Magic emperor chapitre 509


Traducteur: Ych
————–

Zhuo Fan le regarda d’un air dubitatif, mais continua à lui faire confiance. [Un homme rusé sous l’emprise de l’amour ne pourra jamais s’en sortir à coups de griffes.]

“Je vais donc y aller. Au revoir !” Zhuo Fan s’éloigne.

Le gros soupira : ” Oh, frère, j’ai toujours pensé à attaquer, mais je n’en ai jamais eu le courage. ”

Il se tourna vers Fang Qiubai : ” Le clan Yuwen entre maintenant en hibernation pour quelques jours. Je ne veux pas faire quoi que ce soit. Occupons-nous de la dernière variable.”

Fang Qiubai acquiesce et le suit de près.

Les deux arrivèrent à l’angle sud-ouest du palais impérial, une prison pour les criminels les plus odieux….

“Zhuo Fan, attends !” en sortant du palais impérial, une voix douce l’appela. Il a vu Yongning arriver en courant avec Yun Shuang.

Zhuo Fan demanda : “Qu’y a-t-il, princesse ?”

“Je voudrais te remercier d’avoir défendu Tianyu contre l’invasion des Quanrong, d’avoir sauvé notre peuple et d’avoir allégé les crimes de père.” Elle fit une profonde révérence.

Zhuo Fan se moqua : “Princesse, tu n’es pas idiote. Depuis que j’ai ruiné le plan d’ensemble de ton père, de pires jours attendent ton clan. Pourtant, tu me remercies ?”

“Je dois le faire. Je sais que père a eu tort de s’attirer les foudres de tout le monde. Ce n’était qu’une juste rétribution. Je ne déteste personne…”

“Bien sûr que tu ne le fais pas, comment ton faible corps pourrait-il le supporter ? Tu te laisses toujours emporter par des crises de colère, ha-ha-ha…” Zhuo Fan se moque, “Bien que je doive admirer ton père pour le plan ingénieux qu’il a mis au point. Hélas, le destin n’a pas été de son côté, avec moi et Shuang’er unissant nos forces. Les choses auraient pu être différentes autrement.”

La princesse se contenta de sourire et de soupirer : “Le succès de mon père ne profitait qu’à la famille impériale, tandis que le peuple aurait souffert. Je préfère voir mon père échouer plutôt que d’assister à une telle issue.”

Yongning le regarda avec des yeux suppliants, “Zhuo Fan, pourrais-tu s’il te plaît faire quelque chose pour moi ?”.

“Quoi ?” jetant un coup d’œil aux yeux pleins d’espoir de Yun Shuang, il se tourna vers la princesse.

Elle marmonna : “Grand frère est coupable de régicide et de patricide, son destin est la mort. Mais il reste mon frère. J’espère le voir, mais je ne sais pas où il se trouve. Le troisième frère ne veut pas me le dire. Je ne peux que te demander…”

“Pour éviter le scandale des crimes du prince héritier, le gros a dit qu’il était mort des mains des Quanrong. Comment penses-tu que le gros va s’occuper de lui ? La prison à vie ou la mort ?” Zhuo Fan jeta un coup d’œil à la princesse : “Si c’est la dernière solution, il doit déjà être mort.”

La princesse paniqua intérieurement.

Yun Shuang fit la moue : “Alors, il est mort ou en prison ?”

“Ça me dépasse. C’est le problème du gros maintenant.”

“Épargne-nous tes paroles ! L’Ancien Li m’a dit que tu avais des espions partout dans le Palais Impérial, surveillant chaque mouvement du nouvel empereur”, intervint Yun Shuang en se mêlant de la conversation.

La princesse s’illumina et le regarda avec espoir.

[Depuis quand la langue de l’aîné Li est-elle si déliée ?]

Zhuo Fan avoua : ” Oui, je sais où le prince héritier est détenu. Il se trouve dans la prison royale.”

“Pouvons-nous aller le voir ?” La princesse demanda.

Zhuo Fan refusa, “Moi et le gros sommes des frères jurés. Je n’interviendrai pas tant qu’il n’outrepasse pas ses droits.”

L’humeur de Yongning chuta.

Yun Shuang lui lança un regard noir : “Quand as-tu été aussi vertueux ? Humph, je n’entends que des excuses. Ne nous aide pas, nous allons juste forcer le passage et dire que ce sont tes ordres. Tu verras comment ces gardes nous arrêteront alors !”

“Attendez une minute !”

Zhuo Fan finit par soupirer : “Très bien, je vous emmène mais vous ne devez en parler à personne. Je veux garder un œil sur le gros pendant encore un certain temps. Ses moindres faits et gestes ont un impact sur son comportement futur.”

Les filles acquiescèrent en souriant.

Zhuo Fan soupira et fit serpenter ses mains sur leur taille, son œil droit lançant des éclairs dorés : ” On y va ! ”

“Ah !”

Les deux rougirent, apparaissant dans un couloir de prison jaune.

Les filles le repoussèrent et regardèrent Zhuo Fan désigner la troisième cellule. “Le prince héritier est là”, dit-il.

La princesse acquiesça en baissant la tête en rougissant, tout comme Yun Shuang.

Ce sont de pures dames. Avec Zhuo Fan qui leur faisait des avances à la volée, elles se sentaient embarrassées.

Pourtant, le principal coupable ne faisait que les regarder bizarrement.

[Qu’est-ce qu’elles ont ? Un instant, elles me harcèlent pour que je les amène ici, et l’instant d’après, elles se raidissent].

“L’empereur est arrivé !”

Une voix tranchante résonna dans la prison humide et les filles paniquèrent. Yongning chuchota : “Zhuo Fan, partons. Le troisième frère est ici.”

Zhuo Fan secoua la tête : ” Non, cette prison étant un secret, c’est le meilleur moyen de le tester. Je veux voir ce qu’il y a dans l’esprit du gros. Et si ses paroles sont vraies.”

” Restez calme et ne bougez pas. ” insista Zhuo Fan.

Son œil s’illumina de trois halos dorés tandis qu’il activait le Monde Mirage.

Hum~

Les images des trois se déformèrent et disparurent bientôt.

Zhuo Fan avait créé une illusion pour les mettre à l’abri des regards indiscrets.

Fang Qiubai et le gros s’approchèrent.

Clang !

La porte de la cellule s’ouvrit et les deux hommes entrèrent pour rencontrer une figure très familière, le prince héritier.

Bien que sa culture soit scellée, son corps était couvert de blessures dues à toutes les tortures.

” Grand… ” Zhuo Fan couvrit la bouche de Yongning qui pleurait.

Avec un sourire tordu, le gros fit les cent pas devant le prince héritier : ” Grand frère, j’ai été un peu occupé ces derniers temps, avec les funérailles de père et mon ascension, alors je n’ai pas pu te voir. ”

Le visage pâle du prince héritier jaugea les nouveaux vêtements dorés du gros avec un regard faible et se moqua : “Gros porc, les vêtements ne font pas de toi un empereur. Dire que je suis tombé entre tes mains. Tu as bien caché ton jeu.”

“Ha-ha-ha, j’ai dû jouer le rustre grossier, endurer avec humilité sous une civilité feinte, sinon tu n’épargnerais rien pour te débarrasser de moi.” Le gros afficha un sourire victorieux.

Le prince héritier grince des dents, [Tout cela aurait dû être à moi.]

“Aveuglé par ce qui se trouve devant moi, j’ai perdu de vue la situation dans son ensemble. J’ai échoué.” Le prince héritier soupira puis se moqua, “Mais il y avait quelqu’un d’autre derrière tout ça. Vieux troisième, tu n’es qu’un prête-nom. Qu’est-ce que tu en penses ? Le vrai gagnant, c’est Zhuo Fan, non ? Ha-ha-ha…”

Le gros ne céda pas aux railleries dans son oreille. “Oui, c’est lui le vrai gagnant ici. Je le savais déjà. Il a peut-être été trompé par mon père, attaqué à chaque tournant, mais je ne me suis pas joint à eux. J’étais convaincue qu’il avait plein de moyens de rendre la pareille. La victoire de père n’était pas garantie.”

” Oh, tu étais si optimiste, n’est-ce pas ? À une époque où ses alliés s’éloignaient, se battant contre le père et toute la nation, la seule raison pour laquelle ces alliés sont revenus était parce que le domaine du régent a ruiné leurs foyers. Comment étais-tu si sûr qu’il aurait le dernier mot ?”

“Ne me dis pas que tu es un voyant !”

Le Gros secoua la tête, “Le monde a tremblé à la secousse de la queue du dragon de terre, puis est venu le dragon céleste pour étouffer le chaos. Comme le dragon céleste et le dragon de terre existent tous les deux, la terre et les rivières appelleront chacune leur roi !

” Telle était la prophétie du grand prêtre Yun Xuanji lorsque Zhuo Fan a avalé l’âme du dragon de Huangpu Qingtian et que le monde a tremblé. Zhuo Fan perturbait Tianyu depuis lors et les factions tombaient dans la dissension. C’est alors que père a saisi sa chance, mettant en œuvre son grand plan en arrachant le pouvoir pour le remettre entre ses mains.”

Le prince héritier soupire.

Mais le gros sourit : “C’est faux, c’est faux ! Les paroles du grand prêtre sont une énigme. La première ligne, père pouvait la comprendre, mais il a mal lu la dernière ligne.

“La terre et les rivières appelleront chacune leur roi n’est pas un présage de l’effondrement de Tianyu. Réfléchis, qu’est-ce que les rivières impliquent ? L’eau. Avec “eau” et “chacune” combinés, tu obtiens quoi ? Luo. La dernière ligne indique clairement que le clan Luo sortira vainqueur, par la providence.”(Note : c’est un jeu de mots ou de caractères).

“Quoi ?!” Le prince héritier est resté sans voix.

[Le ciel a décrété que le clan Luo remplacerait le clan Yuwen…]

——-

J’espère que vous avez apprécié ce chapitre de Magic Emperor. Si vous voulez lire la suite, n’hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, où vous pourrez accéder a plus de 200 chapitres inédits en avant-première et sans publicité. En cliquant-ici.

Merci pour le soutien😁

🎖️ Tipeurs récents :

Lucas028482
Marine
Kévin Dulap

—-


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser