“.

“Attendez !”

Alors que l’espace se déformait sur le ring, un gars et une fille apparurent….

La voix familière continua, “Désolé, il semble que vous cinq ayez encore un challenger…”

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

Rémy
Alban
Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser