Magic emperor chapitre 541


Traducteur: Ych
————–

Rugissement !

Le rugissement du dragon résonna à l’intérieur de la cabine tandis que le dragon azur tournoyait une fois au-dessus de la tête de Zhuo Fan avant de foncer sur les patients.

Il a suivi le bras de Zhuo Fan et est entré dans Yue’er.

Yue’er brilla d’azur et déborda de vitalité, apaisant son corps brisé et sous les yeux choqués de l’assistance, la chair se raccommoda.

En un instant, elle fut comme neuve. Le choc subi par Kui Lang et Yue Ling était compréhensible.

Ils avaient considéré Zhuo Fan comme un dieu sur cette terre.

[C’est pourquoi ces experts du stade Radiant de la 6e couche sont si disposés à le servir !].

[Zhuo Fan est un dieu capable de ressusciter les morts !]

Ignorant les regards sidérés qu’il recevait toujours, Zhuo Fan en finit avec Yue’er et dirigea l’âme de dragon vers Kui Gang.

En suivant le même processus, le gamin retrouva sa pleine forme en un rien de temps. Kui Gang était couvert de marques causées par l’éclatement de ses veines, mais maintenant il n’avait même plus de cicatrice.

Zhuo Fan fit revenir l’âme du dragon dans son corps, laissant derrière lui deux corps comme des nouveau-nés, à la peau lisse et parfaite.

Kui Lang et Yue Ling contemplèrent avec délectation les visages paisibles et endormis des enfants. Ils vouaient une admiration sans bornes à Zhuo Fan.

Mais maintenant qu’ils sont guéris, pourquoi ne se réveillaient-ils pas ?

Puis, Yue’er ouvrit lentement les yeux et Yue Ling l’encouragea : ” Yue’er, tu vas bien ! ”

“Ma sœur, je…” Yue’er était remplie de doutes, “Pourquoi suis-je…”

Yue’er a bougé mais a alors constaté que quelque chose n’allait pas avec sa main. Quelqu’un la tenait.

Elle a vu le regard lubrique et le sourire effrayant de Zhuo Fan.

Euh, c’est ce qu’elle a vu en tout cas.

“Ah ! Qu’est-ce que tu fais, espèce de malade ?” Yue’er a retiré sa main et l’a giflé.

Pa !

Un son aigu accompagna la piqûre sur la joue de Zhuo Fan et son humeur sombra.

[Pour l’amour du ciel, qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai sauvé la vie de cette fille et c’est comme ça que tu me remercies ?]

Yue Ling était terrifiée, ” I-intendant Zhuo, calme-toi, s’il te plaît. Elle est encore dans les vapes, ne t’en préoccupe pas s’il te plaît.”

Yue Ling réprimanda sa sœur, “Maudite fille, l’intendant Zhuo vient de te sauver la vie et pourtant tu l’as frappé ? Excuse-toi !”

Yue’er regarda d’un air perplexe sa sœur jusqu’à Zhuo Fan, le visage morose, et son cerveau se transforma en bouillie.

[Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi la sœur qui a toujours détesté Zhuo Fan prend-elle sa défense ? Et elle est même en train de le couvrir d’éloges].

Elle savait que sa sœur était une dure à cuire, qu’elle ne baissait pas la tête devant un gâchis…

Yue’er était contrariée par l’attitude de sa sœur et fit en sorte que Yue Ling tape du pied avec frustration.

[Cette fille est-elle aveugle ? Ne voit-elle pas les indices que je lui donne ? Il te tenait la main pour te sauver, mais maintenant, il peut aussi mettre fin à tes jours.]

[Et il n’y a aucun moyen pour moi de te sauver de ça !]

En voyant la joue palpitante et le regard lourd de Zhuo Fan, Yue Ling devint nerveuse….

“C’est quoi tout ce vacarme ?” Kui Gang se réveilla groggy seulement pour voir son père bouger et il sentit sa main dans celle de Zhuo Fan.

[Qu’est-ce que ce voyou fait ici ? Papa ne le détestait pas ?]

Kui Lang craignait qu’il ne suive l’exemple de Yue’er et se précipita pour le repousser, “Maudit gamin, l’Oncle Zhuo t’a sauvé la vie, alors dépêche-toi de te prosterner !”

Les visages de tout le monde tressaillirent alors qu’ils ne savaient plus où donner de la tête.

Lorsque Kui Gang avait vu Zhuo Fan comme un oncle senior, Kui Lang n’avait eu que des moqueries et des railleries. Mais comme le temps passe vite, il lui fait maintenant de la lèche de toutes les façons possibles.

[Ainsi, même ce dur à cuire a un côté immoral.]

C’est ainsi que Kui Gang, perplexe, s’est retrouvé assis sur le lit et que son père lui a poussé la tête vers le bas, encore et encore, si fort qu’il en aurait eu la taille brisée.

Mais une chose est sûre, pour que l’attitude de son père fasse un virage à 180 degrés, il savait qu’il se passait quelque chose et comme il était un bon garçon, il a mis ses mains en coupe en signe de gratitude, “Merci oncle, de m’avoir sauvé.”

“Mmm-hmm, c’est mieux comme ça”, grogna Zhuo Fan en fixant Yue’er qui détourna simplement la tête.

Yue Ling soupire.

Yue’er était têtue comme une mule et cela ne changerait pas tant que quelqu’un ne lui expliquerait pas.

Yue Ling secoua la tête en racontant aux enfants les circonstances de leur situation.

C’était une ironie cruelle de voir que Hu Mei’er, toujours serviable, s’était avérée être la vipère qui complotait dans l’obscurité, tandis que Zhuo Fan, toujours détesté, leur avait sauvé la vie dans leur dernière heure.

Enfin, les yeux des deux enfants brillent de gratitude.

Yue’er se sentit même coupable en voyant sa joue rouge.

” P-pardon… ” Yue’er marmonne, jouant toujours les dures à cuire. Yue Ling soupire.

[Fille, tu appelles ça sincère ?]

Elle savait pourtant que ces trois mots représentaient déjà la limite de Yue’er. Elle avait beau savoir qu’elle avait tort, elle ne l’admettrait jamais.

Le fait qu’elle ait prononcé ces mots était déjà un remords. Il leur a sauvé la mise, mais qu’a-t-il reçu en retour ? Une gifle. N’importe qui s’en offusquerait, sans parler de Zhuo Fan.

Zhuo Fan se moqua, “Ha-ha-ha, je n’aurais pas accepté les excuses de Mlle Yue, pas avec son côté têtu. Mais pour sauver Mlle Yue’er, j’ai dû empiéter sur sa dignité, sentir sa peau douce. Une gifle, c’est ce que je mérite. Maintenant, nous sommes quittes, ou peut-être que mademoiselle sera encore rancunière.

“La main d’une dame est inestimable”. Zhuo Fan termine en ricanant.

La culpabilité de Yue’er montait en flèche, son cœur était en pagaille, ses yeux rouges.

Yue Ling avait travaillé si dur pour faire la paix avec cet être divin, mais elle s’était à nouveau brouillée avec lui. Au moins, Yue’er était tirée d’affaire et pouvait retourner à ses jours paisibles de disciple externe. Mais pas si Zhuo Fan pouvait l’aider.

Zhuo Fan ricana et lança une fiole à Kui Lang.

Il dit alors : “Ouvre-la et vois ce que c’est.”

Kui Lang s’exécuta et ses yeux s’écarquillèrent. Tous les autres haletèrent, tellement choqués que leur cœur était sur le point de sauter hors de leur cage thoracique.

” Pilule de 10e grade ? !”

Ils s’exclamèrent tous en voyant l’épaisse énergie spirituelle qui s’en dégageait.

En souriant, Zhuo Fan dit : “La pilule atteignant le ciel, pour être précis. Les blessures de ces enfants étaient si lourdes que leurs méridiens ont également été touchés. Je les ai soignés et leur cultivation a été sauvée, mais progresser dans cet état est une autre paire de manches. Mais avec la pilule atteignant le ciel, ton fils renforcera ses méridiens et atteindra un niveau plus élevé qu’auparavant. Même le stade éthéré n’est pas un problème.”

“C’est si bien que ça ?” Kui Lang était touché au plus profond de lui-même, les mots manquant pour décrire à quel point il était reconnaissant.

Puis il tira Kui Gang du lit et tous deux firent des courbettes tandis que Kui Lang enseignait à son fils : “Dépêche-toi de remercier l’oncle Zhuo. Il vient de te donner tout ton avenir !”

“Merci oncle Zhuo, merci…” Kui Gang savait que c’était au-delà de la gentillesse, s’inclinant encore et encore.

Il avait vraiment de la chance. Sans l’éclatement de ses veines, il n’y aurait pas de Zhuo Fan pour le sauver, ni de pilule de 10e grade pour relever ses perspectives d’avenir.

C’était un don du ciel. [Qui dans toute la secte pourrait consommer une pilule de 10e grade ?]

Tandis que Yue Ling avait l’air amer et accablé.

[L’intendant Zhuo ne les a pas complètement guéris ?]

[Cette gifle doit te ronger de l’intérieur en ce moment même, petite sœur.]

Zhuo Fan fit un sourire suffisant à l’air triste de Yue Ling.

[Voilà ce que tu gagnes à être une fille ingrate…]

—-

La suite est disponible sur Tipee en cliquant Ici

Merci pour le soutien

🎖️ Tipeurs récents :

Alban
Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser