Magic emperor chapitre 491


Traducteur: Ych
————–

“Sage humain, ne reste pas planté là. Nous ne pouvons pas tenir plus longtemps !” Les Sages du Ciel et de la Terre enduraient l’effort avec des dents serrées et des expressions tordues.

Le Roi des ombres restait en retrait, sans lever le petit doigt.

Le Roi des ombres se moqua : “Cela ne serait jamais arrivé en premier lieu, si nous nous étions occupés de lui ensemble il y a trois siècles !”.

Le Roi des ombres pensait vraiment à poignarder dans le dos ces deux-là, mais une chose était claire, ce n’est qu’ensemble qu’ils pourraient s’occuper de Gu Santong, pour le plus grand bien de tous.

Le Roi des ombres fit un signe et une chaîne dorée fusa vers les chaînes du yin yang, les faisant briller à leur tour.

Les chaînes se durcirent et Gu Santong ne put que gémir de détresse, incapable de briser ses liens, même en tant que Qilin.

[Ciel, terre et homme, Tri-barrière !]

Les trois sages firent le même signe…

Dugu Feng a levé les yeux au ciel en fronçant les sourcils. Il était effrayé par la forme de Gu Santong autant que les autres, mais il était leur allié, leur soutien.

Avec Gu Santong scellé, les ailes de son armée étaient coupées.

Charger maintenant ne leur apporterait que de lourdes pertes.

Le Loup du vent hurlant et le Loup de l’ombre sanglante s’agitèrent. La perte de Gu Santong était leur gain. Avec leur avantage numérique, ils pourraient facilement retenir les six cent mille soldats de l’Armée Dugu.

“Venez, quatre tigres de Tianyu !” Le loup de l’ombre de sang se mit à rire.

Dugu Feng cria : “Loup du Vent Hurleur, Loup de l’Ombre Sanglante, mettez-vous du bon côté, bon sang !”

” Oblige-moi ! ” répliquèrent le Loup du Vent Hurleur et le Loup de l’Ombre Sanglante en grondant.

Boum !

Les deux armées foncèrent l’une sur l’autre, mais sans leur buff, l’avancée de l’armée de Dugu tomba.

Mais elle ne s’arrêta pas complètement. Leur formation leur donnait suffisamment de force pour continuer à se battre contre l’opposition féroce. L’ennemi recula d’un pas à la fois, se retrouvant sur le point de s’effondrer.

Les loups étaient stupéfaits de voir comment la moitié de l’armée de Dugu pouvait exercer une telle puissance et faire reculer son million d’hommes.

Ils étaient à deux doigts de s’effondrer et de leur laisser le champ libre pour le chef.

C’est alors qu’un cri perçant retentit. Dugu Feng regarda le ciel se remplir de milliers de flèches dorées, tombant comme de la pluie.

“C’est la division du Loup Perçant le Ciel !” Dugu Feng s’écria : “Changez de formation ! Boucliers levés, formation de montagne !”

Whoosh~

L’armée de Dugu s’arrêta et adopta une position défensive. Leur Yuan Qi se transforma en un mur impénétrable.

Juste à temps pour accueillir la pluie de flèches s’entrechoquant sur leurs boucliers.

Le moral du Loup du vent hurlant et du Loup de l’ombre sanglante remonta. Zhe Bie avait apporté son aide au bon moment.

“Archers divins, préparez-vous pour une autre volée !” Zhe Bie ordonna et ses hommes ouvrirent le feu.

L’armée Dugu ne pouvait que s’abriter sous ses boucliers et tenir bon face au martelage incessant.

Lorsque l’attaque s’est enfin calmée, l’armée Dugu a constaté que le Loup du vent hurlant et le Loup de l’ombre sanglante faisaient équipe avec le Loup perçant le ciel, en les encerclant. Il était hors de question d’avancer maintenant.

Dugu Feng soupira : “Le risque était élevé avec ce mouvement. C’était soit gagner, soit perdre. Flanqués comme nous le sommes, c’est ici que nous allons trouver notre fin…”

“Frère, que faisons-nous ?” demanda Dugu Lin.

Dugu Feng secoua la tête : ” Notre tâche est accomplie. Il nous suffit de tenir bon et d’occuper leurs hommes. C’est le rôle de l’appât. Le cinquième détient la véritable force… ”

Dugu Feng regarda vers la tente de Tuoba Tieshan en souriant…

Dans la ville de Windgaze, les seigneurs de maison regardaient l’armée de Dugu se faire coincer, Gu Santong ligoté et s’inquiétaient avec anxiété.

“Seigneur du pavillon Long, que devons-nous faire ? Nous devons les sauver ou tous les habitants de la ville mourront !” dit grand-mère.

Long Yifey soupire : ” Et comment crois-tu que nous allons faire ? Libérer Gu Santong ? Nous n’avons pas la force nécessaire. Soutenir l’armée ? Comment faire, alors que nous avons toujours agi seuls. Nous serons coincés là-bas avec eux. Tout ce que nous pouvons faire, c’est attendre Zhuo Fan.”

Les autres soupiraient.

Xie Xiaofeng secoua la tête : ” Avons-nous jamais pensé qu’un jour viendrait où nous, les puissants dirigeants de sept maisons, au prestige sans limite, finirions par être aussi impuissants ? Nous sommes réduits à n’être que des spectateurs dans la bataille qui décidera de nos destins. Ha-ha-ha, je vois maintenant à quel point les seigneurs des maisons sont faibles.”

Les autres partagent son sentiment avec un petit rire étouffé…

Du côté de Li Jingtian, les anciens couraient pour sauver leur peau, “Intendant Zhuo, ils n’ont pas l’air d’y croire. Peut-être qu’ils ne se soucient pas de nous et qu’ils sont en train de massacrer la ville de Windgaze.”

“Non.”

Zhuo Fan était résolu, “J’ai cassé son costume de viande et le gars doit être bouillant de colère. Les deux autres seront avec lui pour sauver les apparences, pour sauver leurs noms. Ils sont trop confiants dans leur pouvoir de stade éthéré, et pensent dans leur tête épaisse que la vengeance ne peut pas être plus facile. Ils ne feront jamais de feintes pour nous attirer en attaquant la ville de Windgaze. C’est trop embêtant quand ils n’ont pas à le faire.”

Qiu Yanhai grommela : “Intendant Zhuo, la prochaine fois qu’une astuce tordue comme un piège à miel te vient à l’esprit, pourrais-tu s’il te plaît laisser ma femme en dehors de ça ?”

“Ha-ha-ha, tu crois que c’est ce que je voulais faire ? Elle est victime des circonstances.”

Zhuo Fan dit : ” Le plan était d’attirer les experts en les énervant et de donner aux Quatre Tigres de Tianyu un peu d’air. Quant à savoir comment nous nous y prendrions, tout dépendait de l’adversaire. Ce n’est pas de ma faute si un pervers s’est pointé, m’embrassant même avec sa bouche immonde. Alors pourquoi es-tu si contrariée ? Personne n’a touché à ta femme. En fait, c’est moi la victime ici.”

Les autres rient.

Qiu Yanhai s’inclina : “Merci beaucoup, intendant Zhuo, d’avoir sauvé ma femme.”

“C’est ce que font les coéquipiers. Ne t’en fais pas, aîné Qiu, ha-ha-ha…” Zhuo Fan lui adressa un signe de la main.

Un hurlement se fit entendre derrière eux : “Espèce de sale fils de p*te, ne bouge pas d’un poil ! Je vais t’écorcher vif, brûler ton âme et m’approprier ce sac à viande !”

En se retournant, ils découvrirent deux hommes et un python qui arrivaient à toute vitesse.

Li Jingtian se tourna vers Zhuo Fan.

L’intendant regarda en bas et pointa du doigt une vallée : ” C’est là que nous atterrissons, aîné Li. Quelqu’un nous attend.”

“Bien sûr.”

Li Jingtian acquiesça et s’envola avec le couple derrière lui.

Ils atterrirent tous les quatre dans ce paysage pittoresque, entouré de montagnes de tous les côtés. Le son béat d’un ruisseau et les animaux de la forêt en faisaient un lieu paradisiaque.

Les trois experts du stade éthéré atterrirent à leur tour. Le Serpent Obscène renifla : ” Un cultivateur de stade Éthéré, quelques experts de stade Radiant et un chétif cultivateur de Ciel Profond pensent nous fuir ? Eh bien, détrompez-vous !”

“Qui a dit que nous fuyions ? Tu crois qu’on a peur, c’est ça ?”

Zhuo Fan se moqua d’un ton odieux, “Nous nous sommes juste rappelés que nous avions des engagements préalables et que nous devions rendre visite à des amis. Qu’est-ce que vous faites à venir avec nous ?”

“Hi-hi-hi, arrête ton char. Parle d’ordures tant que tu veux, mais à la fin de la journée, je vais te peler la peau et te porter comme un costume…”

” Reprends-toi un peu… ” Zhuo Fan lui coupe la parole et ricane, “Moi qui pensais que seul le brouillard moustachu blanc était lent, voilà qu’on dirait que tu n’es pas si brillant que ça toi aussi. De quoi aurais-tu l’air si tu me portais sans peau ? Tu n’y as pas pensé, n’est-ce pas ?”

Ugh !

Le python brûlait de fureur, l’air perdu dans tous les sens.

Il ne faisait que cracher des insultes, sans se soucier des contradictions.

[Qu’est-ce que je pourrais bien faire d’un corps sans peau ?]

———

J’espère que vous avez apprécié ce chapitre de Magic Emperor. Si vous voulez lire la suite, n’hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, où vous pourrez accéder a plus de 200 chapitres inédits en avant-première et sans publicité. En cliquant-ici.

Merci pour le soutien😁

🎖️ Tipeurs récents :

Lucas028482
Marine
Kévin Dulap


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser