Magic emperor chapitre 546


Traducteur: Ych
————–

Pff !

Dans un pavillon élégant et de bon goût situé au sommet d’une montagne, Hu Mei’er se dirigea en trébuchant vers la table en pierre où elle s’éclaboussa, baignée de cramoisi.

Son teint délicat avait maintenant pris une tournure maladive.

Whoosh~

Une personne de couleur azur a surgi, le deuxième frère aîné.

Liu Xu sursauta en voyant ses blessures, “Sœur Mei’er, que s’est-il passé ? Kui Lang et Yue Ling t’ont-ils attaquée pendant que tu t’occupais de ce voyou ?”

“Ils n’ont pas eu besoin de le faire. C’est entièrement la faute de ce pourri de voyou. Il s’est joué de nous !” Hu Mei’er secoua la tête en se lamentant : “Ce doit être mon année la plus malchanceuse. Je viens de tomber sur un monstre, une bête à deux doigts de me mettre en pièces !”

Liu Xu demanda : “Sœur junior, qu’est-ce que tu dis ? Je ne comprends rien.”

“Ha-ha-ha, tu n’es pas le seul. Il est censé être un faible agneau, mais en dessous de tout, c’est un monstre prêt à bondir. Je n’aurais jamais pris de risque aujourd’hui si je l’avais connu tel qu’il était.” Hu Mei’er soupira avec un visage peiné.

S’étant suffisamment plainte, elle a détaillé sa “bataille” à Liu Xu.

Liu Xu était abasourdi : “Ce morveux est plus fort que toi ? Comment ?”

“Sinon, pourquoi penses-tu qu’il m’a immobilisée en un seul mouvement ? Je n’ai pas pu résister du tout !” Hu Mei’er soupire.

Liu Xu fit les cent pas dans le pavillon, le visage lourd, ” Avec un pouvoir comme celui de Zhuo Fan, ça change la donne. Le chef de secte l’a fait venir pour une raison, après tout. Mais pourquoi l’abandonner au bureau du travail ? Que prépare le chef de la secte ?”

“Deuxième frère aîné, ne sois pas irréfléchi.”

Hu Mei’er le coupa dans le fil de ses pensées, “Nous ne pouvons pas battre ce type, alors ne le nargue pas. Nous sommes déjà dans son mauvais camp depuis aujourd’hui, mais ne faisons pas quelque chose que nous regretterons.”

“Et alors ? Il s’agit de la Secte du complot démoniaque, aussi grand soit-il, il a toujours besoin d’une assise stable pour se tenir debout. Ce qui me glisse à l’oreille, c’est le dessein du chef de la secte qui tourne autour de lui. Est-ce que cela affectera la sélection des élites ? ”

Les yeux de Liu Xu brillèrent : ” Ce n’est plus quelque chose d’aussi simple qu’une affaire de disciple. Je vais en parler au maître et écouter son opinion. ”

Hu Mei’er s’écria : ” Vénérable Shi ? ”

“Oui.” Liu Xu acquiesça. ” Laisse-le sonder l’importance de Zhuo Fan pour le chef de la secte et nous lui demanderons simplement, à lui ou à un frère aîné élite, de s’occuper de ce morveux en fonction de l’importance que lui accorde le chef de la secte. Si le chef de la secte a des vues sur lui, nous bloquerons le bureau du travail et il n’aura aucun mérite à quitter cet endroit. Sans excuse sur laquelle fonder son ascension, il sera coincé là pour toujours !”

Hu Mei’er acquiesça, et son charmant sourire était de retour, mais il fut bientôt remplacé par un froncement de sourcils. “Mais avec sa force, il n’a qu’à défier un disciple interne devant les anciens et les Vénérables et il sera dehors. De plus, notre compétition est dans trois mois. Il est notre plus grande menace !”

“Ha-ha-ha, c’est encore plus facile. Si nous le rencontrons, nous n’aurons qu’à déclarer forfait.” dit Liu Xu.

Hu Mei’er était toujours perplexe.

Liu Xu rayonne : ” Sœur junior, tous ceux qui se retrouvent au bureau du travail sont soit des criminels, soit des rejetés. Les premiers mourront de vieillesse coincés là-dedans pour le reste de leur vie ou gagneront suffisamment de mérite pour retrouver leur statut. C’est exactement de cette façon que Kui Lang et Yue Ling ont créé le Cercle d’Asura.

“Les travailleurs sont l’échelon le plus bas, peu importe à quel point ils travaillent, à quel point ils deviennent forts, ils ne redeviendront jamais des disciples, seulement des anciens ou des Vénérables pour sauvegarder les précieux disciples intérieurs. Zhuo Fan est un travailleur mais pas un criminel, ce qui signifie qu’il est plus bas qu’un insecte. Alors peu importe à quel point il prouve sa force, il ne sera qu’un Vénérable ou un ancien tout au plus. À moins que…”

“Quoi ?” Hu Mei’er demande avec impatience.

Liu Xu secoua la tête, ” sœur junior Mei’er, cela n’a pas d’importance. C’est tout simplement impossible. À moins qu’il ne renverse le monde et que toute la secte le reconnaisse. C’est le seul moyen de devenir un élite.”

“On dit que le Haut Vénérable est lui aussi issu du Bureau du Travail, avec une puissance imparable, la plus élevée de la secte. Mais même ainsi, il n’est encore qu’un Vénérable échouant à devenir le chef de la secte. C’est une règle inchangée pour l’éternité.”

Hu Mei’er acquiesça. “Cela signifie que Zhuo Fan et nous ne nous croiserons jamais.”

“C’est comme ça que ça devrait être, mais je crains que le chef de la secte ne l’ait fait venir ici non pas pour s’occuper des disciples, mais de ces vieux.” Les yeux de Liu Xu brillèrent : “Si leur situation ne se règle pas, notre structure changera.”

Hu Mei’er acquiesça après une pause.

Pendant ce temps, de retour parmi les pierres tombales, là où le yin était le plus épais, un jeune homme et une jeune fille surgirent de nulle part.

Achoo~ !

Yue’er éternue sous l’effet du vent mordant et se serre dans ses bras pour se protéger du froid.

Elle se sentait menacée par le caractère inquiétant de cet endroit.

L’éternuement était le signe le plus évident. Même à sa 6ème couche de culture du Ciel Profond, un vent froid avait réussi à percer son corps.

Zhuo Fan eut un sourire ineffable : “À partir de maintenant, tu seras sous ma direction. Tu dois suivre mes paroles à la lettre, même si le chemin est accidenté, torturant ou mortel. Tu obéiras. Et enlève-toi de la tête que quelqu’un va te sauver. J’ai mis en place une barrière que ces deux-là ne trouveront jamais. C’est compris ?”

“Oui !” Yue’er hocha la tête avec un visage d’acier, faisant fi de son sort macabre.

Zhuo Fan rayonne, “Pas de questions ? À quel point tu deviendras forte ou ton taux de survie…”

“Aucune.” Yue’er dit : “Savoir que tu peux restaurer mes méridiens pour me permettre de continuer à cultiver est suffisant. Rien d’autre ne compte.”

Zhuo Fan sourit, ” Très bien ! ”

Il fit un geste et pointa du doigt : “Lieu du Yin, portes du ciel ; hurlements des spectres, rassemblez-vous en moi ; les vents mordants fouettent mon corps ; déchirez le ciel, détruisez ce monde !”

Hum~

L’air scintilla sous le regard incrédule de Yue’er et une porte de deux mètres de haut apparut.

Elle s’ouvrit en grinçant pour ne révéler qu’un abîme noir et des vents hurlants comme des cris de banshee. Yue’er resta figée devant la porte sinistre et de la glace se forma sur sa main, la privant de toute sensation.

” Q-Quoi ? ” Yue’er perdit son sang-froid, paniquée à présent.

Zhuo Fan sourit, ” C’est le réseau de 7e grade que j’ai mis en place, le réseau du vent noir. J’ai rassemblé tous les vents mordants, les plus forts ici, au centre du cimetière. Si tu entres dans cet endroit, tes os et tes tendons se briseront comme des brindilles et ton âme sera pulvérisée. Un esprit faible finirait sans âme rien qu’en regardant la porte.”

“Mais pas toi, parce que tu as envie de mourir !”

Yue’er tourna vers lui son visage choqué. [Comment connaît-il mes pensées ?]

Zhuo Fan poursuivit : “Dès que j’ai posé les yeux sur toi, j’ai connu ton caractère, impitoyable à l’extrême et encore plus envers toi-même. Je pensais que tu faisais juste bonne figure, mais après tout ce qui t’est arrivé, j’ai su que tout venait de ta volonté à toute épreuve. C’est à cause de toi que ta sœur s’est retrouvée au bureau du travail et qu’elle t’a fait sentir comme un fardeau. Tu as travaillé dur pour être à la hauteur de ses attentes tout en étant déterminé à réussir ou à mourir en essayant. Pour que peut-être, le fait de mourir puisse la libérer de ce fardeau.”

“C’est pourquoi le fait de ne pas guérir complètement n’a pas été une telle déception pour toi, parce que tu es une cause perdue, sans espoir. N’est-ce pas ?” Les yeux de Zhuo Fan la transpercent.

Yue’er lui rendit son regard, bien que ses yeux soient en état de choc. [Il a vu clair en moi, même ma sœur ne me connaît pas aussi bien.]

“Maintenant, ce tempérament est tout à fait bon, parfait pour entraîner cet art martial de premier rang profond, la Lame de Vent Noire !” Le sourire diabolique caractéristique de Zhuo Fan était de retour, sa main révéla une lame de jade, “Cet art s’entraîne avec les vents mordants d’ici, bien plus forts que ton sabre dévoreur de démons. Et comme tes méridiens sont déjà endommagés, ce yin qui s’infiltre en toi est une bénédiction déguisée et tu n’as pas besoin de mon aide. Suis cet art et ces vents seront ton arme la plus mortelle !”

Yue’er prit le feuillet de jade, s’apprêtant à le lire, quand Zhuo Fan la jeta à l’intérieur de la porte : “Pas le temps, mets-toi au travail !”

“Ah !”

La main du diable poussa une Yue’er gémissante vers l’enfer.

Zhuo Fan est resté en arrière avec un large sourire en coin.

Le point crucial de la lame de vent noir était de rester calme face à une mort certaine. Ou à la seconde où l’on paniquait, le yin le dévorait.

Zhuo Fan avait prévu que Yue’er apprenne cet art dès qu’il l’avait vue. Toutes ses actions ont mené à ce point, même en renonçant à la guérir. Il n’était pas si mesquin, juste cruel.

Et même si elle était d’accord, sa sœur ne la laisserait jamais faire…

—-

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

Rémy
Alban
Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser