Magic emperor chapitre 430

Appâter l'aide

Traducteur: Ych
————

Boum !

L’explosion secoua toute la ville des Fleurs Dérivantes, les maisons s’écroulèrent et se transformèrent en poussière.

La salle principale des Édifices Dérivantes abritait des femmes calmes et sages qui s’occupaient des affaires courantes, mais elles pleuraient à présent de panique.

Grand-mère, pâle et faible, gisait sur le sol, se balançant au rythme de l’explosion. L’étrange choc au sol de sa tête la fit froncer les sourcils et ouvrir les yeux.

“Tante Tao, grand-mère est réveillée !” La Surveillante Pivoine s’est redressée.

L’alchimiste en chef des Fleurs Dérivantes, Tao Danniang, se précipita : ” La blessure de grand-mère est stable, mais… ”

“Quoi ?” La Surveillante Pivoine a demandé.

Tao Danniang soupira : ” Éliminer le poison de la Paume du Nuage Arc-en-ciel dépasse les capacités de ces mains ridées. Seules eux détiennent l’antidote !”

“Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?” La Surveillante Pivoine demanda : ” Le Pavillon Roi des Pilules se trouve juste devant nos portes. Sommes-nous censés aller là-bas et en attraper un pour lui arracher de force un antidote ?”

Tout le monde secoua la tête tant ils étaient impuissants.

Le Pavillon du Roi des Pilules était déjà très fort en lui-même, mais maintenant qu’il fait partie de la coalition des trois maisons, il serait encore plus difficile pour les Édifices des Fleurs Dérivantes de s’occuper d’eux. Sortir maintenant était un véritable suicide.

La Surveillante Iris sourit, ” Pivoine, ne sois pas nerveuse, Le Pavillon du Roi des Pilules avait le monopole de l’antidote de la Paume du Nuage Arc-en-ciel jusqu’à présent. As-tu oublié comment Zhuo Fan a déchiffré l’antidote lors de la réunion des cent pilules, guérissant grand-mère, tante Tao et plusieurs de nos sœurs. Même leur meilleur alchimiste, le roi des pilules vicieuses, fait maintenant partie du clan Luo. Et avec lui comme allié, nous n’avons plus à craindre aucun poison !”

“Oui, nous devons juste entrer en contact avec eux et grand-mère s’en sortira.” Tante Tao acquiesça, soulagée.

Elle avait l’impression qu’avoir Zhuo Fan comme allié était la meilleure chose qui leur soit arrivée. La palme du nuage arc-en-ciel qui leur serrait la gorge à chaque minute de chaque heure appartenait désormais au passé.

La Surveillante Pivoine fit la moue, son visage n’étant pas naturel, ” Mais ce connard a volé notre précieux héritage. Comment pouvons-nous lui faire confiance ? ”

” Ce sera formidable s’il nous le rend. Mais s’il ne le fait pas…”

La voix ténue de grand-mère s’est éloignée faiblement. Puis elle prit une décision et parla fermement : ” Tout ce que nous pouvons faire, c’est aller de l’avant. Si les Édifices des Fleurs Dérivantes veulent survivre, nous devons faire des compromis. C’est en ce moment que nous avons le plus besoin d’alliés comme lui. À quoi bon récupérer le trésor pour ne trouver qu’une ville remplie de cadavres ?”

Tous devinrent pensifs.

Le respect qu’ils avaient pour Grand-mère grandissait.

Grand-mère avait gagné le respect de toutes les maisons pour une bonne raison. Et pour la même raison qu’elle avait maintenu l’Édifice des Fleurs Dérivantes à flot pendant tout ce temps. En tant que seigneur de maison, elle devait avoir l’esprit et les yeux qui dépassaient ceux du commun des mortels, une ambition fulgurante et une détermination à toute épreuve.

Elle devait toujours penser à long terme et ne jamais s’attarder sur les détails.

Et dans leur dernière heure, les Édifices Fleurs Dérivantes avaient le plus besoin d’alliés. Ils ne pouvaient pas se débarrasser de Zhuo Fan pour quelques racines de bodhi.

Cela revenait à se couper les jambes !

“Alors tu veux t’appuyer sur le clan Luo ?” La Surveillante Pivoine fait la moue, toujours contre cette idée.

Zhuo Fan leur avait volé leurs affaires et ils se tournaient quand même vers lui pour obtenir de l’aide ? N’était-ce pas comme demander l’asile à un voleur ?

Le nom des Édifices Fleurs Dérivantes serait traîné dans la boue, celui de ses sœurs aussi.

Grand-mère sourit en réponse : “Oui, Zhuo Fan nous avait fait une promesse lorsqu’il était en difficulté. Nous pouvons compter sur lui. Maintenant qu’il fait partie des grands joueurs, il est notre soutien. Ce n’est qu’un investissement remboursé, ha-ha-ha…

“Pivoine, tu as l’habitude de sortir de tes gonds et d’être franche. Tu es gentille au fond, mais tu n’es pas faite pour être le Seigneur de l’Édifice. En tant que celui qui porte la responsabilité des Édifices Fleurs Dérivantes, il faut être flexible et fixer son regard au-delà du moment présent. Une chose inutile comme la réputation ne fera que nous tirer vers le bas.” Grand-mère secoue la tête.

La Surveillante Pivoine rougit, connaissant elle aussi ses propres défauts.

“C’était quoi ce grand bruit tout à l’heure d’ailleurs ?” Grand-mère se tourne vers les autres.

Elles ont toutes secoué la tête.

Quelqu’un éclata en sanglots : “Grand-mère, les surveillants, les trois Vénérables…”

” Qu’en est-il des Vénérables ? ” demande frénétiquement Grand-mère.

Reniflant, la fille gémit : “Les Vénérables se sont autodétruits pour s’occuper de Huangpu Fenglei !”

“Quoi ?!” Grand-mère frémit puis cracha du sang, des larmes striant son visage.

“Grand-mère !” Les autres paniquent.

Grand-mère leur fit signe de s’éloigner, “C’était mon erreur de les mener à leur perte. Si seulement j’avais tenu compte des avertissements du clan Luo et battu en retraite, ils auraient été en vie et ne seraient pas morts en vain.”

“Grand-mère, la seule personne à blâmer est Zhuo Fan. C’est lui qui a trahi notre confiance en premier. Nous ne pourrons jamais négliger cette transgression !” La Surveillante Pivoine a donné un conseil.

Grand-mère lui serra la main et parla après une pause : “La mort des trois Vénérables est de ma faute. Mais nous ne pouvons pas nous chamailler à propos de la calamité des Fleurs Dérivantes. Et Huangpu Fenglei, que se passe-t-il à l’extérieur ?”

“Grand-mère, Huangpu Fenglei est gravement blessé et s’est retiré de la bataille. Yan Bogong et les autres attaquent nos barrières tandis que les sœurs les repoussent. Ils peuvent tenir bon pour le moment.”

“Le haut vénérable du domaine des Régents ? Et le domaine des régents lui-même ?” Demande Grand-mère.

[Lisez sur lightnovelfr.com]

La jeune fille secoua la tête : “Grand-mère, il n’y a aucun signe d’eux.”

“Ça veut dire que le domaine des Régents n’est pas impliqué !” Grand-mère plissa les yeux, ” Surveillantes, rejoignez les défenses et n’attaquez jamais, résistez seulement. Gardez les Édifices des Fleurs Dérivantes et attendez nos alliés !”

“Compris !” Tout le monde s’inclina.

Ce faisant, Yan Bogong, Lin Rufeng et You Wanshan ont attaqué la ville pendant trois mois.

Bien que trois maisons réunies constituent une force avec laquelle il faut compter, les défenses des Édifices Dérivantes étaient comme un mur d’acier. Même après tout ce temps, ils n’avaient percé que 26 barrières, et il en restait encore des dizaines à franchir.

Combien d’années cela prendrait-il ?

“Pour l’amour de Dieu ! J’aurais dû simplement amener tous mes vénérables !” Lin Rufeng haletait, jetant un coup d’œil au-dessus de la ville et de la montagne au loin, ” Qu’est-ce que le domaine du régent et ces dragons divins pourris sont en train de faire ? Ils ont décidé de cette attaque, mais maintenant ils se mettent en retrait alors que nous risquons notre peau ? Qu’y a-t-il de si effrayant dans les Édifices des Fleurs Dérivantes de toute façon ? Si nous mettions tous la main à la pâte, ce serait déjà terminé !”

“Calme-toi.”

You Wanshan conseilla, “Sir Leng a dit que nous étions en train d’appâter l’aide. Pendant que nous tenons les Édifices des Fleurs Dérivantes dans les cordes, ils attaqueront les renforts. J’ai entendu dire que les forces du Pavillon du Dragon Voilé et de la Demeure de la Marquise de l’Épée ont déjà été repoussées à de nombreuses reprises.”

“Humph, le domaine du régent peut s’occuper de ces types avec un minimum d’efforts. Quel est l’intérêt de les avoir tous à l’arrière en guise de soutien ?” Lin Rufeng se moque.

Yan Bogong secoua la tête, “Seigneur de la maison Lin, ne dis pas ça. Ils ne sont pas très gênants, c’est vrai, mais que se passera-t-il si Zhuo Fan arrive ?”

Rumble !

Le visage de Lin Rufeng s’est effondré et sa voix a été coupée.

Le jour de la cérémonie du clan Luo, ils ont tous été témoins de sa puissance et de sa gloire. En plus de l’abomination surnommée Zhuo Fan, ils avaient dix anciens, tous plus forts les uns que les autres, violents et sauvages.

Même le domaine du régent ne voulait pas se battre avec eux.

Lin Rufeng fit un signe de la main : “Continuons à attaquer.”

You Wanshan et Yan Bogong gloussèrent intérieurement. You Wanshan se frappa la poitrine en toute confiance, “Ne vous inquiétez pas, la ville va bientôt tomber. Mes trois vénérables arrivent dans deux jours. Avec les experts du stade Radiant qui nous frayent un chemin, leur réseau de garde ne sera pas un obstacle !”

You Wanshan rayonnait de fierté.

[Vous voulez briser la Cité des Fleurs Dérivantes ? Nous sommes les seuls à pouvoir le faire.]

Yan Bogong ricane.

” La maison du seigneur de la vallée You étant une ruine, tu n’as pas besoin d’experts du stade Radiant pour la défendre. Alors que nos hommes ont juste trop le mal de chez eux pour partir, ha-ha-ha…” Lin Rufeng se moque.

Le visage de You Wanshan se décompose.

Chaque fois que la vallée de l’enfer en ruine lui revenait en mémoire, cela le blessait profondément. Ce qu’il voulait, c’était obtenir du mérite dans cette bataille et gagner la compensation du domaine du régent. Mais Lin Rufeng et Yan Bogong, les salauds, ont dû frapper là où ça faisait mal.

[Humph, tu verras ! Zhuo Fan prendra bien soin de vos habitations tout aussi bien. On verra bien qui rira à ce moment-là].

L’esprit de You Wanshan était rempli de malédictions malveillantes…


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser